Marvel’s Agents of SHIELD [Pilote]

marvels agents of shield

La voilà enfin la nouvelle série de Joss Whedon située dans l’univers des comics Marvel. Après avoir travaillé sur le film Avengers, le créateur de Buffy s’essaye donc à nouveau au genre télévisuel. Pour quel résultat ?

agents of shield

La première chose qui vient à l’esprit en regardant le pilote, c’est qu’il est vraiment agréable de retrouver la patte de l’auteur, son envie de renverser les clichés dans les situations et les dialogues, et de multiplier les clins d’œil. C’est cette connivence avec son public qui l’a rendu si populaire. Et Agents of SHIELD ne démérite pas de ce point de vue.  C’est drôle, surprenant (sans être renversant), et nous rappelle à quel point la série télévisée est avant tout un divertissement.

agents of shield cobie smulders

Seulement voilà. Si Joss Whedon maîtrise la forme, il en a oublié cette fois-ci que tout le monde n’est pas geek et amateur de comics. En multipliant les références, il court le risque de restreindre son public. Je ne suis pas un grand amateur de l’univers MARVEL, et j’ai eu plus d’une fois l’impression que l’épisode, s’il pose bien les préceptes de la série, ne s’adressait pas toujours à moi. Vous me direz : à quoi bon regarder une série basée sur des comics si on ne maîtrise pas un tant soit peu leur univers ? Certes, mais il s’agit d’un pilote qui aurait du être moins « fouilli », d’autant que le nombre de personnages est important (N’a-t-il pas compris la leçon de Firefly ?)

agents of shield annoying scientists

Cela heureusement ne dénature pas le plaisir de voir une galerie de personnages sympathiques (les deux scientifiques mis à part, un brin trop excités et énervants, et Brett Dalton manquant pour le moment singulièrement de charisme). L’épisode, très dense, se limite d’ailleurs à une trop brève présentation, et laisse un goût d’inachevé. Si Whedon utilise les trucs et astuces habituels pour rendre ses acteurs « cool » (en n’ayant jamais peur du danger), il n’a pas le temps de nous décrire leurs caractères. Dommage.

agents of shield j august richards

Quel plaisir, tout de même, de revoir Ming Na Wen (ER), Chloe Bennett (Nashville),  mais aussi Cobie SMulders (How i met your mother) et Clark Gregg (du film les Avengers). Sans compter quelques acteurs du whedonverse comme J August Richards (Angel) ou Ron Glass (Firefly).

agents of shield ming na wen

L’action avant tout ? Les effets spéciaux sont conséquents, réussis, la mise en scène dynamique, et la bande sonore de qualité (même si elle est, comic oblige, un brin trop emphatique). Cela participe à l’immersion, mais heureusement, contrairement à d’autres séries fantastiques qui utilisent la peur et le danger uniquement à travers les effets spéciaux, je pense qu’il y a moins de risque qu’on ressente les futures coupes dans le budget.

agents of shield guest

Le pilote sert avant tout de vaste présentation du SHIELD, cette organisation gouvernementale qui « protège » la population des super-héros, et manque sérieusement d’enjeux dramatiques pour avoir envie de voir la suite. En ce sens, on a presque l’impression que le pilote se suffit à lui-même, et c’est peut-être ce qui m’a le plus déstabilisé. Les rebondissements ne servent hélas qu’une intrigue plutôt minimaliste (un super-héros qui maîtrise mal ses pouvoirs), et le ton aurait gagné à être plus noir et mature (le speech de fin n’ayant aucun effet).

agents of shield dont touch lola

Au final, si on a de bonnes raisons d’être optimistes (la touche de Whedon, l’univers riche, le casting sympathique), on peut tout de même s’interroger sur ce que peut devenir la série, tant cela manque d’enjeux, et peut paraître finalement qu’un ensemble bien huilé de clins d’œil, mais de clins d’œils seulement.

Bref, j’en espérais plus. Mais je reste suffisamment enthousiaste pour avoir envie de me lancer dans la série.

feu_vert3

Publicités

Une réflexion sur “Marvel’s Agents of SHIELD [Pilote]

  1. rah, tout le monde en parle déjà et je l’ai même pas vu!! j’suis à la bourre grave!!
    Attention, critique pas la musique, c’est Bear McCreary qui compose, ça ne peu pas être mauvais (j’dis ça mais je l’ai pas encore écoutée)..
    🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s