2010 Musique en séries (version américaine)

C’est en rédigeant mon précédent article sur le cinéma coréen, qui possède de magnifiques BO, que je me suis posé cette question : Vous arrive-t-il souvent de fredonner un générique ou de vous faire une petite compil’ pour un trajet ?

Si ces dernières années les génériques se font de plus en plus courts, voire inexistants, y a-t-il eu quelques génériques accrocheurs cette saison ?

C’est sûr, on atteindra peut-être plus jamais le statut culte d’un Magnum ou d’un Mission impossible, mais de nos jours, que fredonneriez-vous ?

De mon côté, peu de génériques m’ont séduit cette saison. En ces temps de vache maigre, il faut bien se contenter de ce qu’on a : Life Unexpected, qui fait penser à Dido (Beautiful Tree de Rain Perry) ; ou bien Parenthood qui utilise Bob Dylan, ou Men of a certain age qui aime les Beach Boys. Et puis si on aime le style, pourquoi pas essayer celui de Treme, par John Boutte ? Le générique de Dollhouse aussi était pas mal et créé pour l’occasion (What you don’t know de Jonatha Brooke). Il y a aussi le générique de Community, par the 88

Pensez aussi un peu à ceux qui sont toujours là : Massive Attack pour House, Barenaked Ladies pour The Big Bang Theory

Si vous préférez les bandes originales orchestrales originales, elles ont quasiment disparu de la circulation au profit d’une mélodie raccourcie (quand elle existe). Il reste cependant Hans Zimmer a conçu encore une fois un très beau thème pour The Pacific. (Bon j’adore Hans Zimmer aussi, donc ça aide). Et bien sûr les partitions de Lost (grâce à l’excellent Michael Giacchino) ou de Dexter (Rolfe Kent et Daniel Licht)

Autre alternative pour se faire une compilation « actuelle », prendre des chansons phares utilisées dans les séries, comme Cobrastyle (Teddybears) dans Chuck.

Enfin, en dernier recours, il vous faudra analyser les séries qui utilisent en fond et en quasi permanence des chansons, comme Grey’s anatomy. Mais là, je n’ai pas le courage.

Fort heureusement, en amateur de fictions asiatiques, j’ai beaucoup plus de choix. Mais ça fera l’objet d’un article à part entière.

Et vous, sans passer par la case nostalgie, vous prendriez quoi dans votre compil’ ?

Publicités