[Pilote US] Raising Hope

Je le confesse, j’ai toujours beaucoup aimé My Name Is Earl. A cause de ses côtés loufoque et trash, mais aussi à cause de la créativité débordante dont la série a su faire preuve pendant des années, avant bien sûr d’épuiser ses personnage.

Alors quand Raising Hope, la nouvelle création de Greg Garcia, est arrivée, j’espérais secrètement retrouver cet humour inimitable. La bonne surprise de la rentrée, assurément : la série est affreusement drôle et pathétiquement jubilatoire.

Mieux encore, le cast est parfait. J’avais beaucoup apprécié Garret Dillahunt dans Terminator the Sarah Connor Chronicles, il m’avait épaté par la palette de son jeu, et c’est encore une fois à contre-emploi qu’il est le meilleur. Et que dire de Martha Plimpton, qui m’avait déjà fortement impressionnée dans The Good Wife. Ces deux acteurs incarnent à merveille des parents un peu blasés de la vie, fortement incompétents, mais délicieusement attachants.

Car voyez-vous, ils ont eu leur progéniture trop tôt. Et celle-ci vient de leur faire le même coup. Leur fiston qui cherchait un but dans la vie a rencontré une jeune demoiselle. 9 mois plus tard le voilà papa. Quant à cette jeune demoiselle -ahem- elle a fini sur la chaise électrique. Voilà donc notre héros Jimmy, avec un bébé sur les bras, une nouvelle vision de la vie (devenir important pour son bébé), mais aucun moyen d’y parvenir : il est jeune, incompétent, fauché, et ne peut visiblement pas avoir d’aide de sa famille. D’autant que sa grand mère souffrant de la maladie d’Alzheimer est complètement à la masse.

Pour autant la série n’est pas du tout pessimiste. Comme le bébé, nommé Hope, l’espoir est en eux. Les obstacles sont contournés avec les moyens du bord, et si au passage le petit Jimmy peut fréquenter la jolie caissière Sabrina (incarnée par la délicieuse Shannon Woodward vue dans The Riches), ça fera d’une pierre deux coups : petite amie et babysitter !

C’est ce mélange permanent d’optimisme, de gags loufoques et d’autres vraiment trash (ceux sur la grand-mère atteinte d’Alzheimer sont limites) qui fait de Raising Hope l’un des meilleurs espoirs pour la série comique cette année.

Advertisements

3 réflexions sur “[Pilote US] Raising Hope

  1. Pingback: Les pilotes de la rentrée américaine « Cinédramas

  2. Pingback: Mon année 2010 « Cinédramas

  3. Pingback: Bilan de la saison automnale 2010 (USA) « Cinédramas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s