Bilan de semaine 28

arrow 2e18

Arrow 2.18 Encore un bon épisode, avec des secrets qui continuent de voler en éclat. Bon, j’ai moins aimé le fait qu’Oliver décide d’un coup d’arrêter Slade alors que ça fait des plombes qu’il parle de le tuer, et le twist manipulateur était peut-être de trop. Mais j’ai également adoré ce qui se passe pour Queen Consolidated.

Bates Motel 2.05 La série s’aventure dangereusement sur les relations intimes des différents personnages. Et je cherche vraiment ce qu’elle a encore à dire… L’horreur, le suspense a complètement disparu. Je reste déçu. Même si le casting est de plus en plus sympathique.

Crisis 1.03 Je commence déjà à me lasser de la structure des épisodes, où on fait peur aux otages, et le FBI arrive au dernier moment pour surprendre un père qui essaye de sauver sa marmaille. Ça manque de mystère (le coup de la vengeance suite à une opération secret défense, c’est d’une platitude…). Ça manque aussi d’enjeux, d’investissement émotionnel. Bref, je m’ennuie. Encore un épisode et ça passe à la trappe…

Elementary 2.19 Un peu déçu par la thèse de l’épisode qui soutient que les prothèses dentaires sont « échangeables » entre personnes. Or la structure osseuse, gingivale est complètement différente d’une personne à l’autre sans compter l’adaptation à l’arcade dentaire complémentaire. Bref, un peu trop tiré par les cheveux pour moi. Mais en dehors de sa faisabilité, l’idée a tout de même construit un scénario plein de rebondissements.

from dusk till dawn 1e04

From Dusk Till Dawn 1.04 Très bon épisode. Un épisode plutôt classique avec la prise d’otages (et réunion) tant attendue. L’humour est toujours là, et si l’action aurait pu être mieux filmée, elle distille un bon sens du suspense. Et plus on avance dans le récit, plus j’aime Richie. Ça doit être ses yeux.

Grey’s Anatomy 10.18 Un épisode guère passionnant cette semaine. Ce n’est pas que je m’attendais au miracle, mais l’épisode manquait de rythme, et de couleurs. Je me suis endormi profondément.

Growing Up Fisher 1.06 Toujours aussi sympathique. Une vraie comédie familiale, avec de bons sentiments, mais pas aussi dégoulinante qu’on pourrait le craindre. Je commence à m’attacher aux personnages. J’ai juste besoin de meilleurs twists et de scenarii un peu plus inventifs.

marvels agents of shield 1e16

Marvel’s Agents of SHIELD 1.16 Un bon épisode, avec quelques bons twists sur ce fameux Clairvoyant. On évite aussi les dialogues et l’humour pré-rempli, et on se focalise enfin sur les enjeux. Je dis Banco. Je croise les doigts pour que ça continue comme ça.

Mixology 1.06 De la définition de ses personnages dans le pilote à l’épisode d’aujourd’hui, on peut dire qu’on a beaucoup perdu. Un peu comme si au lieu d’essayer de construire chaque rôle au fur et à mesure des rencontres, les auteurs préfèrent naviguer d’une scène à l’autre. C’était pas atroce, mais c’est tellement loin de ce que j’espérais…

Mom 1.21 Quelques jolies réparties, des rebondissements, il y a de quoi apprécier l’épisode. Et j’aime l’idée de voir les deux parents forcés à cohabiter de nouveau.

my mad fat diary 2e07

My Mad Fat Diary 2.07 season finale Superbe, magnifique, sublime épisode. On pourrait tergiverser sur ce happy ending, mais j’aime vraiment comment la série est parvenue à rendre les problèmes de ses personnages réels et touchants. J’aurai aimé être un ado pour en profiter, mais même si je ne suis pas le public-cible, j’ai pu largement faire le lien avec mon vécu. D’autant plus avec la bande son des années 90. La série va beaucoup me manquer.

Nashville 2.19 Un bon épisode, même si le traumatisme de Scarlett a été plutôt mal filmé. J’ai davantage apprécié les échanges sur la paternité entre Deacon et Rayna. Pour une fois le show revenait au vécu des personnages, à leur point de vue dans l’histoire, au lieu de se laisser guider par les évènements. C’était ce qui m’avait conquis dans la première saison, et je suis content de voir que ça n’a pas complètement disparu.

Once Upon a time 3.15 Forcément plus emballé par l’épisode, même s’il faut pour cela fermer les yeux sur la cohérence des personnages dans la série. Le problème majeur, tout de même, c’est qu’on sait que les personnages ne meurent pour ainsi dire jamais…

Once Upon a Time in Wonderland 1.13 finale Un joli twist pour battre Jafar, mais un happy ending trop prolongé qui n’avait plus grand chose à dire. Tout de même, la série a réussi à vraiment m’enthousiasmer par moment, et j’en garderai un bon souvenir, malgré les innommables effets spéciaux.

Parenthood 5.20 J’avais déjà dit la semaine dernière que je n’étais pas vraiment content du choix des auteurs, et malheureusement je n’ai toujours pas changé d’opinion depuis (Drew et son crush, Julia plus aventureuse, et Sara qui se rapproche de Hank). Mais au moins l’épisode amène les choses un peu plus délicatement que prévu.

Raising Hope 4.21-4.22 Serie finale Deux épisodes un peu faiblards pour terminer la série. Rien de très dommageable, si on avait pu avoir un final digne de ce nom. Il y avait moyen de faire quelque chose de bien plus explosif avec cet univers. Cela dit, Raising Hope restera comme l’une des plus grandes réussites comiques de ces dernières années, avec un vrai sens de la créativité, une approche, et des acteurs fabuleux. Elle me manquera terriblement. Les choses ne sont pas comparables, certes. Mais cette semaine finissait How I met your mother, bien trop surestimée à mon goût. Et j’aurai bien aimé que Raising Hope bénéficie de la même attention pour ses adieux.

Resurrection 1.04 La série continue de prendre son temps et d’explorer les personnages qui reviennent à la vie, avec toujours cette petite pointe de mystère. Mais depuis le pilote, on a perdu la bande son et cet envoutement qui magnifiait les scènes émouvantes. L’ensemble devient donc plus fade, et du coup plus longuet. Mais pour l’instant je n’ai pas envie de décrocher.

The Americans 2.06 Mouais. Pas sûr que l’histoire de l’héroïne émoustillée par des actes sexuels brutaux soient franchement d’un grand intérêt. On aura compris depuis longtemps comment se situait Philip, et elle aurait du le savoir également. J’ai le même reproche à faire sur l’assassinat par overdose. C’était peut-être pas la peine de tirer en longueur sur cette séquence. A contrario, j’avais beaucoup plus envie de voir les tourments de notre agent du FBI, surtout après la scène fianle de la semaine dernière. Mais c’est comme si la série flirtait sans cesse d’une idée à l’autre sans jamais l’exploiter (mention spéciale à la fille de nos héros). Dommage.

big bang theory 7e19

The big Bang Theory 7.19 Excellent épisode. Le choix Xbox One/PS4, le rôle de Penny, la nouvelle rencontre de Raj’ (enfin !), et d’excellentes réparties. La sitcom est toujours 3 crans au dessus des autres.

the Blacklist 1.18 C’est quand même fou de se dire qu’on est au 18è épisode et que malgré les développements la série joue toujours la montre. Rien, toujours rien. J’espère que la fin de saison sera autre chose que juste nous présenter le visage de Berlin…

The Good Wife 5.16 On gère donc la terrible nouvelle pour chacun des personnages. Rien de vraiment surprenant à attendre. Y compris l’histoire du « dernier appel ». L’émotion était tout de même là grâce aux acteurs. Mais j’attendais peut-être autre chose qu’un épisode entier sur le choc. Next !

The Walking Dead 4.16 L’épisode est emblématique de la série : une seule idée basique (ils sont devenus des monstres pour survivre) débattue en longueur, des flashbacks complètement inutiles, et heureusement 5 dernières minutes qui laissent entrevoir ce qu’est réellement le Terminus. On reverra tout ça la saison prochaine…

Un petit mot sur la fin d’How i met your mother. J’ai la chance d’avoir abandonné la série vers la 7è saison, découragé par le fait que les auteurs tiraient sur la corde, avec des allers-retours incessants sur le couple Ted/Robyn. J’ai détesté l’évolution de Barney (qui perdait tout son intérêt dès lors qu’il n’était plus un dragueur). Sa fausse évolution n’était là que pour faire tenir la série plus longtemps. Alors quand le final revient exactement sur la base de la série, et ses premières années, pour ma part, je suis heureux. En ce sens mon visionnage interrompu m’a permis de retrouver ce qui m’avait plu. Et même ce twist final était plutôt rigolo. Montrer que l’obsession de Ted n’était pas d’expliquer qui était la mère, c’était plutôt malin et je ne l’ai pas du tout ressenti comme un gifle. Bref, plutôt agréablement surpris par ce final émouvant. En gros, Il faut regarder les 4 premières saisons de la série et le final. Ça me va.

Publicités

Bilan de semaine 27

Arrow 2.17 Un épisode correct, qui vaut surtout pour ses dernières minutes. Je n’étais pas particulièrement emballé à l’idée de revoir une figure de la première saison. Heureusement l’intrication des intrigues de chacun permettent de mieux faire passer la pilule.

Bates Motel 2.04 On retrouve enfin le côté incestueux de la relation entre Norman et sa mère. Ouf ! Je croyais avoir perdu définitivement la série. Mieux encore, Norman franchit une étape importante dans sa folie. La scène aurait encore pu gagner en intensité, mais en l’état c’est déjà pas si mal.

Crisis 1.02 Comme prévu mon enthousiasme s’atténue beaucoup. Malgré les rebondissements, ça manquait de suspense, noyé par un plan qui manque tout simplement d’enjeux. A quoi bon créer un méchant si on ne sait pas ce qu’il veut ? D’autant que la partition sur cet amour paternel « dérangé » manquait de conviction.

From Dusk Till Dawn 1.03 J’ai beaucoup moins été convaincu par la réalisation cette fois-ci. L’abus de flash m’a fortement irrité. Tout comme les dialogues de début d’épisode qui ré-expliquent encore une fois tout ce qu’on savait déjà. A croire que l’idée des auteurs était de rendre chaque épisode indépendant. Le bon point, c’est qu’on essaye enfin de nous parler du background des personnages. Il était temps. Mais la scène finale est sans surprise et loin de l’effet gore annoncé.

Grey’s Anatomy 10.17 L’épisode était une jolie idée, évoquant les deux destins possibles du couple Cristina/Owen vu leurs différences irréconciliables. Hélas la conclusion est juste navrante. Les scénaristes avaient beaucoup d’options pour se dépatouiller, et ils ont préféré la voie la plus fainéante. On a frôlé le très bon épisode. Rageant.

Growing Up Fisher 1.05 Vraiment dommage que la série ne soit pas plus créative, parce qu’elle est très sympathique. Pratiquement toutes les scènes sont prévisibles, et si les situations restent heureusement assez drôles, on sait qu’on est en train de regarder une série qui n’ira pas bien loin….

Helix 1.13 finale Quelle fin médiocre. La série continue sa fuite en avant, sans aucune cohérence, démontant les enjeux au lieu de capitaliser dessus. L’impact émotionnel frise le zéro. 2015 ? Merci mais ça suffira comme ça.

Mixology 1.05 Un peu comme les personnages qui rament, l’histoire rame également. Je m’attendais à quelque chose de plus explosif, et la révélation finale sur le piètre talent de musicien m’a déçu. Quel potentiel gâché.

Mom 1.20 De bonnes répliques dans ces séquences autour de l’adoption, même si on aurait pu facilement se passer de l’avocat alcoolique un rien lourdingue. Je m’intéressais surtout à la résolution du père, et je suis plutôt content de voir comment les auteurs sont arrivés à se dépatouiller. Bref, un épisode très sympathique.

my mad fat diary 2e06

My Mad Fat Diary 2.06 Sublime. Rae comprend enfin qu’à force de s’apitoyer sur son sort, elle en est devenue égocentrique. Et c’était vraiment intéressant de revoir tout le parcours de Chloé, son amie qui – selon sa théorie – devrait avoir la vie tellement plus facile. Voilà notre héroïne qui replonge complètement… J’ai hâte de voir la fin de la saison.

Nashville 2.18 Déçu de la réaction de Deacon. Le voir sans cesse replonger finit par lasser. Forcément toutes ces histoires d’addiction plombent un peu la série (surtout l’arc sur Scarlett)… Quant à la phrase – prédictive ?-  de Juliet, elle fait froid dans le dos.

Once Upon a time 3.14 C’était sympa de voir Raiponce/Rapunzel dans la série, mais je n’arrive toujours pas à me passionner pour le plan de la Wicked Witch. Cette dernière manque toujours singulièrement de charisme…

Once Upon A Time in Wonderland 1.12 Pas mal du tout. Enfin, jusqu’au moment où les effets spéciaux entrent en scène. Re-raconter l’histoire qui lit Knave à Alice était sympathique, et les rebondissements dans le combat contre Jafar ont bien agrémenté l’épisode. Reste à espérer que le final sera encore meilleur.

Parenthood 5.19 Moto, patin, ou surf ? Cette semaine les Braverman sont de sortie, et si voir les cousins enfin interagir était original et intéressant, on ne peut pas franchement en dire autant des autres qui martèlent le même message. Et puis surtout, je suis extrêmement déçu par l’orientation choisie par les scénaristes. Que ce soit pour Julia ou Sara….

Raising Hope 4.20 Sympathique. Les hommes-chiens sont définitivement très drôles, presque au point de me réconcilier avec Rapaport. J’ai dis presque, hein.

rake 1e10

Rake 1.10 Bon la série continue de couler au niveau audience, mais moi je m’amuse toujours autant devant cette série feuilletonnante, l’une des meilleures nouveautés de l’année. Irrévérencieuse, drôle, rythmée, millimétrée mais pas formatée. J’ai hâte de voir comment le passé de Mikki va resurgir, vu que les enjeux dépassent désormais le simple triangle amoureux.

Resurrection 1.03 J’aime toujours le rythme de l’épisode, sa façon de parler du deuil, et la petite dose de mystère qui accompagne le tout. Mais pourquoi vouloir terminer l’épisode par un cliffhanger identique au premier ? Et puis il est un peu dommage que l’épisode n’ait plus cette fameuse musique qui rendait les scènes plus envoutantes, irréelles ou belles tout simplement.

The Americans 2.05 L’épisode tire en longueur la résolution de la question de l’otage. Un peu redondant puisqu’on avait déjà vu KGBMan en action. Quant à la fille de nos héros qui lit la bible, on se demande franchement l’intérêt. Enfin, les capacités de nuisance du second-couteau du KGB s’avèrent moins enthousiasmantes que je l’espérais.

The Blacklist 1.17 Forcément déçu. C’est pas la première fois qu’une bande annonce est trompeuse, mais quand même je m’attendais à bien mieux pour la révélation de notre héroïne. Quant à l’intrigue du bad guy qui est en fait un ado amoureux d’une fille, elle m’a fait rouler des yeux pendant de trop longues minutes.

the good wife 5e15

The Good Wife 5.15 NOOOOOOOOOOOOO ! Oh. Mon.Dieu. C’est à peu près l’état dans lequel je suis après le visionnage de l’épisode, l’un des plus marquants si ce n’est le plus marquant de la série. C’est courageux de complètement bouleverser l’une des bases de la série. Heureusement, la fiction est bien plus que ça.

the walking dead 4e15

The Walking Dead 4.15 Plutôt content de l’épisode, forcément avec des retrouvailles très attendues et la perspective de voir enfin ce fameux Terminus. Cela étant, du côté de Daryl, ce n’est guère passionnant.

2 Broke Girls 3.20 C’est mieux, parce que quelques répliques ont fait mouche. En soi c’est déjà une réussite vu le sujet (la famille de l’insupportable Deke). Mais ça ne suffira pas pour me donner envie de revenir la saison prochaine.

A noter : Hannibal est mis en pause forcée ces prochains temps.

Bilan de semaine 25

Black Sails 1.07 Mouais. Les manipulations de Silver étaient laborieuses et il ne reste que la perspective d’une action contre Flint pour réveiller tout ça. Parce que le reste était soporifique et montre à quel point les personnages ne servent pas à grand chose. Vane, sérieusement ?

Bates Motel 2.02 Aie. C’est dommage que le show n’exploite plus vraiment l’ambiguïté du personnage de Norman, au profit des histoires des personnages secondaires. Je ne retrouve pas ce ton un peu « effrayant ». La série s’est transformée et reste agréable à suivre, mais j’attends mieux. Même la relation limite incestueuse entre Norman et sa mère est mise de côté, avec une scène de rébellion de Norman qui vient un peu de nulle part. Pourtant il n’y a pas eu de changement de scénaristes…

call the midwife 3e08

Call The Midwife 3.08 Season finale Le départ du personnage principal de la série était annoncé, et malgré une scène finale précipitée l’émotion était bien là. Une page se tourne, et j’ai eu quelques frissons à l’idée de dire au revoir -temporairement – aux personnages sur le parvis. J’ai moins été ému par l’atmosphère pesante du décès, un brin trop longue. Pour l’avoir vécu, c’est effectivement une curieuse sensation. Une vie s’en va une autre arrive…C’est le cycle de la vie.

elementary 2e18

Elementary 2.18 Toujours bluffé par la narration de la série, qui multiplie les fausses pistes, revient sur d’anciennes en trouvant un éclairage nouveau, le tout en restant surprenante. Brillant.

Grey’s Anatomy 10.15 Les histoires médicales ont vraiment été survolées, ne laissant que peu de place à l’émotion. Mais au moins le développement des personnages était plus posé. C’est devenu tellement rare…

Growing Up Fisher 1.03 Bien aimé. Le show exploite bien le handicap du père, à la fois héros et bourreau du fils. L’épisode a non seulement donné un peu plus de temps à Jenna Elfman, mais il a bien recollé les différentes intrigues sans s’attarder sur une morale lourdingue. C’était drôle, rythmé, et globalement bien écrit. Nous y sommes presque.

Hannibal 2.03 L’ennui, c’est que l’on sent encore une fois que l’épisode traîne en longueur. Certaines scènes sont presque copiées-collées entre elles. Et si au début de l’épisode, certains dialogues sont à la hauteur du double langage des protagonistes, vers la fin on est toujours et encore dans la répétition. Et la musique m’assomme encore plus que pour la première saison, j’ai l’impression. Bref, j’ai beau me forcer, Hannibal n’arrivera pas à me convaincre. Encore moins quand elle s’essaye au legal drama.

Helix 1.11 Les Vecteurs se mettent à kidnapper les gens puis à faire des interventions médicales. Ça pose un grand problème avec la bestialité primaire affichée des premiers jours. Au lieu de parler de monstres sans identités, les auteurs dévient de leur sujet horrifique. Reste l’arrivée de l’antidote, qui fait plaisir. Quant à l’énième menace humaine sur la base, elle essaye de se donner un genre, mais elle fait plutôt rire… Encore 2 épisodes ? Mais jusqu’où vont-ils aller ?

Marvel’s Agents of SHIELD 1.15 Bof. L’épisode est prévisible jusqu’à la moelle, avec une Lorelei qui s’interpose dans le seul couple de la série. Et même les scènes d’action étaient un tantinet ridicules…

Mixology 1.03 Il est vraiment dommage que l’épisode en fasse des tonnes avec le dragueur lourdingue qui revient sans cesse à la charge. C’est LE cliché le plus insupportable de la série, et ça rend l’épisode plus agaçant qu’amusant. Et j’ai aussi remarqué que le montage des flashbacks a été ralenti. Bref, vraiment déçu pour le coup.

my mad fat diary 2e04

My Mad Fat Diary 2.04 Beaucoup aimé l’épisode, et tout le discours sur le courage, la façon d’affronter ses peurs. C’est d’autant plus intéressant à l’adolescence, évidemment où la plupart des personnes sont mal dans leur peau. Et si l’issue rassure, elle n’idéalise pas la situation non plus. J’espère juste que la série retrouvera un peu son humour, un peu mis de côté cette saison…

nashville 2e17

Nashville 2.17 Plutôt satisfait de l’épisode, essentiellement parce qu’il arrive à opposer les tempéraments de Rayna et Juliet ce qui provoque leur auto-destruction. Je suis tout de même très inquiet des tromperies à venir… tout cela va bien trop vite, la série est devenu un tourbillon. C’est bien dommage parce que parfois elle arrive à donner un supplément d’âme, un propos plus intéressant sur le monde de la musique.

Once Upon a Time 3.12 Comme suspecté le reboot n’est pas des plus passionnants avec cette histoire d’amnésie levée par une potion venue d’on ne sait où. Le retour à Storybrooke et l’annonce de la nouvelle némésis rend heureusement les dernières minutes plus acceptables. Mais je crois que j’ai perdu foi en la série.

Once Upon a Time in Wonderland 1.10 Un peu dommage que l’épisode s’inspire de The Ring, mais le plus important était de voir l’origine de Cyrus, et sa mission. En donnant au show une vraie généalogie, les enjeux deviennent du coup un peu plus intéressant. Reste à prouver l’utilité du Jabberwocky…

parenthood 5e17

Parenthood 5.17 Un des meilleurs épisodes de la série. En réunissant la famille pour une occasion religieuse (alors qu’elle n’est pas pratiquante), les auteurs ont fait la démonstration éclatante de leurs talents. Les problèmes de chacun sont présentés sous un jour léger ou émouvant. Léger, avec Adam qui découvre qu’il est le second choix pour être parrain, Sarah qui découvre que sa maison d’enfance est en vente… Ou émouvant, avec le couple Julia/Joel qui essaye de retrouver ce qui les a uni. Le speech de Zeek était également parfait. Bravo.

raising hope 4e18

Raising Hope 4.18 Un bon épisode qui va très difficilement faire passer la pilule de l’annulation de la série. Quel coup de vieux, aussi, de revoir Judith Light… J’ai bien aimé l’idée que Hope avec son comportement glacial angoisse les parents (même si ça fait redite), et le « duo » chanté par Burt sans Virginia était irrésistible. Kudos à l’acteur.

rake 1e08

Rake 1.08 Excellent épisode. Bon, l’issue du procès était un peu trop facile, mais l’ensemble des intrigues était irrésistible. Voir Keegan enfin réussir alors qu’en fait il se met encore plus en difficulté a quelque chose de jubilatoire. Et surtout, c’était drôle. Des répliques aux acteurs, je suis tombé amoureux de la série. Le choc de son annulation prochaine va être d’autant plus rude.

the americans 2e03

The Americans 2.03 J’étais plutôt content de voir la fille de nos espions occuper enfin les débats, même si j’espérais mieux pour la conclusion. Avoir une thématique sur les enfants victimes des adultes, c’était vraiment émouvant, et ça redonne confiance pour la suite.

The Big Bang Theory 7.18 Sympathique. Que ce soit le jeu imposé par Raj’ ou la visite de Sheldon à sa mère, l’épisode était truffé de bonnes idées. Hélas, le rythme et la qualité des répliques n’étaient pas tout à fait à la hauteur. Mais j’ai adoré la scène finale et le running gag sur ce pauvre Stuart. Cruels scénaristes.

The Good Wife 5.13 Le petit pic à l’égard des séries policières était peut-être rigolo, mais il aurait fallu soigner davantage l’intrigue pour un épisode de reprise. Mais peut-être que j’en attendais trop. La surveillance des conversations, heureusement, complique un peu la tâche de tout ce petit monde, façon « main invisible ». Ça masque cependant difficilement l’énième attaque contre Will… Cette histoire de votes truqués était pourtant l’occasion de faire autre chose…

The Walking Dead 4.13 Quelle seconde partie de saison soporifique, avec des zombies planqués derrière des portes, encore et encore… J’espérais bien mieux pour évoquer Glenn/Maggie. Et la preview de la semaine prochaine est carrément décourageante.

true detective 1e08

True Detective 1.08 Season finale A la fois satisfait et un poil déçu. Satisfait, parce que la mise en scène et le travail sur les décors rend la chasse à l’homme exaltante (y compris sa conclusion presque poétique). Un peu déçu, parce qu’il n’y a aucun vrai twist, et un happy ending. Les personnages secondaires sont complètement mis de côté, ce qui me dérange aussi. Après avoir tant lu que la série n’était pas qu’une intrigue policière (pour défendre sa faiblesse dans cette partie de l’écriture), je constate amèrement que l’histoire se résume à une lutte du bien contre le mal… une façon de rapprocher les points de vue de Rust et Marty, mais une issue de secours bien trop facile vu tout le discours philosophique développé au fil des épisodes. Mais la série restera tout de même l’un des gros chocs de la saison.

Bilan de semaine 24

About a boy 1.02 Ce deuxième épisode-test m’aura convaincu d’arrêter là. L’épisode est la réplique du pilote, avec une autre scène dégoulinante sur les exploits du petit homme…. Quitte à choisir, je préfère un show avec un peu plus de personnages, et un  légèrement meilleur potentiel comme Growing up Fisher.

arrow 2e15

Arrow 2.15 On attendait depuis un moment la fameuse « rupture » entre Oliver et Slade, et l’épisode a plutôt bien délivré ses scènes. Il est juste dommage que le manque de surprises en a atténué l’intensité. En tous cas cette seconde saison s’avère définitivement bien meilleure que la première.

bates motel 2e01

Bates Motel 2.01 Ravi de retrouver la série, et plutôt bluffé par l’histoire qui permet à tous les protagonistes d’être impliqués. Il reste encore à retrouver le ton qui en avait fait sa réussite, mais je suis confiant.

Black Sails 1.06 Le show devient de plus en plus sympathique, avec des personnages qui commencent à s’affirmer, à commencer par Mrs Guthrie (il était temps), et l’épisode a son quota de séquences pirates. Il est juste dommage que la série continue de bavasser inutilement par moment et que l’humour a presque complètement disparu.

Call The Midwife 3.07 Joli épisode qui décrit les travers de l’institutionnalisation, et qui devrait faire réfléchir sur notre conception d’un hôpital hyper-normé. Quant à la paranoïa post-partum, elle frise le sensationnalisme mais arrive à rester une histoire à dimension humaine, comme souvent dans la série. Et pour ma part, je suis content de voir Trixie amoureuse, et Chummy en pleine lutte contre sa mère…

elementary 2e17

Elementary 2.17 Excellente histoire policière, avec une solution suffisamment tordue, beaucoup de rebondissements, et le plein d’humour. Un futur classique.

Grey’s Anatomy 10.14 Un épisode centré sur les coucheries et les secrets de chacun, et qui n’arrive même pas à exploiter ce qu’il a développé jusque là. La réaction d’Owen, qui a toujours voulu des enfants, est complètement à côté de la plaque. La révélation sur le mariage secret fait pschiiit, tout comme celle sur l’auteure de la plainte. Et que dire du faux suspense sur l’interdiction des relations entre subordonnés… Bref, c’est écrit avec les pieds.

Growing Up Fisher 1.02 Cette comédie familiale n’est pas hilarante, mais elle est suffisamment sympathique pour avoir envie de continuer encore un peu. J’aurai apprécié qu’elle ne morde pas trop sur la moralité (l’honnêteté, l’autorité parentale) et qu’elle évite de trop nombreux clichés, mais l’ensemble reste bien rythmé, et porté par des acteurs charismatiques. Et j’adore le générique. Bref, elle s’en sort un peu mieux qu’About a boy.

Hannibal 2.02 La répétition des tableaux de corps englués m’a vraiment agacé dans cet épisode. C’est certes la marque de fabrique de la série, mais on était peut-être pas obligé de nous rabacher sans cesse la même idée. Bref, l’épisode est absolument sans surprises, y compris la réaction de la psy. Et du coup, une fois encore, je ne ressens aucune tension devant mon écran…

Helix 1.10 A chaque épisode son nouveau délire. La série a accumulé une grande partie de thématiques fantastique, alors quand survient le dernier (l’immortalité), on est presque pas surpris. Pour la surprise il faudra plutôt attendre la dernière seconde. C’est déjà ça.

Marvel’s Agents of SHIELD 1.14 Un bon épisode pour reprendre. Je m’attendais à quelques rebondissements supplémentaires avec les nouveaux compagnons de voyage, mais il n’y a pas eu redite. Ouf ! Ce qu’on apprend sur Tahiti n’était pas sensationnel, mais au moins ça devrait permettre à Skye d’avoir quelques développements inattendus (on croise les doigts). Quant à l’arrivée de Lorelei, elle devrait ravir tous ceux qui souhaitent que la série utilise enfin son univers…

Mom 1.18 Si les propos avancés se confirment, la série pourrait être bien plus progressiste que prévue. Sur CBS, c’est plutôt étonnant. Mais la série utilise bien son modèle familial « différent », en restant drôle. Je suis curieux de voir s’ils oseront aller au bout. Oui je sais je suis naïf…

My Mad Fat Diary 2.03 Cet épisode sur ce nouveau groupe de filles était prévisible et donc un peu longuet. J’attendais autre chose de la série qu’un simple recopiage d’une histoire vue et revue. D’autant que l’émotion n’était pas là. Un coup dans l’eau.

Nashville 2.16 On y vient enfin… C’est pas comme si on attendait ça depuis que Rayna lançait son label. Pour le reste, je suis déçu de voir comment la vérité sur la fausse couche éclate, et encore plus par l’idée crétine de transformer le choc de la révélation en coucherie. A force, tout le monde va coucher avec tout le monde. Et c’est vraiment ce que je déteste le plus dans un soap. Heureusement, une  fois encore le duo Juliet/Avery sauve l’épisode.

Once Upon a Time in Wonderland 1.09 Je craignais une sorte de reboot, mais la série choisit au contraire d’agrandir le cercle des personnages, en leur donnant de nouvelles missions. Ça fonctionne, même si j’ai toujours du mal devant les affreux décors de synthèse, et que la scène romantique était bien trop cliché pour faire son effet.

Parenthood 5.16 Un épisode un peu en retrait, qui se contente de redire ce qu’il a déjà dit. Que ce soit l’attirance de Drew, de Julia, la guérison de Kristina ou l’attachement de Crosby à la maison familiale. Pas de nouvelles façons d’exploiter ces idées, avec au final une rupture de Sara un peu trop capillotractée, historie de la rapprocher d’Hank… Voilà qui ne fera pas que des heureux. vu la bande-annonce, j’espère beaucoup du prochain épisode…

raising hope 4e17

Raising Hope 4.17 Un épisode vraiment très drôle avec d’un côté le faux fat camp et de l’autre la fameuse fenêtre de conception… Et j’ai bien aimé comment les obstacles à la procréation se révèlent des métaphores du futur bébé. Mais le meilleur message, au fond, c’était le remplacement de la junk food par des fruits OGM. Priceless !

Rake 1.07 Un épisode un peu moins dense que les précédents mais toujours aussi drôle. J’adore le ton de la série, et je me rends compte à quel point le show a développé les personnages autour du héros : ils ont tous une vie, une ambition. Bref, je suis toujours aussi fan.

The Americans 2.02 J’ai eu un peu de mal à me plonger dans le récit, qui navigue entre bribes d’informations et répétition de scènes (la paranoïa de l’héroïne). Mais le plus décevant, c’est de voir l’intrigue de leur fille traitée comme un sous-arc alors que ça mériterait bien plus de temps d’exposition.

the big Bang Theory 7.17 Jolie idée de mettre Amy avec Raj’, même si le résultat n’est pas aussi drôle qu’escompté. Les autres histoires sont un peu trop classiques à mon goût, mais certaines répliques font toujours leur effet.

The Blacklist 1.15 L’intrigue du juge était non seulement remplie de raccourcis mais en plus extrêmement mauvaise sur le fond, alors que l’épisode se prêtait pourtant pour une réflexion sur la peine de mort. Au lieu de ça, il faut se contenter de la révélation finale qui n’en est pas une, avec une Rachel Brosnahan qui décidément joue les aguicheuses.

The Walking Dead 4.12 Naufrage total pour cet épisode qui essaye de rendre Beth émouvante. Ben oui, quoi, la pauvre elle a jamais bu un coup, alors faisons des virées dans les bâtisses du coin… Bis repetita pour l’exploration de maisons infestées de zombies, et là je sature…

True Detective 1.07 Mouais. Quand la série se concentre sur l’intrigue policière, les énormes lacunes scénaristiques se font visibles. Il reste un épisode pour terminer tout ça, en espérant encore quelques twists. Mais je crains le pire.

2 Broke Girls 3.18 Miracle, un épisode sans Deke ! Malheureusement c’est pour nous donner une très mauvaise scène de vaudeville. Quelques répliques sauvent heureusement l’épisode du naufrage…