Mistresses [Pilote]

Mistresses

Adaptée de la série britannique du même nom, Mistresses n’est ni plus ni moins qu’un soap sur ABC. Voilà en une phrase comment on pourrait résumer la chose. Sauf que…

A vrai dire je m’étonne encore de certaines critiques promptes à en faire un superbe « guilty pleasure », tant l’épisode pilote baigne dans la médiocrité. Ça me fait d’autant plus de peine que je me réjouissais à l’idée de revoir Kim Yunjin à la télévision. Mais ce « truc » n’est même pas sans saveur, il sent le rance. La luxure et l’infidélité chez ABC, c’est un concept un peu difficile à appréhender.

mistresses alyssa milano

Mistresses raconte la vie de 4 amies. Commençons par Savi (Alyssa Milano), une femme mariée qui n’arrive pas à avoir un enfant parce que son mari a un sperme de mauvaise qualité. La pauvre. En plus elle fait des efforts pour ménager la susceptibilité de son mari, mais ce dernier a vraiment mauvais tempérament, et on devine déjà qu’il la trompe allégrement avec une serveuse. Ça permet tout de suite d’éliminer le sentiment de culpabilité lorsque Savi décide sur un coup de tête et parce qu’elle se sent malheureuse, de s’envoyer en l’air avec un collègue pervers qu’elle a bien titillé. Parce que les hommes pensent qu’à ça. Mais on le fait habillé, parce qu’on est sur ABC, hein.

Ensuite il y a la sœur de Savi, Josslyn (Jess Macallan), qui travaille dans l’immobilier. C’est l’électron libre, une femme qui ne veut s’attacher avec personne, et qui n’hésite pas à coucher avec un homme marié. Lequel est très heureux d’avoir trouvé une femme qui ne réclame pas de bague au doigt, jusqu’à ce qu’il fasse l’erreur de vouloir la mettre en cage. Ah, ces mecs, quand même. Ils ne comprennent jamais rien.

Et puis il y a aussi April (Rochelle Haytes), une vendeuse déco qui n’arrive pas à se remettre du décès de son mari, et qui essaye de se remettre sur le chemin des rencards alors qu’elle culpabilise. Elle avait presque trouvé le gars mignon (divorcé il paraît, mais j’ai mes doutes vu la galerie de personnages hein). Le problème c’est qu’elle s’aperçoit que son mari avait une maîtresse et qu’il l’avait mise enceinte. Le salaud. Ne faites jamais confiance à un homme.

mistresses kim yunjin

Enfin, il y a Karen (Kim Yunjin), une psychiatre qui s’aperçoit qu’elle est amoureuse de son patient mourant, lequel avait des problèmes avec sa femme. Elle lui prescrit de la morphine pour l’aider à s’en aller. Et couche avec lui. Elle apprendra qu’il aura choisi finalement de vivre ses derniers instants dans les bras de sa femme. Tous des salauds, on vous dit.

Moralité : même si nos héroïnes brisent des couples ou trompent leurs maris, elles ont une bonne raison : les mecs sont encore pire qu’elles. Merci ABC.

Le problème de l’épisode, outre son discours qui n’assume pas son sujet, c’est aussi son rythme. Les intrigues sont loin d’être originales, et donc parfaitement prévisibles (surtout une fois que l’on a compris la « présentation »). On s’endort d’ailleurs d’autant plus facilement qu’à aucun moment les personnages n’arrivent à être attachants. Ils leur manque une personnalité, ils n’ont qu’une fonction démonstrative (et encore plus les hommes que les femmes). Alors certes, ça aurait été difficile pour moi de m’identifier mais quand même… Cela manque de répliques, d’intelligence, et surtout … d’émotion. Pour parachever le tout, Alyssa est certes meilleure que dans sa sitcom ratée, mais elle n’est pas très douée non plus dans le registre dramatique (ses pleurs sonnent tellement faux que cela en devient risible).

Bref, c’est plat alors que le sujet aurait pu être mieux traité, c’est prévisible, pas toujours bien joué, et vous l’aurez compris, ces temps-ci, j’ai un gros problème avec la représentation masculine à la télévision américaine . Promis on en reparle.

feu-rouge4

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s