Deception [Pilote]

deception

NBC a pensé aux nostalgiques de Dirty Sexy Money, et nous propose de regarder Deception début Janvier. Avec un tel titre, c’est évidemment trop facile de faire des jeux de mots… J’aurai préféré qu’elle garde son titre d’origine, Infamous.

J’ai pas forcément envie d’être méchant avec la série, mais il serait temps que les networks trouvent de vrais showrunners avec une idée, un style, une volonté, une vision… Car Deception manque cruellement de caractère, et ressemble à tous ces téléfilms diffusés l’après midi sur des chaînes françaises.

deception pilote

Deception c’est l’histoire de Joanna, une flic qui va tenter d’enquêter sur la mort de son ancienne amie, fille d’une famille richissime, qui fait fortune dans la recherche pharmaceutique. Ai-je vraiment besoin de combler les trous ? L’épisode va s’évertuer à nous donner de multiples pistes : un scandale que l’on voulait étouffer, une grossesse surprise, un frère violent, une mère qui ne supportait plus de voir sa fille toxicomane, sans compter un secret de famille bien dégueulasse, évidemment. Pour accroitre la sensation de danger, il suffit de tuer un journaliste qui enquêtait sur la famille, et le tour est joué.

deception meagan good

Non ? non. Il manque l’essentiel : essayer de rendre les personnages attachants. Et là, c’est pas gagné. On aura beau multiplier les flashbacks, on ne voit pas trop l’attachement que peut avoir Joanna envers cette famille ou cette amie assassinée. On ne voit pas des personnages pétris d’ambition ou d’autres dangereusement affables. Il manque une caractérisation des personnages. Et on ne voit donc que les ficelles. Notre héroïne sans personnalité se balade, multiplie les rencontres pleines de révélations qui s’alignent les unes à côté des autres. Pour un roman policier, ça pourrait passer. Pour une fiction destinée à s’étaler sur des dizaines d’épisodes c’est plutôt problématique.

deception tate donovan

La série peut néanmoins compter sur le charisme de certains acteurs, comme Tate Donovan (the OC), Victor Garber (Alias), ou Marin Hinkle (Once and Again) pour essayer de redorer son blason. On peut moins espérer de Meagan Good qui joue l’héroïne, bien trop plate pour exprimer ses émotions et nous faire rentrer dans le personnage.

Le pilote ressemble une fois encore à une production sans âme, répondant à un cahier des charges précis et oubliant de faire passer l’essentiel. A la fin de l’épisode, malgré toutes les révélations, je n’ai absolument pas envie de voir la suite, car je me fiche du destin de ces « personnages ».

feu-rouge4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s