Bluestone 42 [Pilote – UK]

Bluestone 42

Les fictions sur les guerres actuelles sont une denrée rare. Si on parle assez facilement du contre-terrorisme, il n’y a encore que peu de fenêtres sur le quotidien des militaires. L’équipe derrière la sitcom Miranda s’est donc empressée de créer Bluestone 42, une série comique dévoilant la guerre en Afghanistan.

Faire rire avec la guerre n’est pas chose facile. On se souviendra surtout de Mash, série des années 70 elle -même adaptée du film du même nom. Cette série avait des accents bien plus tragiques même si elle s’autorisait des rires enregistrés, mais elle avait surtout une galerie de personnages intéressants, et quelques bonnes répliques comme « You’re ruining this war for all of us ! ».

Bluestone 42 n’est malheureusement pas du tout au même niveau, préférant la facilité et les personnages mono-bloc. Ainsi retrouve-t-on, contexte oblige, les blagues sexuelles (heureusement de part et d’autres des deux sexes), mais leur médiocrité laissent de marbre. Il n’était peut-être pas interdit de faire dans la finesse, même (et surtout) en évoquant les militaires, dont le portrait est non seulement peu flatteur mais surtout peu attachant. Entre le militaire lourdingue qui veut coucher avec la nouvelle venue, et les noms donnés aux parties intimes, je me suis demandé ce que j’étais venu faire là.

J’attendais, sans doute, un traitement plus efficace de la mort. Si elle survient, elle ne vise que l’américain de service bien lourd, ce qui permet d’enchaîner les railleries bien après sa mort. Autant dire que ça a du mal à passer.

Et puis, surtout, les scénaristes sont en flagrant délit de paresse, dès le pilote. J’aime beaucoup les running-gags, mais qu’y a-t-il de drôle à voir les militaires se moquer toutes les minutes de leur consœur qui nomme le robot démineur « Arthur » ?

Bref, il n’y a rien à sauver de cette série qui se contente d’exploiter le côté basique et limité des militaires, alors qu’il y aurait eu tant d’autres thèmes intéressants (et drôles !). Sans compter les enjeux, cruellement absents.

Fuyez.

feu-rouge4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s