Empress Ki [Pilote – Corée]

Empress Ki poster

Nouveau sageuk de MBC, d’une durée programmée de 50 épisodes, Empress Ki signe d’abord le retour d’une figure incontestable des rôles féminins d’action : Ha Ji Won. Et à vrai dire, le choix de casting apparait d’autant plus évident que ces deux premiers épisodes mettent largement l’action et les rebondissements au premier plan.

Nous faisons donc la connaissance de notre héroïne qui va devenir l’impératrice Ki. Son enfance est expédiée en 15 minutes, ce qui change des habituels 4 à 8 épisodes de présentation. Ha Ji Won ne souffrira pas de l’ombre de ses consœurs moins âgées. Petite fille, Ki Seung Nyang est capturée avec sa mère (et tant d’autres) pour devenir esclave ou prostituée, et satisfaire ainsi les Yuan (chinois) voisins. Une situation qui ne plait guère au prince héritier de Koryeo (Joo Jin Mo, Bicheonmu) qui décide de les libérer. Hélas, au lieu de réussir à s’échapper, ces femmes sont massacrées une à une. Ki Seung Nyang perd sa mère, qui lui dit avant de mourir que son père, de la famille Ki, est toujours vivant et qu’elle pourra le retrouver via une bague commune.

ha ji won empress ki

Désormais jeune adulte, Seung Nyang renommée SungNyang se fait passer pour un homme. Rompue au tir à l’arc et au combat, elle essaye, avec d’autres brigands, de racheter les jeunes femmes capturées. Et elle semble obéir aux ordres d’un homme machiavélique, qui rêve de prendre la place du prince héritier et de s’asseoir sur le trône…

empress ki ha ji won joo jin mo

C’est ce conflit de succession qui va amener SungNyang à se rapprocher du prince héritier – sans qu’elle connaisse sa vraie identité (un classique). Et une fois le royaume provisoirement sauvé, SungNyang va alors découvrir qui est son père. Elle s’engage comme officier dans les troupes du commandeur Ki, et part escorter le prince Yuan exilé à Koryeo, et que beaucoup de monde voudrait voir mort…

empress ki ha ji won ji chang wook

Ces deux premiers épisodes impriment un rythme rapide, et à vrai dire, plutôt rafraichissant. Les évènements s’enchainent, les mystères sont vite résolus, les liens établis facilement, ce qui fait qu’on a guère le sentiment de s’ennuyer devant un spectacle qui reprend pourtant tous les codes scénaristiques habituels.

empress ki action

C’est propre, efficace, et les moyens alloués sont conséquents. D’une part, les chorégraphies utilisent de manière correcte les ralentis (ce qui n’est pas toujours le cas malheureusement). D’autre part la reconstitution fait appel à suffisamment de figurants pour mieux nous immerger dans l’univers.

On ne passe pas de longues minutes à se morfondre sur la mort de personnages, les flashbacks sont extrêmement raccourcis, bref, on a l’impression d’avoir une histoire écrite avec un seul souci : optimiser le temps d’antenne pour happer le téléspectateur. On retrouve ainsi la patte des responsables d’History of a salaryman qui depuis longtemps cultivent l’art du rebondissement devant la profondeur des personnages.

empress ki ha ji won

Malheureusement, cette façon de raconter l’intrigue n’a pas permis de vraiment nous intéresser aux enjeux. D’ailleurs, quels sont-ils finalement ? On a eu un aperçu du destin de notre héroïne (impératrice) et de sa vie amoureuse, et on sait qu’elle est à la recherche de son père. Mais on a plutôt l’impression d’avoir une intrigue générique qui n’arrive pas à trouver son souffle. Bref, si les évènements sont là, il manque une atmosphère, de l’émotion, et du caractère.

Heureusement la bande originale, et le soin apporté à la réalisation permettent de mieux faire passer la pilule. Mais le rythme devra tôt ou tard fléchir pour permettre un peu plus de place au développement des personnages et des enjeux. La série a un grand atout : elle a le temps. Mais pour avoir envie de faire ce long voyage, il faut avant tout s’impliquer dans le destin de nos personnages. Or les codes sont tellement réutilisés que cet aspect générique et accéléré n’arrive jamais à totalement s’effacer.

Mais les courageux et les fans de l’actrice y trouveront sans doute leur compte.

feu_clignotant1

Publicités

Dramas coréens à venir (Automne 2013)

Il est grand temps de s’intéresser aux dramas coréens à venir, et comme d’habitude, je vous propose un tour d’horizon des 30 prochains dramas, un planning que j’espère le plus complet possible à l’heure où je tape ces lignes. Dans le monde des dramas, rappelons-le, les modifications de casting, de plot, de réalisateur vont à la vitesse de la lumière….

Il y a surtout de très gros projets pour cette fin d’année, en espérant qu’ils soient tous à la hauteur du buzz qu’ils suscitent. En tous cas vous pouvez déjà réserver l’intégralité de vos soirées dans les mois à venir.

Anticipate love

Expect to date (11 Septembre, KBS), encore appelé Anticipate Love, est une sorte de Drama Special de 2 épisodes avec Daniel Choi (Babyfaced Beauty) et la chanteuse Boa (qui trouve ici son premier vrai rôle), et réalisé par le responsable du sympathique Don’t worry i’m a ghost. Il devrait s’agir d’une approche plus contemporaine concernant les rendez-vous amoureux. De quoi aiguiser la curiosité. D’autant que le trailer part dans tous les sens.

first born

First Born (14 Septembre, JTBC) Diffusé après Cruel Palace, ce weekend drama de plus de 50 épisodes (drama du second anniversaire de la chaîne, qui plus est) parlera de 6 frères et soeurs dans les années 60. Par souci de trancher avec les réalisations modernes, l’acteur prolifique Lee Jong Woon (Lights and Shadow)  n’aurait même pas de maquillage. Il jouera avec la vétérane Jang Mi hee. On peut trouver un teaser ici.

Secret

Secret (18 Septembre, KBS) Ji Sung (Protect the boss) et Hwang Jung Eum (Incarnation of Money) sont au programme dans ce mélodrame où notre héros en veut à notre héroïne, accusée d’avoir tué accidentellement son seul amour. Or notre héroïne n’est pas du tout responsable. Par amour pour son procureur, elle a naïvement accepté de porter le chapeau à sa place. Autant dire que je ne suis pas franchement emballé. Mais le teaser est joli.

Strange Housekeeper

The Strange Housekeeper / Suspicious Housekeeper (23 Septembre, SBS) Remake de l’excellent drama japonais Kaseifu no mita, où une curieuse gouvernante froide et sans expression règle les problèmes d’une famille sur le point de craquer. Un défi à relever pour Choi Ji Woo qui devrait l’incarner. Le père de famille, veuf, sera joué par l’excellent Lee Sung Jae (A Wife’s Credentials). La jeune et talentueuse Kim So Hyun (The Moon that embraces the Sun), et Wang Ji Hye (dans le rôle de la voisine ?) complètent la distribution. Le réalisateur de Ghost et de Sign mettra-t-il l’accent sur le mystère ? En tous cas j’ai hâte de voir cette adaptation parce que le projet regorge de talent. Le trailer est ici.

potato star 2013QR13

Potato Star 2013QR3 (23 Septembre, tvN) nouvelle sitcom par les producteurs d’High Kick, où une météorite /patate arrive sur terre. Voilà, voilà. Non, franchement vous avez vraiment besoin d’en savoir plus ? Bon alors le teaser qui ne sert à rien est ici.

hong ah reum

Tears of Heaven (23 Septembre, tvN) Rien à voir avec la comédie musicale d’il y a quelques années où un soldat coréen tombait amoureux d’une vietnamienne pendant la guerre. Ici il s’agit d’un conflit entre une mère et sa fille (Hong Ha-Reum), abandonnée deux fois. Avec également Seo Jun Young (Sirius). Le producteur est un habitué (Boys over Flowers, Playful Kiss, Princess Hours, Tamra the island…) mais je ne suis pas rassuré pour autant.

hong soo hyun

Will you give it away / Will you love and give it away / Give Love Away (28 Septembre, MBC) Un weekend drama sur le remariage des parents, forçant leurs enfants respectifs à former une grande famille. Le drama est déjà en cours de tournage, avec Hong Soo Hyun (la reine In Hyun dans Jang Ok Jung Living in love).

SeoWoo

King’s Daughter Soo Baek Hyang / The Daughter of the emperor (30 Septembre, MBC). Un sageuk sur la vie de Soo Baek Hyang, fille du roi Muryeong de Baekje (an 500), l’un des fameux trois royaumes de Corée. Le casting n’est des plus réjouissants (Seo Hyun Jin, Seo Woo), et les informations sont plutôt rares pour le moment.

basketball

Basketball (Septembre, tvN) Le drama est Inspiré parla vie d’un membre de la dernière équipe de Basket ayant joué aux JO pour une Corée unifiée, en 1948. Notre héros basketteur va sortir de la pauvreté alors que le pays est en pleine colonisation japonaise. On verra son parcours de l’indépendance à la division de la Corée. On nous promet beaucoup d’émotion autour des thématiques plus classiques d’amitié et d’amour. Malgré un casting plutôt jeune et inexpérimenté (Do Ji Han en tête), j’ai vraiment envie d’y croire. Il y a le réalisateur de Chuno derrière, quand même.

Secret Love

Secret Love (Septembre, ?) 5 histoires d’amour avec les membres du groupe Kara. Pas encore de date précise de diffusion, alors qu’on parle d’une diffusion dans plusieurs pays. A prendre avec un maximum de précaution, donc.

medical top team

Medical Top Team (2 Octobre, MBC) Comme son nom l’indique, on va nous parler d’une équipe de médecins surdoués qui vont s’affronter. Au casting, tout de même, du beau monde avec l’excellente Jung Ryeo Won (History of a salaryman) et Kwon Sang Woo (Dae Mul) et du moins bon (Minho, Ju Ji Hoon)…Par le réalisateur de That Moon Embrace the sun et le scénariste de Brain. Bref, plutôt mitigé sur le coup.

passionate love

Passionate Love (5 Octobre, SBS) ne va pas vous intéresser pour son pitch tellement minimaliste qu’il peut se résumer à « histoire d’amour et de succès ».  Ce qui intéresse les médias, hélas, ce n’est que le début programmé de Seohyun, du groupe Girls Generation. On ne parlera pas des autres acteurs ni du réalisateur ou du scénariste aux CVs tout aussi peu impressionnants. Non, franchement, à moins d’être fan…

unemployed romance

Unemployed Romance (5 Octobre, E Channel) Une mini-série de 10 épisodes pour cette petite chaîne, avec l’espoir de nous émouvoir lorsque notre héroïne (Lee Young Ah, Vampire Prosecutor) qui rêve de venir écrivain vient pointer au chômage pour y rencontrer son premier amour (Nam Goong Min).  On ne demande qu’à être agréablement surpris, mais du côté de la réalisation du scénario, ce n’est pas folichon. Le teaser minimaliste est ici.

the ghost seeing detective cheo yong

The Ghost-Seeing Detective Cheo Yong (6 Octobre, OCN) Autrefois brillant dans la section criminelle, notre héros subit encore les séquelles d’un lourd traumatisme (il a perdu sa famille). Redevenu simple policier, il croise un jour le fantôme d’une fille, qu’il est le seul à voir. Après the master’s sun, voilà décidément une autre histoire de fantôme à surveiller de près. Les différents teasers sont minimalistes, mais sur OCN la réalisation devrait être à la hauteur. Dans le rôle titre on devrait retrouver le surprenant Oh Ji Oh (Queen of Office) mais aussi Oh Ji Eun (King of Dramas).

the heirs

The Heirs (9 Octobre, SBS) fait évidemment un énorme buzz sur la toile avec son duo de superstars Lee Min Oh et Park Shin Ye (beaucoup en rêvaient !). Actuellement filmé à Malibu (où l’acteur devrait … surfer !), le drama est écrit par la responsable de Secret Garden et réalisé par celui qui nous a donné Midas, et devrait nous montrer l’univers de riches héritiers (dont ne fait pas partie notre héroïne évidemment). Un catalogue de stars qui n’en finit plus : Kim Woo Bin (de White Christmas), Choi Jin Hyuk (I need romance), Kang Ha Neul (Monstar), Im Joo Eun (Wild Romance). Mais le casting devrait également faire baver les afficionados de kpop avec Kang Min Hyul (CN Blue), Krystal (F(x)), Park Hyun Sik (ZE:A). Overkill ! On croise les doigts pour que le drama soit vraiment à la hauteur du casting…

Empress Ki

Empress Ki / Hwatu (21 Octobre, MBC) Avec les responsables d’History of a salaryman au script, on peut déjà s’intéresser de près au projet. Mais depuis l’arrivée d’Ha Ji Won dans ce sageuk, le drama du 52ème anniversaire de MBC devient incontournable. Çà faisait 7 ans (depuis Hwang Jin Yi) que l’actrice n’avait pas joué dans un sageuk. Elle jouera donc cette femme de Goryeo qui fut enlevée par la dynastie Yuan (dynastie chinoise et mongole) pour finir par devenir leur impératrice. Tourmentée entre ses deux pays, elle va devoir faire des choix. Joo Jin Mo (Musa) incarnera le roi de Goryeo et Ji Chang Wook (Warrior Baek Dong Soo) le roi de Yuan. 50 à 60 épisodes sont prévus, videz vos plannings.

mi rae's choice

Mi Rae’s Choice / The Future Choice (Octobre, KBS) Yoon Eun Hye arrivera-t-elle enfin à trouver un bon drama ? On l’espère, avec ce drama fantastique où notre héroïne, travaillant dans un bureau, va rencontrer son moi futur, qui va la conseiller afin d’améliorer sa vie. Un joli concept, avec en prime le retour de Lee Dong Gun (Lovers in Paris) après 5 d’années d’inactivité (elle avait fait un duo avec lui : Salad Song), et la présence de Jung Yong Hwa pour ses fans. Han Chae Ah (Bridal Mask) est également de la partie Aux commandes : le scénariste de King 2 hearts, et le réalisateur de Bad Love. Je croise les doigts. Très fort.

Three Days (Octobre, SBS) Le scénariste de Ghost et de Sign devrait nous emmener dans un thriller d’une durée de 3 jours, autour des services secrets de la Maison Bleue. Voilà quelque chose d’assez excitant vu son passif. Le réalisateur de Tree with Deep Roots est également appelé. Malheureusement, pas de nouvelles du casting pour le moment et le drama pourrait être décalé jusqu’en Décembre.

answer me 1994

Answer me 1994 (Octobre, tvN) Le drama profitera-t-il du succès d’Answer Me 1997 ? Ce coup-ci c’est en partie l’univers du basket qui sera entre autres reconstitué pour les nostalgiques des années 90. J’espère très fort retrouver le cocktail gagnant dans ce nouveau casting composé de Go Ah Ra (Who Are You), et d’acteurs peu connus comme Yoo Yun Suk (Gu Family Book), Jung Woo (Lee Soon Shin is the best), …

golden rainbow

The Golden Rainbow /Gold Rainbow (2 Novembre, MBC) L’histoire de 7 orphelines qui forment une famille en vivant ensemble. Uee serait pressenti pour jouer la plus âgée dans ce weekend drama de la scénariste de May Queen. Un peu léger pour moi.

age of feeling

Age of Feeling / Inspiring Generation / Generation of Youth (6 Novembre, KBS) Le drama se situe à Shangai dans les années 30 pendant l’occupation japonaise en Corée. Une relation d’amour et de haine entre les deux personnages principaux avec en toile de fond les mouvements indépendantistes. On y retrouvera Kim Hyun Joong (Boys over Flowers) qui n’avait pas eu de chance avec l’abandon de City Conquest, Im Soo Hyang (IRIS 2), et Kim So Eun (Horse Healer). Le drama est basé sur un fameux manhwa de Bang Hak Gi et mis en scène par le réalisateur de Sweet 18. Pourquoi pas ?

The Woman who married three times

The Woman who married 3 times (Novembre, SBS) est un weekend drama de plus de 50 épisodes sur une femme et ses deux filles. Uhm Ji Won retrouvera la scénariste de Childless Comfort dans laquelle elle avait vraiment brillé. Vu le talent et le succès de la scénariste déjà responsable de Life Is Beautilful et A Thousand Days Promise , on peut parier sur l’une des plus fortes audiences de l’année. Vraiment pas sympa d’être aussi prolifique.

Miss Korea (11 décembre, MBC) L’histoire d’hommes qui vont faire de leur voisine la nouvelle Miss Corée. On en sait pas plus, si ce n’est que c’est le duo responsable de Pasta est aux commandes.

man from the stars

Man from the Stars (18 décembre, SBS) Accrochez-vous, c’est l’histoire d’un alien qui vit sur Terre depuis l’époque de Joseon et qui tombe amoureux d’une actrice 4 siècles plus tard. Et pourquoi ça pourrait être génial ? Parce que ça devrait signer le retour de Jeon Ji Hyun dans un drama (14 ans d’attente rien que ça !), ainsi que son partenaire du film The Thieves, Kim Soo Hyun (aka le seul homme au monde qui a pu l’embrasser sur un écran). De quoi faire exploser les compteurs et déclencher le buzz de l’année. Le réalisateur de Painter of the wind et la scénariste de My Husband got a family sont aux commandes du projet. L’attente sera insoutenable.

Les projets susceptibles d’être annoncés encore pour cette année ou l’année prochaine :

park bo young

One Litre of Tears (2013, MBC) Le remake du fameux drama japonais de 2005 est encore incertain, mais on parle du retour de Park Bo Young (Speedy Scandal) pour ce drama. Pour rappel, One Litre of tears est la lente déchéance d’une fille très courageuse atteinte d’une dégénéresecence spinocérébelleuse. Une autre rumeur parle même du remake du drama japonais Summer Snow. Bon, de temps en temps, je veux bien, mais il va falloir arrêter avec les remakes des meilleurs dramas japonais hein…

Her Majesty the Queen (2013, MBC) n’a toujours pas débuté alors que je vous en avais parlé en début d’année. Les producteurs d’All In n’arrivent pas à vendre leur cocktail gangster/boxe/Jeux d’argent/concours de beauté ?

kind words

Kind Words / Warm Words (2013, SBS) décrite comme la version « divorcés » de Can We Get Married, avec une touche de Desperate Housewives (!!!), ce nouveau drama prend un peu de temps pour se mettre en place. La scénariste de Can We Get Married et le réalisateur de Five Fingers ont pensé à Ji Jin Hee (The reat Seer) pour le rôle du mari volage. Ma curiosité est titillée.

could we love

Could we love ? (2013, SBS) repoussé pour diffuser à sa place I Hear Your voice, le drama pourrait tout de même repartir en production. Il faut dire que le projet est intéressant. Ce serait un vrai school drama avec des jeunes acteurs de talent (le superbe duo d’enfants de That Moon embraces the sun et de i miss you). Avec derrière les caméras le duo responsable du très joli Scent of a Woman. Allez, un petit effort !

Doctor Frost (2013, OCN) Pas de nouvelles depuis le début d’année concernant Doctor Frost, l’adaptation du manhwa où le héros est un génie de la psychologie. Ça sent pas bon.

pretty man

Pretty Man (2013, ??) Basé sur le manhwa « yebbeun namja », le drama racontera l’histoire d’un home à la beauté sans pareil qui a pour mission de séduire une dizaine de femmes pour les voler. Il croisera la route d’une femme pauvre très éprise de lui. Le drama fait beaucoup de buzz à cause de son casting (Jang Geun Seok, rien que ça !), mais semble au point mort pour l’instant.

Unprecedented (2014, MBC), enfin, est le prochain sageuk des responsables de Tree with deep roots et Queen Seo Duk, qui devrait se concentrer sur la fondation de Joseon. Mais on a encore le temps de voir venir…

Au final, vous m’accorderez quelques minutes pour pleurer la disparition de Detective Choi Il woo, un projet qui m’intéressait au plus haut point.

Alors quels sont les dramas qui vous font de l’oeil ? Pour ma part ils sont nombreux : Anticipate Love, Suspicious Housekeeper, Basketball, The Ghost-seeing detective Cheo Yong, The Heirs, Empress Ki, Mi Rae’s Choice, Three Days, Answer Me 1994, Age of Feeling, The Woman who married 3 times, Man from the stars… tout en croisant les doigts pour Kind Words et Could We Love… Je crois n’avoir jamais eu autant de dramas sélectionnés dans mes plannings saisonniers. Je comprends mieux pourquoi le début d’année était si pauvre.