Les OST de séries et de films coréens

Comme je l’avais annoncé, voici un article sur un des points les plus réussis des dramas et des films coréens : leurs musiques. Il me sera impossible d’être exhaustif sur ce sujet, je me contenterai donc de vous donner les tendances, ainsi évidemment qu’une très longue liste de coups de cœur. Vous vous apercevrez d’ailleurs bien vite que ces musiques sont très éclectiques.

J’espère que vous me pardonnerez parce qu’il est particulièrement difficile de retrouver les auteurs des compositions originales, surtout quand on ne sait pas lire le coréen. La rédaction de cet article n’a pas été chose aisée, énoncer des titres peut vite s’avérer ennuyeux, j’espère que vous le lirez tout de même jusqu’au bout.

Vous aviez déjà pu vous en rendre compte dans un précédent post, j’ai vraiment un faible pour les BO, a fortiori si elles sont orchestrales. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les mêmes noms reviennent ici.

  • La volonté de remettre à leur sauce des grands classiques :

Il peut s’agir de musique classique, comme l’utilisation de Chopin (prélude op.28 n°7) dans A moment to remember.

Ou encore de l’air de Puccini (Nessun dorma) dans ce même film.

Le canon de Pachelbel est aussi très utilisé (dans My Sassy Girl, mais aussi dans The Classic). Pour quiconque a vu la fameuse scène de la rose dans My Sassy Girl, vous n’écouterez plus jamais le canon de Pachelbel de la même manière.

Vous pourrez aussi entendre Vivaldi (Cello Concerto RV424 B minor) dans  The Classic.

Et pour ceux qui n’aiment pas la musique classique, après quelques films coréens, vous pourrez peut-être changer d’avis.

  • Une influence hispanique croissante :

    Des exemples ? El dia que me quieras, ou La paloma dans A moment to remember. On trouve aussi Volare ou Cucurucucu paloma dans My wife got married.

    Mais je pense surtout à If We, de Jin Ho dans la série Alone In Love, dont la Bossa Nova est délicieusement langoureuse et émouvante. Il existe également une autre version de ce morceau, au rythme de Samba beaucoup plus soutenu, plus légère, célébrant la simplicité. C’est d’ailleurs très fréquent d’entendre des chansons à base de bossa nova/samba, les voix et la prononciation coréennes y font merveille. Pour voir une interprétation live de Jin Ho, allez . Mais ne tombez pas amoureux, hein. Je vous aurai prévenu.

    Même la mélodie de Jeux Interdits figure dans l’OST d’Autumn Tale/ Autumn in my heart.

    • Un regard sur les classiques de la chanson française.

    Il n’est en effet pas rare d’entendre des chansons françaises dans une série coréenne.

    Par exemple dans My name is Kim Sam Soon, vous entendrez « parole, parole », le duo Dalida/Alain Delon. Soulmate a également un beau palmarès.

    Tiens, si vous allez … ça ne vous rappelle rien ?

    • Une influence anglo-saxonne majeure

    Comment imaginer une autre intro à Sex is zero sans le tube des 70’s des Go Go’s girls (we got the beat) ?

    Parfois, c’est carrément à une réorchestration que vous aurez droit. Sacrilège diront ceux qui écouteront la version orchestrale de Knockin on Heaven’s Door dans Windstruck. Et pourtant, si évidemment on ne peut oublier Bob Dylan ou les Guns n’ roses, cette réorchestration est vraiment très émouvante. La chanson est aussi chantée plutôt joliment dans ce même film par Youme. Bon il faut dire aussi que la chanson se prête bien aux réorchestrations comme le prouve cette liste de personnes qui l’ont accommodé à leur sauce.

    Car oui Bob Dylan est bien apprécié. Un autre exemple ? Vous pourrez retrouver « Don’t think twice it’s allright » ainsi qu’une version orchestrale dans My Wife got married.

    • Quelques ajouts japonais :

    Il est finalement assez rare d’entendre des groupes japonais. Pourtant, le titre Tears de X-Japan est sublime dans Windstruck. (je vous recommande d’ailleurs plus que fortement la sublime version orchestrale de Tears, plus difficile à trouver).

    • Des groupes habitués à être dans des OST :

    Boo Hwal ( un groupe crée en 1986 et dont les membres ne cessent de changer depuis) . Par exemple ils ont participé au film A moment to remember et au drama Someday.

    J’en reparlerai plus bas, mais vraiment, The Fog est une très belle chanson. L’interprétation du chanteur vaut le détour.

    Loveholic, mon groupe coréen préféré, qui s’est malheureusement transformé en Loveholics depuis le départ de sa chanteuse Jisun. C’est bien simple, on les retrouve très fréquemment : Wonderful Life, Loveholic, My Name Is Kim Sam Soon, le film 200 Pounds Beauty, Que Sera Sera, Coffee Prince, You’re Beautiful et j’en passe. J’aime aussi leur Outing dans April Snow. J’en profite pour recommander l’écoute de leur double best-of (dramatic cinematic sorti en 2008).

    Clazziquai (encore appelé Classiquai Project) est un groupe mélangeant musique électronique, acid jazz et house. Il  a notamment participé à la BO d’April Snow (c’est la fameuse chanson du concert), du drama My Name Is Kim Sam Soon (Be my love, She is sont deux titres qui les ont rendus célèbres). Clazziquai est un groupe dont Alex est le membre le plus connu, il a notamment participé à des multiples OST (200 Pounds Beauty, Seducing Mr Perfect) et a aussi collaboré avec Jisun, l’ex-chanteuse de Loveholic.

    On pourra aussi citer Sweet Sorrow, assez peu connus malgré leurs multiples participations (film Love Me Not, drama Alone in love).

    • Le piano, instrument de musique numéro un :

    s’il y a bien un instrument de musique plébiscité dans les musiques de films, c’est bien celui-là. Comme les mélodies sont vraiment magnifiques, les partitions sont d’ailleurs souvent reprises par des amateurs sur youtube.

    Quelques idées :

    A moment to remember (min seol)

    Mais je vous invite aussi à écouter l’OST de My Sassy Girl (Lullaby, Lost Memory, ou Love and Longing).

    Ou encore la version piano de Goodbye dans l’OST de Sad Movie.

    Souvent  des réorchestrations piano sont faites pour les thèmes des séries. On pense notamment à l’OST de Winter Sonata, qui s’est énormément vendue, sous toutes ses versions (chansons, instrus, ou même orgue/xylophone eh oui !).

    Bien qu’elles ne soient pas du même niveau que mes précédents exemples, je n’oublie pas non plus les quelques notes de piano dans Alone in Love (sarang ee sarang eh ge mood da, ou bo nae ji mot han ma eum). Ces notes expriment bien plus qu’elles ne semblent le dire. Et elles font partie du cœur de la série.

    • Des partitions mélancoliques

    Après les magnifiques mélodies piano, il était temps de parler des compositions orchestrales.

    Dans un registre discret et dramatique, Cho Sung Woo en est un maître incontesté, fidèle collaborateur des films de Hur Jin Ho (Christmas in august, musique d’April Snow). Je n’ai pas réussi à trouver un lien audible pour la version instrumentale de the road (April Snow), dommage.

    Mais je vous conseille plus particulièrement l’OST de Taegukgi (Frères de sang) par Lee Dong-Jun. L’Epilogue vous donnera des frissons.

    Je recommande également la musique de fin de Marathon, où on sent la musique prendre corps dans l’athlète autiste , lui redonner du souffle, le pousser vers l’avant, et le faire rêver. (Piano et violons). Une vraie merveille, impossible à trouver en streaming sur la toile, désolé.

    L’ost de The Classic (par Jo Yeong-Wook) est très belle aussi (le morceau At the riverside).

    Au rayon séries, bien sûr, je recommande la discrète et simple mélodie d’Alone In love (bo nae ji mot han ma eum (Piano & Guitar With Strings) de Choi Woo Hyuk.

    Sinon, parmi les grands classiques il y a bien sûr Autumn Tale.

    Parfois c’est un peu moins mélancolique, comme Close to you de l’OST de Vineyard Man. On ne peut mieux décrire une journée ensoleillée qui redonne vigueur et espoir.

    • Les chansons pop langoureuses

    L’impact varie effectivement selon que vous avez regardé la série ou non…

    Personnellement j’ai un faible pour:

    ah moo ri saeng gak hae do nan nuh reul par Sweet Sorrow (Alone In Love), dont je vous ai déjà parlé.

    Dois-je le répéter ? j’aime beaucoup  The Fog de Boo Hwal (Someday).

    Plus joyeuse, Lee Sun Hee chante Fox Rain pour l’OST de My Girlfriend is a gumiho, c’est un de mes derniers coups de cœur. Le refrain fait vraiment penser à un conte pour enfants.

    • Les chansons pop un peu plus toniques :

    Impossible de ne pas faire mention de l’OST de Coffee Prince, qui est tout simplement incontournable, avec The Melody, qui chante Lalala, it’s love (ou un autre titre, encore plus « enfantin » comme Polly). Ou encore Tearliner qui chante Go Go Chan. De quoi vous redonner le sourire !

    Autre excellente BO, celle de Personal Taste (je vous ai déjà dit qu’elle tournait en boucle chez moi ?) : maldo andwae (it can’t be) par Younha, Gaseumi mungkeul (touched my heart) par SeeYa, Sarang mandeulgi (making love) par 4minute.

    Beaucoup plus douce mais baignant dans la joie de vivre : Someday de Yoong Jin. (Someday)

    Au rayon film j’aime beaucoup la chanson phare du film My girl and i.

    Dans un registre plus enfantin, vous pouvez aussi écouter l’actrice Moon Geun Young chanter dans l’OST du film Innocent Steps.

    Parfois on quitte carrément la pop : le groupe Gloomy 30’s a réalisé un excellent titre Change pour le drama Chuno. Même si au début on peut s’interroger sur leur pertinence à l’écran (ça détonne un peu).

    • Soulmate, un cas à part :

    L’OST de Soulmate est vraiment extraordinaire, et nécessitait un petit aparté. La musique est au cœur de la série pour faire naître l’émotion,  et vous trouverez ainsi Corinne Bailey Rae, Fiona Apple, Everything but the girl, Jason Mraz, Lisa Loeb, Bananarama, John Lennon, sachant que les très belles chansons thèmes sont C’mon Through et The Stuff de Lasse Lindh et This is not a love song des français de Nouvelle Vague. Une OST culte, tout simplement, qui permet à la série de prendre une toute autre dimension.

    • De très bonnes ventes :

    Parfois les BO font d’excellente ventes. On ne peut ainsi passer sous silence les nombreuses chansons de You’re Beautiful, la BO de Winter Sonata ou du film 200 Pounds Beauty (grâce à la performance de l’actrice Kim Ah Joong lors du remake de la chanson de Blondie « Maria »). Je crois aussi que la BO de Full House avait cartonnée en son temps (il est vrai que la chanson un myeong de Why rentrait dans la tête à force d’être répétée tous les quart d’heure. C’est ça aussi la malédiction des OST coréennes). Je n’oublie pas non plus Goong dont la chanson phare a tourné en boucle à la télé.

    • Encore, encore !

    Et ma chanson coréenne la plus écoutée ? Je crois que c’est Shin Seung Hun qui chante « I Believe » de l’ost de My Sassy Girl (prestation live ici). (Même si avec le temps je préfère la version piano instrumentale).

    Bref, on pourrait en parler encore très longtemps. Par exemple je suis sûr que Livia vous donnera prochainement d’autres conseils (The Legend, ou la musique d’I am the legend par exemple ? ;). (Le premier qui me dit « it’s gonna be legendary » sort..).

    Je pourrai aussi vous dire que j’adore le générique et le thème de Flowers for my life (introuvable) (drama que je recommande très très fortement), ou la musique de Story of a man qui distille efficacement la tension.

    Pour ma part, j’ai volontairement zappé les productions boys ou girl band kpop qui ne correspondent pas à ma sensibilité (enfin est ce qu’un homme peut rester insensible au clip Gee des Wonder Girls, je vous le demande), mais sachez qu’il en existe plein (comme Dash Girl dans l’OST de My Fair Lady).

    Besoin d’idées ? Allez voir ici (attention ce sont apparemment des réorchestrations, mais ça vous donne une idée d’autres titres à écouter).

    La production d’OST est très riche en Corée. Je suis sûr que vous avez des centaines d’autres suggestions (il faut bien arrêter cet article à un moment donné), alors n’hésitez pas à les mentionner dans vos commentaires.

    Publicités

    playlist de Juillet : japon – corée

    Quelques mots tout d’abord pour m’excuser du manque de mise à jour ces derniers jours. J’avoue avoir eu une baisse de régime temporaire, principalement lié au fait que je n’avance pas suffisamment dans les séries que je regarde. Ca devrait s’améliorer dans les jours à venir.

    En attendant vous aurez certainement remarqué mon expérimentation (le mixpod en haut à droite). Je croyais qu’il était impossible de rajouter un lecteur mp3 video sur un site wordpress.com, mais j’y suis arrivé finalement.

    J’en profite donc pour mettre une petite playlist asiatique. Vous constaterez rapidement que je suis davantage dans la musique orchestrale (ou piano) que dans la jpop ou la kpop, où j’avoue c’est moins mon truc. Mais je n’ai pas suffisamment exploré tout ça.

    J’ai donc mis Loveholic, un groupe coréen qui fait de très belles mélodies (trop déprimantes diront certains, mais je trouve que les chansons tristes sont souvent les meilleures, allez comprendre). J’apprécie particulièrement la chanson mirage.

    Au programme également des génériques et des BO et MV de séries  : les séries japonaises Last Friends, Summer Snow, les séries coréennes Alone in Love, Someday,  The Vineyard man, Coffee Prince, Soulmate, Winter Sonata, Flowers for my life.

    Au rayon films : le très beau film japonais Be With You, ainsi que la BO d’Azumi, et des films coréens comme My Sassy Girl, Windstruck (avec une version orchestrale de Tears (X-Japan), A moment to remember et April Snow.

    Et puis en bonus, « salad song » chanté notamment par Yoon Eun Hye.

    Pour une autre videoplaylist, rendez vous en Août, elle sera probablement américaine.

    2010 Musique en séries (version américaine)

    C’est en rédigeant mon précédent article sur le cinéma coréen, qui possède de magnifiques BO, que je me suis posé cette question : Vous arrive-t-il souvent de fredonner un générique ou de vous faire une petite compil’ pour un trajet ?

    Si ces dernières années les génériques se font de plus en plus courts, voire inexistants, y a-t-il eu quelques génériques accrocheurs cette saison ?

    C’est sûr, on atteindra peut-être plus jamais le statut culte d’un Magnum ou d’un Mission impossible, mais de nos jours, que fredonneriez-vous ?

    De mon côté, peu de génériques m’ont séduit cette saison. En ces temps de vache maigre, il faut bien se contenter de ce qu’on a : Life Unexpected, qui fait penser à Dido (Beautiful Tree de Rain Perry) ; ou bien Parenthood qui utilise Bob Dylan, ou Men of a certain age qui aime les Beach Boys. Et puis si on aime le style, pourquoi pas essayer celui de Treme, par John Boutte ? Le générique de Dollhouse aussi était pas mal et créé pour l’occasion (What you don’t know de Jonatha Brooke). Il y a aussi le générique de Community, par the 88

    Pensez aussi un peu à ceux qui sont toujours là : Massive Attack pour House, Barenaked Ladies pour The Big Bang Theory

    Si vous préférez les bandes originales orchestrales originales, elles ont quasiment disparu de la circulation au profit d’une mélodie raccourcie (quand elle existe). Il reste cependant Hans Zimmer a conçu encore une fois un très beau thème pour The Pacific. (Bon j’adore Hans Zimmer aussi, donc ça aide). Et bien sûr les partitions de Lost (grâce à l’excellent Michael Giacchino) ou de Dexter (Rolfe Kent et Daniel Licht)

    Autre alternative pour se faire une compilation « actuelle », prendre des chansons phares utilisées dans les séries, comme Cobrastyle (Teddybears) dans Chuck.

    Enfin, en dernier recours, il vous faudra analyser les séries qui utilisent en fond et en quasi permanence des chansons, comme Grey’s anatomy. Mais là, je n’ai pas le courage.

    Fort heureusement, en amateur de fictions asiatiques, j’ai beaucoup plus de choix. Mais ça fera l’objet d’un article à part entière.

    Et vous, sans passer par la case nostalgie, vous prendriez quoi dans votre compil’ ?