[Pilote – Corée] Secret Garden

On peut facilement critiquer les dramas coréens parce qu’ils appliquent des recettes toutes faites, mais il faut aussi parfois accepter que si ces recettes fonctionnent, il n’y a pas de raison pour bouder son plaisir. Secret Garden ne déroge pas à la règle.

Quand le drama commence on nous présente donc encore un fils richissime un peu imbu de lui-même, Kim Joo Woon (Hyun Bin), qui n’agit que par intérêt financier, et qui n’accepte de se marier qu’avec une jeune femme digne de son rang, avec une bonne éducation et une famille aisée. Lui qui ne veut surtout pas un mariage d’amour parce que l’amour ne peut rien remplacer, va à la suite d’un malentendu, rencontrer Gil Ra Im (Ha Ji Won)  une jeune cascadeuse, sportive, à la fois combattante impressionnante, sûre d’elle-même et fragile. Cette rencontre va l’obséder, au point qu’il finisse par la voir partout.

Le premier intérêt de la série est bien sûr l’alchimie réussie entre les deux acteurs principaux (Hyun Bin et Ha Ji Won). Hyun Bin récupère ainsi un rôle proche de celui qui l’avait rendu célèbre dans My Name Is Kim Sam Soon. A noter d’ailleurs que la série ne se prive pas de clins d’œils envers le fan de drama, en racontant que le personnage de Ha Ji Won a été la doublure de Kim Sun Ah (l’actrice qui a joué avec Hyun Bin dans My Name is Kim Sam Soon). Pour autant, le personnage de Hyun Bin dans Secret Garden est quand même moins méchant et moins arrogant. C’est une bonne chose, finalement. Car s’il y a un cliché qu’il faut utiliser avec prudence dans les dramas coréens, c’est bien celui du garçon qui se dispute avec la fille parce qu’il l’aime en réalité.  J’apprécie le fait de rendre Kim Joo Woon complètement dingue de Gil Ra Im, au point qu’il s’inquiète de sa transformation. Dès le départ il est conscient qu’il s’éloigne de ses préjugés sur l’amour. C’est cette partie du récit qui donne à Hyun Bin une certaine profondeur. On est ainsi pas loin du mécanisme de Coffee Prince quand le personnage interprété par Goong Yoo lutte contre ses sentiments envers le personne de Yoon Eun Hye. Le personnage masculin n’est plus cet homme viril et sûr de lui : il doute,  il est profondément chamboulé, et cela donne souvent de très bons gags qui ridiculisent la prestance du héros. Le fait qu’il ne soit pas sportif, peureux, et qu’il prétend avoir un bon goût en matière vestimentaire, par exemple. Je rends hommage à Hyun Bin qui a évidemment un rôle taillé sur mesure.

Ha Ji Won incarne également un personnage peu éloigné de ses plus grands rôles. Sa stature de femme d’action lui donne une parfaite crédibilité. Et je reconnais aisément la fille de Damo qui cache ses sentiments et sa fragilité parce qu’elle évolue dans un monde d’hommes. Evidemment, sans Ha Ji Won au casting, je n’aurai peut-être pas suivi la série.

La gente féminine sera aussi ravie de voir la présence de Lee Philip, qui décidément enchaine les bonnes séries (The Legend, Story of a Man). Son rôle a l’air de se limiter à un carré amoureux, mais je suis sûr que ce sera suffisant pour en faire venir quelques unes devant l’écran.

Les deux premiers épisodes de la série prennent leur temps pour présenter les personnages et leurs interactions respectives. Il y a tout de même un nombre important de personnages, ce qui fait qu’il n’est pas toujours très facile de comprendre au début, le pilote aimant bien cacher les intentions et les liens de chacun. Il n’y a pas de problème de rythme, l’ensemble est vraiment intéressant.

Mais la série semble avoir été créée pour délivrer d’autres dynamiques, grâce notamment à un twist fantastique majeur d’ici quelques épisodes. Or nous ne sommes pas dans une série américaine comme no ordinary family qui plonge directement dans son aspect fantastique, en oubliant de caractériser ses personnages et de leur donner des enjeux. Secret Garden veut vraiment exploiter ses personnages principaux avant qu’il ne leur arrive quelque chose. J’adhère complètement à ce choix. Sans vouloir révéler ce twist, on sent évidemment que les défauts de chacun des protagonistes vont se révéler encore plus hilarants.

Vous l’aurez compris la série se suit avec grand plaisir. Le contexte, un peu plus adulte, façon Kim Sam Soon, évite les scènes comiques trop légères si souvent présentes dans les séries typées adolescents. Comme toujours il est dur de savoir ce que ça va donner au bout de 2 épisodes seulement, d’autant que le twist majeur qui fonde le synopsis de la série n’est pas encore arrivé. Mais pour l’instant je reste optimiste. Une série qui commence par une musique orchestrale et de beaux paysages ça suffit pour que j’ai la foi. (ou alors c’est ma nostalgie de Flowers for my life, peut-être). J’ai hâte de voir la suite.

NOTE MODIFIEE EN MARS 2011 : Vous trouverez mon bilan de la série complète ici

Publicités

9 réflexions sur “[Pilote – Corée] Secret Garden

  1. L’affiche que tu as mise en début de ton article me fait furieusement penser à une de You’re Beautiful. C’est l’effet « tenons-nous par la main et envolons-nous dans le ciel ».

    Bon moi je ne connais personne si ce n’est Lee Philip, ce qui n’est pas du tout étonnant vu mes maigres connaissances en kdrama. Mais comme tu dis « Son rôle a l’air de se limiter à un carré amoureux, mais je suis sûr que ce sera suffisant pour en faire venir quelques unes devant l’écran. »
    -> oui moi 😛
    Ou comment griller sa supposée crédibilité de sériephilie.

  2. J’avoue mon complet coup de foudre pour ce drama, même si j’ai du mal à vraiment rationaliser pourquoi j’ai tant aimé ces deux premiers épisodes. La recette classique, mais la série s’amuse quand même avec certains codes, Ra Im en « femme d’action » tandis que Joo Won se préoccupe plus de son instinct de conservation. Les personnages sont attachants, et l’innocence sentimentale qui flotte sur ce drama a su me toucher (sur ce point, je cherche encore précisément pourquoi cela fonctionne avec certains, et pas avec d’autres). Mais j’ai fini le visionnage avec tous les symptômes classiques des comédies romantiques que j’ai pu aimer par le passé.
    Et puis, qu’est-ce que j’aime Ha Ji Won ! Cette actrice sait me toucher comme rarement.

    A la différence de Marry me, Mary qui est mignonne sans faire pour le moment vibrer ma fibre émotionnelle que cache mon coeur de téléphage, Secret Garden m’a touché dès son deuxième épisode.

    J’ai vraiment, vraiment envie de voir ce que la suite va donner ! 😀

  3. Pingback: Nouvelle sélection des dramas coréens à venir (fin 2010-début 2011) « Cinédramas

  4. Pingback: Mon année 2010 « Cinédramas

  5. Rhooo et dire qu’il est sur le point de se terminer T_T

    Je pense que tous les avis se rejoignent et font l’unanimité sur ce drama tant il a plu et touché bcp de personnes et je dois dire que l’alchimie entre HB et HJW est parfaite et tous les seconds rôles sont franchement excellents (Oska tout de même !!) ^^

    Ya des perles de ce genre qui donne toujours envie de continuer à regarder les dramas…le bonheur quoi ;p

  6. Oh oui coup de foudre complet, ça fait du bien de voir un scenario réfléchi (depuis les 20 premières secondes du 1er épisode avec la miss météo), des acteurs vraiment excellents ! Je considère que Hyun Bin et Ha Ji Won ont en fait jouer 2 rôles et ils sont bons ^^
    L’episode 17 m’a pompé tous mes mouchoirs mais l’épisode 18 m’a à nouveau fait sourire comme une gamine ^^
    Un petit bijou, et l’OST une perle également…

  7. Symbiose totale ^^

    Oui j’avais rarement sorti autant de mouchoirs mais pareil et j’avais peur que ça parte dans un sens moins sympa mais au final pas du tout !! Ce drama est une merveille !!

  8. Pingback: Les produits dérivés des dramas coréens « Cinédramas

  9. Pingback: Secret Garden « Cinédramas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s