The Virus [Pilote – Corée]

The Virus poster

Les thrillers traitant d’épidémies foudroyantes font partie des sujets récurrents aux USA, que ce soit par des téléfilms ou des séries (comme Medical Investigation). Cette année, c’est la Corée du Sud qui reprend le flambeau avec The Virus, diffusé sur OCN, et The End of The World sur JTBC. Ces deux fictions viennent du câble, et ce n’est pas vraiment une surprise, puisque ces thématiques font largement appel au visuel.

Le premier contact avec The Virus est plutôt correct, la réalisation utilisant quelques effets de style sans en abuser. On aurait cependant aimé éviter l’habituelle séquence flashforward mettant en péril notre héros, car le thriller est un genre qui fonctionne bien mieux quand il y a une lente gradation vers la dramaturgie. A quoi bon nous montrer que les choses vont mal tourner ? On veut que ça tourne mal !

the virus ocn

L’histoire débute réellement par un incendie d’une petite clinique privée qui a fait plusieurs dizaines de morts, et dont les rares survivants semblent être atteints d’une maladie foudroyante. C’est ainsi que le CDC (Center of Disease Control) va commencer à enquêter… Le virus est une variation du H5N1 qui ne se propage pas par les animaux, mais est extrêmement contagieuse, et surtout résistante à tout traitement. Quiconque est infecté meurt dans les 3 jours, et cette sentence semble irrémédiable. Sauf si on pouvait mettre la main sur quelqu’un ayant développé des anticorps…

L’équipe doit alors endiguer l’épidémie alors que les politiques veulent à tout prix éviter toute panique, afin que la Corée du Sud puisse continuer ses échanges économiques avec ses voisins. Avec des moyens limités, et devant rester invisibles, nos hommes et femmes vont en plus croiser un journaliste, bien décidé à révéler ses découvertes sur le sujet.

L’enquête est suffisamment rythmée pour retenir l’attention, mais l’écriture est loin d’égaler un thriller comme Ghost, les rebondissements étant parfois exagérés. La crédibilité de l’intrigue (et du raisonnement) souffre de quelques raccourcis, ce qui fait je n’ai jamais réussi à être complètement happé. L’autre défaut du show étant que dans le même temps nos personnages ne sont pas très attachants non plus.

the virus uhm ki joon

Notre héros, chef de l’équipe, est le seul personnage à disposer d’un background. Il a perdu sa petite fille de 3 ans au cours d’une épidémie, et cela a causé la fin de son mariage. Sans pratiquement aucune interaction avec ses collègues, ou son ex, Lee Myung Hun (Uhm Ki Joon) se contente de donner des ordres et de courir… Difficile de se sentir impliqué.

L’ensemble souffre donc d’un manque de personnalité, n’arrivant jamais à éveiller la curiosité du téléspectateur. Il n’y a rien de malin, d’audacieux. En revanche le puzzle qui prend forme est suffisamment complexe pour avoir envie de donner une seconde chance à la série. On peut ainsi formuler différentes hypothèses sur l’origine du virus, sur son porteur sain, et sur quelques personnages impliqués selon toute vraisemblance dans une machination. Malheureusement, à la fin du second épisode, la preview laisse penser que les coréens ont décidément beaucoup de mal à intégrer les étrangers dans leurs fictions, préférant leur attribuer les mauvais rôles. Et ça, ça refroidit beaucoup.

J’espérais une fiction un peu plus crédible et plus émouvante, profitant de la liberté du câble pour avoir un thriller digne de ce nom. Je n’ai eu que des indices sur un puzzle certes intéressant, mais mal amené (malgré une mise en scène travaillée), et souffrant d’un certain manque de crédibilité. N’étant pas attaché aux personnages, je me tâte vraiment pour savoir si je vais continuer ou non. D’un autre côté la fiction ne devrait faire que 10 épisodes et j’aime bien les mystères….

feu_clignotant1

Publicités

Une réflexion sur “The Virus [Pilote – Corée]

  1. 3 ème avis que je lis, 3ème orange !!^^ Honnêtement jusqu’à maintenant, je « mourrais d’envie » (enfin…presque) de voir ce drama, car je voulais un peu de sang neuf, néanmoins encore une fois ton avis n’est pas très élogieux. Alors certes, le drama semble avoir quelques qualités d’après toi, mais à quoi bon suivre une série si on ne parvient pas à s’attacher aux personnages ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s