Bilan de la saison USA 2011-2012 : Statistiques

Je réitère cette année encore l’analyse statistique de mes impressions mesurées tout au long de cette saison, via les 39 articles publiés, semaine après semaine. Cette saison était un peu plus élargie que la précédente (qui comptait 33 articles) : elle s’étendait donc de septembre 2011 au 18 Juin 2012. Pour rappel, dans ces articles hebdomadaires, lorsqu’une image illustrait la critique d’un épisode cela signifiait que je l’avais particulièrement apprécié. En ajoutant le feu vert des critiques de pilotes, cela me permet de connaître le nombre d’épisodes qui m’ont plu, pour chaque série.

Au total j’ai suivi (au jour le jour, sans rattrapage) 33 séries (c’est-à-dire que j’ai regardé au-delà du pilote et/ou fini la saison entière), et regardé 41 pilotes de nouvelles séries. Parmi les 33 séries suivies (nouvelles ou anciennes), j’en ai arrêté 7 au fil de la saison, et 2 ont été annulées précocement. Ce qui fait un total honorable de 24 saisons entières de séries américaines.

Grâces à ces chiffres, je vais pouvoir dire quelles sont les séries qui ont eu le plus d’épisodes notables (A), quelles sont les séries qui ont le meilleur taux de bons épisodes par saison (en distinguant les saisons courtes et les saisons longues (B)), mais également quelles sont les anciennes séries du network qui ont donné davantage de bons épisodes cette saison (C), ainsi que leur progression dans le classement (D).

  • A) Les séries les plus souvent en haut de l’affiche (en ajoutant le nombre de vignettes et de feux verts pour les pilotes réussis) :

Nikita (13 fois), Once Upon a time (12), suivies de Raising Hope et Big Bang Theory (10 chacune), Chuck, Ringer et The Good Wife (8), Parenthood (7), House et Awake (6), Boss, The Mentalist et Homeland,Touch (5), Games of Thrones, Grey’s Anatomy, Smash (4).

Les séries arrêtées précocement et pour lesquelles j’ai eu un coup de cœur sont là en queue de peloton : Best Friends Forever (3) ; Free Agents (2). Mais on retrouve également  Fairly Legal et Girls (3),Don’t trust the bitch in apartment 23, The Walking Dead , Veep, Two Broke Girls (2) ,et Dexter (1). Enfin, il y a les séries abandonnées en cours de route comme Suburgatory au 17è épisode (4),Pan Am arrêtée au 10è épisode (2), Modern Family stoppée au 11è épisode (1), Person of interest au 10è épisode (1), How i met your mother au 12è épisode (0) The River au 4è (0) et Prime Suspect au 6è (0).

  • B) Taux de bons épisodes par série :

Bien que cela ne reflète pas la qualité d’une saison (on peut inclure d’autres critères comme la régularité, la cohérence, etc..), je peux essayer comme l’année dernière de calculer le taux de très bons épisodes par série cette saison (nombre de bons épisodes / nombre d’épisodes). Mais avec cette méthode, les séries les plus courtes sont avantagées. Si j’ai aimé 3 épisodes de Best Friends forever sur les 4, comment pourrais je la mettre dans le même classement que des séries qui ont fait plus d’une vingtaine d’épisodes et qui ont tout de même des ratios supérieurs à 50 % comme Nikita ou Once Upon a time ? J’ai donc opté pour un classement des séries aux saisons entièrement suivies, ayant au moins 8 épisodes, et un autre pour les saisons longues conventionnelles (plus de 18 épisodes).

Classement des séries ayant eu au moins 8 épisodes cette saison (taux de bons épisodes par série) :

1er : Boss 62,5 %

2ème : Chuck 61,5 %

3ème : Nikita 56,5 %

4ème : Once Upon a time 54,5 %

5ème : Raising Hope 47,6 %

6ème Awake 46,1 %

7ème Touch, Big Bang Theory, et Homeland 41,6 %

10ème Game of Thrones 40 %

11ème Parenthood 38,9 %

12ème Ringer 38,1 %

13ème The Good Wife 36,3 %

14ème Girls 30 %

15ème Don’t trust the bitch in apartment #23 28,5 %

16ème House 27,2 %

17ème Smash 26,6 %

18ème Veep 25 %

19ème Fairly Legal 23 %

20ème The Mentalist 20,8 %

Les séries suivantes sont :  Grey’s Anatomy 16,6, The Walking Dead 15,4 et les bons derniers sont Dexter et Two Broke Girls 8,3.

En ne prenant que les séries ayant plus de 18 épisodes (saisons « longues »), on arrive donc à :

1er Nikita 56,5 %

2ème Once upon a time 54,5 %

3ème Raising Hope 47,6 %

4ème Big Bang Theory 41,6 %

5ème Parenthood 38,9 %

6ème Ringer 38,1 %

7ème The Good Wife 36,3 %

8ème House 27,2 %

9ème the Mentalist 20,8 %

10ème Grey’s Anatomy 16,6 %

Et bonne dernière Two Broke Girls 8,3 %

Chuck est exclu du classement à cause de sa dernière saison courte de 13 épisodes seulement (il faut bien fixer une limite).

  •  Commentaires

J’aime bien ces statistiques, parce qu’elles modèrent un peu les impressions de fin de saison. Il est facile d’oublier les débuts (septembre c’est loin) et de ne se contenter que des derniers épisodes pour juger de la qualité d’une saison. De même, on peut avoir tendance, avec le recul, à minimser l’impact ressenti pendant le visionnage. L’exemple le plus flagrant est Ringer, guilty pleasure  (ou non), qui m’aura au final bien diverti malgré ses incohérences.

Ça me permet aussi de réfréner certaines envies, par exemple, reprendre le visionnage de séries abandonnées comme Person of interest (qui ne m’aura emballé qu’un épisode sur 5 sur les 10 premiers épisodes),  Modern Family moins d’une fois sur 10 en 11 épisodes, ou alors les catastrophiques How i met your mother, The River et même Prime Suspect qui n’ont jamais su faire battre mon cœur, même pas une seule fois.

De manière générale, la limite est à peu près là : quand on a seulement un épisode sur 5 qui se démarque, il est temps de se poser LA question.

La saison prochaine, objectivement, je devrais donc me demander si je vais continuer Mentalist, Greys’ Anatomy, Two Broke Girls, The Walking Dead et Dexter. Mais il y a d’autres facteurs qui entrent en jeu : le visionnage n’est pas toujours une activité solitaire (Grey’s Anatomy), et certaines annonces de casting rendent curieux (Yvonne Strahovski dans Dexter la saison prochaine). Enfin il y a aussi le plus dur, se résoudre à quitter des séries qui malgré leurs défauts, avaient des personnages attachants (Mentalist, Two Broke Girls). Bon, on a l’été pour réfléchir, non ?

Le fait est que la fiction hors USA gagne de la place également (je ne parle pas seulement de dramas asiatiques) et je compte bien continuer à faire d’autres découvertes cette saison, vu le plaisir que j’ai eu avec Sherlock, Downton Abbey, Borgen, Äkta Människor, Pride and Prejudice

  • Comparaisons avec la saison précédente

Ratio nouvelles séries/anciennes séries suivies (totalement ou partiellement au delà du pilote) :

2011-2012 : 18 nouvelles séries suivies / 15 anciennes (1,2) soit tout de même bien plus que le ratio de l’année précédente. J’ai tenté – et aimé – plus de choses cette année, tout en maintenant mon quota d’anciennes séries.

2010-2011 : 14 nouvelles séries suivies / 15 anciennes (0,9)

  • C) Comparaisons du taux de bons épisodes par série : tout le monde (ou presque) descend !

(je n’ai pas fait la comparaison pour les séries du câble vu que je n’en avais pas parlé dans mon bilan stats de l’année dernière). Nikita, Chuck, et bizarrement Grey’s Anatomy tirent leur épingle du jeu. Mais globalement ça se voit que l’usure est là : House devait logiquement s’arrêter, How i met your mother ou Modern Family ne me font plus sourire, Mentalist n’arrive pas à sortir de ses schémas… J’espère avoir de jolies nouveautés l’année prochaine pour compenser, comme ce fut le cas avec Once upon a time, Boss, Homeland, Touch… Cette saison, il m’est arrivé plus d’une fois d’avoir des semaines sans aucun coup de cœur pour un épisode. Je n’ai pas le souvenir que cela m’était déjà arrivé.

2010-2011  vs 2011-2012 :

Grey’s anatomy 4,5 % – 16,6 % (+12,1) Une forte remontée grâce à quelques bons épisodes, même si le niveau de la série reste trop bas.

Nikita 45,4 % – 56,52 % : (+11,1) D’instinct j’aurai pourtant dit que la première saison était tout de même supérieure à la première. Ceci s’explique sans doute par une fin de deuxième saison un peu trop simplifiée et légèrement moins passionnante qui m’a fait oublier ses débuts pourtant très solides.

Chuck 50 % –  61,5 % : (+8,5) bizarrement, j’aurai dit le contraire, mais j’avais oublié le démarrage très lent de la 4è saison

The Mentalist 25 % – 20,8 %(-4,2)  On approche gentiment du ravin, et ça confirme mes impressions de nette usure.

Parenthood 45,4 % – 38,9 : (-6,5) là aussi une saison qui n’a pas démarré sous les meilleurs auspices

Raising Hope 54,5 % – 47,6 % : (-6,6Une saison légèrement moins bonne

Modern Family 16,6 % – 9,1 % (-7,5) Le chiffre est faussé par l’arrêt du visionnage au 11ème épisode, mais peut-on m’en vouloir ?

The Big Bang Theory 50 % – 41,6 % : (-8,4) Léger tassement alors que cette saison a su bien se renouveler avec les personnages féminins.

The Good Wife 47,8 % – 36,3 % : (-11,5) une saison qui a mis du temps pour démarrer, et ça se ressent.

How i met your mother 12,5 % – 0 % (-12,5) Le néant absolu, j’y suis arrivé. J’ai arrêté au 12è épisode.

House 47,8 % – 27,2 % : (-20,6) C’est la catastrophe pour l’ultime saison de House. La précédente saison avait obtenu un bon taux grâce à son début, mais là, il est clair que la série n’avait plus grand chose à dire.

  • D) Si on veut comparer le classement des deux saisons

On s’aperçoit ainsi que 4 séries ont monté les marches : Nikita, Grey’s Anatomy, Chuck et Parenthood. (Je vous laisse regarder le schéma au-dessus). Nikita profite de l’usure des autres séries pour s’installer en haut du tableau des longues séries, tandis que Chuck s’est terminée avec panache. S’il y a une leçon à retenir, là encore, c’est bien que peu de séries ont vraiment progressé dans mon cœur. Pour information le classement de la saison précédente était le suivant : 1. Raising Hope ; 2. Chuck et The Big Bang Theory ; 4. House et The Good Wife ; 6. Parenthood et Nikita ; 8. Mentalist ; 9. Modern Family ; 10. How i met your mother ; 11. Grey’s Anatomy.

Comme vous le constatez, on peut s’amuser avec les chiffres et en tirer quelques remarques, mais je vous donne tout de même rendez-vous pour un bilan critique de la saison, forcément plus… passionné. Cela risque de prendre plus de temps que prévu, par contre, vu mon état.

Advertisements

5 réflexions sur “Bilan de la saison USA 2011-2012 : Statistiques

  1. Ah, Nikita, dont je n’ai toujours pas vu la fin, une des séries qui m’a le plus emballé mais dont l’horaire des derniers épisodes était inadapté à ma vie (1h20 du matin pour un épisode, faut pas se foutre de la gueule du monde non plus). Donc j’attends sagement que Orange propose les 4 derniers (comme ils ont déjà lancés les 17 premiers, je tiens bon) 🙂
    Je ne sais pas si j’en ai autant regardé que toi 😀
    Très long article (chuis plus habitué mouah 😀 )
    Salut my friend

    • Ils ont arrêté la diffusion de Nikita à 4 épisodes de la fin ? Les fourbes ! En tous cas je suis content de voir que la série te plaît. Vivement ta critique alors 🙂
      Oui je regarde pas mal de séries, mais encore pas assez pour m’occuper de Breaking Bad, Mad Men, ou autres séries très cotées à l’argus… (J’ai déjà bien assez en ce moment avec le revisionnage de The Wire). J’ai jamais assez de temps pour tout voir, et c’est très frustrant.
      Désolé pour la longueur de l’article. J’ai conscience que c’est plutôt indigeste (je me suis appliqué à faire des illustrations pour résumer, parce que je me doute bien que peu de gens liront jusqu’au bout des statistiques sur mes impressions personnelles car ça n’engage pas vraiment de débat (à part sur les séries « médiocres » que je regarde, bien sûr !).

  2. (Oh, Le Dav’ n’est pas mort ! C’est que je commençais à m’inquiéter .__.)

    33 séries. Ouaw. Je suis impressionnée. Je ne dois même pas être à dix. Cela dit, c’est un choix de ma part puisque j’ai envie de resserrer un peu le cadre, histoire de ne plus m’éparpiller et de faire des rattrapages.

    Avec ce genre de billet me voilà rassurée parce que je vois que je ne suis pas la seule à tenir des statistiques. Tu es même encore plus fou que moi ^^;; Je dis ça évidemment gentiment, d’autant plus que je te comprends parfaitement. On a toujours tendance à soit garder en mémoire les points négatifs, soit au contraire à enjoliver en oubliant consciemment ou non ce que l’on n’a pas apprécié. Avec une méthode comme la tienne, les chiffres sont imparables et ont le mérite d’être objectifs. Évidemment il faut après contrebalancer avec le ressenti global, bien plus subjectif, mais j’ai compris qu’on l’aura d’ici quelque temps. Prends soin de toi en attendant.

    • C’est moi qui suis impressionné 😉 Je t’envie vraiment d’avoir su couper les ponts même partiellement avec l’actualité, et d’être capable de répondre à tes envies au moment où tu le veux. Tu peux planifier, programmer tes séances alors que moi je cours toujours après le temps.
      Oui, un peu fou sur cet article, je me suis lâché, et c’est probablement bien ridicule pour de nombreux lecteurs, mais ça a quelques avantages quand vient le moment de résumer ses impressions sur une saison, surtout quand on a une mémoire aussi fragile que la mienne !
      Merci pour ta patience et ta sollicitude. J’espère pouvoir retourner bientôt devant mon clavier, mais je sais par expérience que ça peut aussi prendre du temps…

  3. Yes j’adore les bilans *_* tu me donne envie de regarder Once Upon a Time, je comptais sur les deux films sur Blanche-Neige pour remplir la case Conte de Fées mais il paraît qu’ils sont tous les deux ratés.

    En fait ça a quelque chose d’addictif et d’excitant de suivre les séries en même temps qu’elles sont diffusées pour la première fois. C’est un risque à prendre, mais on a l’impression d’explorer l’inconnu ^^

    PS : Bravo pour le nouveau layout, je trouve que c’est plus clair, plus lisible et très agréable pour lire =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s