V saison 2

L’année dernière, lorsque j’ai écrit le bilan de la première saison de V, je pensais que cette deuxième saison serait celle où tout devrait se jouer. Je n’avais pas complètement tort.

Mais on ne peut écrire un bilan sur cette saison sans mentionner le fait qu’elle a été largement raccourcie (10 épisodes en tout), ce qui présente ses avantages et ses inconvénients.

Cette diminution du nombre d’épisodes a permis d’améliorer la série sur le plan du rythme. C’était déjà son point fort l’année passée, mais désormais nous sommes passés au niveau supérieur : la plupart des scènes font avancer les intrigues (même si au final on fait souvent du surplace), les rebondissements sont nombreux, bref, pas le temps de bailler. Pour autant la série ne joue pas la carte de la sophistication : tout est pré-mâché, impossible de ne pas comprendre ce qui se passe à l’écran, même si on a loupé un quart d’heure.

Et si je salue les nombreuses surprises du scénario, je reste quand même déçu par le manque d’exploitation des nombreuses pistes laissées de ci de là. Un exemple parmi d’autres : déjà l’an passé, la piste religieuse avait du potentiel pour décrire autre chose qu’une suite de complots, et amener la série à se référencer, à réfléchir. Cette année, on nous a refait le coup. Avant que l’on ne comprenne qu’il ne s’agissait là encore que d’un simple rebondissement sans conséquences sur l’orientation de la série. Il faut prendre V pour ce qu’elle est : un simple divertissement.

Ce manque d’approfondissement s’explique, il est vrai, par le nombre réduit d’épisodes, mais tout de même…A force de survoler leur sujet, les scénaristes n’ont montré que des personnages girouettes qui n’existent qu’au travers de leur action. Et pour essayer de les rendre attachants, leur réponse a toujours été la même : leur famille est menacée. Ouch! Autant dire que l’essentiel du show tient sur le charisme des interprètes. Et là pas de miracle, une fois encore Morena Baccarin enfonce le clou : elle est de loin la meilleure figure de la série. On passera sous silence la grande majorité du cast restant. Dire qu’ils ont failli intégrer de nouveaux personnages bien plus emblématiques…

Mais s’il y a bien une chose que l’on doit reconnaître, c’est qu’elle ose. Avec des effets spéciaux un peu moins kitsch, avec un récit de plus en plus noir, la série veut se prendre au sérieux. Cette ambition, au lieu de me faire ricaner, m’a plu. J’ai fermé les yeux sur le peu de moyens accordés à une histoire qui cherchait du spectaculaire et de la symbolique. Il faut bien le dire, j’ai pris du plaisir devant le machiavélisme des Visiteurs et la lutte inégale entre les humains et les extra-terrestres. C’est dans ce désespoir, ce côté apocalyptique, ces massacres, que la série tire son épingle du jeu. Quitte à se ridiculiser sur d’autres plans. Le final est à cet égard, culte. Rien que ça. Je n’ai pas beaucoup d’exemples en tête de séries qui osent une telle débauche de violence à l’égard de leurs propres faiblesses. Chapeau bas !

Oh bien sûr, ça ne rattrape pas le reste (je pourrai m’attarder des heures sur les innombrables défauts de la série qui use de ficelles scénaristiques énormes, de personnages inconsistants ou incohérents), mais c’est suffisant pour moi, pour avoir envie d’une troisième saison. Un nanar, peut-être, mais un bon nanar assurément. Si tant est qu’une telle définition puisse exister…

Publicités

4 réflexions sur “V saison 2

  1. Pingback: Remake de V: en mode ‘communication de masse’ | BAROUFS

    • Bonjour.
      J’ignore si V sera prochainement rediffusé à la télévision. Elle a été diffusée l’an passé sur TF1 puis en début d’année sur NT1.
      Et il n’y aura pas de saison 3, la série ayant été annulée aux USA.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s