I Miss You [Pilote – Corée]

La voilà enfin arrivée. La nouvelle série de MBC a débarqué il y a quelques jours sur le petit écran coréen, et avant même l’apparition des acteurs principaux (Yoon Eun Hye, Coffee Prince et Park Yoochun, Rooftop Prince), je me suis laissé happé par l’enfance malheureuse de nos protagonistes.

Il faut vraiment, une fois de plus, saluer ce duo de jeunes acteurs qui à coup sûr auront une très belle carrière. Yeo Jin Goo est de tous les dramas (Giant, Moon embrace the sun), et parvient sans difficulté à interpréter un garçon sensible, pas très doué au combat, qui se découvre un certain courage. Cet aspect là m’a beaucoup plu, puisque la plupart du temps nos héros coréens sont doués pour tout. Avoir un jeune homme fragile, mais qui ne craint pas de se battre pour ce qu’il croit, cela rend son personnage nettement plus attachant. Malheureusement pour lui, Han Jung Woo n’a pas un père modèle, puisque ce dernier est un homme autoritaire, froid, violent qui ne reculera devant rien pour récupérer une certaine somme d’argent. Revenu temporairement de ses études aux USA, le jeune Han Jung Woo se sent donc seul dans sa grande maison vide avec une belle-mère qui le déteste. Il va alors croiser la jeune Lee Soo Yeon, une enfant discrète, qui souffre de ne pas avoir d’ami, comme lui.

Kim So Hyun (Moon Embrace the Sun, Rooftop Prince) joue là aussi parfaitement cette fille brisée par son père qui la roue de coups. Ce dernier est arrêté par la police, soupçonné de plusieurs meurtres dans le quartier. Lorsqu’il décède en prison, on aurait pu penser que la jeune Lee Soo Yeon et sa mère alcoolique, lâche et peu aimante, pourraient enfin passer des jours tranquilles. C’était sans compter sur le voisinage, qui voue une haine sans relâche à l’encontre de la famille d’un meurtrier. Lee Soo Yeon vit donc un enfer, rejetée par sa mère et ses camarades de collège.

Malgré les rumeurs, Han Jung Woo va donc se lier à elle, et leur amitié naissante prend rapidement un virage vers la romance. Cela passe malheureusement par un artifice scénaristique grossier (le « baiser par accident »), mais au moins les sentiments semblent être reconnus. Lee So Yeon ne mettra pas deux plombes à se rendre compte qu’elle est amoureuse, ouf. Leur complicité est d’ailleurs évidente, et si le show passe une première heure beaucoup trop dramatique (j’y reviendrai), le deuxième épisode sera bien plus fécond en regards et en sourires échangés.

L’histoire ne se résume pas à ce futur couple, puisque de multiples personnages secondaires gravitent autour de cette quête d’une somme d’argent faramineuse. Le premier épisode met un certain temps à faire le lien avec chacun. Citons un jeune homme qui se fait kidnapper (pour sa protection contre le père d’Han Jung Won) parce qu’il possède la clé de ce trésor. Sa mère essaye de le sauver par l’intermédiaire d’une infirmière, laquelle est suffisamment ambiguë. Mais nous trouvons également un love-interest pour Han Jung Woo, avec la fille du policier qui a arrêté le père de Lee So Yeon. (Ce policier recueille Lee So Yeon et sa mère sous son toit).

Le drama est particulièrement bien filmé, mettant en valeur les visages de ses comédiens, et utilise avec abondance les symboles (la pluie et l’inévitable parapluie, le vent et les larmes, les jeux dans le parc d’enfant…). Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, cela fonctionne très bien pour la romance, sans en faire une démonstration excessive sur le destin de ses personnages. Là où le drama se fourvoie, par contre, c’est dans l’utilisation abusive des plans dramatiques (notamment là scène où notre héroïne se fait rejeter par sa mère et attaquée par ses voisins dans la rue). L’overdose de pleurs est bien réelle, mais heureusement le drama a su dépasser ce cadre anxiogène par moments, rendant le visionnage beaucoup plus agréable. Les ressorts sont classiques, et malgré quelques scènes « forcées », on s’attache donc très vite à ses personnages. Tout dépend évidemment de votre sensibilité, là encore plus qu’ailleurs. Mais avec un peu de chance, I Miss You lorgnera moins du côté des rebondissements de Nice Guy et plus du côté de la romance. Cela dit je n’ai pas grand chose à reprocher à cette histoire de cupidité : c’est bien ficelé, bien rythmé et donne des personnages ambivalents malgré un traitement manichéen.

J’attends donc avec impatience l’âge adulte de nos héros, afin de voir si l’excellente alchimie de notre couple sera préservée. En l’état, je suis optimiste : Yoon Eun Hye est redoutable dans les scènes tristes ou romantiques. Mais ce sera dur de dire adieu à ces jeunes et talentueux acteurs.

La mise en scène est soignée, efficace, servie par une bande sonore à sa juste place, qui ne désamorce aucune scène, sans emphase et sans silences pesants. Certaines scènes sont particulièrement jolies, simples, et le sourire de nos interprètes illuminera la journée de nombreux téléspectateurs.

Bref, vous l’aurez compris, je suis sous le charme de cette production efficace. Ce n’est pas très subtile et les allergiques au genre la fuiront comme la peste, mais ce drama est bien parti pour explorer toute une palette d’émotions, et faire chavirer mon cœur. Je croise les doigts !

Advertisements

3 réflexions sur “I Miss You [Pilote – Corée]

  1. J’apprécie beaucoup tes critiques de dramas. Il est vrai que du coup, je lis tes anecdotes avant de commencer certains (genre full house 2, j’ai regardé juste 10 min et j’en ai vu assez).
    Effectivement ce drama à l’air très intéressant. Tout d’abord, le jeu d’acteurs est vraiment bluffant ! Et puis l’histoire promet d’être singulière, et pour une fois sans trop le chichi d’habituel de certaines séries qui ont le don de m’énerver à un plus haut point ! Deux épisodes de vu avec au bilan une attente …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s