Drama Special 7 – The Great Gye Choon Bin

J’aime vraiment les Drama Special. On peut parfois tomber sur de jolies pépites, et cet épisode est l’une d’entre elles. Un épisode parfait pour la Saint Valentin : à la fois drôle, loufoque, et surprenant dans son ton indépendant, mais aussi émouvant, suffisamment astucieux et intelligent pour obliger le téléspectateur à réfléchir aux pièces du puzzle et à la psychologie des personnages, avec quelques beaux symboles, bref, de quoi passer un excellent moment.

Wang Ki-Nam (Jung Kyung Ho, Smile You) est un art-thérapeute qui entretient une liaison avec une femme mariée depuis 9 ans. Il n’arrive pas à avoir le courage et la force pour se séparer d’elle. Toutes ses tentatives ont échoué, elle revient inlassablement et il semble se satisfaire de cette relation qui le nourrit et le rassure (il a notamment peur du noir).

Alors que la ville subit des actes de vandalisme (des panneaux dont le sens est détourné de façon comique), Wang Ki-Nam prend sur le fait des écoliers qui raturent les publicités de son cabinet. Cela le conduit à rencontrer Gye Choon Bin, (Jung Yoo Mi, Que Sera Sera) l’institutrice qui semble avoir un crush sur lui depuis sa plus tendre enfance. Gye Choon Bin apparait comme immature, et aime beaucoup dessiner elle aussi. Elle avoue son béguin, mais bizarrement ne semble pas vouloir aller plus loin. Elle se satisfait de son coup de cœur, sans vouloir le transformer en amour car elle ne veut pas souffrir à cause de ce qu’elle ne peut avoir.

Le drama tourne beaucoup autour de l’attitude bizarre de Gye Choon Bin, (et notamment avec l’enquête de police pour savoir si elle est la responsable de ces actes de gribouillage), mais aussi autour d’une jeune écolière qui n’arrive pas à passer outre la mort de son « petit copain ». Le vendeur de poussins est ainsi régulièrement aspergé de vinaigre et traité de meurtrier. C’est donc particulièrement drôle, tout en gardant un certaine mise en scène émouvante. J’aime quand on comprend qu’il y a un sens derrière tout cela.

Car sans vouloir dévoiler la fin, lorsque les pièces de ce puzzle s’assemblent et que chaque personnage résout son problème, on repart le sourire aux lèvres. Cette aventure légère mais pas insipide, émouvante sans être dramatique, a donc su trouver son ton pour frapper au coeur. Ici, pas de grande manifestations, ou d’exagérations, juste le côté farfelu d’une vie avec et sans amour. Car en amour la folie et la raison se côtoient en permanence… Il y a là une jolie réflexion sur ce qu’est l’amour, et comment avancer dans la vie.

J’en profite d’ailleurs pour saluer la performance des acteurs, qui ont réussi en très peu de temps à se rendre attachants, crédibles et intéressants. Si jamais vous en avez l’occasion, n’hésitez pas, vous passerez une heure et dix minutes très agréables.

Advertisements

Une réflexion sur “Drama Special 7 – The Great Gye Choon Bin

  1. Va falloir que je me penche sérieusement sur ces épisodes spéciaux. En plus, qu’est-ce que j’apprends ? Dans celui-ci, il y a la ravissante Jung Yoo Mi de « Que sera sera » ! Une actrice qui se fait rare à la télé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s