Save Me [Pilote]

save me

Save Me fait partie de ces comédies qui s’attardent tellement sur leur concept qu’elles en finissent pas oublier leurs personnages. Ainsi, Anne Heche joue le rôle d’une femme trompée, trahie, haïe par sa fille, qui après avoir tant bu et failli tuer son mari volage, meurt étouffée en avalant un énorme sandwich. Mais le lendemain matin, la voilà revenue parmi les vivants, une véritable pile électrique, agaçante, qui subitement sait tout sur tout, et pardonne à qui mieux mieux, ses méchantes amies, son conjoint, et se rapproche de sa fille.

Voilà. Il ne faudra pas chercher plus loin que ça, et avaler d’énormes couleuvres. Bien sûr, il suffit de donner un seul conseil à sa fille pour que subitement tout aille mieux avec elle…Conséquence logique (!), son mari retombe amoureux et ne veut plus divorcer. Il suffit de dire à son amie de titiller son appétit sexuel pour que tout reparte dans son couple. Il suffit de… Bon, vous aurez compris. Les personnages sont vides, creux, et ne servent que de pions pour démontrer les super-pouvoirs de notre héroïne qui entend Dieu lui parler.

save me anne heche

On préfère donc nous en mettre des couches sur la folie du personnage principal, quitte à répéter le même message toutes les deux scènes. Elle se prend pour une prophète de Dieu alors qu’elle n’a jamais été pratiquante. Se pourrait-il que ce soit vrai ? La question en réalité, n’a strictement aucun intérêt scénaristique. Vrai ou faux, de toute façon, ce personnage survitaminé ne va pas s’arrêter pour autant. D’où la fatigue du téléspectateur.

Et puis disons-le franchement, même si ce n’est pas tout à fait l’endroit rêvé, j’en ai ma claque des familles avec une ado rebelle et un mari volage.  Elles sont trop rares à mon goût les nouvelles séries où le mari reste fidèle auprès de sa femme et existe avec ses défauts et ses qualités. (On en reparlera dans le bilan de fin de saison d’ici quelques semaines).

Mais pire encore que les personnages taillés à la serpe, ou l’héroïne qui en fait des tonnes, ce qui pose problème, au fond, c’est qu’on ne rit pas. Du tout. Non seulement la famille n’est ni crédible ni attachante, non seulement le concept est idiot, mais en plus ça ne fait même pas sourire. La partition musicale surjoue façon musique de cartoon alors qu’il ne se passe strictement rien à l’écran. Les dialogues, les échanges sont horriblement plats, et les gags visuels sont très pauvres.

Bref, on s’ennuie ferme. Et quand la foudre frappe enfin, on espère très vite qu’elle touche tout le monde et qu’on passe à autre chose, au lieu de nous donner des effets comiques à la Disney Channel.

feu-rouge4

Publicités

Une réflexion sur “Save Me [Pilote]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s