[Pilote] My Princess

La Corée a décidément la nostalgie de la monarchie. Après l’uchronie Goong (Princess Hours), qui soumettait l’idée qu’une famille impériale existait toujours dans ce pays, voilà que l’imagination des scénaristes nous conduit à reconstruire l’histoire, en inventant un descendant au dernier empereur Sunjong. (Ce dernier est en réalité mort sous résidence surveillée japonaise en 1924).

Que voulez-vous, les princes et les princesses font encore rêver.

Ce drama est donc l’histoire d’une jeune femme, Lee Seol, qui découvre qu’elle est une princesse. Mais avant d’en venir là, les deux premiers épisodes vont passer pas mal de temps à nous montrer les relations de chacun des protagonistes. Lee Seol est une enfant adoptée, qui a une sœur adoptée également. Elle est étudiante en archéologie, mais son sujet d’études n’est pas l’histoire de l’Empire Coréen, non, elle préfère nettement rêvasser en contemplant son professeur. Ah, son grand rêve est de partir en Egypte pour lui déclarer sa flamme. En attendant, il faut qu’elle trouve de l’argent, et c’est pas facile tous les jours. Elle croise donc un diplomate, Park Hae Young… Ce qu’elle ignore, c’est que Park Hae Young est le petit-fils du grand groupe  industriel Daehan. Ce qu’il ignore, c’est que son grand-père cache un secret qui fait de Lee Seol la descendante de l’empire…

Vous rajoutez à ce petit monde la méchante du carré amoureux, et vous pouvez aisément deviner la suite. En effet, les histoires et les situations sont on ne peut plus conventionnelles, au point que la recette a du mal à prendre.

Ce qui frappe, en revanche, c’est l’absence d’exagération ou de caricature des personnages. Nous ne sommes pas pour autant dans un drama plus adulte ou réaliste, mais plutôt dans une comédie romantique qui ne s’appesantit pas trop sur ses effets. L’héroïne n’est pas toujours aussi superficielle et gamine que la plupart des autres dramas, le héros n’est pas non plus un sombre crétin qui lui en veut personnellement. Une comédie mignonne, mais sans plus.

L’ennui, c’est que justement, sans ce dosage comique ou romantique appuyé, les deux premiers épisodes sont un peu trop fades. Oui, je sais, je ne suis jamais content, mais le fait est que je leur trouve un manque de personnalité. Et finalement j’ai eu du mal à m’attacher à l’histoire. Tout cela fait bien trop convenu pour qu’on ne pense pas qu’aux clichés du scénario, et c’est sans doute ce qui m’empêche d’apprécier. Seule l’intrigue sur l’origine de la princesse était suffisamment intéressante pour me donner envie de continuer. Une fois le mystère totalement dissipé, il va falloir s’en remettre aux promesses de l’histoire : le diplomate et la princesse. Il est bien trop tôt pour savoir si je serai ému par leur romance, mais en l’état je trouve qu’il leur  manque une certaine sensibilité. Bref, je ne me sens pas impliqué. Même si quelques clins d’œils peuvent aider (Hoot de SNSD, le film Vacances Romaines avec Audrey Hepburn, qui raconte justement l’histoire d’une princesse).

Je n’ai pourtant pas grand chose à reprocher aux acteurs. Kim Tae Hae (Iris) est sympathique et s’en sort mieux que prévu malgré ses lacunes dans son jeu, et Song Seun Hun (Autumn Tale) reste charismatique (certaines scènes devraient d’ailleurs particulièrement marquer les téléspectatrices). Leur duo fonctionne bien, mais il manque ce petit plus qui donne envie de revenir. C’est malheureusement le cas de beaucoup de dramas coréens, c’est le ressenti sur les personnages et les acteurs qui prime.

En conclusion, même si le sujet aurait pu être intéressant, le pilote ne s’aventure pas suffisamment pour qu’on s’attache à ce duo un peu fade. Sans être pessimiste, le carré amoureux s’avère également trop classique. Reste la promesse de l’exploitation du thème de la monarchie coréenne… J’ai conscience que je suis sévère, mais ça sera probablement sans moi.

Advertisements

6 réflexions sur “[Pilote] My Princess

  1. Mais les k-dramas sont faits pour rêver ! ^_^

    J’avoue avoir seulement regarder les 10 premières minutes pour le moment. Ce que j’ai vu et ce que j’en lis à droite à gauche, ainsi que ta critique, ne m’encourage pas vraiment. Mais rien que pour voir un rôle où Kim Tae Hee semblerait presque sympathique, et pour rêver un peu, pourquoi pas lui laisser sa chance ?

    Peut-être ce week-end. Mais Sign m’intéresserait peut-être presque plus désormais !

    En tout cas merci beaucoup pour cette critique intéressante et nuancée de ces débuts d’un kdrama quand même pas mal attendu ! 😉

  2. Hello Eclair ! Alors pour commencer, merci pour les voeux
    et bonne année à toi aussi ! ^_^ Sinon, je vois que tu as été
    moyennement convaincue par le dbut de My Princess… Je viens tout
    juste de finir le 2è épisode, et ma foi, je suis plutôt
    agréablement surprise. J’étais prête à descendre ce drama avant
    même qu’il ne soit diffusé, tellement le pitch me paraissait
    cliché, d’autant plus que Song Seung-heon ne m’avait pas
    franchement convaincue dans East of Eden (j’ai même dû le stopper
    après une quinzaine d’épisodes) de même que Kim Tae-hee ne m’avait
    pas bluffée par ses talents d’actrice dans IRIS, enfin la faute à
    Kim So-yeon qui lui volait complètement la vedette ! Et puis tout
    ce raffut qu’on a fait autour de sa diffusion avant même qu’il ne
    débute… généralement, c’est pas ce qui m’incite à tenter le coup.
    Et pourtant, j’ai bien apprécié ces 2ers épisodes, j’ai trouvé ça
    étonnamment frais pour une intrigue vue et revue, et je me suis
    vite attachée au personnage de Lee Seol que je trouve vraiment
    adorable. Ouah, quelle énergie ! Et malgré toute cette débauche
    d’énergie, ce brassage d’air (c’est une véritable tornade cette
    fille !), comme tu l’as dit, je ne trouve pas qu’on tombe dans
    l’exagération ou le côté trop niais (parce que je m’attendais à ce
    que ce soit carrément niais moi ! Zut, va falloir que je trouve un
    autre drama que je prendrai méchamment plaisir à descendre ! :p)
    Bref, maintenant, reste à savoir comment tout ça va se décanter
    maintenant que la grosse révélation est dévoilée ! PS : en effet,
    la gente féminine (où comment Laikanou s’improvise porte-parole des
    copines) a plus qu’apprécié ZE scène que toute groupie (pardon, je
    voulais dire dire demoiselle) qui se respecte ne peut manquer !
    haha *o* *oui, bah écoute, c’est un argument aussi valable qu’un
    autre ! :p* Allez, je vois que tu as fait une review du pilote
    d’Athena, un drama que j’hésite à commencer, donc on va voir ce que
    tu racontes ^^

    • Disons que j ‘ai eu du mal à lui trouver suffisamment de personnalité, d’attrait pour avoir envie de continuer. C’est difficile de juger sur les deux premiers épisodes, et je vais peut-être m’en mordre les doigts vu que les critiques sont plutôt enthousiastes pour la suite. Mais c’est le jeu de la critique de pilotes.
      Je t’avoue aussi que je préfère miser sur un rattrapage de dramas qui me font de l’oeil depuis trop longtemps.

  3. J’ai bien lu avec attention ton article et c’est vrai qu’avec tout ce bruit fait autour j’étais prête à descendre ce drama plus bas que terre et c’est peu dire car je ne voyais mais vraiment pas les 2 acteurs principaux dans ces rôles là…
    Et puis finalement après 4 épisodes je bascule du coté de Laikanou. Ce n’est pas niais et exagéré c’est étonnement frais et énergique , ça donne envie d’y revenir.
    Quand je vois ça j’ai même envie de descendre ma note de Playful Kiss qui pour le coup était niais avec une histoire totalement transparente…(d’ailleurs rien ne m’en empêche ^^ j’y vais de ce pas……)

  4. Moi qui ai adoré « Goong », j’ai misé presque les yeux fermés sur ce « My Princess » mais j’ai pas tenu plus de 3/4 épisodes. Ça me fait mal la paillasse d’avoir encore abandonné un drama en cours de route mais purée je suis de ton avis, oui c’est bien fade tout ça. Et ce qui m’a perturbée, c’est l’âge des personnages. C’est point possible de jouer les midinettes et les jeunes premiers passé 30 balais (et 35 ans pour le héros il me semble). J’ai rien contre les trentenaires puisque je fais partie de cette tranche mais l’option de l’innocence et de la niaiserie doit être laissée aux plus jeunes. Et dans l’échantillon que j’ai pu voir, c’était vraiment nais et plat.
    Bref, au final, il me semble avoir entendu beaucoup de mal du drama. Apparemment, la tournure s’est avérée décevante pour beaucoup d’aficionados du début.

  5. « Bref, je ne me sens pas impliqué ». Exactement mon ressenti pendant le visionnement. My Princess, ou un drama que je n’ai jamais réussir à finir – et ce n’est vraiment pas faute d’avoir essayé. Je ne sais pas si c’est parce-que j’avais un problème avec Kim Tae Hee en tant qu’actrice, si c’est parce-que Song Seung Ho malgré ses longs cils m’a laissée de marbre, si c’est parce-que le personnage de Yun Ju m’a sérieusement (mais sérieusement)porté sur les nerfs (sans parler de la soeur de Seol) ou si c’est parce-que le scénario m’a paru suuuuuper ennuyant, mais ce qui est sûr, c’est que quelque chose ne marchait pas. Bien sûr, on peut parler de l’alchimie entre les deux acteurs principaux, qui est une réalité, mais ça ne m’a pas motivée à terminer le drama pour autant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s