KBS Drama Special 3 – Wonderful Coffee

Voilà à nouveau un joli petit moment de romance avec son lot d’émotions, simple, court, efficace, porté par de bons acteurs, Yoon Hae Young en tête. Rien de foncièrement original pour cet épisode qui emprunte à beaucoup d’histoires déjà vues et revues au pays du matin calme, mais suffisamment bien fait pour qu’on se prenne dans l’histoire.

Encore appelé Amazing coffee ou Hot Coffee, cet épisode spécial raconte l’histoire d’Oh Jong, une mère de 3 enfants presque quadragénaire qui travaille tous les jours en tant que caissière de supermarché. N’hésitant pas à s’impliquer dans les problèmes des autres, elle a le cœur sur la main mais subit les ragots de ses collègues. En effet, elle se serait mariée 3 fois, et ses enfants seraient tous issus de pères différents. Le drama aborde bien l’hypocrisie des gens, qui n’hésitent pas à vous remonter le moral quand cela ne les concerne pas, mais qui ne souhaitent pas s’impliquer et ne vous reconnaissent plus quand cela pourrait les toucher. Or, une belle âme ne se voit pas dans un miroir mais au contact des gens.

Un jour donc, Oh Jong postule pour un boulot en soirée en tant que barista d’un petit café qui aime entretenir une pseudo-affiliation française. Il est d’ailleurs amusant de voir comment les coréens nous perçoivent, nous français, comme les champions de la tolérance. Oh Jong prend du plaisir à améliorer le café et à faire sourire les gens. Or le patron du café se révèle être un ami d’enfance, Choi Chang, qui a toujours eu du mal à se sociabiliser. Sur le fond d’une romance, ces deux-là vont apprendre à changer et à s’accepter.

En une heure et quelques minutes, ne vous attendez pas à voir un jeu de chat et du chien, et c’est tant mieux. L’épisode se focalise sur les faiblesses de chaque personnage, et sur leur rapprochement. Il est d’ailleurs très agréable de voir un drama qui montre des (vieux) trentenaires en plein questionnement sur ce qu’ils veulent faire du restant de leur vie. Cette maturité m’a particulièrement interpellé. Bien sûr la réflexion reste minimale, mais ça change de la jeunesse habituelle des personnages de drama.

L’épisode ne verse ni dans le comique ni dans le dramatique, ce sont tout simplement des moments doux-amers qui décrivent le combat quotidien d’une vie ordinaire. L’héroïne, généreuse, est touchante, héritant de la simplicité de ces gens qui ont bien plus dans leur cœur que dans leur portefeuille. La romance est pure, elle n’a guère besoin d’effusions de sentiments, et j’aime beaucoup quand ces histoires se terminent de cette façon. Il s’agit de la rencontre de cœurs qui se cherchent, et non d’une histoire d’amour passionnée.

Du sentimentalisme bon marché diront ces mêmes portefeuilles. En tout cas sans être un épisode exceptionnel, j’ai aimé passer une heure de mon temps avec ces personnages.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s