Suicides, accidents et maladies en séries au pays du matin calme

Si vous suivez un peu l’actualité de la fiction coréenne, vous êtes sans doute au courant du récent suicide de l’acteur Park Yong-Ha. J’avoue avoir pris la nouvelle très à coeur, étant donné que c’était un acteur brillant, qui avait fait merveille dans la série Story of a man (aka Slingshot). Quand on sait qu’il y jouait un homme dont le frère se suicide et bouleverse ainsi toute la famille, c’est d’autant plus troublant. Il avait aussi joué dans Winter Sonata et On Air, et juste avant l’annonce de son décès, je me réjouissais de voir son nom accolé à celui de la délicieuse Yoon Eun Hye dans la future série Comrades/Love Song dont je vous parlais dans mon article sur les séries coréennes à venir. Le projet avait tout du hit (bien qu’il faille se méfier du buzz, puisque beaucoup de projets se sont finalement révélés décevants, comme le dernier Road Number one, avec Kim Ha Neul.)

Il s’avère que Park Yong Ha était très dévoué envers son père, malade d’un cancer de l’estomac en phase terminale. Ayant de plus une forte tendance à la dépression (ce qu’il reconnaissait de lui-même dans plusieurs interviews), il aurait donc choisi de mettre fin à ses jours.

Adieu Park Yong Ha, ton absence va créer un vide.

Outre le drame humain personnel (qui montre d’ailleurs à quel point les liens familiaux sont encore importants en Corée du Sud), j’avais envie de revenir sur le nombre impressionnants de suicides, d’accidents et de maladies dans le petit monde des acteurs coréens.

C’est un fait, en Corée, comme le dit Ladyteruki dans sa très brillante présentation de la télévision coréenne, (même si je ne suis pas tout à fait d’accord lorsqu’elle dit que passé le service militaire les acteurs font plus difficilement carrière, bien sûr beaucoup sont oubliés mais la plupart rebondissent grâce à la grande quantité d’oeuvres produites chaque année, et le public a de la mémoire, par exemple Gong Yoo de Coffee Prince est sorti de son service, acclamé par les fans), c’est un fait, disais-je, les suicides d’acteurs font régulièrement la une de la presse. Ce petit monde n’est pas épargné et subit une vraie pression. Il faut voir par exemple à quel point une simple affaire de consommation de drogue (cannabis, ecstasy) est devenue un scandale brisant la carrière de ceux qui y sont impliqués (Joo Ji Hoon), ou bien comme les harcèlements de la presse sont éreintants. On se souvient par exemple de Choi Jin Shil, qui s’est suicidée car ne pouvant plus supporter les fausses accusations qu’on lui portait (elle aurait profité du suicide d’un autre acteur Ahn Jae Hwan pour prêter de l’argent avec intérêts). D’une manière générale, la presse people et le comportement des internautes, prompts à lancer toutes sortes de rumeurs, semblent vraiment scandaleux. Mais outre les rumeurs, ce sont beaucoup de jugements et de critiques sur la moindre action, la moindre apparence des stars (critiques sur le poids, la chirurgie esthétique omniprésente là-bas). Je trouve aussi que les fans sont particulièrement dangereux (on se souviendra de la pauvre Yoon Eun Hye qui aura subi des jets d’eau vinaigrée dans son oeil, ce qui a abîmé la cornée de l’actrice).

Parmi les suicides, on peut ainsi nommer celui de l’actrice Jung da Bin ou de l’actrice Lee Eun Ju (Bungee Jumping of their own, Lover’s concerto) qui s’est suicidée suite à la scène de nue qu’elle avait tourné dans The Scarlett Letter.

Mais c’est peut-être aussi du côté des mentalités qu’il faut chercher une explication. La dépression n’est pas considérée comme une maladie comme chez nous, mais comme une faiblesse honteuse, et le seul moyen de réparer sa fierté et son honneur semble être le suicide.

Cette mort n’est pas la seule malédiction frappant les acteurs coréens. Je pense notamment à des accidents ou des maladies graves, phénomènes plutôt fréquents là-bas.

Ainsi, la Corée aura perdu le très sympathique acteur de Coffee Prince (Lee Eon) par un accident de moto, tandis que l’actrice Jang Jin Young est morte d’un cancer de l’estomac juste après son mariage.

Ce sont à chaque fois des évènements qui bouleversent le pays, mais rien ne change. Il faut croire que ces tragédies contribuent à ce que ce pays reste le roi de la fiction mélodramatique.

Publicités

Acteurs et actrices coréennes : Cha Tae Hyun

Je continue mon petit tour des acteurs de séries coréennes, par Cha Tae Hyun, l’une des figures les plus connues. Et pour cause, Cha Tae Hyun est l’acteur qui donna la réplique à Jun Ji hyun dans le plus grand carton asiatique : le film My Sassy Girl. (Un autre film incontournable, si ce n’est LE film incontournable coréen, je vous en parlerai un jour, surtout ne regardez jamais l’immonde remake américain avec Elisha Cuthbert).

Jean-Pierre Dionnet qui en faisait la présentation dans le DVD (Collection asian star), le comparait à Jerry Lewis pour ses mimiques et son sens de la farce.Il faut dire qu’il réussit à merveille à incarner des personnages maladroits, naïfs ou malins.

Mais Cha Tae hyun, s’il excelle dans le comique visuel, est également très à l’aise dans des rôles plus dramatiques. On pourra par exemple citer Sad movie ou My girl and I (remake du film japonais Crying out love in the center of the world). Bon, Sad Movie, comme le titre l’indique, est trop peu subtile pour être vraiment incontournable. Tandis que My Girl and I, bien qu’efficace, et bénéficiant de Song Hye Hyo, ne vaudra jamais la fabuleuse fin de son original.

Citons aussi Ba:Bo (Miracle of a giving fool), où il incarne un jeune homme retardé mentalement. Une jolie prestation en compagnie d’Ha Ji Won.

L’acteur est un habitué du succès puisqu’outre la déferlante My Sassy girl (et son faux spin-of Windstruck dans lequel il fait un cameo – incontournable), il aura cartonné au box office avec Lover’s concerto et Speed Scandal.

Curieux parcours pour cet acteur talentueux qui aura d’abord été repéré comme chanteur (il a même sorti deux disques pendant sa carrière d’acteur).

Il aura joué avec les plus belles actrices coréennes : Jun Ji hyun, Son Ye Jin, Song Hye Kyo, Ha Ji Won, Moon Geun Young, Kang hye Jung et la regrettée Lee Eun-Ju…

Il aura joué aussi dans beaucoup de séries. Je retiendrai bien sûr l’exceptionnel Flowers for my life (dont ma critique se trouve ici), l’une des meilleures séries que j’aurai vu au pays du matin calme. Signalons aussi qu’avec Jun Ji Hyun, Lee Byung Hun, Kim Ha Neul, il aura joué dans la série Happy Together (quel casting fabuleux quand on y pense). Plus récemment, il aura joué dans General Hospital saison 2.

Un peu à l’image de l’affiche de Sad Movie, Cha Tae Hyun est un excellent acteur qui peut faire pleurer, rire, et souvent les deux à la fois…Son potentiel de sympathie est énorme, même si objectivement tous ses films ne sont pas réussites.