Level 7 Civil Servant [Pilote – Corée]

7th Level Civil Servant

Le début d’année est pour le moins morose en Corée du Sud. Disons-le tout net, ce n’est pas avec ce drama que je vais passer mes soirées. En toute honnêteté, je m’attendais à avoir un problème avec l’adaptation du film My girlfriend is an agent (7th grade civil servant), avec, excusez du peu, Kang Ji Hwan et Kim Ha Neul. J’avais bien apprécié le film malgré ses longueurs, grâce à ses quelques gags disséminés ici et là (ma scène préférée étant celle de la salle remplie d’armes à feu inutilisables, ce qui n’est pas sans rappeler une autre scène célèbre de Mean Guns). Mais dès le départ, je me suis demandé pourquoi vouloir en faire un drama ?

Je voyais mal l’intrigue amoureuse s’étirer sur une quinzaine d’épisodes, sans plomber le sujet du film : la double-identité. Rappelons qu’à l’origine, il s’agit d’un couple où chacun ignore que son partenaire est un agent secret, ce qui donne du rythme et de nombreux gags au récit. Ici, le scénariste (déjà responsable du film) a tout simplement décidé de faire table rase du concept pour nous raconter leur rencontre et leur engagement mutuel dans les agences de renseignement. Ce qui fait l’attrait du film n’est donc même pas esquissé, et il devient dès lors difficile se passionner pour cette histoire devenue conventionnelle (et transposable).

Nous avons droit à tous les clichés possibles à kdramaland, sans aucune ingéniosité, sans trait d’humour (aucun gag ne fonctionne), sans rythme (les scènes sont interminables), et on sent déjà dans les deux premiers épisodes que le scénario va tirer au maximum sur la corde. Pire, on ne ressent aucune alchimie entre les acteurs. Bref, Level 7 Civil Servant est fade, très fade, et ne reprend que les recettes éculées de la comédie romantique de base, avec en plus des personnages extrêmement antipathiques, aux comportements irrationnels.

joo won level 7 civil servant

Notre héros est donc un fils d’entrepreneur qui ne rêve que de devenir James Bond (après avoir vu Tomorrow never dies, on aura vu mieux comme référence !) et multiplie les défis automobiles tout en profitant de l’argent de ses parents. Seule condition émise : sa mère voudrait qu’il se marie pour provoquer un « déclic » (et le rendre responsable ?). Ainsi, Han Gil Ro (Joo Won, Bridal Mask) doit rencontrer une sélection de filles. Ayant réussi à les faire fuir par son immaturité et son impolitesse (sans compter une écrasante majorité de téléspectatrices), il tombe sur Kim Seo Won (Choi Kang Hee, Protect the boss) une fille bien déterminée à ne pas partir avant l’heure prévue. Et pour cause, elle est payée pour ça ! Kim Seo Won répond d’ailleurs à tous les clichés du genre : elle est obligée de travailler 3 à 4 jobs partiels pour étudier et essayer de réussir le concours d’entrée…

choi kang hee joo won level 7 civil servant

Ok, donc d’un côté nous avons le riche arrogant, de l’autre la travailleuse pauvre, et évidemment leur rencontre va faire des étincelles (enfin, c’est vite dit, tant les « gags » sont lamentables et les situations dépourvues d’originalité). Alors que tous deux sont finalement reçus, ils vont devoir s’entendre à la NIS (National Intelligence Service)…

Le pire, au fond, c’est qu’arrivé à la fin de ces deux – très longs – premiers épisodes, on a pas envie de voir comment ces deux là vont s’adoucir. On a pas envie de savoir quel danger plane sur la Corée avec l’arrivée de méchants aussi peu charismatiques sur son territoire. On a juste envie qu’ils s’entretuent au loin sans faire de bruit, parce qu’ils sont tout simplement horripilants quand ils se disputent (cf la scène où nos deux héros se poursuivent pendant l’entraînement).

Bref, une histoire banale, jouée sans conviction, sans personnages attachants, ne perdez pas votre temps… Au mieux c’est l’ennui qui vous attend au tournant. Au pire, votre télécommande risque de voler…

feu-rouge4

Publicités

4 réflexions sur “Level 7 Civil Servant [Pilote – Corée]

  1. Je n’attendais pas grand chose de ce drama. J’ai également trouvés que les deux premiers épisodes étaient trop longs.

    • Je pense qu’on est devenu aussi plus exigeant en matière de rythme dans les dramas coréens, grâce aux fictions du câble comme celles de TVN qui sont plus courtes…
      Merci pour ton commentaire !

  2. Apparemment ils réintroduisent l’idée du film dans le quatrième épisode en plaçant les deux héros dans deux missions undercover indépendantes. Ce qui m’énerve c’est qu’en théorie toutes ces idées d’école d’espion et de missions croisées auraient pu marcher ! Mais non.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s