KBS Drama Special 2 – The Scary One, The Ghost and I

Ce deuxième épisode de la série des drama special change complètement de ton et d’univers pour aborder l’histoire d’un vieux chef de gang redoutable qui se voit suivre par un fantôme. Ce fantôme se présente sous la forme d’une jeune fille étudiante, qui ne parle pas, et n’exprime pas beaucoup d’émotions. Agacé, le redoutable Kang Duseop va devoir faire une enquête sur son passé pour comprendre la raison de cette apparition.

Oui, encore des thèmes apparemment classiques sur les gangs et les histoires de fantôme, très prisées en Corée. Pourtant, à y regarder de plus près…

J’avoue avoir été déstabilisé au départ, avec la présentation complètement décalée de Kang Duseop. Pendant quelques minutes je me suis demandé si j’avais affaire à une très mauvaise série B, ou si c’était du second degré. Mais j’ai finalement compris cette fantaisie, et rétrospectivement, ça permet de mieux appréhender la fin de l’épisode, tout aussi décalée.

Il faut dire que le récit, sans être drôle ou hilarant, est parsemé de petites situations qui donnent un peu de distance. Sans pour autant briser toute émotion, cela évite de se retrouver dans la catégorie des drames. En effet, la thématique de l’épisode apparait au fur et à mesure, et j’ai beaucoup aimé cette façon particulière de revenir sur le passé du gangster. On ne s’attache pas vraiment au personnage, mais on a vraiment envie de mieux le connaître.

Car au final on comprend comment il est devenu gangster, ce qu’il a loupé dans sa vie, les chances qu’on a voulu lui donner. L’histoire n’est pas démonstrative, elle ne montre pas de façon basique l’engrenage de la criminalité et n’est pas aussi poignante que le film Friend, elle veut simplement montrer des morceaux de vie, et ce, tout en gardant un sens de la dérision. En cela, elle montre aussi la part d’humanité d’une brute déboussolée par ses souvenirs.

Si j’ai aimé ce voyage, je n’ai par contre pas toujours aimé certaines longueurs, les personnages prenant parfois des pauses interminables. Un peu plus de rythme aurait, je pense, grandement facilité le plaisir de visionnage. Car oui, il est là, dans les découvertes du passé et l’enquête sur le fantôme. Les nombreuses pistes sont d’ailleurs assez amusantes. Et la fin reste très surprenante, au risque d’en laisser quelques uns sur le carreau.

En bref, une expérience plaisante, pas incontournable mais définitivement marquante.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s