Test du coffret DVD fr : Coffee Prince

Comme prévu, voici donc un petit test du coffret DVD sorti à la rentrée. A noter qu’il est disponible désormais sans passer par Dramapassion, ce qui vous fait économiser environ 10 euros (soit 40 euros sur la Fnac, Amazon).

Une édition française de Coffee Prince (The First Shop of Coffee Prince) figurait parmi mes rêves les plus fous il y a encore quelques mois. Le voir se concrétiser est donc quelque chose d’assez magique. Drama absolument incontournable, cette comédie romantique réussit encore aujourd’hui à me redonner la pêche en à peine quelques minutes. Je vous invite à lire la critique si vous aviez encore besoin d’être convaincu.

J’ai reçu le coffret bien emballé et protégé, sans aucune bosse. Seule ombre au tableau : les DVDs n’étaient pas bien insérés dans leur support ce qui fait que j’en ai eu deux qui se baladaient à l’ouverture. Heureusement, pas de dégâts. Ce genre de choses arrive encore un peu trop souvent dans les packaging dvds.

Le packaging, justement est sobre, et plutôt joli même s’il est dans un ton marron. Quelques photos vous attendent en dépliant les deux livrets contenant les 6 DVDs. Photos de groupe, photos de couples et DVDs illustrés par les personnages de la série avec le décor du café en arrière-fond. J’aurai bien voulu avoir quelques dessins sur la série, par contre.

Les caractéristiques des DVDs mentionnés à l’arrière du coffret sont claires : la série est en 16/9 compatible 4/3, version originale sous -titrée en français.

Une fois la galette lancée,  nous avons droit à un simple avertissement sur l’interdiction de la copie de quelques secondes suivi du logo animé de dramapassion. Le tout prend donc une vingtaine de secondes pour arriver au menu, chose appréciable de nos jours.

Contrairement à l’édition DVD de Boys over Flowers, les menus sont entièrement fixes. Pas d’animation incrustée, y compris dans les menus du chapitrage. En revanche, l’ensemble est plutôt soigné, avec un logo en forme de tasse pour naviguer, des photos réussies, et une bande-son impeccable (une belle idée que d’avoir pris Lalala It’s Love de The Melody).

Une fois l’épisode lancé, un petit générique vient faire son apparition… et on peut alors savourer la série. Première chose qui m’a frappé : la qualité d’image. Si j’avais émis quelques réserves sur un aspect un peu pixellisé de l’image pour Boys over Flowers, je n’ai plus rien à dire pour cette édition. C’est fluide et propre. J’ai juste eu un peu peur avec une image très légèrement déformée dans les toutes premières scènes, visibles en regardant les voitures (c’est du 1:78, sans bandes noires quand vous mettez en 16/9). Mais peut-être que cette déformation existait déjà, je n’ai pas vérifié.

Enfin, les sous-titres. Ils sont corrects, parfaitement lisibles et bien synchronisés, même si je regrette le remplacement de termes coréens pour faciliter leur compréhension. Ainsi Oppa devient Chéri. Oui, je sais ça fait grincer un peu les dents. Mais l’épisode ne perd pas en dynamisme pour autant.

Signalons un bonus présent sur le 6ème et dernier DVD : un making of de 56 minutes , sous-titré lui aussi en français. Il est intéressant, retraçant un peu comment les héros ont endossé leurs rôles, comment le café a été conçu (images 3 D à l’appui), etc…

Au final, je suis plus que ravi de cet achat. Et je sens que mon lecteur DVD va encore souffrir…. Faites vous plaisir !

Publicités

Comment regarder des dramas coréens en France ?

Il m’aurait été difficile de répondre à cette question il y a encore 2 ans sans aborder la diffusion « souterraine » des œuvres sur Internet. Mais de nos jours l’offre légale s’est développée, en attendant une véritable démocratisation…

Bien entendu toutes ces séries sont en VOSTF, il n’y a pas de doublage en VF.

La télévision :

La chaîne KZTV diffuse en vostf la série Coffee Prince (le samedi à 20h50, rediffusion mercredi 15h40) et Boys before flowers (le mercredi à 21h, rediffusion samedi 16h20).

La chaîne est disponible via Free (chaîne 116 en HD et 117), SFR Neufbox (chaîne 64), Alice (chaîne 79), Orange (chaîne 58).

A noter qu’exceptionnellement la chaîne était en clair jusqu’au 13 novembre pour les clients Free et Alice (pour les clients SFR Neufbox c’est déjà terminé).

Vous pouvez vous rendre sur le site internet KZTV.fr .

Autre chaîne française d’animation à se lancer dans l’aventure des dramas coréens : Gong, qui diffusera à partir du 11 décembre City Hunter  (le dimanche à 21h40, avec rediffusion le mardi à 21h40 et le samedi à 12h10) mais aussi Secret Garden juste avant (le dimanche à 20h30, avec rediffusion le mardi à 20h30 et le samedi à 11h). Diffusion en vostf.

Gong est disponible sur Free (chaîne 124 à 2,49 €/mois et chaîne 125 pour la HD à 3,49€/mois), sur SFR Neufbox (chaîne 75), sur Alice (chaîne 77 et 97 pour la HD) ainsi que sur Numericable. Mais on peut également voir la chaîne sur son mobile (via forfaits TV orange, SFR, ou application iphone ou nokia Gong Live).

Si vous êtes chanceux, vous avez accès à KBS World, qui sous-titre ses dramas en anglais. La chaîne est disponible sur Free (chaîne 609), SFR/Neufbox, ou Alice via un abonnement de moins de 10€/ mois. Non seulement vous pourrez suivre de très nombreux dramas mais en plus vous aurez accès à de nombreuses émissions et documentaires (music bank, etc…). Par contre retrouver le planning sur internet n’est pas une mince affaire. Peut-être celui-ci ?

Quant à Arirang, elle est gratuite pour les abonnés Free (chaîne 516), SFR/Neufbox et Alice mais  l’offre en dramas est très réduite. (Actuellement, Surgeon Bong Dalhee, parfois sous titré en anglais). Vous pouvez voir le planning ici.

Les DVDs disponibles à la vente :

Pour l’heure il existe 3 séries

Damo (2 coffrets de 40 euros chacun sur Amazon)

Boys Before Flowers, édité par dramapassion (80 euros à la FNAC), testé ici.

Coffee Prince (50 euros chez dramapassion.com, et bientôt à la FNAC ?), testé ici.

Le téléchargement :

Le site dramapassion propose plus d’une soixantaine de séries en téléchargement HD (720p) avec abonnement pour moins de 27 euros et 30 jours, ou moins de 69 euros pour 90 jours. (abonnement privilège). Il existe aussi une offre à partir de 1,43 € l’épisode pour 7 jours.

Parmi les séries, du beau monde : Babyfaced beauty, Baker king, City Hunter, Coffee House, Coffee Prince, Four Gold Chasers (Evasive Inquiry agency), Lie to me, My girlfriend is a gumiho, My lovely Kim Sam Soon, Personal Taste, Secret Garden, Sungkyunkwan Scandal, The City Hall, The Greatest Love, the Painter of the wind, the Slingshot (Story of a man), the vineyard man, you’re beautiful

Le streaming :

Ces mêmes séries sont également disponibles en streaming en différentes qualités chez dramapassion.com :

– standard, pour moins de 19 euros par mois ou moins de 45 euros pour 90 jours (ou 1,43 € l’épisode pour 7 jours).

– qualité médiocre, gratuite, mais les épisodes ne sont disponibles qu’au bout de 90 jours après leur sortie pour les abonnés.

Test du coffret DVD fr : Boys over flowers (série coréenne)

Comme je l’avais annoncé tantôt sur Twitter, j’ai reçu le coffret DVD de la série coréenne Boys over flowers. Un évènement pour la communauté sériephile, puisque il s’agit seulement de la deuxième série coréenne sortie en DVD sous nos lattitudes françaises (la première étant Damo). Les ventes de ce coffret conditionneront la poursuite de la commercialisation des autres séries coréennes dont la licence est détenue par Dramapassion. Croisons donc les doigts, d’autant que la liste est de plus en plus intéressante : Cinderella’s sister, Still Marry me, Triple, Pasta, Chuno, God of Study, Iris, Four gold chasers (evasive inquiry agency), Hwang Jin yi, The Painter of the wind, Coffee Prince, The Accidental couple (that fool), The Slingshot (story of a man), et bientôt Personal Taste, Coffee House, You’re beautiful, My girlfriend is a gumiho, Baker King, (premier drama à avoir atteint les 50 % de part d’audience) et même des dramas anciens comme le très bon My name is Kim sam soon ou encore Full House.

Je vous propose donc un petit test technique de ce coffret.

  • Le packaging :

Il est soigné. Dans une étui en carton se trouvent deux dépliants : l’un pour 5 dvds, l’autre pour les 4 restants. Chaque « page » a sa propre photo, et chaque DVD a sa propre illustration. On pourrait râler sur le manque d’homogénéité de l’ensemble : ça fait davantage penser à un assemblage de photos qu’à un coffret homogène mais c’est déjà bien d’avoir un grand nombre d’illustrations.

  • Les DVDs :

J’ai donc testé les Dvds. Après le logo animé de Dramapassion nous arrivons au menu du dvd : une photo animée différente pour chaque dvd, avec le générique de la série en fond sonore. Un chapitrage est prévu.

Sur une télé cathodique 82 cm,  l’image est tout à fait correcte, hormis un très léger scintillement dû une certaine pixellisation. Rien de vraiment gênant, la compression est très bonne. Des sous-titres anglais et français sont disponibles (et modifiables à la volée sans passer par le menu comme c’est parfois le cas sur certains dvds). Concernant leur qualité de transcription, je ne saurai être juge, mais pour le peu que j’ai vu je n’ai pas décelé de fautes d’orthographe (ne riez pas, même sur des dvds « pro » c’est de plus en plus fréquent.. et rageant).

Concernant les bonus, un making of et une émission spéciale, ils sont sous-titrés et sympas à regarder (encore une fois pour le peu que j’en ai vu).

  • En bref :

Le prix est effectivement cher (d’autant que les frais de port pratiqués peuvent donner envie de rebrousser chemin), mais la qualité est au rendez-vous. J’ai en outre été livré dans un colis protégé en carton épais et par un emballages à bulles, ce qui fait que l’étui en carton est parfaitement intact à l’arrivée (on ne peut pas toujours en dire autant quand on achète sur internet).

Evidemment question design, j’aurai préféré autre chose qu’un coffret rose avec des étoiles, mais je ne suis pas tout à fait dans le public visé 😉

Alors, acheter ou ne pas acheter sur dramapassion ? Vous connaissez mon militantisme à ce sujet. Mais au moins vous voilà un peu plus éclairés.

En ce qui concerne la qualité de la série elle-même, je vous donne rendez-vous dans quelques semaines.

Quel militantisme pour la diffusion des dramas coréens en France ?

Si vous suivez un peu l’actualité ici ou , vous n’êtes pas sans savoir qu’une petite révolution est en train d’approcher à grands pas.

Les amateurs de dramas coréens ont jusqu’à présent été plutôt perplexes devant l’arrivée de DramaPassion, un site qui propose du streaming  et du téléchargement payants de dramas coréens en vostf. Je résumerais le mécontentement à 2 arguments :

– le premier, c’est que l’arrivée d’une offre légale impliquait que les sous-titreurs français bénévoles se voyaient obligés d’arrêter tout leur travail sur les dramas proposés par Dramapassion. Autrement dit l’offre underground s’est réduite, suscitant colère chez les amateurs, pour la plupart des adolescent(e)s n’ayant pas le porte-monnaie suffisant pour assouvir leur passion parfois boulimique. J’en profite au passage pour saluer ces bénévoles qui agissent uniquement dans le but de partager leur passion.

– le deuxième, c’est que l’offre légale proposée était inadéquate, même si elle partait d’un bon fond (les deux premiers épisodes de chaque drama sont gratuits, permettant à tout un chacun de commencer l’aventure). Elle était tout d’abord trop chère pour du streaming (et l’argument est également valable pour la VOD de séries américaines), car au final elle revenait presque au prix de coffrets DVD. Et surtout, la qualité du streaming était loin très loin d’être satisfaisante.

Le moins qu’on puisse dire c’est que les reproches ont été écoutés. Les prix ont évolué, avec différentes formules d’abonnements (accès illimité au catalogue pour un mois), paiement par SMS (pour les ados n’ayant pas de carte bancaire). La qualité du service aussi puisqu’avec un abonnement premium vous avez maintenant accès à de la HD, mais aussi à du téléchargement. Ceux qui ont une mauvaise connection internet peuvent ainsi profiter d’une lecture « normale ».

Le problème, c’est qu’il manquait toujours une offre physique réelle, et définitive. Les gens comme moi n’attendaient que ça. Pouvoir enfin posséder une série coréenne en DVD. Après l’échec commercial de Damo (mais pouvait-il en être autrement sans un meilleur soutien ?), seule série coréenne à ce jour distribuée en France, voilà que DramaPassion a annoncé il y a quelques semaines la publication en DVD pour mi septembre de la série pour adolescents Boys over Flowers (remake coréen de la célèbre série japonaise Hana Yori Dango).

C’est un évènement phare dans le monde des sériephiles, puisqu’il est probablement la meilleure chance à ce jour de voir enfin arriver sur nos étals une offre de dramas coréens en DVD. Bien entendu, à la condition que les ventes soient satisfaisantes.

C’est là que j’en viens au militantisme. Si comme moi vous militez pour une offre pluriculturelle légale répondant à de vrais besoins (pas de vente d’une offre culturelle virtuelle ou éphémère, mais de vrais supports physiques à posséder), alors peut-être est-il temps de sauter le pas  et de propager la nouvelle, en encourageant autant que possible l’achat dudit coffret.

Je ne suis pas là pour encourager le profit de sociétés qui ont trouvé un bon filon, je suis là parce que j’ose espérer que si l’offre se développe, c’est la reconnaissance du drama coréen qui est au bout du voyage. Peut-être enfin les amateurs de séries pourront se réunir autour de fictions quelques soient leurs nationalités. Peut-être qu’un jour quand vous verrez « classement des meilleures séries » sur le web, vous n’aurez pas que des séries américaines dans la liste. Peut-être qu’un jour vous ne vous ferez pas agresser parce que vous avez l’audace de parler de séries qui ne sont pas américaines.

Et si tout cela ne vous préoccupe pas plus que cela, sachez que peut-être un jour vous serez très content de pouvoir acheter des séries comme Coffee Prince, Story of a man,  Chuno, Iris, The Painter of the wind, ou rêvons un peu – The Legend, Alone in love, Someday, Flowers for my life, ou des dramas plus récents…

Alors quel militantisme adopter ? Applaudir les actions qui vont dans le sens d’une meilleure diffusion ne suffit pas (la preuve avec Damo). Ce qu’il faut, ce sont des résultats de vente encourageants.

Bien sûr, soutenir un produit en l’achetant, ça dépend du contenu offert. J’aurai mille fois plus apprécié un drama moins axé adolescents, et puis il faut bien le dire Boys over Flowers n’a  bonne réputation qu’à cause de groupies. C’était pas le meilleur drama au niveau qualitatif pour commencer, en revanche c’était sans doute le meilleur choix d’un point de vue commercial, vu son buzz.

Mais au moins, on ne se moque pas des futurs acheteurs, : 25 épisodes en 9 dvd (donc la compression devrait être correcte), avec sous-titres français et anglais ainsi qu’une heure et demie de bonus (making-of et interview). Au niveau du prix, c’est plus cher que des coffrets de séries américaines (65 euros), mais c’est tout à fait acceptable pour des coffrets de série coréenne (les prix sont même plus chers là-bas). Bien sûr il reste la question de la qualité de l’image (transfert HD=>DVD ?), mais bon je croise les doigts. (Et puis bon la couverture rose, va falloir assumer, hein…).

Pour effectuer cet achat militant, il va falloir attendre que le site Dramapassion enclenche la procédure de précommande (ce qui ne devrait plus tarder).

Je le redis encore une fois avec force et conviction, il n’y a aucune raison pour que les séries coréennes ne fonctionnent pas en France. (On voit d’ailleurs que l’exportation des dramas coréens fonctionne très bien, y compris dans les pays arabes, si vous avez suivi le billet de Ladytelephagy). Ce qu’il faut, c’est faire connaître ces séries. Et encore une fois, j’insiste, le meilleur moyen d’attirer l’attention, c’est de montrer aux investisseurs qu’il s’agit d’un filon qui pourrait devenir lucratif (il faut pas se leurrer, la reconnaissance artistique dans les médias traditionnels, c’est pas pour demain). Qui sait, ça pourrait même donner des idées pour des dramas japonais !

Voilà, je sais bien qu’à mon échelle, je ne vais pas permettre à Dramapassion de continuer son effort. Je tiens néanmoins à dire ceci : quand Dramapassion est arrivé, les critiques fusaient, « le streaming payant ça vaut pas le coup », « moi je veux des dvds ». Alors voilà, les dvds arrivent. Alors maintenant, il faut être cohérent et assumer ses propos. Certes, c’est pas une série extraordinaire, mais si ça fait un bide, vous n’aurez pas d’autres séries. Être militant, parfois, ça consiste à acheter ce qu’on aurait pas forcément acheté dans un contexte normal.

Je sais aussi que 65 euros, c’est une sacrée somme. Mais tout a un prix. Il faut savoir ce qu’on veut. Si on veut rester à du streaming confidentiel payant, ou si on veut passer à une vraie diffusion de la culture coréenne (car j’en suis convaincu, ça passe par le dvd et par l’acquisition de droits par des chaînes de télévision françaises).

Alors, s’il vous plait, faites passer le message autour de vous. (Même un site comme dvdseries.net semble ignorer la sortie prochaine de ces dvds). Même si vous n’êtes pas passionné par les séries coréennes mais par les séries américaines, vous devriez rejoindre le mouvement. Sériephiles, on compte sur vous, c’est pour la bonne cause !