Sleepy Hollow [Pilote]

sleepy hollow

En Mai dernier, Sleepy Hollow faisait partie de ces projets improbables qui suscitait – au mieux – l’hilarité. En ré-utilisant l’univers de cette fable fantastique (un cavalier sans tête, les cavaliers de l’apocalypse, la sorcellerie, et un rapport historique avec la guerre d’indépendance), les créateurs de Fringe ont fait un drôle de pari.

Et au vu du pilote, je ne saurai dire s’il est réussi, mais en tous cas on peut saluer le côté culotté de l’entreprise. Rien qu’en lisant le pitch, je suis sûr que beaucoup d’entre vous vont s’en amuser. Il faut dire que nos auteurs ont fait le choix d’en rajouter, en transportant tous ces ingrédients fantastiques dans notre époque.

sleepy hollow revolutionary war

Ainsi notre héros Ichabod (Tom Mison), en mission pour Georges Washington lors de la guerre d’indépendance en 1781, rencontre un guerrier impossible à tuer, qui malgré sa décapitation, le blesse mortellement. Réveillé d’entre les morts à notre époque, il va vite s’apercevoir que ce cavalier sans tête continue de faire des ravages. Aidé par une femme noire lieutenant de police, il va tenter d’empêcher la survenue de l’apocalypse. Car à Sleepy Hollow, petite bourgade située le long de l’Hudson, deux forces s’affrontent secrètement depuis l’époque de la sorcellerie…

sleepy hollow map

J’ai volontairement résumé le pitch pour laisser quelques surprises quant aux personnages, car malheureusement si la mise en scène est à la hauteur du défi, on ne peut en dire autant du scénario qui annonce certain des twists à venir. Et si le pilote loupe parfois le coche concernant les rebondissements (pas tous, ouf !), il sait tout de même susciter la curiosité du téléspectateur.

sleepy hollow mirror

On apprend ainsi rapidement la base de la mythologie, ses règles (comment le cavalier sans tête est réapparu, quel est son point faible, son but, qui travaille pour lui, mais aussi ce qui lie nos deux héros, … ), le tout avec de gros moyens question effets spéciaux : quelques miroirs brisés, un peu de sang, plusieurs têtes coupées, et… hélas.. époque moderne oblige, beaucoup de balles..

sleepy hollow guns

On avait déjà du mal à crédibiliser toute cette mythologie, surtout lorsque notre homme de 250 ans joue avec les vitres d’une voiture. Le décalage entre les deux époques est finalement beaucoup trop conventionnel pour être amusant. Et les créateurs ont décidé de jouer la carte bourrine au lieu d’approfondir le côté gore et effrayant qui marchait plutôt bien jusque là. Lorsque le cavalier sans tête saisit un fusil mitrailleur et s’en sert, on glisse dans les clichés à la Terminator, et le drama tombe alors vraiment dans le ridicule.

sleepy hollow tom mison

Pire encore : au fur et à mesure de l’histoire on s’aperçoit que nos héros sont joués par des acteurs peu convaincants (Tom Mison et Nicole Beharie) tandis que le reste de la distribution, plus sympathique, disparaît. Le pilote passe peu de temps à développer le caractère des personnages, préférant nous parler de leurs passés, ce qui fait qu’on a vraiment l’impression d’avoir des pions en face de nous.

Si l’essentiel du plaisir du pilote est imputable aux effets spéciaux et à cet univers sanglant, on redoute alors les épisodes suivants qui lorgneront du côté d’enquêtes paranormales sans bénéficier d’un budget aussi conséquent.

Au moment du bilan, c’est plus l’envie d’y croire qui arrachera ma décision. Oui le pilote est fun, bien rythmé, en met plein la vue (je me dois d’insister là-dessus !), mais j’ai des doutes pour la suite. La série de la FOX peut-elle réellement se montrer plus maline que ce qu’elle montre ? Je pense regarder les épisodes suivants en croisant très fort les doigts…

feu_clignotant1

Publicités

4 réflexions sur “Sleepy Hollow [Pilote]

  1. Perso j’ai plutôt adhéré. J’étais sceptique mais j’ai envie de voir la suite, j’essaie de mettre un peu de côté l’œuvre de Burton (car elle est clairement inégalable) et ne voir le divertissement. Elle me rappelle un peu Grimm.
    J’attends la suite.

  2. Hello,

    J’avoue, j’aime bien. C’est une série dont on n’attend pas grand chose, à part passer un bon moment, et elle remplit son contrat avec moi. Bref, je ne suis pas accro mais quand j’ai le temps, je regarde (merci le DVR). Finalement, le truc qui m’énerve le plus dans cette série, c’est qu’au bout de 4 ou 5 ? épisodes, notre héros double centenaire n’a toujours pas trouvé le temps de passer s’acheter des fringues…totalement improbable! ^^

    • Il aime peut-être ses habits, et ne supporte pas les matières modernes ?
      Mais nous sommes d’accord, c’est LE moyen pour les auteurs de différencier davantage le personnage hors de son temps. Dans chaque épisode on a droit à une mini-scène où Ichabod « découvre » un truc, d’ailleurs.
      Merci pour ce commentaire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s