The Greatest Love

The Greatest Love est un drama diffusé sur MBC de Mai à Juin 2011. Encore intitulé Best Love, il relate les aventures de deux célébrités coréennes. Avec un tel titre, faut-il s’attendre à une comédie romantique ambitieuse ? Détrompez-vous, ce drama des sœurs Hong est la démonstration parfaite de leur savoir-faire… et de leurs lacunes.

Critiquer un drama des sœurs Hong sur la toile est quelque chose de périlleux. Elles font l’objet d’une grande admiration, et beaucoup de passionnés suivent avec un grand intérêt leurs séries. A cela, plusieurs raisons, mais je citerai la plus importante : des références de pop-culture à tous les étages. Tout y passe : des blockbusters hollywoodien aux films coréens, des dramas concurrents ou leurs propres dramas. Elles ont l’œil pour incorporer une bonne dose de parodie et d’humour rafraichissant. Pour les fans avertis un tant soit peu intéressés à l’univers du showbiz (et coréen en particulier), ces clins d’œil appuyés valent de l’or.

Autre caractéristique des dramas des sœurs Hong, c’est leur focalisation sur la symbolique amoureuse, sa dérive étant le merchandising. Tout le monde se souvient du lapin-cochon, et des étoiles pour le héros nyctalope de You’re Beautiful. The Greatest Love pousse l’exercice encore plus loin avec l’histoire d’un cœur malade qui a besoin de se « recharger » auprès de l’être aimé, ou d’une pomme de terre qui a du mal à fleurir. Cette dernière est investie affectivement (ne riez pas !), et cela permet de jolies scènes où les dialogues prennent une grande signification. Mais utiliser sa symbolique à outrance, c’est ne compter que sur ces moments là pour faire vibrer le téléspectateur au lieu de construire davantage ses personnages. En clair : le drama souffre parfois d’un certain manque d’émotion, d’expression « concrète » des sentiments. Hélas, je l’avais déjà un peu senti lors de ma critique du pilote.

Sur le scénario, le rythme, la construction des évènements, je n’ai pas grand chose à dire à part, comme c’est souvent le cas, des obstacles montés de toute pièce à la fin du drama. Mais rappelons les faits : Goo Ae Jung, est une star déchue qui lutte pour trouver du boulot. Elle ne pleurniche pas sur son sort (ouf !), et saisit toues les opportunités qui se présentent à elle. Elle va rencontrer une superstar internationale, l’arrogant Dok Go Jin, lequel ne comprend pas ce qui lui arrive : son cœur, qui a déjà subi une opération, se met à battre étrangement quand il entend Goo Ae Jung… Goo Ae Jung, elle, ne peut pas le supporter mais grâce à lui et à ses maladresses en direct à la télévision, elle arrive à trouver un rôle dans une émission de télé-réalité de type bachelor, où un médecin doit choisir l’élue de son cœur parmi plusieurs prétendantes. Évidemment tout se complique quand l’ex-amie (et ex-star du groupe où figurait Goo Ae Jung) tombe amoureuse de ce médecin, lequel n’a d’yeux que pour Goo Ae Jung…

Le drama en profite pour parler un peu du star-system en Corée, et -malheureusement – très peu des émissions de télé. vous ne l’ignorez plus, le sujet est particulièrement sensible là-bas, où les célébrités se font littéralement assaillir par leurs fans. Les netizens se croient en effet à l’abri derrière leur écran pour poster rumeurs, attaques violentes, au point de pousser au suicide bon nombre d’entre elles. Un phénomène particulièrement grave, illustré encore récemment par l’affaire Tablo, célèbre rappeur coréen (et accessoirement mari de Kang Hye Jung et père de leur enfant). Comme un grand nombre de personnalités ont menti sur leur CV (cf. l’affaire qui a donné lieu au drama Miss Ripley ) et ont fait croire à de fausses études aux USA, un petit groupe de fans sur internet se sont acharnés sur Tablo (de son vrai nom Daniel Lee), lequel a pourtant réellement et brillamment été diplômé là-bas. Niant l’évidence et toues les preuves envoyées par le chanteur, ces netizens ont réussi à lui pourrir la vie, le chanteur ayant très peur de se montrer en public désormais. La fiction The Greatest Love montre bien comment les fans en arrivent à détester celle qui sort avec leur star préférée, mais le registre, même dramatique, reste léger. Et tout se règle très facilement. Un peu trop facilement, peut-être, mais au moins le drama ne traînera pas en longueur.

En effet, malgré quelques lacunes en terme d’émotion et le peu d’attachement à nos personnages, et le manque de surprises, les rebondissements étant assez prévisibles, la série reste très agréable à suivre. Portée par deux bons acteurs : Cha Seung Won (City Hall) et Gong Hyo Jin (Pasta) , de second lead convaincants et attrayants (Yoo in Na (Secret Garden) et Yoon Kye Sang (Triple), dotée d’un rythme soutenu, de beaucoup d’humour, de clins d’œil, et aidée par une symbolique recherchée, la fiction figure sans problème dans la moyenne haute des dramas coréens. Et ce qui permet au drama de fonctionner sur le plan romantique, c’est aussi un bon nombre de scènes de déclarations, assistées par une jolie OST. J’ai particulièrement aimé la chanson don’t forget me de Huh Gak.

En bref, une jolie comédie romantique malheureusement un peu trop millimétrée et pas assez spontanée, qui n’a pas toujours réussi à m’émouvoir. Mais j’en garde tout de même un excellent souvenir.

Publicités

9 réflexions sur “The Greatest Love

  1. Très intéressante review qui met bien en exergue les points positifs, mais aussi les limites de cette série ! 🙂
    Je suis quelqu’un qui aime beaucoup toutes les meta-références et autres éléments de popculture des soeurs Hong, sans pour autant avoir jamais eu le coup de foudre qui marque durablement pour un de leurs dramas. J’ai cependant passé un très bon moment devant The Greatest Love, porté par des acteurs que j’apprécie. L’ensemble est très dynamique et se visionne avec plaisir. Après je comprends parfaitement tous les points plus mitigés que tu soulignes et le fait qu’effectivement, c’est un style où la recette, presque immuable sur certains aspects, rend la série très calibrée (peut-être trop).

    Merci pour ce bilan 😉

  2. ce qui est intéressant, en fait, c’est de voir comment deux comédies romantiques coréennes peuvent avoir une écriture complètement différente. Lie to me est l’opposée de Greatest Love, par exemple. Mais là je fais du teasing…. ^^
    Merci pour ton commentaire !

    • Il y a plusieurs traditions de la rom-com en Corée du Sud en effet. Je ne connais pas aussi bien le genre que toi, mais j’aurais tendance à identifier deux grandes tendances : la rom-com traditionnelle qui mise plus sur l’émotionnel brut parfois un peu contemplatif/symbolique ; la rom-com « moderne » où c’est sur le rythme très rapide de narration d’ensemble et sur la multiplication/enchaînement des péripéties sans vraiment d’introspection que mise le drama.
      Ce sont deux approches très différentes en effet. Personnellement, j’aurais du mal à identifier mon style de prédilection. J’ai tendance à avoir des coups de foudre pour certaines rom-com qui dépendent surtout de l’affectif et de la manière dont il peut me faire chavirer. Parfois la qualité est à saluer (City Hall) ; pour d’autres, même s’il y a des reproches, je reste complètement sous le charme (Coffee House).
      Un jour, il faudra que je fasse une introspection sur mes rapports compliqués aux rom-coms ^^

      • Je pense effectivement qu’il y a de quoi faire, pour analyser les comédies romantiques coréennes ! (Ca donne des idées d’articles, tout ça ^^)

  3. Je débute hein dans le domaine, je suis encore dans la phase « lune de miel » avec les kdramas…
    Cela dit si je devais choisir un drama des soeurs Hong pour le moment j’opterai pour You’re Beautiful *_* !!
    J’ai quand même passé un bon moment devant ce drama en tout cas…mais ce n’a pas été direct il m’a fallu qq épisodes…

  4. Je l’espère car j’ai vraiment découvert un super univers et je veux que ca dure encore et encore !
    Oui c’est vrai que c’est plus ados mais d’un autre côté que ca touche les adultes c’est bien aussi sinon on se lasserait…

  5. En lisant l’article sur « l’affaire Tablo », j’ai été graduellement horrifiée de voir à quel point les gens peuvent être fous. Briser un homme et une belle carrière pour une histoire de faux diplôme… il y a des choses tellement plus grave qui se passent dans le monde. Pauvre homme qui ne pourra peut-être plus jamais remonter sur scène. Je connaissais un peu Epik High et c’était sympa. J’espère que lui et sa famille s’en remettront.

    Pour réagir sur le drama, je n’ai pas la foi aveugle que peuvent avoir certains envers les soeurs Hong. The Greatest Love était sympa mais est loin d’être leur meilleur drama (ma préférence parmi ceux que j’ai vu va à My Girlfriend is a Gumiho). J’adore Cha Seung Won mais son jeu forcé m’a un peu crispée au début, il a fallu un petit temps d’adaptation. Et puis trop de métaphore tue la métaphore 🙂
    Dans l’ensemble c’était sympathique et ça se regardait bien mais il ne restera pas dans les annales pour moi.
    Je ne comprends pas non plus toute la hype qui entoure You’re Beautiful, qui est à mon avis très surestimé. Après quelques épisodes sympathiques au début j’ai fini par détester ce drama, l’héroïne est insupportable, le jeu des acteurs médiocres, l’histoire complètement capillotractée et d’une niaiserie qui touche le fond. Mais bon, les goûts et les couleurs me dira-t-on.

    J’attends quand même de voir leur cuvée 2012 avec Lee Seung Gi et Ha Ji Won.

  6. « Trop de métaphores tue la métaphore ». C’est exactement ça. Et pourtant je suis quelqu’un d’assez sensible…mais cette overdose d’images a eu l’effet inverse : elle n’a pas permis de donner suffisamment d’émotion.
    Je suis moi aussi très curieux de voir ce que va donner King 2 Hearts…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s