Queen In Hyun’s Man [Pilote – Corée]

J’étais complètement passé à côté de la série lors de sa diffusion fin avril, et Queen In Hyun’s Man étant souvent nommé dans le haut du panier de l’année 2012, je me suis lancé dans le visionnage des 2 premiers épisodes.

Le résultat fut surprenant. Et après Answer me 1997, je vais réviser mon jugement sur tvN. D’abord, parce que la chaîne câblée met les moyens, et ça se voit (le générique est en plus très sympathique). A l’écran, ce n’est pas toujours une réussite, mais globalement ça fait plaisir de voir des scènes d’action montées correctement, exceptées l’usage parfois immodéré des ralentis. Le split-screen est également envahissant, mais sur un format de 45 minutes au lieu d’une heure, ça donne un certain rythme.

Alors bien sûr, me direz-vous, il s’agit encore d’une fiction où nos héros voyagent dans le temps. Après Time Slip Dr Jin, Faith, Rooftop Prince, que peut donc apporter Queen in Hyun’s Man ? Et bien tout simplement des histoires simultanées à la fois au temps présent et au temps de Joseon. En effet, à l’aide d’un talisman, notre héros peut aller d’une époque à l’autre, et cela modifie considérablement l’approche. Il ne s’agit plus de créer un suspense sur une vingtaine d’épisodes sur l’éventualité d’un voyage retour, il s’agit de raconter deux histoires aux tons radicalement différents : le mystère et la conspiration dans le passé, et la comédie dans le présent. Et ça fonctionne plutôt bien, même si j’ai davantage apprécié une époque plutôt que l’autre.

L’époque revisitée est celle de la reine In Hyun, fictionnalisée maintes fois dans des sageuk. Il faut dire que son histoire est particulièrement cruelle et source de rebondissements. Pour rappel, cette reine fut destituée après la naissance d’un garçon, né de l’union entre la troisième concubine Lady Jang et le roi SukJong. (Il y eut de sanglantes rivalités entre leurs factions respectives). Le roi fut pris de remord quelques années plus tard et la réinstalla reine, mais celle-ci mourut – à en croire la rumeur – empoisonnée par Lady Jang.

L’histoire nous place exactement à l’époque où le roi est pris de remord et songe à faire revenir In Hyun, ce qui ne plait guère au premier ministre Min Am, partisan de Jang. Il organise donc l’assassinat d’In Hyun. Notre héros Kim Boong Don (Ji Hyun Woo) est un universitaire qui arrive juste à temps pour la sauver. Il détient la preuve écrite du complot, et la donne à une amie gisaeng pour éviter qu’elle ne tombe entre de mauvaise mains. On apprendra plus tard que Kim Boong Don est un survivant du massacre de sa famille, et qu’il a bien caché son jeu : il est parfaitement à l’aise dans les arts martiaux et projette sans doute de se venger. Voulant avertir le roi, Kim Boong Don tombe dans un piège dans la bibliothèque royale. Il disparaît subitement devant les yeux de son agresseur, grâce à un manuscrit-talisman et se retrouve temporairement projeté dans notre époque, en 2012.

En 2012, nous faisons la connaissance de l’héroïne, Choi Hee Jin (Yoo In Na), laquelle obtient le rôle de la reine In Hyun dans un drama. Seulement ce qu’elle ignore, c’est qu’elle doit ce succès à son ex-petit ami insupportable, la star de l’Hallyu Han Dong Min (Kim Jin Woon), qui rêve de la faire revenir à elle. Et alors que notre héroïne va sur le lieu du tournage, près de la bibliothèque, elle rencontre Kim Boong Do, déboussolé, qui se demande s’il rêve ou s’il est mort…

Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, il n’y a pas d’histoire de réincarnation : la reine In Hyun du temps de Joseon n’est pas jouée par Yoo In Na, ce qui, contrairement à Rooftop Prince change beaucoup de choses. Nous ne sommes pas en face d’une histoire d’amour intemporelle (destin), mais bien devant une histoire d’amour faisant la rencontre de deux temps différents (un peu comme Il Mare, si vous avez vu ce très beau film). Les multiples passages dans le temps laissent à penser que différentes rencontres vont avoir lieu alors que chaque personnage va avoir des problèmes à régler dans son époque d’origine.

L’ensemble est plutôt bien ficelé, sans temps mort, et comme les ennemis démasquent déjà les secrets de notre héros, on peut penser que de multiples rebondissements nous attendent. Ce drama là ne devrait pas tirer en longueur, et c’est tant mieux. Je suis moins emballé par l’aspect comédie, un peu trop formulé, curieusement, alors que j’aime plutôt bien Yoo In Na (Secret Garden). Plus intéressante est la thématique de l’opposition entre les actrices qui jouent respectivement In Hyun et Lady Jang (Ga Deuk Hi), un parallèle qui peut amener quelques jolis conflits, même si on frise parfois la caricature dans le comportement de Ga Deuk Hi. On repassera pour la subtilité, mais au moins le drama semble vouloir dépeindre les évènements de façon directe, sans détour, simple mais efficace.

Avec un bon sens du rythme et une réalisation au-dessus de la moyenne, un pitch plus alambiqué qu’il n’y paraît, je commence à comprendre les éloges formulés jusque là. Le meilleur est à venir, puisque la partie romance fait semble-t-il partie du point fort de la série, et de ce côté là, je n’ai encore rien vu. L’alchimie entre les deux acteurs a semble-t-il parfaitement fonctionné puisqu’ils ont avoué être sortis ensemble cet été. Un regret toutefois, j’ai du mal avec le mélange musique traditionnelle/musique moderne dans l’OST des deux premiers épisodes, et les bruitages ainsi que la dynamique sonore sont pour le moment carrément insupportables. Bref, on sent qu’il manque encore de la maîtrise, mais j’ai confiance. Sympathique, c’est le mot.

Publicités

Une réflexion sur “Queen In Hyun’s Man [Pilote – Corée]

  1. Un des meilleurs drama de la saison. Bonne histoire (autant à l’époque Choson qu’à notre époque), belle histoire d’amour et une pointe de « fantasy ». Pas d’hystérie. Belle cinématographie.
    À ne pas manquer!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s