Suicides, accidents et maladies en séries au pays du matin calme

Si vous suivez un peu l’actualité de la fiction coréenne, vous êtes sans doute au courant du récent suicide de l’acteur Park Yong-Ha. J’avoue avoir pris la nouvelle très à coeur, étant donné que c’était un acteur brillant, qui avait fait merveille dans la série Story of a man (aka Slingshot). Quand on sait qu’il y jouait un homme dont le frère se suicide et bouleverse ainsi toute la famille, c’est d’autant plus troublant. Il avait aussi joué dans Winter Sonata et On Air, et juste avant l’annonce de son décès, je me réjouissais de voir son nom accolé à celui de la délicieuse Yoon Eun Hye dans la future série Comrades/Love Song dont je vous parlais dans mon article sur les séries coréennes à venir. Le projet avait tout du hit (bien qu’il faille se méfier du buzz, puisque beaucoup de projets se sont finalement révélés décevants, comme le dernier Road Number one, avec Kim Ha Neul.)

Il s’avère que Park Yong Ha était très dévoué envers son père, malade d’un cancer de l’estomac en phase terminale. Ayant de plus une forte tendance à la dépression (ce qu’il reconnaissait de lui-même dans plusieurs interviews), il aurait donc choisi de mettre fin à ses jours.

Adieu Park Yong Ha, ton absence va créer un vide.

Outre le drame humain personnel (qui montre d’ailleurs à quel point les liens familiaux sont encore importants en Corée du Sud), j’avais envie de revenir sur le nombre impressionnants de suicides, d’accidents et de maladies dans le petit monde des acteurs coréens.

C’est un fait, en Corée, comme le dit Ladyteruki dans sa très brillante présentation de la télévision coréenne, (même si je ne suis pas tout à fait d’accord lorsqu’elle dit que passé le service militaire les acteurs font plus difficilement carrière, bien sûr beaucoup sont oubliés mais la plupart rebondissent grâce à la grande quantité d’oeuvres produites chaque année, et le public a de la mémoire, par exemple Gong Yoo de Coffee Prince est sorti de son service, acclamé par les fans), c’est un fait, disais-je, les suicides d’acteurs font régulièrement la une de la presse. Ce petit monde n’est pas épargné et subit une vraie pression. Il faut voir par exemple à quel point une simple affaire de consommation de drogue (cannabis, ecstasy) est devenue un scandale brisant la carrière de ceux qui y sont impliqués (Joo Ji Hoon), ou bien comme les harcèlements de la presse sont éreintants. On se souvient par exemple de Choi Jin Shil, qui s’est suicidée car ne pouvant plus supporter les fausses accusations qu’on lui portait (elle aurait profité du suicide d’un autre acteur Ahn Jae Hwan pour prêter de l’argent avec intérêts). D’une manière générale, la presse people et le comportement des internautes, prompts à lancer toutes sortes de rumeurs, semblent vraiment scandaleux. Mais outre les rumeurs, ce sont beaucoup de jugements et de critiques sur la moindre action, la moindre apparence des stars (critiques sur le poids, la chirurgie esthétique omniprésente là-bas). Je trouve aussi que les fans sont particulièrement dangereux (on se souviendra de la pauvre Yoon Eun Hye qui aura subi des jets d’eau vinaigrée dans son oeil, ce qui a abîmé la cornée de l’actrice).

Parmi les suicides, on peut ainsi nommer celui de l’actrice Jung da Bin ou de l’actrice Lee Eun Ju (Bungee Jumping of their own, Lover’s concerto) qui s’est suicidée suite à la scène de nue qu’elle avait tourné dans The Scarlett Letter.

Mais c’est peut-être aussi du côté des mentalités qu’il faut chercher une explication. La dépression n’est pas considérée comme une maladie comme chez nous, mais comme une faiblesse honteuse, et le seul moyen de réparer sa fierté et son honneur semble être le suicide.

Cette mort n’est pas la seule malédiction frappant les acteurs coréens. Je pense notamment à des accidents ou des maladies graves, phénomènes plutôt fréquents là-bas.

Ainsi, la Corée aura perdu le très sympathique acteur de Coffee Prince (Lee Eon) par un accident de moto, tandis que l’actrice Jang Jin Young est morte d’un cancer de l’estomac juste après son mariage.

Ce sont à chaque fois des évènements qui bouleversent le pays, mais rien ne change. Il faut croire que ces tragédies contribuent à ce que ce pays reste le roi de la fiction mélodramatique.

Advertisements

9 réflexions sur “Suicides, accidents et maladies en séries au pays du matin calme

  1. Cet exposé d’un pan bien sombre de l’entertainement sud-coréen est très intéressant et révélateur. Cela nous laisse un peu désarmé, nous les occidentaux qui observons ça de loin et qui essayons de comprendre, et c’est aussi bien triste malheureusement.

    Pour Park Yong Ha, je ne peux que te rejoindre, tant j’appréciais cet acteur. J’avoue d’ailleurs que c’est la première fois qu’un décès de star me touche à ce point, tout confondu ; c’est peut-être démesuré, mais j’ai fondu en larmes devant l’écran, passé le premier choc de la lecture de la news… Pour rédiger mon billet de ce mercredi, j’étais dans un état vraiment bouleversé. Sans doute, s’ajoute au fait que je l’aimais beaucoup, les circonstances entourant sa mort, son âge et le futur qu’il avait. Mais mon coeur en est encore tout serré. Qu’il repose en paix, je ne l’oublierai pas.

    • Du côté des stars hollywoodiennes, il y aussi eu des suicides, mais je trouve effectivement que le malaise est bien plus grand en Corée du sud. Merci pour ta réaction.

  2. C’est profondement triste, et dire que je me gardais Story of a Man bien au chaud, voilà encore une série coréenne que je vais démarrer en sachant qu’un des acteurs à l’affiche n’est plus parmis nous, oops. 😦

    Lee Eon, je l’ai su qu’après avoir visionné Coffee Prince mais j’ai ensuite pu le revoir dans Who are You?, interprétant encore une fois un bien sympathique personnage; faut dire qu’il avait la tête idéale pour jouer ce type de rôle. Regrettable…

    Et pour être en contact depuis un petit moment avec une Coréenne, le suicide semble être une réelle concernitude au pays du Matin Calme (elle m’a cité une stats l’autre jour vue au JT), ainsi que chez les jeunes étudiants. Dingue.

  3. Vous savez, je repensais à cette histoire de taux de suicide et tout… Quand j’ai vu les commentaires des 3-4 râleurs de SeriesLive sur le sujet, je me suis dit : mais attendez, vous croyez que les stars hollywoodienne ont une meilleure santé mentale ? Sérieusement ? Non, c’est juste que culturellement le malaise ne se manifeste pas de la même façon. Le taux de suicide me semble être une spécificité, effectivement, mais cela ne veut pas dire qu’on se sent plus mal en faisant carrière en Corée que quand on la fait par exemple aux États-Unis.
    Combien de célébrités asiatiques partent en rehab tous les 6 mois ? Combien meurent d’une overdose ? Ça existe sans doute aussi mais certainement pas dans les mêmes proportions, et je crois que nous qui connaissons un peu la culture asiatique, nous sentons bien, au moins confusément, que c’est « normal » dans ces pays-là de « préférer » le suicide à l’abus. Pour culture perso, je lis régulièrement les news de Perez Hilton, même celles des célébrités locales qu’on ne connait absolument pas en France, et ce qui me frappe, c’est qu’il y a un gros problème de consommation de substances diverses, là-bas.
    Le malaise des stars est le même quel que soit le pays, il me semblerait injuste de dire que les acteurs ou chanteurs d’un pays souffrent plus que ceux d’un autre, mais plutôt que les spécificités sont à voir dans la façon dont culturellement il leur est admis de gérer leur malaise.
    Le suicide, c’est un sujet en soi, dans ce problème. Quand tu es dépressif, tu peux le cacher, bien plus facilement que quand tu es en quasi-permanence sous l’effet de l’alcool ou la drogue. Et on sait combien l’Asie est, en matière de célébrités, le continent où il est le plus impératif d’être propre sur soi à tout prix. Le suicide, c’est un choc parce que ça apparait comme soudain au public (reconnaissons qu’en plus, quand un proche se suicide, l’entourage ne s’est pas toujours rendu compte des éléments annonciateurs, alors une célébrité qui sourit en permanence…).
    De la même façon qu’on dit souvent (statistiques à l’appui d’ailleurs) qu’il y a des suicides d’hommes (souvent les plus violentes) et des suicides de femmes (souvent celles qui cherchent le plus à partir paisiblement), alors qu’il y a des exceptions, je pense qu’on peut dire qu’il y a des suicides d’américains (ne dit-on pas des alcooliques et drogués qu’ils se tuent à petit feu ?), et des suicides d’asiatiques. A chacun selon sa culture, mais à mon avis, tous dans le même bateau.
    J’ajoute que ce décès en particulier m’a énormément touchée, bien que connaissant mal l’acteur, parce que sur un plan purement personnel, j’ai perdu une amie il y a presque trois mois, qui s’est également pendue très jeune. J’ai ressenti une grande proximité, certes soudaine, envers Yong Ha.

  4. C’est vraiment une tragédie ses suicides…. Pour les proches c’est vraiment dur…J’en ai fait l’expérience avec un cousin qui s’est suicidée pas avec une corde mais avec un fusil…. c’est dur….

  5. @Matters : J’espère que tu apprécieras la série, c’est effectivement pas du tout la même chose de voir une série en sachant que l’acteur principal est mort. Peut-être une review sur Top-series.net ? ^^
    Effectivement pour qu’ils en viennent à citer des statistiques dans leurs journaux c’est que ça prend de l’ampleur. Peut-être y aura-t-il un sursaut national et une meilleur politique de prévention des suicides, mais ce virage culturel sera long !

    @Ladyteruki, tu as raison de souligner qu’il y a également un malaise aux USA mais qui s’exprime différemment. Enfin je pense quand même que culturellement il y a moins de pression sur un artiste occidental (consommation de drogue, dépression n’empêchent pas les comebacks). Il y a donc davantage de portes de sorties que le suicide.

    @Cassandra et Ladyteruki : C’est dur d’imaginer les interrogations et les souffrances pour les survivants. Toutes mes condoléances.

  6. Pingback: Nouvelle sélection des dramas coréens à venir (fin 2010-début 2011) « Cinédramas

  7. Pingback: Cinédramas a 1 an « Cinédramas

  8. Ton article est vraiment très bien fait, et surtout on n’en parle pas beaucoup et pourtant c’est un sujet très important (je trouve) pour les fans de l’asie.
    Je regarde toujours dramawiki avant de commencer un drama, et après avoir lu la critique de Mina sur Story of a man, j’ai décidé de commencer ce drama, bien sur quand j’ai appris que l’acteur était mort, ça m’a un peu ralenti, mais bon je me suis quand même lancer. Je suis entrain de le visionner, et j’essaye de pas penser à ce drame et de profiter du drama et de sa performance.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s