Les fictions coréennes débarquent-elles enfin en Europe ?

Je ne croyais pas si bien dire quand j’ai fait mes vœux pour la nouvelle année. Les dramas coréens arrivent pour la première fois sur une chaîne européenne.

En l’occurrence il s’agit du long drama « Loving You a Thousand Times » de SBS, diffusé entre Aout 2009 et Mars 2010. Un drama populaire en Corée puisqu’il a quand même fini à 30 % d’audience. 55 épisodes qui racontent l’histoire d’un couple qui n’arrive pas à faire un enfant et qui va devoir faire appel à une mère porteuse. Le hic, c’est que le futur père n’est pas au courant. Sans compter que son jeune frère va s’amouracher de la mère porteuse…

Ce drama va être diffusé sur Diema Family, l’une des 5 chaînes du câble bulgare (network NOVA lié à la British DBS et VIASAT).

7 autres dramas vont vraisemblablement être projetés sur cette chaîne.

Pourquoi une telle arrivée ? Il semble que les autorités coréennes veulent désormais s’attaquer au marché culturel européen, puisqu’elles ont présenté quelques dramas au MIPCOM 2010.

Je ne sais pas s’il y a un lien, mais c’est tout de même assez troublant. La radio NRJ commence à lister des artistes de la K-Pop. Suivant les votes, il se pourrait donc que nous entendions un jour 2NE1 ou Shinee, par exemple. Ça donne des sueurs froides aux allergiques de la K-pop, mais après tout ça ne peut pas être pire que ce que l’on écoute habituellement, non ? Et puis la K-Pop ce n’est pas que des groupes pour ados.

La France se réveillerait-t-elle ? Autre hasard du calendrier, France 2 a diffusé le 3 Janvier un nouveau documentaire de presque 2 heures un œil sur la planète : Corée, la puissance cachée. Un très bon reportage pour présenter les différentes facettes du pays, avec entre autres, un sujet sur l’Hallyu. Ainsi on nous a montré Winter Sonata, qui est toujours un phénomène des années plus tard, mais heureusement les reporters ont eu la présence d’esprit de ne pas extrapoler sur l’aspect sirupeux de la série : il existe quantité d’autres dramas, dixit une intervenante. Au passage, c’était particulièrement troublant pour moi de voir quelques scènes de tournage de Marry me Mary à la télévision française. On nous a également présenté un peu de K-pop, SM Entertainment, le festival de cinéma de Busan, c’était certes rapide, mais ça donnait un bon tour d’horizon.

Bref, la culture coréenne commence à émerger en Europe. Alors messieurs les responsables de la programmation des chaînes télévisées françaises, si vous cherchez des séries… vous savez où aller. Après l’Asie, les USA, le Moyen Orient, l’Amérique Latine, voici la Bulgarie qui bascule à son tour… pourquoi pas la France ?