Bilan de semaine 14

Dexter 7.12 Bon l’issue finale était prévisible (c’était même l’évidence pour Deb’), mais on a quand même eu quelques bons twists d’ici là, je pensais pas que l’arrestation de Dexter avait pour but de piéger Laguerta. Et puis il y a plusieurs bonnes choses qui montrent l’évolution de la série : d’abord, elle ne liquide plus ses personnages qui peuvent encore servir à quelque chose (merci hannah), et surtout Dexter se rend compte qu’il n’a plus de code désormais, il est juste un meurtrier parmi tant d’autres. Il était temps que la série en finisse avec ce pseudo-code qui n’était qu’une illusion scénaristique depuis le début de la série, et qui m’avait déjà énervé à cause de sa fausse moralité dégoulinante. Maintenant la série doit finir en beauté. Et bizarrement, j’ai confiance.

Homeland 2.12 La première partie de l’épisode était ennuyeuse à mourir. J’avais déjà beaucoup de mal à avaler le couple Carrie/Bordy, pas besoin de nous faire croire à un happy end pendant autant de temps. Mais ce que j’ai le plus détesté, c’est le revirement de Quinn, qui subitement ne veut plus abattre Brody parce qu’il n’est pas un bad guy (!). Évidemment Brody ne pouvait pas mourir, mais je pensais pas qu’ils oseraient nous pondre un truc pareil, digne des pires épisodes de 24. Heureusement, le show s’est repris et a redistribué les cartes en faisant de Brody un fugitif et de Carrie un agent double, avec Saul aux commandes. Et là, je dis banco !

2 Broke Girls 2.12 J’ai toujours eu du mal avec les séries qui utilisent les effets psychotropes des drogues pour faire rire. Alors que quand cet épisode a lorgné du côté de Weeds, je ne me suis pas vraiment senti à l’aise. Heureusement le discours de Caroline est venu rééquilibrer un peu certaines scènes. Et puis il y avait un côté touchant à la déclaration de Han. Il ne faut pas oublier le sujet de la série, et se serrer les coudes !  Ouf !

Borgen 2.09-2.10 Ah, mais non !!! Pourquoi vouloir un happy-end utopique où subitement tout s’arrange : pour les auteurs, si la fille de la premier ministre est malade, celle-ci ne doit pas culpabiliser car ce n’est pas à cause de son boulot (alors pourquoi a-t-elle pris congé finalement ?). Ensuite son ex-mari veut revenir auprès d’elle (sans aucune justification valable autre que… la culpabilité !!! On croit rêver)… Et elle peut revenir aux affaires comme ça, sans soucis, un mois après avoir pris « congé »… Après avoir traité d’autant de problématiques, certes avec une pointe d’idéalisme, on tombe carrément dans bisounoursland, là. Sans compter la contre-argumentation fallacieuse sur l’hypocrisie de ses prises de position. Ainsi, le raisonnement des auteurs est pour le moins bizarre : parce qu’elle a une fille (et qu’en tant que mère elle veut le meilleur pour ses enfants), elle a non seulement le droit de profiter du système que politiquement elle désapprouve mais en plus il ne faut surtout pas que ça se sache ? Le « faites ce que je dis pas ce que je fais », sous couvert du « je veux le meilleur pour mes enfants » est pour le moins révoltant (C’est sans doute avec ce genre de raisonnement que l’on peut comprendre pourquoi tous ceux qui critiquaient la réforme de la carte scolaire sont ceux qui ont placé tous leurs enfants dans les écoles privées élitistes parisiennes ?) Bref, je suis très déçu de voir que pour faire passer leurs idées, les scénaristes en viennent à tordre la réalité qu’ils avaient construite jusque là. Les auteurs nous laissaient miroiter une fiction plus réaliste sur la difficulté de conjuguer travail et vie privée, avec une héroïne qui renonçait peu à peu à ses idéaux pour un pragmatisme plus « froid ». Ils ont choisi de faire sombrer la série au lieu de l’assombrir.

Les revenants 1.07-.08 season finale Il n’était pas forcément évident de clôturer la série avec autant de pistes, et c’est presque dommage que la série se soit engagée sur un chemin plus mystique, où chacun semble avoir compris d’un seul coup ce qui se passe, et la réunion à la main tendue était un peu précipitée. En revanche l’ambiance y a encore gagné, et malgré le tour de passe-passe scénaristique, la tension était présente jusqu’à la fin. Bravo, tout simplement.

A noter :

J’ai stoppé le visionnage de Don’t trust the bitch in apartment 23, d’où son absence cette semaine. Quand une série disparait malencontreusement de votre planning sans que vous y prêtiez attention, c’est qu’il est temps d’arrêter !

La semaine prochaine : pas de bilan hebdomadaire pour cause de fêtes de fin d’année. Les critiques de l’actualité américaine reprendront soit le 6 soit le 13 Janvier, vu le faible nombre d’épisodes diffusés pendant cette période.

Je n’ai pas encore suffisamment écrit mon bilan de fin d’année (hélas !). J’espérais regarder encore quelques séries et il me faut choisir entre la rédaction de ce que j’ai vu ou bien continuer mes visionnages, ce qui n’est pas un choix facile vu le peu de temps qu’il reste. Donc soit je le publie avant 2013, soit pour le début de la nouvelle année. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez…

Publicités

Bilan de semaine 13

Arrow 1.09 Sympathique. L’épisode était particulièrement important en raison des nombreuses révélations sur la mythologie de la série, que ce soit ce qui s’est passé sur l’île, ou sur les méchants dans la ville de notre vigilante. J’aurai aimé un peu plus de surprises, mais c’est tout de même beaucoup plus excitant que les amourettes des épisodes précédents.

dexter 711

Dexter 7.11 Bien vu. Ça me semble assez évident que Deb’ a piegé Dexter, ce qui va coûter à ce dernier l’amour de sa vie. Tout le discours sur l’amour, la confiance était vraiment bien amené, dommage que l’intrigue autour du cover-up de la double-vie de Dexter soit aussi expéditive. En fait, pour piéger Dexter, il faut un appât et le suivre…  Cela dit c’est toujours mieux que Dexter qui tuait ses victimes in extremis devant ses camarades flics ou qui laissaient plein de traces de ses passages, traces jamais exploitées. Je le redis, mais sauf lamentable dernier épisode, cette saison est vraiment l’une des meilleures de la série.

Don’t trust the bitch in apartment 23 2.06 Un énième épisode sur les mensonges et l’honnêteté, thématique usée jusqu’à la corde dans cette série. Et puis James Van der Beek à Dancing with the stars, c’était loin d’être drôle. Heureusement que le show est annulé, il est à bout de souffle.

Elementary 1.10 Pas aussi bon qu’escompté. Je m’attendais à une meilleure enquête pour ce casse de banque un rien simpliste. Et Watson se retrouve de plus en plus dans des intrigues isolées. Au début de la série elle participait vraiment à l’enquête, ce qui donnait à son personnage davantage d’intérêt. Désormais, elle fait presque potiche, et ça devient inquiétant.

Grey’s Anatomy 9.09 Sympathique. Pas encore au point d’apprécier les nouvelles recrues (le rôle de l’une d’elles semble tellement lié à Karev que ça en devient soporifique), mais qu’importe. Les personnages « originaux » avaient encore des choses à dire. Et je suis plutôt content pour Christina.

Homeland 2.11 La fin d’Abu Nazir était un peu bâclée, avec Carrie qui comme par hasard trouve la porte secrète alors qu’une trentaine de soldats ont inspecté les locaux de fond en comble… Je suis par contre bien plus emballé par l’assassinat programmé de Brody. On sait que ça va pas se passer ainsi, mas je me demande comment le show va rebondir.

Last Resort 1.10 Ça vire au n’importe quoi. Je croyais que l’île était sous embargo et que personne ne pouvait la quitter ou y rentrer ? Voilà nos Seals qui font des promenades, les chinois qui débarquent sans que les américains ne les en empêchent (mais bien sûr !)… Bref, toute tension est désamorcée. Et le cliffhanger ridicule ne va pas aider…

parenthood 411

Parenthood 4.11 Magnifique. Bon, je risque de pester longtemps devant la coucherie de Sarah qui se remet bien vite de sa rupture avec Mark. Mais tout le reste est fabuleux. Crosby dépassé par les gosses, Zeek qui ne sait pas comment aider sans imposer sa présence, Amber qui a assimilé les leçons de sa mère et qui ne veut pas commettre les mêmes erreurs (ouf !), et bien sûr Kristina en grand danger pour le réveillon de Noël. Ce qui m’a frappé c’est que même si la thématique de Noël était présente, et que la religion s’infiltre dans la vie des personnages (cf la prière d’Adam), l’épisode n’est pas allé jusqu’au simplissime « miracle de Noël ». Et pourtant la magie était là : on souffrait tellement pour nos personnages qu’on voulait juste les voir heureux. Et revoir Haddie quelques secondes m’a fait très plaisir (j’aimerai d’ailleurs qu’elle revienne plus souvent , il manque cette notion de grande sœur responsable, Amber n’ayant pas les mêmes discussions avec Drew !).

raising hope 310

Raising Hope 3.10 Excellent. Ca ne sera pas le seul épisode à nous parler de la fin du monde en plein Noël, mais c’est sans doute celui qui a parfaitement réussi à gérer ce thème casse-gueule. Les auteurs ont sorti l’artillerie lourde entre les coupons de réduction, l’appareil transformant l’urine en eau potable, ou le lama cracheur. Et puis l’hommage déguisé à Jerry Seinfeld ne m’a pas laissé insensible.

big bang theory 611

The Big Bang theory 6.11 Boom ! Ce dungeons & dragons spécial Noël était d’un bon niveau (hum désolé !), même si Sheldon a encore eu le dernier mot. Et puis c’était sympa de rappeler que Raj’ craquait pour toutes les copines de ses amis, j’aime quand la série garde sa cohérence interne.

the Mentalist 5.10 Pas étonnant que le show s’enfonce niveau audiences. Les intrigues deviennent de plus en plus insipides. Même la présence furtive de Samaire Armstrong ne parvient pas à redresser la barre. Le show coule inexorablement…

mindy project 109

The Mindy Project 1.09 un épisode de noël ultra conventionnel, un hommage aux comédies romantiques ? A mon sens il n’y a ici ni satire, ni hommage, juste recyclage de scenarii. Et pourtant, ça fonctionne, malgré l’impression de déjà vu. D’abord, parce qu’on sent la maitrise de ces classiques, et ensuite parce qu’en réunissant tous les personnages dans un même lieu, on donne au téléspectateur ce qu’il attend en période de Noël : la chaleur – toute relative – d’un cercle familial. On a beau dire, mais je me sens plus proche des personnages secondaires de Mindy Project que de ceux de Go On, par exemple.

Two Broke Girls 2.10-2.11. Quelques bons gags à nouveau noyés dans des répliques qui tombent à l’eau. Cela dit c’était sympa de voir nos serveuses dans leur nouvel environnement.

Underemployed 1.08 Un peu dommage que la série soit aussi prévisible. Le raccourci soapesque à la fin de cet épisode m’a bien agacé. Bien sûr la ficelle était énorme, mais je pensais qu’on allait avoir droit à quelque chose de moins direct, histoire de donner à ces scènes du « vécu ». C’est dommage parce que la série m’était très sympathique jusque là. On verra pour la suite.

Les revenants

Les revenants 3.05-3.06 Toutes les semaines la série est un régal. On chipotera un peu, pour le plaisir : ces deux épisodes étaient moins surprenants qu’attendus (il faut dire que la barre était haute niveau révélation sur les personnages la semaine dernière), et peut-être que l’abondance de scènes de sexe a fini par me lasser. Mais l’ambiance reste inégalable, et je n’ai qu’une hâte : regarder la suite.

borgen saison 2

Borgen 2.07-2.08 Toujours avec une semaine de décalage (les deux derniers épisodes sont prévus la semaine prochaine). Étrangement je n’ai pas trop aimé la partie diplomatique, trop simplifiée et « idéalisée » à mon goût. Il y avait même des relents de nationalisme danois à travers quelques répliques. Encore une fois c’est bien de mettre en avant le volontarisme du premier ministre, mais les obstacles sont levés avec une telle facilité… En revanche, j’ai beaucoup aimé ce qui arrive à sa vie privée. C’est certes cliché, couru d’avance, mais ça lui donne une dimension humaine plus réaliste.

Désolé pour l’absence de mise à jour cette dernière semaine bien chahutée.

Bilan de semaine 12

Arrow 1.08 Bof, bof. Une seule consolation à l’épisode : Helena est parti, permettant au show de ne pas sombrer dans la romance pour ado. J’espère que des thématiques plus sombres vont enfin resurgir, car le show se ramollit. La romance n’est vraiment pas l’un des ses points forts.

Dexter 7.10 Je croise les doigts pour que la saison s’achève correctement. En tous cas j’apprécie vraiment l’évolution de la saison. Avec Hannah, Dexter finit par assumer ses penchants. Je ne pense pas que Debra lui apprenne la responsabilité, mais en tous cas la progression est notable. Et puis l’étau se resserre… un peu trop facilement, certes, mais quand même. Un bon épisode.

Don’t trust the bitch in apartment 23 2.05 L’annulation étant toute proche, je ne voudrais pas enfoncer le clou. Et pourtant. Rien n’était drôle dans cet épisode. Une fois encore le côté trash de la série (se moquer d’un gars déficient mental) est complètement raté et idiot. Ma conclusion sera la même que la semaine dernière : quitte à avoir du trash, autant regarder 2 broke girls, qui a des réparties tellement énormes que cela en devient jubilatoire.

elementary 109

Elementary 1.09 Bien aimé, même si les personnages restent en retrait. (et que l’intrigue de Watson était ridicule). La série a vraiment des intrigues policières réussies. Et j’aime quand on ne sait pas du tout quelle va être la solution de l’énigme. La série est en train de devenir ma série policière préférée, Mentalist n’étant plus que l’ombre d’elle-même.

Go on 1.11 Moyen. Il y avait de l’idée avec la demande en mariage, et la fête de Noël/apocalypse. Mais tout cela reste désespérément plat. Qui a vraiment rigolé devant l’abus de boisson du pote de Ryan King ?

Greys’ Anatomy 9.08 J’ai l’impression de revivre la sixième saison (c’était bien celle là ?), où la fusion de deux hôpitaux apportaient de nouvelles têtes. C’est un peu dommage d’avoir centré le récit à ce point, car du coup nos personnages récurrents apparaissent vieux, dépassés, n’ayant plus grand chose à dire. C’est peut-être le cas, mais à ce moment là on arrête la série et on fait un spin-off, hein shonda ! Les petits nouveaux manquent encore de background pour qu’on puisse s’intéresser à eux… d’autant que les intrigues n’étaient pas vraiment originales.

Homeland 2.10 Bien aimé, pour deux raisons. Les échanges Carrie/Nazir et Brody/Walden étaient tous deux très bien écrits. Par contre le retour de Carrie tient de la démence. Quand bien même elle voudrait revenir, elle n’est pas armée pour une nouvelle confrontation. Ça ne tient pas une seconde. Sinon, comme d’habitude la fille Brody est une tête-à-claques et je rêve qu’elle serve de victime collatérale… Un bon épisode donc, tendu, résumant les enjeux de la saison. Reste à voir ce que nous réserve la suite car il faut repartir après ça…

Last Resort 1.09 C’est fou comme la série peut me décevoir. Je m’attendais au moins à une révélation sur ce qu’ont fait les seals au Pakistan. Mais ce n’est guère différent de ce que l’on avait imaginé jusque là. Reste la prise d’otage, extrêmement prévisible… Je commence vraiment à me demander si ça vaut le coup de continuer même si je ne suis qu’ à quelques épisodes de la fin…

nashville 108

Nashville 1.08 Beaucoup aimé. D’une part parce que les séquences musicales étaient très réussies. D’autre part parce que j’aime vraiment ce qu’ils font du personnage de Juliette. On sent son désir d’avoir une famille, et si elle ne peut pas être heureuse auprès de celle de son boyfriend (vu que sa mère la rejette), alors elle veut – par un raisonnement tordu – en créer une avec lui. Il y a quelque chose qui la rend touchante et pathétique à la fois. J’ai par contre pas du tout apprécié les intrigues politiques, mais je finis par ne même plus y faire attention…

nikita 306

Nikita 3.06 Un épisode avec Amanda est toujours un bon épisode. Et puis avec deux révélations majeures (l’un sur son but, l’autre sur la taupe), il y avait suffisamment d’intensité pour retrouver la flamme des anciennes saisons. C’est pas encore parfait, car la série continue de prendre des raccourcis au lieu d’installer ses enjeux, mais j’ai tout de même bien aimé.

Once upon a time 2.09 Les nouveaux pouvoirs d’Emma sont une astuce scénaristique plutôt grossière, mais je suis tout de même content de la tournure des évènements. Nous allons enfin voir Cora à l’oeuvre à Storybrooke. Peut-être qu’en recentrant le récit dans un lieu unique, les scenarii seront plus étoffés. Parce que pour l’instant le bilan de la saison est plutôt maigre, pour ne pas dire catastrophique vu l’excellente première saison.

Parenthood 4.10 La rupture était prévisible, mais au moins ils n’ont pas fait coucher Sarah l’alcoolique. Vu tout ce qui se tramait, j’avais peur que le show prenne une plus mauvaise direction. Du côté du luncheonnette, c’était guère enthousiasmant (tout ça pour ça ?). Quant à l’intrigue de Victor, elle fait office de remplissage. Bof, bof, donc…

Raising Hope 3.09 Le couplet sur Hope qui veut faire encore et encore les mêmes choses a du résonner très fort chez beaucoup de parents. Et j’ai beaucoup aimé la réaction de Sabrina lorsqu’elle se fait appeler « maman » la première fois. (Je dois être trop sentimental mais il y a une explication, promis). J’ai eu un peu plus de mal avec l’intrigue sur les mœurs des écureuils (je veux bien que les parents Chance n’aient pas beaucoup d’éducation, mais de là à ne pas avoir des données de base sur la reproduction animale, ils ont poussé le bouchon un peu loin). Tout de même quelques bons gags (mon oreille en souffre encore, je vais finir par dormir comme Sabrina avec un filet sur la tête de peur d’être agressé la nuit).

666 Park Avenue 1.10 Whoopi Goldberg n’avait pas grand chose à dire, mais cet épisode était pas mal du tout. Je suis étonné de la solution au mystère Sasha. Je pensais que la série relierait cette trame à cette histoire soporifique de tromperie. C’est raté. Mais au moins la surprise était là. Et puis surtout, on apprend beaucoup plus de choses sur la conspiration dans les années 20. Plutôt content, donc.

big bang theory 610

the Big Bang Theory 6.10 Énorme, une fois de plus. Amy voit enfin ses fantasmes se réaliser avec Sheldon, sans que celui-ci ne s’en rende compte. Tout simplement irrésistible. Et puis j’aime la façon dont on rappelle qu’Howard souffre de l’absence de son père, et que sa belle-famille pourrait être un substitut.

good wife 410

The Good Wife 4.10 Excellent épisode. L’intrigue judiciaire était inédite, intéressante, et cela a permis de retrouver Amanda Peet, très à son aise dans ce rôle de femme tenace et professionnelle. Mais j’ai encore plus apprécié les autres intrigues. Certes, on nous refait le coup de trouver Jackie en dernier dans la liste des coupables, mais Alicia reprend enfin son rôle de mère de façon convaincante en prodiguant le fameux discours sur le sexe. Enfin, je suis bien content de voir Eli empêtré dans des affaires, ça permettra peut-être enfin de le voir dans une intrigue digne de ce nom. La cerise sur le gâteau ? Toute la mise en scène destinée à se demander si Kalinda a vraiment tué son mari. Bravo, tout simlement !

the Mindy Project 1.08 Mouais. Le côté « Mindy sauve la journée » m’a fortement agacé. J’aurai préféré qu’elle arrive à rapatrier les patients de façon involontaire, histoire de se mettre à niveau avec ses collègues masculins. Et je me suis ennuyé, car aucune réplique n’a réellement fonctionné. En dehors de ses références romantiques, le show ne fonctionne pas.

the Walking Dead 308 Le final de cette mi-saison était moins explosif que prévu (pas vraiment de morts qui « comptent »), mais tout de même d’un bon niveau, car il nous montre tous les face à face espérés jusqu’alors. Et Andrea est vraiment devenue stupide, à gober tous les mensonges du gouverneur les uns après les autres… J’attends son réveil avec impatience. Étrange sensation que de revoir Chad Coleman de The Wire dans un rôle récurrent à la télévision…

2 Broke Girls 2.09 L’épisode est moins bon que les précédents, mais il reste sympathique, notamment grâce à quelques gags visuels, et certaines réparties qui font mouche. Et puis je dois dire que tout le discours autour de l’exploitation des stagiaires était bien vu.

Underemployed 1.07 Autant j’aime beaucoup la série, autant sa façon de terminer toutes les intrigues de manières positives commence à me déranger. Ce septième épisode aurait du donner un clash monumental, mais il faut croire que tous nos héros tombent sur des personnes très – trop – compréhensibles.

Enfin, un petit tour du côté des programmes à la télévision française :

borgen 206

Borgen 2.04-2.06 J’ai davantage apprécié la tournure de ces épisodes, avec notre premier ministre qui perd pied et se tourne lentement mais sûrement vers le côté obscur. La semaine dernière on avait pu observer sa langue de bois, cette fois c’est carrément son comportement avec son entourage qui pose problème, à commencer par son chauffeur qui perd son emploi. Et puis elle est capable elle aussi de manipulation pour parvenir à ses fins. Je suis moins emballé par les intrigues réservées jusqu’à présent à notre journaliste, avec Kasper qui lui tourne autour…Tout ça pour revenir au point de départ : elle journaliste télé, lui spin doctor. En revanche, le sixième épisode de la seconde saison a été particulièrement intéressant (et probablement le meilleur épisode de la série jusque là) puisque ses thématiques politiques étaient parfaitement identifiables avec la situation française. Sauf qu’au Danemark, les mineurs sont considérés comme pénalement responsables dès 14 ans (!), alors le débat sur l’abaissement de cet âge à 12 ans (!!) fait frémir. J’ai beaucoup apprécié également que Birgitte culpabilise lorsqu’elle donne des anti-dépresseurs à sa fille. Il aurait été facile de dire qu’avec une simple discussion on pouvait règler les problèmes, et ainsi faire la démonstration que ses prises de positions étaient forcément les meilleures (j’ai horreur des démonstrations manipulations politiques simplistes). Cela contre-balançait un peu l’extrême-droite un rien caricaturale. Et au delà des ces débats de société, lorsque Kasper livre enfin ses secrets à Katrine, je n’ai pas pu m’empêcher de laisser couler une larme. Bravo !

Les-revenants

Les revenants 1.03-1.04 Quelle série ! Les révélations continuent et sont toutes, absolument toutes, des surprises monumentales. Mieux encore, on finit par avoir peur de tout le monde, vu que chaque personne semble avoir son secret. Il n’y a pas de personnage ostensiblement « bon », et on plonge là-dedans en perdant peu à peu tous ses repères. Bluffant. Même le discours entre le prêtre et le gendarme était particulièrement bien vu, et montre une réelle connaissance du sujet (contrairement à … ainsi soient-ils !). Sans contestation possible, le point culminant de ma semaine. J’aurai jamais cru dire ça un jour d’une série française.

A noter : il y aura sans doute moins d’articles à venir les semaines prochaines, je suis en train de terminer certains visionnages de dramas pour le bilan de l’année (et les journées ne sont pas extensibles – je suis au maximum de mes capacités là).

Je profite également de cette remarque pour annoncer le troisième anniversaire du blog (merci le rappel de wordpress, je l’aurai complètement zappé sinon !). On fêtera peut-être ça différemment, puisque je n’ai réellement commencé à prendre un rythme de publication qu’au bout de quelques mois. Mais tout de même.

3 ans. Près de 500 articles. Le temps passe vite.

Merci pour votre fidélité !

Bilan de semaine 11

Arrow 1.07 Je ne suis pas vraiment content de voir l’orientation prise par la série. Le carré amoureux à venir plaira peut-être sur la CW, mais cela changera surtout le ton auquel on nous avait habitué. J’espérais plutôt que le rôle de Willa Holland prendrait de l’importance. Bref, je suis déçu.

dexter 709

Dexter 7.09 Vraiment très content de cet épisode, parce qu’il s’est révélé bien plus surprenant que prévu (la fin de Viktor est plutôt jolie). L’arrivée d’Hannah bouscule vraiment Dexter, et c’est vraiment intéressant d’explorer la thématique amoureuse, car cela permet également d’approfondir notre héros. J’espère qu’on en restera là avec l’amour de Deb’ par contre…

elementary 108

Elementary 1.08 Épisode très sympathique. La solution du puzzle est toujours un peu raccourcie, mais l’intrigue est vraiment bien travaillée, ce qui fait que la série se distingue vraiment de ses consœurs. Et puis j’ai beaucoup aimé comment Watson essaye de trouver un nouveau sponsor pour Holmes.

Go On 1.10 La série maintient son niveau syndical. Et j’ai toujours du mal avec Matthew Perry qui en fait des tonnes, malheureusement sans parvenir à dépasser un script peu inspiré. Et là, même la nouvelle romance entre deux membres du groupe ne parvient pas à me réveiller.

Grey’s Anatomy 9.07 Un épisode sympathique, qui arrive mieux à concilier ses différents tons. Ce qui arrive à Kepner en est la parfaite illustration : on navigue du drame à la comédie sans que l’histoire n’en pâtisse. Et puis c’était surtout pour préparer l’annonce finale, qui ne m’a pas laissé de marbre. Bref, c’était classique, mais c’était réussi. Et c’est déjà ça.

Homeland 2.09 Malgré un remplissage évident, l’épisode arrive à garder une certaine tension (Merci Quinn) jusqu’aux 10 minutes finales un peu trop « faciles ». Cela dit on va pas s’en plaindre, la CIA s’étant révélée incompétente la majeure partie de la série. Maintenant j’attends la vengeance d’Abu Nazir…

Last Resort 1.08 Au vu des précédents épisodes, ce n’était pas si mauvais. Bon la question du viol est traitée de façon simpliste. C’est bien connu il suffit d’entendre le témoignage d’une victime pour connaître la vérité. En fait j’ai davantage aimé le questionnement à l’égard du comportement de Chaplin. Est-il un potentiel dictateur ? C’est vraiment dommage que là aussi ce soit fait de façon superficiel, mais j’espère qu’on va y revenir. Autre bonne chose également, le positionnement ambigu de la copine de Kendal, qui doit exploiter les faiblesses sentimentales de son « ami ». Au final, un épisode frustrant parce qu’on se dit que la série aurait vraiment pu devenir autre chose en exploitant ses thématiques

Nashville 1.07 Mouais. Les thématiques n’étaient pas originales mais elles restaient intéressantes. Il y avait bien mieux à faire de la confrontation entre nos deux héroïnes… Tout cela manquait d’intensité, et c’est également valable pour le restant des intrigues. Bon, et puis Hayden Panettiere qui se déhanche en maillot ou en soutien-gorge à chaque épisode, ça commence à se voir, hein…

Nikita 3.05 Un bon épisode, si on fait abstraction du gadget qui permet de reproduire un visage humain (véritable cliché dans les séries). J’aime particulièrement ce qu’ils ont fait de la thématique originale du début de la saison. Utiliser encore la Division, c’était faire resurgir la question de l’ambivalence bien/mal, la question de la rédemption, et cette semaine comme la présidence des USA devient un potentiel ennemi mortel, on aborde un degré d’ambiguité supplémentaire. L’épisode avait quelques rebondissements intéressants, également. Dommage que la Maison Blanche soit à ce point une passoire, car la série perd en crédibilité et en intensité avec ses raccourcis.

Once upon a time 2.08 Ça fait du bien de voir enfin un épisode sur l’arc de la saison, sans monster of the week. Il était temps que cela se développe. Il manquait quelques surprises mais heureusement Cora avait encore quelques atouts… En progrès, donc.

Parenthood 4.09 Que l’épisode était long ! Les thématiques étaient vraiment ennuyeuses (mention spéciale à Crosby et son horripilante voisine – quelle idée de scénario…). Heureusement l’émotion vient à la dernière minute. C’est toujours mieux de finir sur une bonne impression. Grâce au jeu de l’actrice, on perçoit vraiment toute la palette de sentiments dans les yeux de Kristina (fierté, amour, inquiétude…). Ouf !

Raising Hope 3.08 Sympathique. Bon la thématique sur la jeunesse perdue n’était pas une première, mais le traitement reste original, et puis ça a permis de faire revenir Sabrina dans les intrigues. Sans compter la petite discussion père-fils sur le fait qu’il faut toujours aller dans le sens de son épouse !

666 Park Avenue 1.08 Bon après les escaliers secrets qui détiendraient la réponse, voilà la porte… Pas sûr que le mystère reste intéressant à ce rythme. En revanche les révélations de l’homme torturé ont fait leur effet. Ça serait bien en effet, de relier l’histoire ridicule de tromperie avec le passé de Gavin et Olivia Doran…

big bang theory 609

The Big Bang Theory 6.09 Énorme épisode. Les premiers gags étaient un peu trop forcés pour faire mouche, mais une fois la guerre Sheldon/Wolowitz entamée, j’ai failli me décrocher la mâchoire. Et puis c’était surtout une excellente idée de propager le conflit jusqu’à leurs compagnes respectives. Quelle saison !

good wife 409

The Good Wife 4.09 L’intrigue judiciaire était très intéressante (surtout pour voir comment l’intérêt d’un avocat peut différer de celui du client).  Les thématiques sociales n’étaient pas traitées de façon démonstratives, et The New Normal devrait en prendre de la graine. J’ai bien aimé la réunion familiale pour Thanksgiving, bien trop courte malheureusement (merci les piques de la mère d’Alicia). Un très bon épisode même si j’ai du mal avec les scènes entre Cary et l’insupportable mari de Kalinda (à quoi ça sert de menacer quelqu’un que l’on a déjà roué de coups ?). Et puis surtout, l’épisode était rempli de guests de qualité, ça fait plaisir !

The Mentalist 5.09 Certes l’intrigue était un peu plus travaillée que d’habitude, mais l’épisode était bien trop mollasson pour être passionnant. Et ce n’est pas l’argument compassionnel à la fin de l’épisode qui changera le verdict. Quant à Cho, son flirt du moment me rend nostalgique de ses épisodes avec Samaire Armstrong.

The Mindy Project 1.07 La série a beau avoir son héroïne faussement maladroite (franchement le coup du fauteuil c’est pas très original), j’ai aimé comment elle tournait en dérision – sans se moquer – le rêve d’un amour éternel, thématique indispensable à toutes les comédies romantiques. Bon à côté de ça l’introduction était médiocre et l’histoire de harcèlement sexuel sans intérêt…

The Walking Dead 3.07 un épisode sans surprises destiné à faire monter la pression pour le final de mi-saison. Je suis content que Glenn et sa copine ont réussi à s’en tirer (ce fut éprouvant). Mais je m’attendais à bien mieux du côté de la prison, surtout avec l’arrivée de Michonne…

2 broke girls 208

2 Broke girls 2.08 L’épisode n’était pas aussi énorme que le précédent, mais il réussit le tour de force de rendre des scènes de crime hilarantes. Et puis, surtout, j’ai hâte de voir les débuts de notre couple de businesswoman. Un hug, please ! La série aurait-elle enfin franchi son palier ?

A noter : pour des raisons de planning de visionnage étoffé, je parlerai du septième épisode d’Underemployed la semaine prochaine.

En bonus : la deuxième saison de Borgen ayant commencé sur Arte, je me suis dit que quelques lignes ne seraient pas de trop… Et puis j’avais envie de noter mes impressions sur la suite des Revenants, l’excellente fiction française qu’on désespérait de voir un jour…

borgen saison 2

Borgen 2.01-2.03 Un retour plutôt plaisant pour la série, même si je pensais voir davantage d’évolution entre les deux saisons (cf mon avis rapide sur la première saison). L’écriture reste la même, avec ses qualités, mais aussi ses défauts. Le premier épisode l’illustre assez bien. C’est très bien de vouloir exposer les multiples parties d’un problème (d’un point de vue démonstratif ça se comprend parfaitement), mais un premier ministre qui tergiverse, change radicalement d’avis en 5 minutes sans tenir compte des dossiers sur son bureau, ça dessert le personnage. Je préfère encore voir notre héroïne subir les évènements et essayer d’amoindrir leur impact avec une sacrée langue de bois.

Revenants dexuième épisode

Les revenants 1.02 Toujours aussi bon. Le non-dit sert habilement à quelques rebondissements. On passera sur la facilité scénaristique du gosse qui s’impose chez une autre, sans que les services sociaux ne soient mentionnés… Le reste était intense malgré son rythme lent, envoutant même par moments… Quelle série !