Bates Motel [Pilote]

bates motel

A&E tente d’exploiter un mythe du cinéma, Psycho d’Alfred Hitchcock, pour en faire une série qui raconte la jeunesse de Norman Bates. On devrait donc comprendre comment il a développé avec sa mère des liens si forts qu’il a fini par en perdre la tête.

Seulement voilà, on ne touche pas à une telle œuvre impunément, et forcément, je n’ai pas pu m’empêcher de noter de nombreuses différences, pas forcément rédhibitoires, mais qui démontrent une certaine lecture de l’oeuvre . Le paragraphe qui suit est évidemment spoiler si vous n’avez jamais vu le film  d’Hitchcock. Mais je vous conseillerai bien évidemment de voir ce dernier avant de vous attaquer à cette série.

bates motel freddie highmore vera farmiga

Dans ce pilote, on nous montre la mère de Norman Bates, Norma, qui s’installe avec son fils après avoir racheté un motel, 6 mois après le décès de son mari dans des circonstances inexpliquées (mais fortement suspicieuses pour la mère). Dans le film, on nous raconte que c’est son amant qui a bâti ce motel, ce qui est sensiblement différent. Le film nous apprend également que Norman, dans sa folie, avait développée une jalousie envers sa mère, et que par conséquent il a fini par penser que sa mère était également jalouse de lui. Or la série ne montre qu’une mère possessive, qui empêche son fils de nouer des relations avec des filles, ce qui l’amène à se nourrir de récits pervers pour combler sa frustration. Ce qui amène au premier couac de cette adaptation, on aura beau nous répéter plusieurs fois que la mère et le fils s’aiment, cette vérité est assénée de manière bien trop soutenue et bien trop forcée. Il fallait préparer le terrain pour la future double personnalité de Norman, et pour l’instant le récit se focalise davantage sur la dangerosité de la mère que sur la construction de l’identité ambivalente de Norman. Mais la plus grande erreur, au fond, c’est de donner un frère à Norman, certes invisible pour le moment, mais le schéma narratif en devient prévisible. (J’espère me tromper !)

bates motel freddie highmore

Je me suis également demandé si le passage d’une fiction des années 60 à notre monde contemporain allait détruire tout le postulat de base. Il n’en est rien. Au contraire, je trouve amusant de voir que la perversion de Norman débute par des mangas sulfureux, et que le téléphone portable sert aux jeunes filles pour asseoir leur pouvoir de séduction. Du reste, le décor est parfaitement restitué et sonne comme un vibrant hommage au film. On ira même jusqu’à nous montrer la chambre de Norman et son fameux emplacement.

Malgré ses défauts, le pilote fonctionne plutôt bien, non seulement en donnant une certaine tension au récit, en donnant au téléspectateur non pas des clins d’œil mais une vraie immersion dans un univers malsain. La mise en scène est même envoûtante par moment. Et j’avoue que j’attends beaucoup de l’évolution de Norman, parfaitement interprété par Freddie Highmore. J’ai eu un peu peur lorsque sont venus quelques clichés de l’adolescence, mais je comprends leurs intérêts, ces portraits de filles servent essentiellement de comparatifs pour la personnalité de la mère.  Vera Farmiga s’impose d’ailleurs assez rapidement dans ce rôle de femme à la fois manipulatrice et victime.

On est donc loin d’un show racontant les perversions d’un futur serial killer. Le pilote fait réfléchir, et on sent que la construction psychologique de nos personnages a été suffisamment travaillée, même si elle semble différer de l’original. Pour ma part j’ai bien plus été conquis par Bates Motel que par The Following, qui se contente de citer Poe. Alors oui, il ne faut pas s’attendre à un chef d’œuvre comme Psycho, mais on peut aisément passer un bon moment à naviguer entre ces univers. Reste à savoir si la série ne risque pas de tomber dans le tape-à-l’oeil avec une surenchère de violence qui l’éloignerait de toute tension dramatique (la dernière scène, à cet égard, est pour le moins risquée)… J’ai hâte de voir la suite.

feu_vert3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s