[Pilote US] Shit my dad says

Si vous m’avez un peu lu jusqu’ici, vous savez que j’aime beaucoup les sitcoms à l’ancienne, avec leurs lots de répliques placées au bon moment, de portes qui se ferment, de gens qui se cachent, avec une tonne de mimiques et de gestes pour rendre les scènes encore plus théâtrales.  C’est un genre qui se meurt doucement dans l’indifférence la plus totale. Toutes les dernières tentatives se sont soldées par un échec.

Je ne misais pas beaucoup sur Shit my dad says. Je ne suis pas un grand fan de William Shatner. Mais je dois avouer qu’il incarne plutôt bien ce père au caractère bien trempé qui dynamite chacune de ses répliques et qui tente maladroitement de se reconnecter avec son fils. C’est d’ailleurs tout ce que je suis capable de résumer sur l’histoire, tant elle tient sur une ligne. Les autres personnages sont quasi inexistants, mais ont un peu de répartie également, ce qui est déjà mieux que des blagues sur la fumette qui fait rire (non je ne vise personne).

En tant que fan de répliques, j’avoue avoir été agréablement surpris par les dialogues engagés. Je savais que le compte Twitter d’où est tiré cette sitcom avait son lot de bons mots, mais je ne pensais pas que ça irait un peu au-dessus de la médiocrité crasseuse des dialogues actuels dans les séries comiques (n’en déplaisent aux critiques, le niveau des dialogues est de plus en plus bas chaque année). Le problème, en fait, c’est que cette comédie ne s’appuie que sur ses répliques. Au début de l’épisode, j’étais agréablement surpris, à la fin, je ressentais déjà une grande lassitude. Il aurait fallu appuyer tout ceci par une mise en scène, une gestuelle, des allers et venues, et non une simple confrontation d’homme à homme. Bref, ça aurait mérité d’être mieux théatralisé. Là, c’est de la récitation.

On ne sent donc pas les personnages prendre vie. Ce qui, pour une série télévisée, est extrêmement dommageable. Si je veux juste des bonnes répliques, il suffit d’aller sur le net, je n’ai pas besoin d’allumer ma télévision.

Dommage, j’aurai aimé trouver une sitcom à l’ancienne qui soit réussie. Mais cela nécessite une maîtrise de tous les secteurs du jeu comique : gestuelle, charisme, répliques, mise en scène, rythme. Tant pis pour ceux qui ne se focalisent que sur un aspect.

Shit my dad says m’aura au moins donné l’envie de revoir pour la énième fois Frasier.

Advertisements

4 réflexions sur “[Pilote US] Shit my dad says

  1. Je ne suis pas le mec accro aux sitcoms.
    Disons que j’aime bien rire et je le sais de source sûre que l’humour, ça se travaille.
    Je privilégie toujours la sitcom sans rires pré-enregistrés comme ça je peux rire quand c’est drôle et non sur commande.
    Donc, Cougar Town c’est hyper drôle et ça me fait rire parce qu’il y a des SITuations COMiques.
    Feu rouge pour toi, feu rouge pour moi.
    De toute façon avec Shatner, chez moi ça ne peut-être que rouge ^^

  2. Pingback: Les pilotes de la rentrée américaine « Cinédramas

  3. Pingback: Shit my dad says – 101 – Pilot | Les Critikeurs

  4. Pingback: Bilan de la saison automnale 2010 (USA) « Cinédramas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s