[Pilote] Dream High

Nous avons déjà évoqué ici la K-pop, et sa progression jusque dans nos contrées. Il faut pourtant bien comprendre que pour certains artistes, la voie royale reste la conquête des USA après celle de l’Asie. Boa ou Rain par exemple s’y cassent les dents. Mais l’ambition perdure. C’est un peu comme si la Corée du Sud avait le besoin de se faire reconnaître musicalement par les USA.

Tout cela explique donc l’introduction toute particulière de la série Dream High, qui nous annonce qu’à l’horizon 2018, pour les 60è grammy awards, un artiste coréen , K, sera récompensé, notamment pour son meilleur album. Mais pour en arriver là, la série va nous montrer les débuts de différents artistes. Le postulat de la série semble donc simple : faire les paris sur l’identité de cette future star internationale (l’un des 6 artistes présents sur une photo), artiste que l’on va voir grandir, mûrir devant nos yeux.

Oui, la série musicale est à la mode. Ce n’est d’ailleurs pas un concept novateur, mais il fonctionne suffisamment pour attirer du monde devant les écrans. D’ailleurs, après You’re Beautiful (dont la review ne devrait plus trop tarder sur ce blog), le filon va être particulièrement exploité cette année, entre Dream High, What’s up et The musical.

Dream High est produit par Bae Yong Joon, qui veut utiliser sa popularité exceptionnelle au profit de la série. Il apparaît donc lui-même dans la série comme le producteur / narrateur de cette success story et directeur d’une école pour artistes. Sa présence, pour autant n’apporte pas grand chose à la série. Même s’il est charismatique, il est vraiment trop calme et inexpressif pour qu’on aime son personnage.

L’histoire nous présente donc Go Hye Mi (Suzy du groupe Miss A), une étudiante douée pour le chant classique. Imbue d’elle-même, ayant, il faut bien le dire, un caractère de chien, elle est admirée par son amie Yoon Baek Hee (Ham Eun Young, du groupe T-ARA, Coffee House), ingénue, qui ne pense qu’à lui ressembler en oubliant de s’affirmer. Go Hye Mi, malheureusement pour elle, voit son rêve s’écrouler. Son père, criblé de dettes, est en fuite pour éviter que les usuriers mafieux ne s’en prennent à lui. Go Hye Mi va donc devoir trouver une solution pour trouver un toit pour elle et sa petite sœur. Pour rembourser cette dette, elle est contrainte de signer un engagement pour réussir l’audition à l’école pour artistes, et donc devenir riche et célèbre. Cela doit être une formalité pour Go Hye Mi, vu sa maîtrise des vocalises.

Mais l’audition est un échec. Pire encore, elle sonne le glas de l’amitié entre Go Hye Mi et Yoon Baek Hee : Go Hye Mi est prête à enfoncer son amie pour avoir sa place, mais c’est finalement Yoon Baek Hee, trahie, qui renaît, s’affirme et obtient son ticket d’entrée.

Alors que tout semble perdu pour Go Hye Mi, le directeur semble vouloir donner une seconde chance à quelques artistes, sans vraiment s’expliquer (une ficelle scénaristique très déplaisante). 3 personnes peuvent rejoindre le groupe : elle, mais aussi Jin-Gook (TaecYeon, du groupe 2PM), un garçon qui essaya à maintes reprises de la sauver des griffes des usuriers et un solide gaillard resté à la campagne, Song Sam Dong (Kim Soo Hyun)…

Vous comprenez très vite que le casting issu du monde de la K-Pop est ce qu’il peut y avoir de plus attrayant avec une telle histoire. Car en plus d’être conventionnelle, la mise en scène est médiocre, grandiloquente au point de croire à une parodie, et le rythme de l’intrigue est suffisamment haché pour y perdre de l’intérêt: on se perd dans des apparitions de personnages caricaturaux (mention spéciale au danseur mystérieux qui parle en anglais – trop la classe – et à la fille qui chante très bien mais qui est moche et grosse, remake de 200 pounds beauty, avec en plus mauvais maquillage).Ce n’est ni drôle, ni dramatique, c’est juste… sans âme.

Pour autant, la série trouve sa force dans quelques personnages. Il aurait été facile de présenter l’héroïne comme quelqu’un de foncièrement gentil, qui subit malheureusement différents coups du sort. Il n’en est rien. Un peu comme dans le début de The Vineyard man, l’héroïne est tête à claques, rien n’est fait pour qu’on l’aime. Même sa situation précaire n’inspire pas beaucoup de pitié (et c’est un comble dans un drama coréen). C’est donc dans l’évolution de son caractère et de celui de sa Némésis que réside l’intérêt du programme. En effet, à l’inverse, Yoon Baek Hee est présentée comme la fille trop aimable, et le clash lors de l’audition révèle une seconde nature qui apporte beaucoup à un personnage jusqu’alors trop lisse.

Au niveau des parties musicales, malheureusement, je n’ai pas trouvé de performances émouvantes ou enthousiasmantes (une remarque qui vaut également pour le jeu de ces « acteurs »). Ce qui est dommage quand on parle de découverte de talents. Il est évidemment trop tôt pour juger de la qualité de l’OST, mais on est loin de You’re beautiful par exemple.

Bref, la série, présentée ainsi, a un gros manque de finition, c’est un ensemble de pièces qui unes à unes sont de mauvaises qualité, mais dont on se prend à espérer que leurs interactions donneront un peu d’émotion (pourvu que les personnages aient des affinités intéressantes !). Le double épisode n’a fait qu’effleurer ces possibilités. Ce potentiel, à vrai dire, relève davantage de l’incantation que de la certitude. La série semble susciter un peu d’engouement en ce moment, mais j’ai tendance à me méfier, d’autant que la présence de chanteurs issus du monde de la K-pop n’y est sans doute pas étrangère.

En tous cas au vu des 2 premiers épisodes, difficile d’être enthousiaste. Il est vrai que je suis loin de la cible visée. Je préfère passer mon tour pour le moment.

Advertisements

8 réflexions sur “[Pilote] Dream High

  1. LOL 🙂
    Je suis d’accord avec tout ce que tu dis et le ton sur lequel tu dis les choses me fait bien sourire ^^
    Parmi les idoles tu as oublié de dire que la fille qui chante bien mais qui est moche et grosse et en fait la chanteuse IU qui devrait retrouver sa silhouette svelte dans l’ep 7/8.^^
    Ce qui me tient moi c’est une seule personne : Kim Soo Hyun qui était vraiment bien dans Will it snow for christmas ?
    C’est mal de regarder un drama que pour les acteurs ? 😄
    Idem pour Paradise Ranch si il n’y avait pas Yoo Ha Na et Lee Yeon Hee je ne sais pas si j’aurais regardé …enfin que je ne m’avance pas trop vite j’ai pas encore vu l’épisode 1 ^^.
    Pour le moment mon cheval de bataille c’est My Princess qui est plutôt sympathique, divertissant et avec un coonflit que je trouve assez original (par rapport à Goong qui traitait du même thème)… et Secret Garden bien sur(pour celui là j’ai l’impression de décortiquer un animal : je reprends tout depuis le début ^^)

    tiens je suis curieuse de lire ton avis sur You’re beautiful . C’était tellement loufoque comme truc mais j’ai tellement rigolé….

  2. Vu la photo du groupe et le maquillage plastoc il était évident qu’une cure miracle allait s’opérer 🙂 On parie qu’elle va chanter « Maria » ? http://www.youtube.com/watch?v=K_xvt8VnUYQ ^^
    C’est marrant, tous les avis que je lis tournent autour de la même personne : Kim Soo Hyun, qu’on ne voit que quelques minutes à la fin du deuxième épisode. Est-ce mal de regarder pour lui ? Tu as ta propre réponse ^^
    You’re Beautiful arrive, mais il y aura probablement une autre série avant cela (surprise !)… Je suis en période de visionnage intensif, ce qui explique le manque de mises à jour quotidiennes.
    Merci pour ton commentaire !

  3. Pingback: Coffee House « Cinédramas

  4. Pingback: Les produits dérivés des dramas coréens « Cinédramas

  5. Blergh Dream High..bizarrement j’ai décroché vers l’épisode 5, quand tout le monde a commencé à crier au génie.

    J’étais plutôt dans la team My Princess : même si rien ne remplace un scénario dynamique, ce que MP n’a pas, rien ne remplace non plus une actrice aussi dévouée et énergique que Kim Tae Hee dans le rôle de Lee Seol. Et à chaque fois que Suzy (j’ai mis un bon moment avant d’accepter qu’ils lui aient confié le rôle principal) essayait de transmettre une quelconque émotion à l’écran je me sentais un peu embarrassée pour elle, alors sans façons, même pour les beaux yeux de Kim Soo Hyun.

    Merci pour cette fiche bien construite ^^

    • Merci pour ton commentaire !
      Je ne suis pas dans la cible de Dream High, tout simplement. Et concernant My Princess, j’avais trouvé le démarrage bien trop fade, mais ton enthousiasme me met le doute 😉

  6. Coucou, je suis tombée sur ton blog par hasard et ma foi je ne suis pas déçu!!
    Alors je me précipite sur les avis de mes dramas préférés pour voir si tu as le même avis. ( J’aime tomber sur des gens qui ont les mêmes avis que moi, ça veut dire que je peux m’y fier pour la suite…..)Donc Coffee Prince et Secret Garden. Je suis assez d’accord avec toi pour coffee prince! Pour secret graden, moins 😄 Pour moi, secret garden est, à l’heure d’aujourd’hui, une perle dans l’univers du drama. Quand on découvre ce monde on ne fait pas attention à la réalisation, à l’originalité, aux acteurs, tout content qu’on est d’être tombé sur Full House ou You‘re beautiful. Mais après des années on est de moins en moins patient et de plus en plus exigent. Et pour moi Secret garden répond à cette exigence.
    Bref tout ça pour dire qu’après je me suis dirigée vers les drama du moment alias my princess, dream High et paradise ranch. Paradise ranch est une grosse déception au final. Un drama sans couleur, sans innovation……My Princess est au contraire très coloré, innovant sur certain point, moins sur d’autre. La réalisation est assez limite quand même…..Et Dream High. Finalement j’ai écrit tout ce pâté juste pour en venir là……Donc Dream High, je vois que tu l’as arrêté. Et c’est une grosse erreur. Mon avis est très relatif, et je n’ai pas le droit de te dire ce qui est bien ou pas mais dream High est une petite bombe en Corée qu’il faut voir.
    Il n’est pas du tout construit comme les dramas habituelle. Pas d’histoire d’amour centrale avec un carré amoureux et des élément qui gravitent autour. C’est très innovant. Des histoires s’attache les uns au autres pour former un tout final. On pourrait croire que c’est décousu mais ca prend vite forme. Le drama est extrêmement léger. Le public est très ciblé, c’est certain mais grâce à se légèreté on passe un bon moment même si on est pas réceptif à toutes les niaiseries. Par rapport au sujet de l’obésité qui est abordé, ça ne fait pas l’erreur de 200 pounds beauty. 200 pounds beauty ne remettais pas en question la société qui dicte la moule parfait mais remet en cause le mensonge autour de la chirurgie esthétique….Donc dream High ne commet pas cette faute, et la moral de l’histoire est extrêmement saine. La fin est un petit bijou. On ne s’attend pas à ça….. Pour résumer, dream High empreinte d’autre chemins que les classiques, contourne les règles et c’est rafraichissant. En partant avec un état d’esprit ouvert, oubliant les énormes problèmes à la réalisation, on se laisse emportait par un tourbillon de fraicheur……J’ai du mal à m’exprimer sur ce com alors si tu veux en savoir un peu plus je met le lien vers mon blog à la fin du com. Mais je ne pense pas que ça soit très utile car j’ai déjà mit les élément essentielles du drama sur ce com…….
    Je te souhaite un bonne journée/soirée et je vais continuer de lire tes posts!

    http://asiatic–island–drama.skyrock.com/2982409213-Dream-High.html

  7. Un drama pour le moins surprenant. J’avoue que ce qui m’a fait rester est ta mention spéciale – le petit couple de l’orgueilleux talent et de la naïve et enfantine fille mal dans sa peau est plutôt bien exploité. Néanmoins, je pense que le fait que ce soit le premier drama que je regarde au rythme de sa sortie à du influencer le fait que je veuille savoir la suite toutes les semaines, parce que rétrospectivement, je me demande ce que j’ai bien pu lui trouver.
    Très franchement, musiques chorégraphies sont honteuses sachant qu’on a affaire au top de la K-pop. Le fait que deux des personnages principaux soient issus de boys-band pourrait expliquer, mais là encore, rien n’est moins sûr. Une OST minable donc, et des chorégraphies minables.

    En dehors de ça, disons que ça se regarde facilement, ça tombe quelque fois un peu dans le pathos, mais la fin apporte une petite surprise qui permet de finir sur une bonne note. Du moins l’impression que le niveau est remonté – parce qu’il tombe dangereusement au milieu.

    Je suis assez d’accord quand tu dis que c’est le caractère des personnages qui fait leur « force ». L’héroïne est une vraie tête à claque, c’est le cas de le dire, mais en ce qui me concerne, je n’ai pas trop accroché avec elle. Je me suis sentie plus touchée par sa meilleure amie.
    Après, je rejoins quand même l’avis de Juliette qui dis très justement que c’est un drama léger -pas dans le mauvais sens du terme, ça fait du bien de rire des fois – qui surprend dans sa romance. Le schéma semble habituel, mais en fait, pas du tout. Encore une fois, c’est la fin qui fait tout le drama à mon avis.

    Bilan de cette analyse embrouillée : un drama dont je garde quand même un bon souvenir, mais si vous regardez parce que vous vous attendez à des super musiques et des supers chorégraphies, ce n’est pas le peine de vous faire trop d’espoirs.
    Une grosse mention spéciale pour IU et Wooyung dont les personnages sont parmi mes préférés.

    Et vraiment, aucun rapport avec 200 pounds of beauty, assimiler les deux ne m’est même pas venu à l’esprit, pour dire. Par contre, au moins, dans 200 pounds of beauty, y avait une bonne OST – oui j’ai la haine que l’OST aie été pourrie.

    J’adore vraiment ton blog, je l’ai découvert hier, tes avis sont vraiment très intéressant, complets… bref. Je vais aller lire ton analyse de You’re Beautiful, j’ai tellement aimé ce drama…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s