[Pilote – Corée] Rooftop Prince

Une fois n’est pas coutume, j’ai décidé de commencer cette critique en racontant l’histoire. La raison est simple : la première heure est l’une des plus denses que j’ai vu depuis longtemps.

Dans le premier épisode, nous basculons sans cesse entre deux époques : le passé (ère Joseon), et le présent.

Dans le passé, un jeune prince, Lee Gak, doit sélectionner sa future épouse. Parmi les prétendantes, deux sœurs. L’une, Bu Yong, sur le point d’être choisie, naïve, ne voit pas que sa sœur Hwa Young est jalouse, et se fait « accidentellement » brûler le visage par celle-ci. Dès lors, elle cède la place à sa sœur, qui devient princesse. Quelques années plus tard, la princesse Hwa Young devient jalouse des liens qui semblent se créer entre sa sœur et son prince. Une nuit, le prince se réveille et cherche son épouse : il la retrouve noyée dans un lac artificiel. Très vite, il a ses suspicions : c’est sans doute un meurtre maquillé. Il engage 3 personnes : un eunuque-espion, un guerrier, un savant pour enquêter. Et alors qu’il semble approcher de la vérité, il tombe dans un piège. Poursuivi par des ennemis masqués, ce quatuor bondit d’une falaise à l’instant même où une éclipse lunaire se produit… et se propulse au temps présent.

De nos jours, on retrouve les réincarnations de ces personnages. Hwa yong devient Hong Se Na. Bu yong devient Park Ha. La mère de la première et le père de la seconde tentent de former une nouvelle famille, ce qui ne plait guère à Hong Se Na. Celle-ci laisse sa « sœur » dans un camion, et Park Ha disparait. Des années plus tard, Park Ha a tout oublié suite à l’accident de ce camion, et se retrouve aux USA, à la recherche de son père. Quand elle retrouve ses traces en Corée, il est trop tard : il vient de mourir. Park Ha reprend contact avec son ex-famille, et s’installe en Corée, ce qui ne plait guère à Se Na. De son côté, le prince Lee Gak se réincarne en Yong Tae Yong, petit-fils d’une puissante chaebol, et fuit ses responsabilités. Son « demi-cousin » profite d’une dispute pour le laisser se noyer, à l’insu de sa famille.

Lorsque Park Ha rentre chez elle, elle se retrouve nez à nez avec quatre hommes de l’époque Joseon : le prince et ses 3 compères. Ces 4 là vont devoir s’habituer à leur nouvelle vie, tout en découvrant l’identité de leurs réincarnations.

Autant le dire tout de suite, je suis très enthousiaste suite au visionnage des deux premiers épisodes.

D’abord, parce que le rythme est important. On avance très vite, ce qui laisse peu de temps pour s’apitoyer sur Park Ha ou pour détester Hong Se Na. Je suis d’ailleurs étonné que sitôt le second épisode nous avons déjà droit à des premières « rencontres » entre la famille de Tae Yong et le prince. La série doit faire 20 épisodes au moins, j’espère qu’on aura pas des épisodes bouche-trou vu à quelle vitesse cela avance.

Ensuite parce que cette histoire de voyage à travers les siècles est vraiment bien exploitée. Non seulement dramatiquement (le prince semble reconnaître sa princesse dans le temps présent), mais aussi parce que c’est très drôle de voir ces 4 personnages décontenancés, enchainant les gaffes car ils ne savent tout simplement pas ce qu’est une télévision, une peluche parlante, un téléphone, un WC, une brosse à dent, des instants soups, une fermeture éclair, une voiture, etc… Le deuxième épisode est tout simplement hilarant, et rappelle un peu le film les Visiteurs (on a vu mieux comme référence, je sais, mais faites moi confiance, même si l’humour est basique il y a du contenu). Le réalisateur n’hésite pas à accélérer les scènes pour accentuer l’effet comique, et c’est vraiment réussi.

Enfin, j’aime beaucoup le duo d’acteurs principaux. Micky YooChun (Sungkyunkwan Scandal, Miss Ripley) incarne très bien ce prince habitué à être respecté, mais pas hautain ou imbu de sa personne. Il a perdu ses repères, et se retrouve sans armes. Han ji Min (Capital Scandal, Padam Padam), est elle, irrésistible en donneuse d’ordres à toute cette troupe qu’elle doit apprivoiser.

Alors certes, certaines scènes dramatiques ne fonctionnent pas très bien (la scène du camion, overzetop), et le réalisateur emploie parfois une technique de découpage/zoom de l’animation de très mauvais goût, mais ces faiblesses n’ont pas le temps de marquer durablement le téléspectateur, entrainé rapidement dans l’histoire. Les premières chansons – plutôt moyennes – font déjà leur apparition, signe que les auteurs veulent capter rapidement leur auditoire. J’ai même réussi à fermer les yeux sur la caricature de méchante, Se Na, qu’incarne Jung Yoo Mi.

Au final, c’est drôle, rythmé, basé sur un concept suffisamment exploité, et possède suffisamment de secrets pour permettre une bonne dose de rebondissements. J’avais un peu peur de l’effet F4 ou Flower boys mais les personnages sont pour l’instant tellement tournés en ridicule qu’il est pour l’instant impossible de les rendre « cool » ou de multiplier les scènes sur leurs physiques. (Cette tendance à mettre des flower boys ou des stars de K-pop partout commence sérieusement à me réfréner dans mes visionnages de kdramas). Pourvu que ça dure.

Publicités

3 réflexions sur “[Pilote – Corée] Rooftop Prince

  1. Je fais partie de ceux qui ont été décontenancés par la densité du pilote, et la sur-dramatisation à laquelle il donne lieu, mais à partir de l’épisode 2, mon coeur est peu à peu tombé sous le charme ! Tout d’abord parce que, comme tu le soulignes, les situations nées du clash temporel sont franchement irrésistibles. C’est drôle, c’est frais, c’est assez jubilatoire même par moment, bref, un plaisir devant son écran ! Je n’ai pas réussi à fermer les yeux devant la caricature qu’est Sena et suis un peu réservée sur l’évolution dramatique à venir ; mais quel plaisir de voir Han Ji Min et Micky Yoochun dans ce numéro de duettistes. Pas parfait, mais je te rejoins pleinement sur ta conclusion : c’est rythmé et très drôle… Pourvu que ça poursuive sur cette voie !

  2. j’ai vue quelques scènes et ça ma l’air assez drôle un bond dans le temps il me tarde d’avoir les épisodes je pense que je vais adorer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s