Red Widow [Pilote]

red widow

Remake de la série néerlandaise Penoza, Red Widow propose de nous plonger dans les coulisses de la mafia. Le défi est énorme dans le petit monde des séries télévisées car c’est une thématique où il n’y a que très peu d’élus. Il va donc falloir visionner le pilote en faisant abstraction du passé pour comprendre que finalement, Red Widow s’en sort plutôt bien.

radha mitchell red widow

La première chose qui vient à l’esprit c’est la qualité de la mise en scène. Alors que la plupart des pilotes actuels essayent de nous donner le maximum de rythme quitte à rendre le sujet superficiel et peu crédible, Red Widow essaye de prendre son temps pour décrire son monde. Sans aller jusqu’à parler d’ambiance, il y a un réel soin apporté aux images, à l’émotion qu’on cherche à dégager. Nos personnages en ont dans le ventre, mais ne tombent pas non plus dans la caricature.  Pour un peu, on pourrait se croire sur le câble. Et ce retour aux sources du storytelling fait du bien.

red widow radha mitchell

Ce qui compte dans ce genre d’histoire plutôt convenue, c’est la patte du réalisateur, la profondeur des personnages, leur ambivalence, mais aussi, et surtout, ce sont les enjeux. Et pour mieux nous impliquer, le script va essayer de nous vendre un personnage féminin exemplaire : celui de la mère au foyer prête à tout pour défendre sa famille, depuis que son mari gangster a été tué. Le modèle de la femme courageuse est loin d’être usé, et Red Widow en est la preuve. Notre héroïne (Radha Mitchell) ne s’apitoie pas sur son malheur, elle ne s’enflamme pas exagérément en demandant vengeance, elle essaye juste d’être suffisamment maline pour s’en sortir.

goran visnjic red widow

Ainsi, elle ne va pas tenter de collaborer avec la police (dont on devine au travers d’une discussion incomplète qu’elle est corrompue), elle va chercher à s’entendre avec un autre boss de la mafia, Scherling (Goran Visnjic), lequel cherche à récupérer la drogue volée par son mari. A l’issue de cet entretien, elle va devoir reprendre la succession, alors qu’elle avait pourtant tout fait pour prendre ses distances avec le crime organisé.

red widow abc

Outre cet enjeu de survie, il y a également le mystère sur l’identité de l’assassin de son mari. Le scénario est suffisamment habile pour multiplier les pistes sans pointer du doigt de manière évidente les suspects. Là aussi, c’est fortement appréciable d’avoir une série qui ne prenne pas ses téléspectateurs pour des idiots, et qui les laisse réfléchir. Entre son père, son frère, un ami, ou Scherling, il y a de quoi faire.

red widow teenager

La galerie de portraits est intéressante, bien jouée, et suffisamment nuancée pour être optimiste. Même les enfants ne sont pas des tête-à-claques pour le moment, on aurait pu croire que le scénario s’attarde sur leurs problèmes de teenagers, mais il choisit au contraire de montrer comment la mafia transforme leurs vies (l’épisode du révolver trouvé par le petit dernier en est un parfait exemple).

Malheureusement, si l’épisode réussit avec brio à trouver son ton dramatique, il laisse aussi beaucoup sur sa faim. Peut-être sommes-nous trop habitués à ces fameuses dernières séquences d’un pilote, mais il manque soit une découverte, soit un twist pour vraiment complètement adhérer au projet et avoir envie de revenir. Car malgré tout, on perçoit assez vite les limites du concept tel qu’il nous est présenté. En un mot : ça manque d’envergure.

L’épisode frôle donc le coup de cœur. Il implique émotionnellement le téléspectateur, prend son temps pour développer son intrigue, reste suffisamment intelligent et nuancé, mais il n’aurait pas du rater sa sortie. Néanmoins c’est avec enthousiasme que je veux regarder la suite.

feu_vert3

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s