Soulmate

Diffusée sur MBC en Mars et Juin 2006, cette série est encore un autre OVNI dans le paysage audiovisuel coréen. D’abord conçue comme une sitcom, elle peut en fait parfaitement se regarder 2 épisodes par 2 épisodes, puisque les mêmes évènements servent à deux histoires qui se recoupent. C’est d’ailleurs un procédé vraiment astucieux. La forme de la série a effet été très travaillée, et ça se voit. Ou plutôt ça s’entend. Puisque Soulmate dispose de la meilleure bande son possible, avec des titres de Nouvelle Vague, Lasse Lindh, Fiona Apple, Corinne Bailey Rae, etc…

Quant à l’histoire, disons qu’elle est beaucoup plus conventionnelle. Jugez plutôt : Phillip demande en mariage Soo Kyeong, au bout de 5 ans de vie commune. Dong Wook le playboy -qui ne croit pas en l’amour- est obligé de participer à un dîner arrangé pour rencontrer Yu Jin, une fille naive et de bonne famille. Tandis que Min Ae et Ryohei, très portés sur le physique et sur l’amour sans lendemain, se croisent dans une salle de sport. Enfin,Jung Wan le beau parleur rend folle amoureuse Ming Jin, une femme de 7 ans son aînée. Tout ce petit monde va se donner des conseils amoureux, se poser des questions sur l’amour, sur l’illusion ou non de croire en l’âme soeur, le tout dans une ambiance romantique et comique.

A défaut d’une sitcom (au sens américain), on se retrouve donc dans un drama plus orienté comique que les autres. Mais en fait, la série est légèrement plus orientée adulte que ses consœurs.  Ainsi, tout en restant romantique (le concept de l’âme soeur est le cœur de la série), l’histoire ne manquera pas de montrer des choses plus « osées » – culturellement parlant. (On est loin des séries coquines nippones ou d’HBO, rassurez-vous.) En réalité, le drama développe des astuces pour draguer, comment montrer qu’on aime quelqu’un, etc… Avec en sus, toujours la question existentielle : peut-on trouver son âme sœur, ou est-ce un concept fumeux inventé par des gens beaucoup trop romantiques ?
Résultat, on rit beaucoup :
– la série aime parodier par moment d’autres korean dramas, notamment avec un personnage dragueur qui ne fait que déclamer des lignes et des lignes de dramas.
– on y trouve aussi des situations loufoques à gogo, mais tirées de la vie réelle (péter dans le lit de son amoureux, c’est possible ? et comment faire quand on a une envie pressante au cinéma et que votre amoureux vous installe une boisson géante dans les mains ? comment suivre son gars au GPS ? …. ). Bon, quelques gags n’ont pas pris sur moi, mais dans l’ensemble c’est vraiment bien.

Quant à l’aspect romantique, il laissera de bois les désabusés du genre mais enchantera tout ceux qui l’apprécient. On s’attache énormément à tout ce petit monde (et oui la beauté des actrices n’est pas étrangère à cela, il faut dire qu’il y a quelques ressemblances avec Jeon Jy Hyun et Son Ye Jin, excusez du peu…). Si vous avez un tant soit peu un coeur d’artichaut, vous fondrez devant un couple en particulier. La série ose aller dans le symbolisme, dans l’ultra-romantisme, et au lieu de trouver ça niais, je trouve ça vraiment vraiment touchant. C’est d’ailleurs particulièrement bien vu, je trouve, d’associer un traitement plus moderne (relation entre les personnages) avec des éléments très classiques (romance sublimée, romance rêvée).

Un regret toutefois : la fin. Bien qu’elle soit honorable et conforme à l’esprit de la série, elle m’a paru trop facile vu toute l’intensité développée dans les derniers épisodes. A vrai dire, la série devait être prolongée par une seconde saison, mais les audiences n’ont pas été suffisantes.

En bref, la série reste aujourd’hui comme l’une des meilleures séries du pays du matin calme. Et elle a rapidement atteint un statut culte. Rythmée, émouvante, touchante, drôle et très romantique, c’est tout simplement du plaisir concentré. A s’injecter en intraveineuse dans les moments de déprime, sauf pour les allergiques aux histoires d’amour.

Advertisements

2 réflexions sur “Soulmate

  1. Pingback: Les OST de séries et de films coréens « Cinédramas

  2. Pingback: KBS Drama Special 1- Red Candy « Cinédramas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s