Chicago Fire [Pilote]

Il existe des pilotes qui délivrent exactement ce qu’on attend d’eux. Ni plus ni moins. Dans le cas d’une énième fiction sur les pompiers et les sauveteurs, c’est plutôt problématique.

Tenez rien qu’à l’énoncé vous vous attendez donc à un bleu qui subit les gags de sa nouvelle équipe, à une mort effroyable d’un pompier, à une rivalité entre deux hommes, saupoudrée de problèmes personnels. Eh bien c’est le cas.

Les scènes d’action sont correctement filmées, même si j’avoue avoir un faible pour la mise en scène de Rescue Me par exemple. Car oui, on ne peut s’empêcher de faire la comparaison. Cette dernière série avait son identité, d’une part à cause du traumatisme post-9/11, d’autre part grâce à la personnalité de chacun, à leurs beuveries, leurs gags, et leurs coucheries. Même Trauma, pourtant une mauvaise série, car elle jouait la surenchère avec des accidents toujours plus spectaculaires avait au moins joué la carte de la personnalité visuelle. On retrouve d’ailleurs dans Chicago Fire l’un de ses acteurs (Taylor Kinney).

Chicago Fire a donc choisi de se placer sur la droite lignée des autres séries sans âme. La meilleure preuve ? Je n’ai pas réussi à retenir les noms des héros, interchangeables facilement malgré leurs visages. Leurs préoccupations ne sont guère originales : l’un est accroc aux médicaments contre la douleur, l’autre a des soucis avec sa fiancée qui refuse d’aller plus loin, un dernier est ruiné par la crise, etc… Tout cela est bien trop générique pour que l’on puisse s’attacher aux personnages. On ne s’attarde pas sur l’émotion, on remplit une check-list. Et c’est particulièrement frappant. La bande-annonce des épisodes suivants est à ce point prévisible qu’elle décourage vraiment de s’y investir.

Inutile de s’attarder davantage sur ce pilote. Ceux qui ne se sont jamais engagés dans de telles fictions y trouveront sans doute leur compte. Pour les autres, rien ne justifie d’y passer davantage de temps, pas même le nom de Dick Wolf ou de Jesse Spencer (House).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s