Upfronts 2015 : ma sélection

upfronts 2015

C’est reparti pour la présentation des séries à venir sur le network traditionnel américain (ABC,CBS,CW,FOX,NBC). Les upfronts étant de moins en moins exhaustifs, j’ai rajouté quelques séries non annoncées lors de cette semaine évènement.

Comme toujours, j’ai classé ces nouveautés par genre (policier, fantastique,…) et non par chaîne ou par jour de diffusion.  Ce qui m’intéresse, c’est de visualiser la tendance. Si les thrillers et les policiers ou le fantastique ont toujours la faveur des décideurs, le soap disparait au profit … des séries médicales. Et pour la première fois depuis longtemps, j’ai du mal à être très enthousiaste pour la saison à venir. On en reparle tout en bas de l’article.

Les titres en bleu concernent les séries diffusées à la rentrée. Les appréciations sont notées de 0 à 4 cœurs.

Comédie Animée

bordertown

Bordertown (FOX, mi-saison)

La nouvelle production de Seth Mc Farlane va donc remplacer American Dad. Au menu, deux familles aux cultures différentes vivent côte à côte le long de la frontière américano-mexicaine. C’est toujours aussi mal animé, et la critique sociale ras les pâquerettes. Au moins Hank Azaria a du boulot. (0)

Comédie multi-caméra

coach

Coach (NBC, mi-saison)

Craig T. Nelson reprend le rôle de la sitcom éponyme des années 90, où il incarnait un coach de football. Maintenant à la retraite, Hayden Fox voit son fils accepter le même job dans une petite université. Pas de quoi être emballé dans l’immédiat quand on connaît le niveau des répliques de l’original. (0)

crowded

Crowded (NBC, mi-saison)

Le pitch est vieux comme le monde. Un couple de parents croyaient enfin avoir la paix quand leurs rejetons partent à l’université. Hélas, leurs enfants reviennent, et leurs grand-parents aussi ! Avec James Burrows et Sean Hayes derrière la caméra, on espère que le timing des répliques sera à la hauteur. Côté casting, en revanche, c’est loin d’être éblouissant. ()

dr ken

Dr Ken (ABC)

Ken Jeong se lance dans la comédie familiale (décidément Fresh off the boat fait des émules) avec une avalanche de blagues… qui tombent toutes à côté de la plaque. Il en résulte un acteur qui gesticule désespérément. C’est horrible de voir quelqu’un se noyer sous ses yeux. Sauvez-le ! (0)

people are talking

People are talking (NBC)

Mark-Paul Gosselaar revient dans une comédie familiale crétine où la babysitter fait fantasmer des amis de longue date. Ah, oui son meilleur ami est noir. En voulant démonter les clichés on en use d’autres. Ça donne les lignes de dialogue les plus génériques possibles. Affreux. Abominable. (0)

the carmichael show

The Carmichael Show (NBC, cet été avant la rentrée)

Prévue pour cet été, The Carmichael Show est une comédie familiale où s’enchainent d’effroyables lignes de dialogue. Il y a bien Loretta Devine pour animer tout ça, mais j’ai eu quelques malaises en visionnant le trailer. (0)

Comédie Single camera

angel from hell

Angel From Hell (CBS)

On nous refait le coup de l’ange gardien (Jane Lynch) qui aide sa protégée (Maggie Lawson). Surprise, cet ange gardien est insupportable – évidemment – et démontre la véracité de ses allégations grâce au cliché absolu de l’adultère caché. On a beau avoir un casting sympathique, c’est plat, et Jane Lynch en fait des tonnes pour relever le niveau. Résultat : on s’ennuie ferme quand même. (0)

grandfathered

Grandfathered (FOX)

Le retour de John Stamos a de quoi faire peur, surtout avec un pitch aussi étriqué qu’un playboy qui découvre du jour au lendemain qu’il est grand-père (ça rappelle d’ailleurs le très sympathique film coréen Speedy Scandal). Après les joies de la paternité, qu’il n’a jamais connu, sa vie va être bouleversée par l’arrivée d’une petite fille. De façon surprenante, le pilote est rassurant, humain, familial, il ne verse pas trop dans l’excès. On a souvent tendance à en faire trop dans les gags. Certes, c’est daté années 80, mais ça peut fonctionner. J’en suis vraiment, vraiment étonné, mais … pourquoi pas ? (♥♥)

hot and bothered

Hot and Bothered (NBC, mi-saison)

Jane The Virgin fait des émules. En s’inspirant des telenovelas, Eva Longoria espère rebooster sa carrière. C’est forcément alléchant sur le papier : une star de télénovela (style Rogelio de la Vega ?) se bat pour rester au top. Pourvu que les dialogues soient à la hauteur… (♥♥)

life in pieces

Life In Pieces (CBS)

Chaque semaine, 4 histoires séparées sur une famille. Avec un casting exceptionnel (James Brolin, Colin Hanks, Betsy Brandt), le trailer arrive à donner aux gags un peu légers une autre dimension, celle d’une vraie comédie familiale. Malgré beaucoup d’excentricités, il y a un peu de Parenthood là-dedans. Vivement (♥♥♥♥)

mr robinson

Mr Robinson (NBC, cet été avant la rentrée)

Déjà présentée aux upfronts l’année dernière cette sitcom trouve sa place début Août prochain. Craig robinson incarne un musicien qui devient prof. Le trailer a bien du mal à faire sourire… (0)

superstore

Superstore (NBC, mi-saison)

America Ferrara (Ugly Betty) et Ben Feldman (A to Z) jouent des employés d’un supermarché. On rêve d’un remake du Buy More de Chuck, ou de l’épicerie Howdy’s de Raising Hope. De quoi aiguiser la curiosité. (♥♥♥)

the grinder

The Grinder (FOX)

Rob Lowe incarne très bien cet acteur de séries judiciaires qui veut exercer le droit après la fin de sa série télé. Son frère, avocat, a bien du mal à encaisser sa réputation et son incompétence, mais il se pourrait bien que ces deux là arrivent à réussir à plaider devant la cour. Plutôt dynamique, sympathique, le trailer montre vite les limites du projet, mais le casting, qui comprend aussi Fred Savage et William Devane, est plutôt rassurant. Je croise les doigts (♥♥♥)

the guide to surviving life

The Guide to surviving Life (FOX, mi-saison)

Voilà encore les mêmes gags sur toutes les stupidités imaginables par un groupe de copains immatures, fraichement sortis de l’Université. Ça vole donc très haut, et ne doit pouvoir se regarder qu’avec un bon gramme dans le sang. Enfin, j’ai quand même ri à un gag du trailer, c’est déjà ça. ()

the muppets

The Muppets (ABC)

Le retour de toute la tribu, avec Kermit et Piggy a de quoi faire sourire les nostalgiques. On nous promet un style documentaire, behind the scene, et un ton plus adulte. Pas vraiment vu la différence sur le trailer, mais curieux de voir comment les gags vont s’adresser au plus grand nombre. (♥♥)

the real o'neal

The Real O’Neals (ABC, mi-saison)

On pourrait penser qu’il est un peu tard pour rire avec la communauté catholique, en balançant tout ce qui lui pose problème (en matière de sexualité, de vœux de prêtres, et bien sûr l’acceptation de l’homosexualité). En fait ça reprend un peu le même principe que Fresh off the boat. Avec Martha Plimpton, en plus, le trailer est dynamique, drôle… Une belle surprise. On croise les doigts. (♥♥♥♥)

JAMES LESURE, SAYID SHAHIDI, AALYRAH CALDWELL, NIA LONG, IMAN BENSON, MIKE EPPS

Uncle Buck (ABC, mi-saison)

Mike Epps reprend le rôle du film éponyme, mais est loin d’égaler John Candy. Il devient donc la nounou de ces nièces et neveux, reprend sa bagnole pourrie, et essaye de donner un virage familial à cette comédie aux ressorts datés. Il va falloir enclencher la seconde, Buck ! ()

you me and the end of the world

You, me and the end of the world (NBC, mi-saison)

Pas beaucoup d’image pour le moment mais le pitch est alléchant : la fin du monde approche (une comète va percuter la terre). Avec un casting sublime Rob Lowe, Jenna Fischer, Matthew Baynton (Sam Pinkett de Wrong Mans), Megan Mullaly, … On croise les doigts pour que cette coproduction avec nos amis britanniques arrive à rendre cette apocalypse hilarante. Par pitié ne nous refaites pas un the Last Man on Earth… (♥♥)

DRAMAS

Thrillers

blindspot

Blindspot (NBC)

Une jeune femme est retrouvée amnésique, couverte de tatouages qui sont autant d’indices pour élucider des affaires. Comme il se doit, cette héroïne est douée pour parler différentes langues, maîtrise les arts martiaux et les armes à feu… Bien sûr, on va vite parler conspiration. Difficile de s’enthousiasmer pour cette nouvelle production Berlanti, surtout à la vue d’un trailer sans âme. (0)

containment

Containment (CW, mi-saison)

La série belge Cordon présentée l’année dernière à Seriesmania fait donc l’objet d’un remake. La quarantaine obligatoire d’un quartier pose des problèmes moraux, qui font générer une certaine tension. Honnêtement je ne pensais pas retrouver le concept de la série sur la CW, surtout avec la responsable de Vampire Diaries aux commandes. Mais le trailer est très rassurant, il pose les problèmes, cherche à émouvoir, montre des adultes, pas que des adolescents… La réalisation est solide, et les acteurs à la hauteur. Sans avoir vu la série belge, ça donne envie. (♥♥♥)

game of silence

Game of silence (NBC, mi-saison)
La série-phénomène turque se voit adaptée à la télé américaine. L’histoire d’amis d’enfance qui doivent rectifier l’une de leurs erreurs de jeunesse, et qui se voient acculés vers la vengeance. On croise les doigts pour que le thriller ne soit pas édulcoré. Et on attend fébrilement les premières images (♥♥)

quantico

Quantico (ABC)

L’une des jeunes recrues de l’académie du FBI (Quantico) est suspectée d’être responsable d’une vaste attaque terroriste sur le sol américain. Pour prouver son innocence, il va falloir qu’elle trouve le coupable parmi ses anciens camarades. Le trailer est plutôt sympathique, mettant en avant plusieurs recrues, leurs affaires de cœur et la dureté de l’entrainement. Reste à savoir si le mystère tiendra debout longtemps… (♥♥♥)

scream queens

Scream queens (FOX)

Ryan Murphy revisite Scream avec des meurtres en série sur un campus. On nous promet d’ailleurs une disparition sanglante par semaine. Ça peut être fun au troisième degré. Ou pas. Le teaser est un peu trop minimaliste même si ça fait toujours plaisir de revoir Jamie Lee Curtis. Je m’abstiendrai de commenter le casting de nymphettes… Une curiosité qui cherche à faire le buzz, et comme j’ai rarement adhéré à ce qu’a fait Ryan Murphy … (♥♥)

the catch

The catch (ABC, mi-saison)

Le nouveau thriller signé Shondaland nous propose de faire la connaissance d’Alice, sur le point de se marier avec un escroc. Mais le job de notre héroïne est justement de traquer les escroqueries. On nous promet donc des twists dans ce jeu de dupes. Le trailer arrive difficilement à poser une ambiance, mais au moins il s’appuie sur ses personnages. Je croise les doigts pour une bonne surprise (♥♥♥)

the family

The family (ABC, mi-saison)

Joan Allen incarne une candidate au poste de gouverneur qui gère le retour inattendu de son fils, disparu 10 ans plus tôt. Mais il subsiste encore quelques doutes quant à l’identité de ce dernier. Dans ce thriller politico-familial, viennent s’ajouter secrets, adultères, ambitions… Difficile de percevoir une réelle personnalité dans ce trailer un rien générique qui dévoile à la fois trop… et rien d’original. ()

Epopée

freedom run

Freedom run (NBC, non planifiée)

Cette mini-série issu d’un finaliste du prix pulitzer (forbidden fruit) devrait raconter la fuite des esclaves par le chemin de fer clandestin afin de rejoindre l’amérique du nord où l’esclavage était interdit. Stevie Wonder est producteur de la série. On attend d’en savoir plus ? ()

of kings and prophets

Of kings and prophets (ABC)

Difficile d’être enthousiaste devant le trailer d’une saga biblique, où prophète et roi se combattent le droit de diriger un peuple. Il manque une certaine envergure au projet. Il ne suffit pas d’avoir de l’ambition, surtout quand Game Of Thrones parade sur le câble. Avec des scènes d’action à l’érotisation ridicule, au manque de charisme des personnages, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent ()

oil

Oil (ABC)
On nous rejoue la ruée vers l’or, et le rêve américain. Ce coup-ci c’est le pétrole qui attire un jeune couple, lequel va vite comprendre que tous les coups sont permis dans cet univers impitoyable. Le trailer a bien du mal à passionner, lançant quelques histoires un peu plates sur l’acquisition d’un terrain, un accident, et un combat à mains nues… Avec Don Johnson et Rebecca Rittenhouse (l’infirmière de Red Band Society). Bof bof. ()

The Reaper (NBC, non planifiée)

the reaper

Cette mini-série racontera les mémoires d’un sniper afro-américain qui a officié pendant 100 jours en Afghanistan, surnommé reaper parce qu’il a tué 33 talibans. On attend d’en savoir plus… ()

Policier

Criminal minds: Beyond Borders (CBS, mi-saison)
Le spin-off de Criminal Minds (déjà annoncé cette saison) plaira aux afficionados… dont je ne fais pas partie. Le cast réunit Gary Sinise et l’abonné aux dramas coréens Daniel Henney, qui espère ainsi enfin percer définitivement dans un rôle principal aux USA (on se souvient du médiocre Three Rivers en 2009). Pas ma tasse de thé. (o)

rosewood

Rosewood (FOX)

Un médecin-légiste qui a un point de vue optimiste sur la vie collabore avec une policière un rien stricte. C’est générique au possible, et le trailer a beau multiplier les sourires de son héros, il n’arrive pas à m’en donner… (0)

rush hour

Rush hour (CBS, mi-saison)

On reprend le concept de la trilogie originelle en changeant les acteurs. Un officier de Hong Kong trouve comme partenaire un policier afro-américain qui n’a pas du tout les mêmes méthodes de travail. Même si Brett Rattner est de la partie, et que Bill Lawrence trouve là un nouvel espace de comédie, j’ai de gros doutes, tant que les premières images ne sont pas là. ()

shades of blue

Shades of blue (NBC, mi-saison)

Jennifer Lopez s’implique dans ce cop-show, où elle devient une flic travaillant secrètement pour la police des police. Dans ce monde corrompu, elle doit choisir sa loyauté, tout en protégeant sa famille. Ray Liotta et Drea de Matteo complètent le tableau. C’est vu et revu, mais si la réalisation est à la hauteur, on pourrait avoir quelque chose de suffisamment noir. C’est beau de rêver… ()

wicked city

Wicked city (ABC, mi-saison)

Un énième policier à la recherche d’un serial killer (qui fait des dédicaces à la radio) ? On a beau nous promettre une reconstitution de Los Angeles des années 80, le trailer peine à démontrer l’intérêt de la chose. La pauvre Erika Christensen aurait pu trouver mieux. (0)

 Policier/Fantastique

Limitless (CBS)

Bradley Cooper revient quelques minutes à la télé pour vendre sa pilule donnant des pouvoirs extraordinaires. Le problème, c’est qu en collaboration avec Kurtzman/Orci il en fait un procedural, où le héros collabore avec Jennifer Carpenter pour résoudre des crimes. Vous avez donc un concept « sans limite », et vous l’étriquez le plus possible. Dommage… Même si le trailer fait état d’une jolie réalisation.  ()

minority report

Minority report (FOX) Située 10 ans après les évènements du film éponyme, cette nouvelle série bénéficie à coup sûr des effets spéciaux et de la présence de Steven Spielberg. Hélas, l’adaptation en série peut se transformer en simple procedural avec un type qui a des visions d’un futur meurtre. Le trailer rassure un peu, exploitant plutôt bien l’histoire de ces precogs et de la precrime, désormais abolie.
(♥♥)

houdini and doyle

Houdini and Doyle (FOX, non planifiée) Non présentée officiellement aux upfronts cette série de 10 épisodes portée en partie par David Shore est un procedural qui imagine une collaboration entre Conan Doyle et Houdini pour résoudre des mystères fantastiques liés au spiritisme. On attend d’en savoir plus, mais elle sera probablement diffusée l’été. ()

Fantastique

emerald city

Emerald City (NBC, mi-saison)

Voilà une ressuscitée des upfronts de l’année dernière. Ré-écrite par celui nous a pondu Do no Harm (ce qui n’est pas très engageant), on nous promet une Dorothy Gale qui va botter les fesses des sorcières dans le royaume d’Oz. Mais sans autre annonce, difficile de croire à ce projet. (0)

heroes reborn

Heroes reborn (NBC)
Tim Kring revient nous présenter une mini-série avec d’anciens acteurs (Jack Coleman, Masi Oka) mais aussi des nouveaux (Zachari Levi). On espère, on prie très fort pour que le résultat soit du niveau de la première saison. Parce que Heroes, c’est aussi l’histoire d’une série phénomène qui s’est achevée dans l’indifférence générale. Forcément, j’ai des doutes. Tim Kring n’a jamais su tenir ses concepts sur la longueur (on se souvient de l’effroyable seconde saison de Touch). Mais bon, pour Zachari, que ne ferait-on pas ? (♥♥)

Legends of tomorrow (CW, mi-saison)

Nouveau spin-off d’Arrow/ The Flash, le drama nous présente une équipe de personnages secondaires, pour la plupart sans grand intérêt (Firestorm, Captain Cold, The Atom, White Canary ressuscitée) qui vont devoir sauver le monde. La menace leur est annoncée par un voyageur du temps, Rip Hunter. Plus les créateurs éparpillent l’univers, plus les séries respectives deviennent mauvaises. Je n’avais pas franchement envie de regarder le spin-off. Et puis le trailer est tombé. L’avalanche de pouvoirs, effets spéciaux… Un gros bazar sans direction. ()

lucifer

Lucifer (Fox, mi-saison)

L’amour de Miranda (Tom Ellis) devient Lucifer pour l’adaptation du comic du même nom. Nous voilà donc avec le Diable qui s’ennuie tellement en Enfer qu’il décide de s’installer à Los Angeles. Là, il prend du plaisir à aider les policiers… Si Ellis est plutôt convaincant dans le trailer, on peine à percevoir les limites de cet univers. Et à part son nom dont il s’amuse un peu trop, ce diable là manque un peu de mordant… Bof, bof. ()

supergirl

Supergirl (CBS)

Pas forcément enthousiasmé par une énième adaptation de comic-book, surtout quand Supergirl, à la base, n’est pas vraiment une figure-clé. Et puis Calista Flockhart est arrivé dans le trailer, et mon cœur s’est remis à battre un peu. Melissa Benoist est sympathique, tout comme il est agréable de revoir Chyler Leigh. Mais une fois le côté girly assumé (j’attendais une relecture féministe), ça se corse avec d’épouvantable scènes d’action. Minijupe ou pas minijupe, les effets spéciaux et la tension générée sont catastrophiques. Rajoutez à cela une proposition de  scénario qui fait passer Smallville pour un chef d’œuvre de maturité. Et je suis très inquiet. Mais curieux, quand même. Mais inquiet. J’ai déjà dit que j’étais inquiet ? (♥♥)

The Frankenstein Code

The Frankenstein Code  (FOX, mi-saison) Un flic corrompu revient d’entre les morts grâce à une expérimentation scientifique. Au lieu de vilaines sutures et d’assemblage de membres, les scénaristes nous montrent un héros redevenu plus jeune, plus fort, mais semble-t-il au temps limité en dehors de sa cuve. Bref, c’est l’histoire d’une seconde chance, d’une identité à cacher, et d’une morale à retrouver. Le trailer essaye d’appuyer la dramaturgie, en vain. ()

xfiles

The X-Files (Fox, mi-saison) Une saison 10 de 6 épisodes, avec le retour tant attendu de Mulder et Scully. Nostalgique, la télé ? J’espère juste que la réalisation sera à la hauteur. Beaucoup trop de talents disséminés depuis. Mais forcément, ça excite l’imagination (♥♥♥♥)

 Série médicale

Chicago med

Chicago Med (NBC, mi-saison)
Oliver Platt s’est engagé dans cet énième spin-off de la franchise Chicago signée Dick Wolf. Il m’aura suffi de voir une attaque terroriste au sein des urgences au cri d’Allah Akbar pour me dissuader totalement l’envie de tester cette nouveauté… A part ça, le show parle de médecine, il parait. (0)

code black

Code Black (CBS)
Les networks sont toujours à la recherche de la prochaine série médicale. Code Black nous montre une vision assez classique des urgences, en mettant l’emphase sur le métier, sur les patients à sauver, et moins sur les déboires amoureux. C’est pas forcément plus excitant, et carrément moins à la mode. Mais il y a un juste milieu à trouver entre la série britannique Clinical, froide, et épurée et un soap à la Grey’s Anatomy. Pourquoi pas. (♥♥)

heartbreaker

Heartbreaker (NBC)

Melissa George incarne une chirurgienne cardio-thoracique, femme de talent,  obstinée, qui sauve ses patients et a une vie amoureuse. Si, si, c’est possible. Dave Annable étant au casting on peut raisonnablement espérer une annulation précoce. Le trailer est générique au possible, avec une héroïne qui « aime le son d’un thorax qui s’ouvre » et prendre son bain. Voilà de quoi concurrencer Grey’s Anatomy, hein… (0)

Action

the player nbc

The player (NBC)

Les créateurs de The Blacklist reviennent à la barre avec une série d’action, où notre héros après avoir perdu sa femme, remplit des missions pour une organisation, laquelle parie sur son habileté à les résoudre. On aurait aimé voir Wesley Snipes en héros d’action, on le retrouve conspirateur. Le genre demande une solide réalisation et de bons twists. Le trailer ne fait qu’enchaîner les scènes à 200 à l’heure. Pourquoi pas… (♥♥)

Comédie musicale

crazy ex-girlfriend

Crazy ex-girlfriend (CW)

Vous prenez un pitch pour le moins idiot (un fille décide de traverser les USA pour rejoindre / stalker son ex à West Covina, en Californie) Vous rajoutez une bonne dose de comédie musicale, et vous vous retrouvez devant un truc hybride, non dénué de potentiel (Rachel Bloom est fantastique). Pas sûr d’aimer le fond, heureusement Rachel n’est pas blonde, juste follement amoureuse. Mais un peu comme Jane The Virgin, si la réalisation suit, et que le script se lâche, on pourrait avoir une jolie surprise. Et moi je veux ma jolie surprise. (♥♥♥)

 


 

Alors, quels sont vos choix ?

Au rayon comédie, je constate chaque année l’appauvrissement des dialogues et le minimalisme des gags. Pour la rentrée, je suis plus attiré par Life in pieces (NBC, ♥♥♥♥), The Grinder (FOX, ♥♥♥), voire Grandfathered (FOX, ♥♥) et The Muppets (ABC, ♥♥). A la mi-saison, j’attends davantage The Real O’Neals (ABC, ♥♥♥♥) et Superstore (NBC, ♥♥♥) voire You, me and the end of the world (NBC,♥♥) et Hot and Bothered (NBC, ♥♥).

Au rayon dramas, j’opte plutôt pour Quantico (ABC, ♥♥♥) et Crazy Ex-Girlfriend (CW, ♥♥♥). Les autres challengers seraient : Scream Queens (FOX, ♥♥), Minority Report (FOX, ♥♥), Supergirl (CBS, ♥♥), Heroes reborn (NBC, ♥♥), Code Black (CBS, ♥♥) ou The Player (NBC, ♥♥). Pour la mi-saison, je verrai plutôt X-files (FOX, ♥♥♥♥), Containment (CW, ♥♥♥), The Catch (ABC, ♥♥♥) voire Game of Silence (NBC,♥♥).

Bref, ça cible énormément la nostalgie et peu de projets sont excitants… Heureusement, on est jamais à l’abri d’une surprise. Rendez-vous la rentrée prochaine.

Publicités

Upfronts 2014 : ma sélection

upfronts 2014-2015

Comme les années précédentes, je vous propose de faire un tour d’horizon des nouvelles séries américaines (network traditionnel) qui s’étaleront sur la saison 2014-2015, en les classant par genre. On sent d’ailleurs que la notion même d’upfront est de plus en plus mise à mal, la plupart des chaînes réfléchissant désormais à l’instauration de mini-séries comme « évènements ». J’ai hâte de voir si cette nouvelle stratégie – qui dissémine des nouvelles productions toute l’année – se révèlera payante.

En attendant, cette saison il a fallu dire adieu à beaucoup de séries comme Nikita, Community, Raising Hope, Rake, The Neighbors, Mixology, How I Met Your Mother, tandis que d’autres sont renouvelées sur le fil (Parenthood a droit à une dernière saison, ouf !)…

Cette saison sera une augmentation conséquente du nombre de dramas sur les networks traditionnels (ABC,CBS, CW, FOX, NBC). L’année dernière on comptait 21 comédies et 26 nouveaux dramas, on passe désormais à 18 comédies et 36 dramas soit 54 séries). L’ère des rediffusions semble terminée. Ça n’arrangera pas votre planning !

Le fantastique représente toujours une part importante de la production (un tiers contre presque la moitié l’année dernière) mais c’est surtout l’explosion du nombre de thrillers (un quart contre moins de 10% l’année dernière) et des séries policières (un quart contre 10 % l’année dernière). Oui, on peut pester devant ce manque de diversité thématique.

Comme d’habitude, j’ai essayé d’évaluer mon intérêt pour ces nouveautés avec les informations disponibles à l’heure où je vous parle (photos, trailers, et bien sûr pitchs et casting). L’année dernière je me suis bien planté sur The Millers et Hostages… mais c’est le jeu !

Les séries diffusées à partir de la rentrée (en septembre) sont en rouge. Le terme de mi-saison semble désormais peu adapté vu le rythme de diffusion que l’on nous promet.

Comédies multi-caméras :

cristela
Cristela (ABC) Alors que Fresh off the boat s’intéresse à la communauté asiatique, Cristela vise la communauté hispanique. Hélas, si la personnalité de l’héroïne est mise en avant, les gags sont tout simplement affligeants. Un trailer repoussant. (0)

MULANEY
Mulaney (FOX) On ne peut s’empêcher de penser à Seinfeld avec cette sitcom multicamera dédiée à l’acteur de Saturday Night Live John Mulaney. Le trailer reproduit d’ailleurs son stand up. Et si l’ensemble s’avère sympathique, on ne sait encore pas du tout dans quelle direction le show va nous mener. Mais il y a déjà de bonnes répliques. A show about nothing ? ^^ (♥♥♥)

one big happy
One Big Happy (NBC) L’équipe responsable de 2 Broke Girls revient avec cette comédie où deux amis décident de fonder une famille ensemble grâce au progrès de la médecine (elle est lesbienne, lui est hétéro). Et juste au moment où on apprend que la conception a eu lieu, le gars hétéro fonde une autre famille avec une femme très attirante. Le casting est moyennement alléchant avec Eliza Cuthbert, et Nick Zano. Espérons juste que les répliques soient à la hauteur…()

the mccarthys

The McCarthys (CBS) Les responsables des mauvais Are you there Chelsea et The Michael J Fox Show s’associent dans cette sitcom où une famille catholique irlandaise se voit outrageusement délaissée par leur fils gay. J’ai beau aimer Laurie Metcalf, le show semble extrêmement plat, avec très peu d’effets comiques. (0)

the odd couple
The Odd Couple (CBS) Matthew Perry retente sa chance avec cette sitcom multi-camera, remake de la sitcom des années 70, où il incarne un homme bordélique vivant avec un maniaque de la propreté (Thomas Lennon). La qualité des répliques fera l’essentiel du show, et sans trailer difficile de juger. Mais Joe Keena, qui a reçu de multiples récompenses pour Frasier est aux commandes, avec Matthew. De quoi avoir un peu d’espoir. (♥♥)

Comédies single camera :

a to z

A to Z (NBC) est une comédie où un homme romantique, qui croit au destin, rencontre une femme qui décide de saisir cette opportunité et se faire passer pour la fille qu’il avait aperçu il y a 2 ans. L’un croit au destin, l’autre à la chance. C’est plutôt très bien vu, et le trailer laisse entrevoir des personnages attachants, et équilibrés. Et si les gags ne sont pas à la hauteur, le côté romance semble avoir été particulièrement bien écrit. Ça donne plutôt envie, d’autant qu’on retrouvera Ben Feldman (Mad Men) et Cristin Milioti (How i met your mother). Allez, show, ne me déçois pas. (♥♥♥)

bad judge
Bad Judge (NBC) Kate Walsh revient dans le rôle d’une juge dont la vie privée est plutôt rock and roll, et ses jugements s’en ressentent. Et si je suis content de retrouver l’actrice, le trailer m’a carrément découragé. C’est plat, et déjà vu. Rendez moi Rake, snif ! ()

Black-ish

Black-ish (ABC) Anthony Anderson jouera le rôle de ce père afro-américain qui pense que son ascension sociale l’éloigne de ses origines. Un plaidoyer pour le multiculturalisme qui a l’air d’être très fin. Quel horrible trailer… (0)

fresh off the boat

Fresh off the boat (ABC) est une comédie centrée sur l’intégration d’une famille asiatique.Le trailer laisse plus que dubitatif, même si on peut saluer l’effort de mettre au premier plan cette communauté. Je ne suis pas sûr que la confusion due au choc des cultures soit vraiment source de gags, car les clichés s’entrechoquent, mais une chose est sûre le titre raciste va faire parler de lui. Le trailer manque de finesse… ()

galavant
Galavant (ABC) Dan Fogelman revient à la charge après the Neighbors en proposant une sorte de comédie musicale dans l’univers des contes de fée. C’est forcément très alléchant, si la promesse de nombreux rebondissements est tenue. Mais si le trailer rassure sur la partie musicale, les gags eux, tombent à côté de la plaque. J’avais le même problème avec The Neighbors, la créativité n’excuse pas tout.. Cela dit j’espère toujours une bonne surprise, c’est suffisamment rafraichissant. (♥♥)


Manhattan Love Story (ABC) Comme toute comédie basée sur les rencontres homme-femme, son succès dépendra de sa sensibilité, et de son acuité. Parce que nous faire le coup d’écouter les pensées d’un homme (qui ne pense qu’à ça) et d’une femme (matérialiste) lors de leurs rendez-vous, c’est déjà commettre une grave erreur, ne laissant aucune place à l’interprétation… Et le casting ne m’enchante guère. Affreux, affreux, affreux… (0)

marry me
Marry Me (NBC) Ken Marino et Casey Wilson décident de se marier, mais ils n’arrivent jamais faire une déclaration à l’autre sans que cela ne tourne au naufrage. On sent déjà le running gag qui va nous épuiser nerveusement, et malheureusement non seulement les gags sont de très mauvaise facture mais en plus il n’y aucune alchimie entre les acteurs. Yeurk ! (0)

mission control
Mission Control (NBC) Krysten Ritter est ingénieur en aérospatiale dans les années 60, et doit jongler avec le comportement de ses collègues et astronautes masculins. On retrouve également les deux scientifiques de Better Off Ted, et on nous promet suffisamment de délire. On croise les doigts parce qu’Andrew Hornsby s’était bien planté avec How to be gentleman. (♥♥)

mr robinson
Mr. Robinson (NBC) L’histoire d’un musicien qui devient prof de musique. Dans le rôle titre ? Craig Robinson de The Office. Pas beaucoup plus d’infos pour le moment. Difficile de s’enthousiasmer pour cette comédie single-camera. (0)

Selfie
Selfie (ABC) Cette comédie aura au moins un peu de buzz du fait de son casting réunissant Karen Gillian (Doctor Who) et John Cho. La créatrice de Suburgatory nous propose de faire la connaissance d’une accroc des réseaux sociaux un rien narcissique, et prend le pari de nous rendre son héroïne a priori imbuvable plutôt attachante. Il faudra compter sur John Cho pour la remettre sur le droit chemin. J’espère surtout que le mordant ne partira pas au bout de quelques épisodes parce que la romance n’était pas vraiment l’un des points forts de sa précédente création. En même temps le trailer en fait de trop, avec ses innombrables hashtags. Une question de dosage. (♥♥)

the last man on earth

The Last Man on Earth (FOX) Un autre acteur de Saturday Night Live a droit à son show. Will Forte sera le dernier homme sur terre. Il détestait son job, et le voilà à la recherche d’autres hommes et femmes encore vivants… Enfin, surtout des femmes. Avec un pitch pareil, autant dire qu’on peut s’attendre à tout. Y compris de longs, très longs monologues. Déconcertant ? ()

unbreakable kimmy schimdt
Unbreakable Kimmy Schmidt (NBC) La nouvelle comédie single-camera écrite par Tina Fey va nous permettre de faire la connaissance d’une survivante d’un culte apocalyptique, qui décide de refaire sa vie à New York. Le rôle titre sera joué par l’interprète d’Erin dans the Office : Ellie Kemper. On espère que cet optimisme survivra. (♥♥)

Weird loners
Weird Loners (FOX) 4 célibataires se lient d’amitié. That’s it. Le pitch le plus court de la saison. On en saura pas beaucoup plus surtout à part le casting composé de Becki Newton et Zachary Knighton… Bref pour l’instant ça manque d’arguments, d’autant que j’ai une confiance très limitée envers le créateur de King of Queens. (0)

Dramas fantastiques

agent carter
Agent Carter (ABC) Hayley Atwell prendra le rôle-titre de cette adaptation de l’univers de Captain America. Femme célibataire, Peggy Carter travaille en secret pour Howard Stark… La première saison ne comptera que 8 épisodes. On espère que la série prendra moins de temps que Agents of SHIELD pour décoller. (♥♥)

constantine
Constantine (NBC) Basée sur le comic book Hellblazer, cette série nous invite à faire la connaissance de Constantine un chasseur de démon et Liv, une femme aux pouvoirs surnaturels. Tous les deux vont devoir lutter contre une nouvelle forme de mal. Le trailer oscille entre des scènes complètement ratées et d’autres nettement plus marquantes. (♥♥)

emerald city
Emerald City (NBC) Dorothy Gale se retrouve au milieu de la bataille pour le contrôle d’Oz. N’étant pas un fan de ce « conte », mon intérêt est fortement amoindri. Mais les premières images me feront peut-être changer d’avis. ()

forever
Forever (ABC) Ioan Gruffud  interprète un médecin légiste immortel, qui renait toujours à 35 ans. Il vit cela comme une malédiction, et au fil du temps a développé un grand sens de l’observation de la mort qui vont lui servir régulièrement. Difficile d’être enthousiaste avec un tel pitch. On espère qu’un peu d’humour sera injecté parce que les premières images sont désastreuses. ()

Gotham
Gotham (FOX) la série fait déjà beaucoup de buzz avec cette préquelle annonçant la naissance de Batman mais aussi de tous les vilains de son univers. L’idée étant de démonter comment la corruption de la ville va générer un tel chaos. Le casting est très alléchant, avec Ben McKenzie (The OC), mais on ne sait pas trop si le show ne va pas tourner aux enquêtes de police avec des personnages en clin d’œil… Bruno Heller, créateur de Mentalist, a intérêt à avoir bien ficelé son projet. (♥♥♥)

heroes reborn
Heroes: Reborn (NBC) (mini-série), en 2015 Le retour que personne n’attendait. Le casting (qui devrait inclure certains personnages de la série originelle) se négocie à prix d’or. Mais pourquoi, NBC, pourquoi ? ()

hieroglyph
Hieroglyph (FOX) Un drama où le héros est un voleur qui doit servir le pharaon et se retrouve au milieu d’intrigues de sa cour, avec une bonne dose de magie noire. Une telle reconstitution nécessite des moyens, et le trailer ne rassure pas totalement. On espère quand même un certain dépaysement. ()

iZombie
iZombie (CW) Pas encore de promo pour la nouvelle création du père de Veronica Mars, mais Rob Thomas a trouvé un concept alléchant : une jeune fille devenue zombie cache sa transformation en se nourrissant des cerveaux à la morgue, et découvre qu’elle en tire les souvenirs de ses victimes, au point de pouvoir aider la police et trouver les meurtriers. Le casting est intéressant, avec Rose McIver (Masters of Sex, Once Upon a time), David Anders (Alias), Robert Buckley (666 Park Avenue). On croise les doigts. (♥♥♥)

The Flash

The Flash (CW) Déjà introduite dans Arrow, la série racontera donc les aventures de Barry Allen qui devient l’homme le plus rapide du monde suite à l’explosion d’un accélérateur de particules. Le trailer démonte comme il faut, et j’ai peur que les effets spéciaux soient trop coûteux pour une saison complète, mais l’acteur est très sympathique, et vu ce que les auteurs ont fait avec Arrow, je crois qu’on peut leur faire confiance. (♥♥♥)

the messengers cw
The Messengers (CW) L’explosion d’un objet venu de l’espace donne des pouvoirs à plusieurs personnes, et conformément au livre des révélations l’Apocalypse devrait venir sur Terre. Difficile d’être enthousiaste sur ces énièmes prophéties, mais on a encore le temps de voir venir les choses ()

the whispers
The Whispers (ABC) raconte comment des aliens ont secrètement envahi la Terre et manipulent nos enfants. Tandis que les adultes croient que leurs enfants parlent à des « amis imaginaires », le compte rebours pour la survie de l’humanité est enclenché. On se permettra d’être fortement dubitatif devant ce projet capillotracté…et le trailer n’arrive pas a provoquer d’angoisse. On a même plutôt envie de pouffer de rire.  (0)

Wayward Pines
Wayward Pines (FOX) La série devrait raconter en 10 épisodes comment un agent des services secrets enquêtant dans la ville du même nom sur la disparition d’agents fédéraux, finit par essayer d’en sortir vivant. Ecrite par Night Shyamalan, et bénéficiant d’un casting impressionnant (Matt Dillon en tête), Wayward Pines compte bien faire son effet même si on ne peut s’empêcher de penser au Prisonnier. En tous cas le trailer fonctionne à merveille (♥♥♥♥)

 Thrillers

allegiance
Allegiance (NBC) Ce thriller ressemble beaucoup à The Americans, avec un couple d’espions russes vivant aux USA qui doit reprendre du service après des années de tranquillité. Le problème : on leur demande d’utiliser leur fils, consultant au CIA et spécialiste des affaires russes, qui jusque là ignorait tout de ses parents. Le casting est un peu faiblard avec Scott Cohen et Hope Davis. Pas d’autres images pour le moment. (♥♥)

aquarius
Aquarius (NBC) David Duchovny revient sur le network dans le rôle d’un policier qui découvre les premiers méfaits de Charles Manson, dans les années 60. Aux commandes, le producteur de Prison Break et le scénariste de Profit. On croise les doigts, car ce projet de 13 épisodes est intéressant. (♥♥)

GRACEPOINT
Gracepoint (FOX) Le remake de Broadchurch a-t-il vraiment un intérêt ? Avec le retour d’une partie du casting, qu’en sera-t-il réellement des intrigues, et de l’atmosphère ? Seuls les curieux se lanceront dans l’aventure. Le trailer essaye de véhiculer la même émotion sans jamais y arriver. Mais on est jamais à l’abri d’une bonne surprise. (♥♥)

how to get away with murder
How To Get Away With Murder (ABC) La nouvelle production de Shonda Rhimes est un thriller dans l’univers juridique, où une brillante professeure de droit pousse ses étudiants aux limites de la loi et de la morale, jusqu’au jour où ceux-ci semblent eux-mêmes impliqués dans un meurtre. On nous promet rebondissements, révélations. Espérons que le drama saura garder sa cohérence, et qu’il aura un meilleur départ que Scandal. Le trailer est un peu trop strict pour s’enflammer, mais ça reste alléchant. Le casting semble faiblard. Heureusement on y retrouvera Viola Davis. (♥♥♥)

odyssey
Odyssey (NBC) Anna Friel et Peter Facinelli sont prêts à démasquer une vaste conspiration où des fonds américains financent le djihadisme. On attend toujours le trailer pour avoir une meilleure idée. On espère ne pas avoir droit à du sous-24. ()

secrets and lies
Secrets & Lies (ABC) Ryan Philippe joue un père accusé (à tort ?) du meurtre d’un jeune enfant. Traqué par Juliette Lewis, il va chercher à se défendre dans l’adaptation en 10 épisodes de ce drama australien. Le trailer m’a laissé de marbre, n’arrivant pas à reproduire la moindre tension ou le moindre doute sur la pseudo-culpabilité du héros. Trop plat pour moi (0)

stalker cbs
 Stalker (CBS) La nouvelle production de Kevin Williamson nous promet un thriller psychologique avec deux policiers (Dylan Mc Dermot et Maggie Q) chargés de traquer les stalkers. Au vu du trailer la série semble énormément reposer sur le principe de l’agression surprise, et je ne suis pas sûr que cela puisse fonctionner sur le long terme. ()

state of affairs
State of Affairs (NBC) La série signe le retour de Katherine Heigl sur le petit écran dans le rôle d’une consultante auprès de la Maison Blanche. Ex-fiancée du fils de la Présidente, elle est déterminée à trouver la vérité sur la mort de ce dernier. Le trailer manque singulièrement de conviction. ()

Enquêtes policières

american crime

American Crime (ABC) Écrite par le récemment oscarisé John Ridley (12 Years a slave), ce drama décrit une Amérique encore où les préjugés raciaux l’emportent dans le cadre d’une enquête sur le meurtre et le viol de deux membres d’une communauté. Timothy Hutton et Felicity Huffman figurent dans les premiers rôles. J’ai un peu tendance à me méfier de ce genre de pitchs fourre-tout, surtout avec ABC. On verra si on évite la caricature sociétale et si on arrive à insuffler suffisamment d’émotion parce que malgré un certain soin, le trailer n’est pas aussi bon qu’espéré… (♥♥)

BACKSTROM fox

Backstrom (FOX) Un procedural teinté de comédie avec Rainn Wilson en policier au comportement auto-destructeur ? Le trailer ne donne franchement pas envie, et semble à court d’idées. (0)

battle creek

Battle Creek (CBS) les responsables de House et Breaking Bad s’associent pour ce crime drama où les conceptions de deux détectives s’opposent. Une sorte de combat entre la naïveté et le cynisme. On ne peut s’empêcher de penser à True Detective. On nous promet de l’humour dans les enquêtes et on croise les doigts. (♥♥♥)

CSI cyber
CSI: Cyber  (CBS) Patricia Arquette dans le monde de la cybercriminalité. On pousse un cri de joie et on attend impatiemment cet énième spin off de CSI à la mi-saison. Hum. (0)


NCIS: New Orleans (CBS) Scott Bakula et CCH Pounder font ce nouveau spin-off de NCIS. Et si j’ai de la sympathie pour les acteurs, je ne peux m’empêcher de me dire qu’ils auraient pu trouver bien mieux. Mais bon, chacun a des factures à payer… (0)

Scorpion

Scorpion (CBS) Un nombre incalculable de clichés réunis dans cette production des responsables de Sleepy Hollow, avec l’intention d’en mettre plein la vue. Une équipe de génie, un autiste et sa mère qui ne sert à rien. Un casting assez léger (Robert Patrick et Katherine Mc Phee). Une fois le spectaculaire évacué, que va-t-il en rester ? (♥♥)

shades of blue nbc
Shades of Blue (NBC), pour la fin de saison 2015, Jennifer Lopez incarnera une flic mère célibataire (pff…), qui cherche à trouver la rédemption en s’opposant à ses frères flics eux aussi. Les amateurs de l’actrice seront ravis, mais moi je fuis… (0)

BnXjMB2IEAEFDun.png large
The Mysteries of Laura (NBC) La série se veut un mélange de working mom et d’enquêtes policières, et ça aurait sans doute convenu à USAnetwork, mais le résultat peine à être engageant. En dehors de la sympathie générée par Debra Messing, le trailer enchaîne les clichés. ()

Soaps / Dramas familiaux

empire
Empire (FOX) est un drama sur un empire musical convoité par les 3 fils et l’ex-épouse du patriarche. L’une des rares séries avec un casting entièrement black. Et si l’univers du hip hop (et la musique de Timbaland) y est décrit, c’est davantage pour illustrer la guerre et les coups qui s’annoncent. J’en espère beaucoup, même si musicalement c’est pas du tout ma tasse de thé. Mais le trailer fait son effet. (♥♥♥)

Jane The Virgin
Jane The Virgin (CW) Une jeune fille qui se préserve pour la mariage tombe accidentellement enceinte à la suite d’une fausse manipulation à l’hôpital. Elle se nourrissait de telenovelas et voit sa vie bouleversée : le futur « papa » est le directeur de l’hôtel où elle travaille. J’aime l’idée que les telenovelas pénètrent davantage le marché américain. Les premières images manquent singulièrement de personnages charismatiques, même si l’humour semble être de la partie. ()

Members Only
Members Only (ABC) Adaptée de la série australienne éponyme, la série nous plonge dans l’univers d’un club de fortunés, qui est sur le point de faire faillite. Entre les escroqueries, le fiston qui part avec la nouvelle épouse du patriarche, les affaires de cœur touchant le personnel, il y aura de quoi faire… Mais la décadence des riches, cela m’intéresse davantage sous un regard humoristique… ()

red band society fox
Red Band Society (FOX) On croise les doigts pour que ce teen soap soit à la hauteur. L’idée est originale : Un garçon dans le coma est le narrateur, et à travers son regard on rencontre les patients de l’aile pédiatrique d’un hôpital. Ces derniers vivent là les moments les plus intenses de leur vie, et décident de fonder la red band society (en référence à leur bracelet), afin de s’entraider. Je croise les doigts pour que l’émotion soit au rendez-vous. Et avec Octavia Spencer au générique (Mom), ça devrait bien se passer, non ? Le trailer donne bien envie… (♥♥♥♥)

Drame politique

madam secretary
Madam Secretary (CBS) la nouvelle secrétaire d’état, conseillère aux affaires étrangères (Tea Léoni) nommée par le président à un sens aigu de l éthique et doit gérer sa vie familiale en même temps que les conflits diplomatiques. Le trailer est sympathique et présente une femme « forte » si tant est qu’on puisse aimer ce terme, mais j’espère qu’elle aura aussi un peu plus de personnalité, car la plupart de ses répliques nous font naviguer en terrain un peu trop balisé. (♥♥♥)

Historique

ad nbc

A.D. (NBC) mini-série, en 2015. Tout simplement la suite de la mini-série The Bible, dont la qualité laissait franchement à désirer, quand bien même les pontes de NBC pensent avoir des chiffres d’audience importants. (0)

The Astronaut Wives Club
The Astronaut Wives Club (ABC) Joli casting et joli thème pour la nouvelle production Savage & Schwartz. On y retrouvera Joanna Garcia, Odette Annable, Desmond Harrington pour une plongée de 10 épisodes dans la vie des femmes d’astronautes dans les années 60, scrutées par les médias pendant que leurs maris accomplissaient des missions périlleuses. Une dose d’American Wives ?(♥♥)

Drame Humain

The Slap
The Slap (NBC) (mini-série) Tout simplement le remake de la série australienne, où une claque donnée à un enfant a des répercussions sur la famille, ses valeurs, ses secrets… L’intérêt m’échappe mais le scénariste à la barre n’est pas un manchot. (♥♥)

Au final j’en retiens (3 cœurs ou plus, avec en rouge les séries de cet automne) : Mulaney et A to Z côté comédies, et Gotham, iZombie, The Flash, Wayward Pines, How to get Away with Murder, Battle Creek, Empire, Red Band Society, Madam Secretary côté dramas. Et vous ?

 

 

Upfronts 2013 : ma sélection

upfronts 2013-2014

C’est donc reparti pour une nouvelle saison télévisuelle américaine. Comme chaque année je vous propose donc un résumé des prochaines séries à venir sur les networks américains, classées par genre. Avant de se pourlécher les babines (ou de s’arracher les cheveux), quelques pensées pour celles qui sont parties…

Il y a celles que l’on regrette malgré leurs défauts (comme Smash, Red Widow), celles qui ne nous ont pas laissé un souvenir impérissable (666 Park Avenue, Zero HourGo On, Don’t Trust the b**** in apartment 23, Touch) et celles que l’on préfèrerait oublier (Last Resort, Guys with kids, Deception, Whitney, Up All Night, Animal Practice, 1600 Penn, Do No Harm, The New Normal, Malibu Country, The Mob Doctor, Ben & Kate, Cult, Vegas, Golden Boy, Made in Jersey et j’en oublie. Il y avait aussi ces séries qui ont fait leur temps, et que je ne suivais pas, (ou plus) comme : Happy Endings, The Office, Fringe, Private Practice, CSI New York…

Pour renouveler l’oxygène, que va-t-on donc nous proposer ? La saison dernière comptait 16 nouvelles comédies (dont 4 multi-caméras). Vu que la quasi totalité de ces séries n’ont pas été renouvelées (seules The Neighbors et The Mindy Project ont survécu), la saison 2013-2014 devrait nous proposer pas moins de 21 comédies (dont 6 multi-caméras).

Les upfronts de la saison passée comptaient 23 dramas 4 thrillers, 6 séries fantastiques, 1 musicale, 4 enquêtes policières, 1 de pompiers, 1 legal drama, 1 med-show, 3 séries situées dans le passé (dont Crossbones qui sera finalement diffusée cette saison) et 2 soaps.

Cette saison 2013-2014 nous promet 26 dramas. On notera l’explosion du fantastique avec pas moins de 12 dramas (!) , moins de thrillers (2 seulement), la disparition des séries musicales, pas trop de changement pour le reste : 3 policiers, 2 legal drama, 1 med-show, 1 de pompiers, 2 historiques, 1 soap.. Et en bonus : 2 séries pour le moment atypiques.

A noter : des séries de networks seront également diffusées cet été comme Camp (10 Juillet 2013, NBC), tout simplement centré sur un camp de vacances administrée par Rachel Griffiths, ou Crossing Lines (23 Juin 2013, NBC) avec une équipe chargé d’appréhender des criminels internationaux. Le casting est étonnant: William Fichtner, Donald Sutherland mais aussi – vous ne rêvez pas – Marc Lavoine (!!).

La FOX décide également de ne pas laisser la période estivale de côté, puisqu’on aura pour l’été 2014 le retour de 24, sous-titrée Live another day  (sur 12 semaines, allez comprendre), mais aussi Gang Related et Wayward Pines.

Gang Related

Gang Related (FOX, été 2014) () a un pitch basique sur la lutte contre 3 gangs de Los Angeles (dont un coréen et un latino). La bande-annonce, forcément ne fait pas dans l’originalité. Et l’argument « fast & furious » a un peu de mal à passer (depuis quand c’est une référence ?). Seule bonne nouvelle : un casting sympathique, mais qui ne laisse que peu de place à Terry O’ Quinn.

Wayward Pines

Wayward Pines (FOX, été 2014) (♥♥♥) est un thriller de M. Night Shyamalan, avec Matt Dillon dans le rôle d’un agent secret qui enquête sur la disparition de deux agents du FBI dans la ville du même nom… Plutôt prestigieux. On attend la bande-annonce.

Sur la période de diffusion traditionnelle, voici donc les séries des 5 networks ABC, CBS, NBC, FOX, CW, notées de (0) à (♥♥♥♥♥) en fonction du pitch, du cast, et des trailers. Évidemment cette appréciation n’est pas une prédiction, mais juste mes premières affinités sur le moment : c’est ce qui fait tout le charme des upfronts, pouvoir saliver un peu. On verra à la rentrée ce qu’il en est réellement. Et j’espère de bonnes surprises.

Comédies :

Multi-caméra :

dads

Dads (FOX) () ou comment avoir un superbe casting et se vautrer dans les répliques. Il y a beaucoup de boulot, entre les clichés racistes et les gags visuels de seconde zone. J’aimerais un petit miracle, ça fait longtemps qu’une multi-caméra n’a pas réussi à s’imposer. Mais je ne crois pas que ça sera le cas avec ce… truc.

Mom (CBS) (♥♥) La nouvelle comédie de Chuck Lorre a beau reposer sur le duo Allison Janney / Anna Faris, la relation mère-fille entraperçue dans les extraits n’a rien de plus que ce que l’on voit déjà dans l’écrasante majorité de sitcoms. J’aurai aimé un concept un peu plus relevé. Les gags, heureusement, fonctionnent un peu mieux. Mais vraiment difficile d’en savoir plus.

sean saves the world

Sean Saves the world (NBC) (0) Le retour de Sean Hayes à la comédie a de quoi laisser songeur. A la rigueur le pitch aurait pu faire illusion : un père gay va tenter d’éduquer sa fille adolescente, tout en devant gérer son patron et sa mère. Mais une fois la bande annonce diffusée, le seul mot qui vient à la bouche, c’est : « navrant ». Ou catastrophique. Mais j’ai envie de rester gentil.

Big City Moms Hosts "The Biggest Baby Shower Ever"

Friends with better lives (mi-saison, CBS) () tout juste commandé, parlera d’amis trentenaires qui se jalousent respectivement. On retrouvera entre autres James Van Der Beek en gynécologue trompé par sa femme. Autre membres du cast : Brooklyn Decker et Majandra Delfino. Pourquoi pas.

Undateable

Undateable (mi-saison sans planning défini, NBC) (). Une comédie sur l’art de la drague ? Vraiment le genre de sujet qui peut être lourdingue, mais Bill Lawrence reste une pointure de la comédie, donc pourquoi pas. Ainsi, nos deux héros n’arrivent pas à convaincre les femmes de sortir avec eux. On retrouvera Chris D’Elia de Whitney. Pas de trailer pour en savoir davantage, mais les remaniements incessants de casting font un peu peur.

the Millers

The Millers (CBS) (♥♥♥♥) Greg Garcia passe à la sitcom multi-caméra après avoir laissé son bébé Raising Hope. Et d’après les premières images, l’humour irrévérencieux est toujours là. Mieux, il est porté par un casting incroyable : Will Arnett, Margo Martindale, Beau Bridges,…  Je le sens plutôt très bien.

Single Camera :

Back in the Game (ABC) (0), une comédie lamentable avec James Caan en papi qui doit aider sa fille à entrainer une équipe de joueurs ratés de softball. Tous les clichés y passent, tous les mauvais gags aussi. A fuir !

mixology

Mixology (mi-saison, ABC), () nous propose un concept un peu plus épicé que la normale, à savoir suivre en une saison la soirée de rencontre de 10 célibataires dans un bar. Au programme, donc, râteaux en séries… et évidemment l’amour ! Il va falloir être indulgent avec les gags au vu de la bande-annonce, et j’avoue n’avoir aucune affinité pour le cast. Mais au moins ça n’a pas l’air complètement catastrophique.

super fun night

Super Fun Night (ABC) (0) nous propose de voir les virées nocturnes de trois amies. Si le cast est sympathique avec Rebel Wilson et Liza Lapira,  d’après le trailer, la comédie de Conan O’ Brien ne vole vraiment pas haut. Voir des filles faire les folles et se ridiculiser ça va vite tourner en rond… surtout quand les gags sont vus et revus. Rendez-moi Miranda plutôt.

The Goldbergs

The Goldbergs (ABC) (♥♥) c’est une plongée dans les années 80 qui ne plaira sans doute pas à tout le monde, mais en voyant la bande-annonce j’ai eu des bouffées nostalgiques. Alors ok, les gags sont lamentables, mais il y a du potentiel pour retrouver les sensations d’une comédie familiale à l’ancienne, où les bons sentiments écrasaient le reste. A surveiller.

Trophy Wife

Trophy Wife (ABC) () est encore une comédie familiale, mais sur une famille reconstituée, où notre héroïne est une jeune 3è épouse qui va devoir jongler entre les enfants de 2 précédentes unions, mais aussi avec leurs mères plus mâtures et plus strictes. Le trailer est dynamique mais aucun gag ne fonctionne vraiment. Cela dit il était temps que les séries (re)montrent des familles recomposées de plus en plus complexes.

about a boy

About a boy (mi-saison, NBC) (♥♥) Jason Katims s’attaque à la comédie en adaptant le film de Hugh Grant et en profite pour chercher à caser David Walton qui enchaine bide sur bide. Voilà encore l’histoire d’un homme célibataire immature (et sans enfant). (Qu’est ce que je donnerai pas pour qu’on en arrête avec ce postulat ridicule).  Il va profiter du fils de sa voisine pour enchaîner les conquêtes, les femmes étant sensibles aux pères célibataires. Ce faisant, il met la main dans un rouage inextricable : voilà qu’il va devenir de plus en plus responsable et attentionné. On retrouvera Minnie Driver dans le rôle de la voisine. J’ai quelques doutes au vu des images, et du casting. Mais le nom de Jason Katims est rassurant.

The Family Guide

The Family Guide (mi-saison, NBC) () Ecrite par DJ Nash, la comédie n’en finit plus d’être remaniée, ce qui n’est pas de très bonne augure. Ainsi, Parker Posey n’est plus dans la série mais encore sur les photos promos. La série devrait raconter comment une famille se ré-attache après le divorce des parents, l’un étant aveugle ( l’excellent JK Simmons) et l’autre redevenant adolescente. On devait également retrouver Harold Perrineau dans un second rôle. Sans image, difficile de se faire une opinion, mais pourquoi pas.

michael j fox show

The Michael J Fox Show (NBC) (♥♥♥) l’une des comédies les plus attendues sera le grand retour de l’acteur dans le rôle d’un présentateur télé atteint de la maladie de Parkinson, qui revient à l’antenne après plusieurs années consacrées à sa famille et à sa santé. On peut comprendre pourquoi les chaînes se battaient pour obtenir la série, tant les allers et venues entre son personnage et sa vraie vie promettent d’être intéressantes. En plus, le casting est alléchant : l’excellent Wendell Pierce (Treme, the wire), Betsy Brandt de Breaking Bad, et même Katie Finneran. La bande-annonce rassure : il y a de la place pour de l’auto-dérision, pour se moquer de sa maladie, pour rendre le personnage humain, touchant…

welcome to the family

Welcome to the family (NBC) (0) Le retour de Mary Mc Cormack sera-t-il le bon ? On peut en douter tant le pitch fait peur : l’histoire d’une famille blanche et d’une famille latino obligée de s’entendre depuis que leurs progénitures ont décidé de se marier ensemble. Ah oui, le mariage, c’est à cause de la grossesse, évidemment. La bande annonce est catastrophique. Évidemment.

The Crazy ones (CBS) (♥♥♥) fera inévitablement le buzz à la rentrée avec l’immense Robin Williams en père déjanté de Sarah Michelle Gellar. Evoluant dans le monde de la pub, c’est donc l’occasion de faire exploser la créativité. Hélas, la comédie de David E. Kelley n’a pas l’air très bien écrite, et on risque vite d’avoir un Go On bis, trop centré sur un acteur qui en fait des tonnes.  J’espère me tromper, vraiment.

We are Men (mi-saison, CBS) ()  Encore une autre tentative de parler de la « masculinité défaillante » ? Non, le show semble se focaliser sur 4 « losers qui ont raté leur mariage, qui jouent au basket et se mettent à la drague. On aura vu plus ambitieux. Et si le show compte l’excellent Tony Shalhoub, le retour de Kal Penn, il y a aussi… malheureusement Jerry O’ Connell le maudit. Pas sûr que cela fonctionne, les gags étant assez « bas du front ». Ah, Men of a certain age, comme tu me manques…

Brooklyn Nine Nine

Brooklyn 99 (FOX) () est une comédie single-camera située dans un commissariat, où le boss Andre Braugher se rend compte qu’il a des abrutis sous ses ordres, dont Andy Samberg de Saturday Night Live. L’humour est potache, ras des pâquerettes et forcé, pourquoi pas. Mais bizarrement cela me rappelle que The Unusuals me manque beaucoup…

enlisted

Enlisted (fin de l’automne, FOX) () prend le pari de nous amuser dans l’univers des recrues militaires. Un sujet où nos amis britanniques se sont déjà plantés. Mais Enlisted, au fond, n’est qu’un prétexte à voir des idiots et des incompétents faire n’importe quoi. La bande-annonce est déjà trop longue. Mais oui, c’est sympa de revoir Chris Lower et Geoff Stultz.

Surviving Jack

Surviving Jack (mi-saison, FOX) (♥♥♥), comédie de Bill Lawrence située dans les années 90 sur les relations entre un père et son fils. Une très bonne idée de s’attaquer à cette période sans internet, et culturellement très riche (Ça ne se rapprochera jamais de la série coréenne Answer to 1997 mais c’est un début, ça fait plaisir !). Christopher Meloni est très bon dans le rôle du père, mais la bande-annonce manque de gags plus soutenus pour vraiment totalement convaincre.

Us and them fox

Us and Them (mi-saison, FOX) (♥♥♥♥♥). Remake de la série britannique Gavin & Stacey, avec Jason Ritter et Alexis Bledel. Le résultat est encore mieux qu’espéré. C’est drôle, romantique, les acteurs ont une alchimie fabuleuse. Les seconds rôles, comme prévus, sont désopilants sans être irritants. J’ai hâte. Et je croise déjà les doigts pour que l’audience soit là. En attendant, je vais peut-être regarder l’original.

Dramas :

Fantastique :

believe

Believe (mi-saison, NBC) () Le duo JJ Abrams/ Alfonso Cuaron se charge de nous faire croire aux pouvoirs d’une fille (type télékinésie, lévitation, prédiction du futur…). Avec, pour la protéger du monde extérieur malfaisant, un innocent condamné à mort qui s’enfuit de prison. On peut donc raisonnablement rester sceptique quant à ce remix de Heroes.

dracula

Dracula (NBC) (♥♥), coproduction américano-britannique, revisite le mythe en faisant voyager le personnage dans le Londres de l’ère victorienne, ivre de vengeance, mais follement amoureux. On nous promet de la noirceur, on croise les doigts. Pourvu que la prestation de Jonathan Rhys Meyers soit plus convaincante que dans le trailer, lequel par ailleurs arrive à imposer une certaine vision artistique mais très loin de l’horreur attendue.

almost human

Almost Human (fin de l’automne, FOX) () a tout de la série d’action fantastique et bourrine, avec l’histoire d’un flic qui a pour partenaire un robot qui a des émotions. Ça veut en mettre plein la vue, JJ Abrams oblige, mais j’espère que la thématique cybernétique sera vraiment mieux employée, notamment au niveau éthique.

sleepy hollow

Sleepy Hollow (FOX) (♥♥♥) s’inspire de la thématique du film mais nous propose une toute autre aventure, dans le temps présent, avec un homme du passé déconcerté par ce qu’il voit et le fameux tueur sans tête qui n’en finit plus de massacrer du monde. Les premières images donnent envie, même si évidemment ça n’a plus rien à voir avec l’original et l’ambiance de Tim Burton. Un peu d’humour, pas mal de gore, et beaucoup de mystères. Par les créateurs de Fringe.

Agents Of Shield

Agents of SHIELD (ABC). (♥♥♥♥♥) Le blockbuster de Joss Whedon, tiré des comics et du film Avengers est on ne peut plus alléchant. Seul hic, de taille, est-ce que le budget pourra suivre ? Pour le reste, je fais une totale confiance au script. Always trust the Whedon. Et puis je suis content de retrouver Ming-Na Wen à la télé. On retrouvera aussi la jolie Chloe Bennett de Nashville et J August Richards d’Angel.

Once Upon a Time in Wonderland

Once upon a time in Wonderland (ABC) (♥♥♥♥♥) sorte de spin-off de Once upon a time, mais racontant une histoire unique sur une douzaine d’épisodes, la fiction nous racontera comment Alice, internée, va s’échapper de l’asile pour retourner à Wonderland et retrouver l’homme qu’elle aime. Les images laissent penser que la fiction serait plus mature et plus émouvante que la série-mère. L’actrice de The Slap, Sophie Lowe jouera Alice et semble convaincante. Je croise les doigts pour que Kitsis et Horowitz ne se perdent pas en chemin, mais le fait qu’il s’agisse d’une histoire bouclée est plutôt rassurant pour des auteurs qui ont tendance à s’éparpiller.

Resurrection

Resurrection (mi-saison, ABC) (♥♥♥♥) Sans doute inspirée par la série française Les Revenants, cette série nous raconte comment un garçon de 8 ans semble être revenu à la vie 32 ans après son décès. Il retrouve ses parents qui ont bien vieilli et son retour marque fortement la communauté. Le casting est sympathique, avec Omar Epps, Frances Fischer, Samaire Armstrong… Et l’ambiance semble être mystérieuse et émouvante. J’ai hâte de voir ce que ça peut donner.

Intelligence (mi-saison, CBS) (0) Sur le papier, ça ressemble fort à un remake de Chuck, où Josh Holloway a dans son cerveau un internet illimité qui fait de lui une arme très convoitée. Sauf que ce héros est un vrai soldat surentrainé, un brin machiste. Bref, le superhéros trop cool pour enquêter et réduire ses ennemis en cendre. A se demander pourquoi lui associer Marg Helgenberger et Meghan Ory d’Once upon a time. Et la bande-annonce réduit encore plus le potentiel du show.

star crossed

Star-Crossed (mi-saison, CW) (0) c’est un Romeo et Juliette revisité avec deux clans : les humains, et les Atrian, une race d’extra-terrestres considérés comme une menace, et qui vont devoir peu à peu s’intégrer. Et évidemment les premières tentatives d’intégration se passent au lycée du coin. C’est là que notre héroïne humaine (Aimee Teegarden) retrouve son copain alien d’enfance. Et puis pour économiser les effets spéciaux, nos aliens sont tous des ados tatoués dans le cou. Trop cool.

The 100

The Hundred (mi-saison, CW) () L’histoire d’ados nés dans les stations spatiales à la suite d’une guerre nucléaire mondiale, et qui vont devoir retourner 100 ans plus tard pour voir s’il est possible de la repeupler. L’extrait est trop court pour juger de quoi que ce soit. J’ai de sérieux doutes sur l’ambition du projet. Mais au moins ma curiosité est préservée.

the originals

The Originals (CW) (0) Spin-off de The Vampire Diaries avec le personnage de Klaus, hybride vampire/loup-garou qui va s’allier avec les sorcières pour reprendre le pouvoir à New Orleans. On dirait que le trailer minimaliste ne s’adresse qu’aux fans de la série originale, et bon voir un défilé de mannequins torturés boire un coup, c’est pas trop mon truc.

The Tomorrow People

The Tomorrow People (CW) (0) l’histoire d’ados aux pouvoirs surnaturels, qui forment une future race d’élus de l’humanité, et qui sont pourchassés par des méchants adultes. Oui d’après les courts extraits, c’est aussi mauvais que ça en a l’air.

Historique/ Revisitant le passé :

Crossbones

Crossbones (mi-saison, NBC) (♥♥) La série moralement ambiguë sur le combat entre les pirates et les britanniques a tout pour plaire. L’histoire d’un homme chargé d’assassiner Barbe Noire, mais qui se surprend à se rapprocher de lui. Vivement les premières images.

THE CW UPFRONTS 2013

Reign (CW) (0) Chouette une série sur l’éducation de la jeune Mary Stuart en France. On va donc parler fauconneries, broderie, poésie de Ronsard… Ah non. Il va falloir avoir beaucoup de mansuétude devant la reconstitution historique. Tout fait cheap dans les images, et le triangle amoureux à venir n’est pas très engageant.

Un show de pompiers

Chicago PD

Chicago PD (mi-saison sans planning défini, NBC) (0) : Après les pompiers de Chicago Fire, Dick Wolfe s’engage de suite dans un spin-off policier sur le district 21 de Chicago, ses patrouilleurs et ses enquêteurs, avec à leur tête Jason Beghe en homme de caractère qui n’hésite pas à prendre des raccourcis avec la loi. Ce qui ne plait pas trop à Jon Seda qui rêve de devenir son successeur. Il va falloir se démarquer et surprendre…

Policier :

ironside

Ironside (NBC) (0) Un remake de L’homme de fer, ce détective qui combat le crime depuis son fauteuil roulant. Cette fois joué par Blair Underwood, ça fait un choc. La bande annonce essaye de donner du rythme et de l’action à un show qui était bien plus cérébral. Bref, ça sent pas bon du tout.

The Blacklist

The Blacklist (NBC) () va nous rejouer la partition du criminel qui aide le FBI. Le twist, c’est que cette aide cache bien des mystères. On devrait retrouver James Spader dans le rôle du criminel qui veut faire tomber tous les méchants de la planète (issus de la fameuse blacklist) et Megan Boone l’ingénue du FBI chargée de le contrôler. Le trailer est extrêmement prévisible et le tout manque de panache et de charisme. Bof, bof.

killer women

Killer Women (mi-saison, ABC) (0) pense que son atout est la présence de Tricia Helfer en une Texas Ranger qui flingue à tout va. Malheureusement c’est du bourrinage de bas-étage, dénué d’humour, qui pense qu’il suffit de montrer une fille avec un flingue pour rendre l’action « cool ». Pitoyable.

Thriller :

crisis

Crisis (mi-saison, NBC) (♥♥♥) Ce thriller nous propose de voir comment, à partir d’enlèvements d’enfants de familles puissantes, on en arrive à une crise politique majeure. C’est le grand retour de Gillian Anderson. On espère que la malédiction de Rachael Taylor s’arrête ici, et que la série soit à la hauteur de son pitch, en délivrant une vraie tension et de bons twists. La bande-annonce est efficace mais aurait pu être un peu plus sombre…

Hostages (CBS) (♥♥♥♥) Jerry Bruckheimer revient avec un thriller, certes teinté d’action, mais plus ambitieux, plus ambigu qu’espéré. L’histoire d’une chirurgienne chargée d’opérer le président des Etats Unis, et qui doit le tuer pour sauver sa famille retenue prisonnière par des méchants à la moralité bien plus complexe qu’il n’y parait. On nous promet des rebondissements, bien sûr, mais aussi la peinture d’une famille dysfonctionnelle. Le casting est également alléchant, entre Toni Collette, Dylan Mc Dermott, Tate Donovan, et Sandrine Holt… La preview fait croire que le défi sera relevé. Je croise les doigts.

Médical :

The Night Shift

Nightshift (mi-saison sans planning défini, NBC) (0) est une série médicale qui comme son nom l’indique décrit le service de nuit d’un hôpital, composé notamment d’un médecin militaire qui va s’opposer au management qui veut en réduire les coûts de fonctionnement. Quand on voit la façon dont les fictions médicales traitent de la problématique (au secours Grey’s Anatomy), on peut toujours rêver. Mais en l’absence de trailer, l’affiche fait très peur.

Legal Drama :

Rake

Rake (mi-saison, FOX) (♥♥♥) est le remake de la série australienne du même nom, à propos d’un avocat au comportement auto-destructeur au milieu de tous ses problèmes, qu’ils soient professionnels ou privés (son ex-femme, le fisc, ses paris, …). C’est l’occasion de retrouver Greg Kinnear, très à l’aise dans ce rôle vu la bande-annonce. Beaucoup de scènes comiques, et un bon feeling s’en dégage.

reckless

Reckless (mi-saison, CBS) () Ce legal drama nous promet une histoire d’amour entre avocat et procureur ainsi qu’un scandale sexuel de grande ampleur. En l’absence d’images autre que twitter, difficile de juger. On retrouvera Anna Wood (Deception) et Cam Gigandet.

Soap :

Betrayal

Betrayal (ABC) () a du potentiel dans son histoire d’amour entre une femme mariée et un homme qui se révèle être la partie adverse du procès qui concerne sa famille. Hannah Ware a déjà prouvé dans Boss qu’elle avait du talent, et les échanges semblent suffisamment passionnés pour être crédibles. Mais j’ignore s’il y a vraiment quelque chose au-delà de cette histoire de trahison, si les ressorts juridiques et émotionnels seront vraiment de la partie. Le trailer laisse un peu sur la faim.

Les atypiques :

Lucky 7

Lucky 7 (ABC) () a un pitch intéressant : celui de plusieurs collègues de travail qui gagnent à la loterie. Malheureusement le trailer n’en dit pas vraiment plus, sinon que chaque personnage espère que ses ennuis disparaîtront grâce à ce coup de chance. J’ai toujours eu un faible pour les histoires de loterie (rappelez-vous  la série de 1983 : Lottery!), donc je reste curieux. Mais il manque des ingrédients…

Mind Games

Mind Games (ABC) () c’est l’histoire d’un duo de frères manipulateurs : l’un, scientifique, l’autre, escroc, qui savent parfaitement comment régler les problèmes de leurs clients. On dirait une série d’USANetwork. La présence de Christian Slater ne me rassure pas trop étant donné le nombre de ratage à son actif. C’est d’ailleurs plutôt  l’excellent Steve Zahn (Treme) qui fait le show. On navigue dans la drôlerie et l’empathie, et je ne vois pas ça durer très longtemps, mais pourquoi pas.

Au final, qu’en retenir ?

Pour ma part je retiens donc principalement (au moins 3 cœurs) : la comédie multi-caméras The Millers, les comédies single-caméra The Michael J Fox Show, The crazy ones, Surviving Jack et Us and Them. Côté dramas, je penche plutôt pour les dramas fantastiques Sleepy hollow, Agents of SHIELD, Once upon a time in Wonderland,  et Resurrection. Les thrillers seront Crisis et Hostages. Et puis je compte beaucoup aussi sur le legal drama Rake.

Au passage, je note que mes attentes sont plutôt bien réparties par chaîne (4 série de la FOX, 3 séries de CBS, 3 séries d’ABC, 2 séries de NBC). Je comprends aussi pourquoi CBS a commandé davantage de sitcoms cette saison, il y a de belles choses, contrairement à ABC qui se vautre lamentablement. Enfin, à l’opposé du spectre des dramas, c’est zéro pointé pour CW. (Quand je pense que Nikita n’a droit qu’à une saison de 6 maigres épisodes à la mi-saison…)

Vivement la rentrée !

Et vous, qu’est ce qui vous donne envie ?

The Secret Circle [Pilote]

Souvenez-vous. 1996 : The Craft sort au cinéma. L’histoire ? Des jeunes filles (dont Robin Tunney) qui explorent leurs nouveaux pouvoirs de sorcières, et évidemment ça tourne mal. 1998 : Surfant sur la vague, Aaron Spelling produit pour le petit écran Charmed, où l’histoire de jeunes sorcières qui découvrent leurs pouvoirs …. et évidemment ça tourne mal !

La sorcellerie a toujours été à la télévision américaine. Bewitched (en français, ma sorcière bien aimée), c’était aussi l’histoire d’une sorcière qui utilise ses pouvoirs… et évidemment ça tourne mal ! (merci la belle-mère !)

Alors pour cette saison 2011, CW a décidé d’actualiser la thématique. The Secret Circle, c’est l’histoire de jeunes sorcières qui découvrent leurs pouvoirs… et… bon vous avez compris.

Je n’avais rien contre la thématique, mais j’espérais quelque chose d’un peu plus ambitieux, étant donné que cette série est l’adaptation de romans.

Pour se plonger dans l’atmosphère, la réalisation est en tous cas efficace : des sorts chantonnés, une maison en ruine, du feu, de l’eau, un orage, toute la panoplie est là.  Malheureusement, tout cela ressemble bien à un cahier des charges : ce qui prime n’est pas de raconter une histoire originale, c’est de caser tous les éléments qui devraient en faire un succès auprès des ados. Un casting avec de jeunes acteurs (dont Britanny Robertson de Life Unexpected), un triangle amoureux qui ne fait pas dans la finesse (puisqu’on vous dit que leur coup de foudre c’est à cause du destin, ne cherchez pas plus loin voyons), des habits à la mode et des coiffures impeccables et bien sûr l’éternel antagonisme entre la blonde et la brune. Tout est si simple finalement, à cet âge, pourquoi créer quelque chose avec, je ne sais pas, disons, des dialogues intelligents, des rebondissements qui ne soient pas prévisibles…

Je vais faire mon petit couplet rétrograde, mais quelle image, au fond, on donne à l’ado d’aujourd’hui. Celui de l’amour au premier regard, des méchants que l’on reconnait aussi instantanément, sans parler des fringues, ce culte de l’apparence… Tout doit être fait pour que l’ado émette son jugement de suite. Pauvre génération…

Et finalement c’est ça qui agace : ce millimétrage permanent, tout est mâché, pré-digéré. Rien n’est laissé au hasard, ce qui compte c’est l’image, et rien que l’image. Des gouttes d’eau qui volent, une victime qui se noie par terre, des trombes d’eau, des incendies…. Oui mais encore ? J’en reviens au même reproche que je faisais à l’époque d’Heroes (ou de no ordinary family), qui ne plaçait que des démonstrations de pouvoirs (« hein, vous avez vu comme c’est cool ! ». Les effets spéciaux ne doivent jamais remplacer l’histoire. Je n’ose imaginer la suite.

D’ailleurs, vous avez remarqué, je n’ai pas encore parlé de l’histoire de ce pilote. Il faut dire que c’est une telle accumulation de clichés que je défie quiconque d’être surpris par le moindre élément. Notre héroïne est orpheline, elle arrive dans une ville où tout le monde l’attend, car elle est supposée débloquer les pouvoirs des autres jeunes de son âge. Et surprise, ses parents et leurs parents sont/ont été aussi de grands sorciers !

Finalement la sorcellerie, c’est simple. T’en es ou t’en es pas…

Hmm, moi j’en suis pas.