Summer Nude [Pilote – Japon]

summer nude

Ne vous fiez pas au titre. Non, il ne s’agit pas d’un show pour pervers japonais (l’affiche aussi est trompeuse), mais plutôt d’une fiction romantique dont le début rappelle très vaguement l’excellent Long Vacation.  Pas d’analogie avec Summer Snow, non plus ? Bon, ben tant pis.

summer nude karina yamapi

Un peu comme Long Vacation, disais-je, Summer Nude commence son aventure en nous montrant notre héroïne Natsuki (Karina, Love Shuffle) se faire larguer en plein début de son mariage. Également têtue et bornée, Natsuki s’en prend alors au photographe de mariage, Asahi (Yamashita Tomohisa, aka Yamapi le Johnny’s de Kurosagi). Touché par sa mésaventure (Natsuki a en même temps perdu son job dans un grand restaurant), Asahi va lui proposer de prendre la place de manager d’un petit restaurant de plage.

summer nude yamapi karina

Mais tout n’est pas si simple. Asahi est encore éperdument amoureux de Kasumi (Nagasawa Masami, Last Friends) une fille qui l’a lâchement abandonné il y a 3 ans. Sa meilleure amie Hanae (Toda Erika, Shotenin Michiru no Mi no Uebanashi), quant à elle, est amoureuse de lui depuis 10 ans. Bref, chacun est amoureux d’une personne qui l’ignore (et j’arrête la liste ici volontairement). Pour corser le tout, Natsuki va tenter d’aider Hanae… Vous suivez toujours ?

summer nude karina toda erika

Dans ce registre léger, l’émotion est parfois au rendez-vous. Par exemple lorsque Natsuki regarde sa vidéo de mariage ré-éditée par Asahi pour ne comporter que les commentaires des invités. On ne dirait pas comme ça, mais ce genre de vidéo comporte bon nombre de déclarations touchantes, notamment sur votre vie passée (expérience vécue !).

summer nude yamapi

L’ensemble manque évidemment de personnalité, un petit grain de folie aurait apporté beaucoup de tonus à des intrigues vues et revues. La série semble se reposer un peu trop lascivement sur le charme de ses interprètes, et j’ai eu un peu de mal à m’impliquer dans la romance.

summer nude toda erika

Pour autant, on ne peut pas vraiment dire que le pilote ait commis des erreurs. On ne voit pas le temps passer, la série ne s’embarque ni dans le registre comique ni dans le registre dramatique, elle laisse la place à des développements qui hélas mettront du temps à venir si j’en crois les previews. Mais bon, c’est le lot de la plupart des romances japonaises. Alors Summer Nude, un simple divertissement estival ? On espère que non. Mais ça pourrait mieux démarrer.

feu_clignotant1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s