Cinédramas a 1 an

J’ai longtemps hésité avant de faire cette note. Fallait-il fêter le premier anniversaire de ce blog ? En effet, ma toute première note date du 9 décembre 2009, elle concernait la fin de Monk. Mais à l’époque je n’étais pas très régulier. Ce n’est véritablement qu’à partir du mois de Mai 2010 que le blog a démarré.  Et depuis Octobre mes ennuis de santé m’empêchent de reprendre un rythme véritablement journalier. Ce qui s’est d’ailleurs vu sur la fréquentation du site qui pour la première fois s’est tassée alors qu’elle était en constante augmentation.

En un an, je n’ai donc publié que 167 articles soit presque un article tous les deux jours.

La majorité des articles concerne encore les séries américaines (53 %). Viennent ensuite les dramas coréens (22 %), le cinéma asiatique (10 %) et les dramas japonais (7%). La catégorie hors propos correspond à 8 % des articles.

Pour autant, le blog fait son audience sur les dramas coréens. Et si j’en crois le résultat du sondage en bas de la colonne droite, une majorité de lecteurs préfère les dramas coréens, puis les séries américaines.

En effet, en dehors du bilan de mi-saison américaine 2009, et de la série Arrested Development, les articles les plus lus traitent de la fiction coréenne : sélection de dramas, présentations d’acteurs, OST, militantisme, suicide et l’introduction au cinéma coréen. La première série coréenne est Full House, qui je suppose doit encore être diffusée dans d’autres pays même si elle date de 2004 (Diffusion au Maghreb ?). Elle est suivie par le pilote de My Girlfriend is a gumiho. Au rayon actrices et acteurs, pas de surprises, Yoon Eun Hye est bien en tête, suivie par Lee Byung Hun, Song Hye Kyo et Jun Ji Hyun. Logique, même si je pensais que Son Ye Jin serait un peu plus recherchée.

Mais assez parlé chiffres. Cinédramas est pour moi une jolie aventure sur la toile, lancée alors que je me retrouvais un peu déçu par le cloisonnement des sériephiles. J’avais envie de parler de ce que j’aime, sans forcément être dilué dans les topics de forums. Car pour donner envie, il faut être visible. J’ignore si mon pari est gagné, si parmi vous quelqu’un a osé regarder ce qui se fait ailleurs. Si c’était le cas, j’en serai vraiment très heureux. Mon militantisme, de toutes manières, ne s’arrêtera pas en si bon chemin.

Ce que je n’attendais pas, en revanche, c’était l’accueil chaleureux de la blogosphère sériephile. Je pensais, en m’éloignant des forums, que j’allais perdre cette dimension passionnée et que ces échanges allaient me manquer. J’ai découvert des gens formidables, des discussions intéressantes, tolérantes, respectueuses. Ma liste de séries à voir un jour ne cesse de s’étoffer. En vous lisant, c’est ma flamme de passionné que vous ravivez. Je regrette simplement de ne pas commenter davantage sur vos différents blogs depuis Octobre.

Je tiens à remercier personnellement certains blogueurs qui m’ont envoyé des messages de soutien alors que je n’étais pas bien. (Soyez rassurés, ça va un peu mieux mais je ne vois toujours pas le bout du tunnel). Livia, Céline, Tite souris, David, du fond du cœur, merci. J’en profite pour saluer une fois encore l’extrême générosité de David, un père Noël comme on en fait plus. J’ai reçu tes cadeaux, je suis très touché.

Et puis parce que c’est pas dans ma nature de ne parler que de moi, il est bon aussi de faire un rappel. Amis lecteurs, je vous encourage vivement à suivre les blogs que j’ai mis en lien dans la colonne de droite. Sans ordre de préférence.

Ladyteruki. Son rythme de parution et sa curiosité télévisuelle ne cessent de m’épater. Une militante encore plus ambitieuse que moi, puisqu’elle vous fera parcourir le monde entier. Allez la soutenir, sur Series Live ou sur son blog. Sans elle, la téléphagie serait bien morne.

Livia, elle, réussit le tour de force de me captiver à chaque article de My Tele is rich. C’est toujours très agréable à lire, très bien illustré, que ce soit pour une série britannique, américaine, japonaise, coréenne ou même taïwanaise ! Si seulement je pouvais avoir ton rythme de visionnage, Livia !

Tite Souris, du blog Luminophore est sur la toile depuis plusieurs années. Et sa liste de critique de séries de tous horizons est tout simplement impressionnante. J’attends toujours avec impatience de lire ses découvertes. (Tite Souris, j’appréhende ta critique d’Alone in Love – donne moi des indices sur Twitter si tu peux 😉 J’aurai du te proposer Coffee Prince aussi mais il est tellement incontournable qu’il n’a pas besoin de plus d’exposition, et de toute manière je reste persuadé que tu la verras également un jour).

David, du blog Kulture Series, en plus d’être généreux, est très créatif. Vive le montage vidéo ! Enfin, qualité supplémentaire, il milite aussi pour des séries d’autres nationalités. Comme les séries allemandes. Rien que ça, ça démontre une grande ouverture d’esprit. Et il écoute Helene Fischer aussi. Ah non, on me souffle dans l’oreille que c’est Scooter, pas Fischer. Faut que j’arrête la bière Fischer moi. Et les blagues aussi, peut-être.

Céline, du blog Les  Critikeurs, est une fan de sitcom. Mêmes des pas drôles comme Community (je taquine, hein 😉 ). Et elle aime Docteur Qui au point d’en faire des sondages réguliers. Bon elle a un défaut, elle regarde pas encore des séries non anglophones. Mais je ne désespère pas. En attendant, son blog vaut le coup d’œil.

Naka, du blog Naka No montages, parle de tout. C’est bien simple, je me demande comment il fait pour dormir. Il était déjà insomniaque avant de voir le drama coréen Coma ou la série américaine The Walking Dead, donc je ne m’explique pas. C’est génial, on ne sait jamais sur quoi on va tomber sur son blog. Mis à part les torses nus, bien sûr.

Lorna, du blog Lorna en séries, s’est également mise aux dramas japonais après moultes années dans le microcosme occidental. Tous les jours je croise les doigts pour qu’elle retente l’expérience. Et The Legend alors ? ^^

Nephtys, du blog Nephtys Séries, a un peu d’avance sur sa collègue précédente. Un peu de coréen, un peu de japonais. J’attends la suite dès que son nouvel ordinateur sera opérationnel. Non parce que c’est pas bien de faire du teasing comme ça et de nous quitter d’un coup.

Saru, du blog Allons-y, qui s’en va et revient, je suis sûr que c’est un coup du Docteur Qui.

Sinon, côté blog asiatique j’attends toujours le retour de Dramas & eiga, Douraku wo wakeru et de Laikanou. En attendant je lis Lynda de Blablas-drama et Amy de la vie n’est pas un drama.

Alors quelles résolutions pour l’année à venir ? De toute évidence, je vais avoir un planning chargé, aussi bien dans ma vie personnelle (je me marie l’été prochain) que – je l’espère – professionnelle (parce que c’est juste pas possible d’avoir autant de diplômes sans trouver de boulot). Je croise les doigts pour que ma santé s’améliore, cette année 2010 a été catastrophique. De toute façon, je ne compte pas arrêter ce blog, même s’il capte une bonne partie de mon temps « restant ».

Quant au contenu, si vous avez des suggestions, questions, remarques, critiques, n’hésitez pas. En tous cas merci encore pour votre fidélité, et vos nombreux commentaires même si je n’y réponds pas toujours.

Et puis comme les dramas coréens attirent beaucoup de monde , et même si je ne suis pas k-pop, je me suis dit qu’un joyeux anniversaire en coréen s’imposait. J’espère qu’on ne m’en voudra pas de récupérer cette vidéo.

35 quoi ?

Il y en a qui rêvent des 35 heures, moi je cauchemarde sur mes 35… ans acquis tout fraîchement aujourd’hui, alors que mon corps me fait toujours souffrir comme si j’en avais au moins 90.

J’avais plein d’idées en tête pour faire un billet téléphagique à ce propos. Et puis non, finalement, ça me déprimerait encore plus de regarder dans le rétro. Positivons, plein de bonnes choses nous attendent encore. Tiens, Bryan Fuller qui revient faire de la télé sur Sy Fy, voilà une nouvelle enthousiasmante.

Et puis tant qu’on y est à fêter, j’approche bientôt la centaine …d’articles et de tweets. Ouf !

Du vieillissement des acteurs de série

Le mot est lâché. Alors que mon univers télévisuel évolue, je me rends compte que mes idoles ont pris un coup de vieux. Oui, c’est triste de vieillir.

Et pourtant, il n’y a pas si longtemps encore, je ricanais devant Courteney Cox qui tire sur sa peau fripée/botoxée. Cougar Town ?  J’y voyais là une preuve de plus de l’égo surdimensionné des actrices. Se prouver qu’on est pas has been, qu’on existe encore, qu’on peut encore susciter le désir alors que les jeunes ne cessent d’affluer, pour moi ça a quelque chose de désespéré, dans le mauvais sens du terme. C’est la vie, la roue tourne, il est temps d’accepter des rôles convenant enfin à son âge (si seulement c’était possible dans les teen shows, d’ailleurs !). Et ne me sortez pas le couplet féministe sur le phénomène des cougars, please.

Non, ce que je voulais dire, c’est que je trouve normal que les rôles soient distribués selon l’âge des acteurs. Mais ça ne m’empêche pas d’avoir un choc quand je vois Scott Bakula (Quantum Leap) vieillissant dans Men of a certain age.  C’est là que je me dis que moi aussi j’ai vieilli. J’ai mesuré le temps qui passe en voyant ces acteurs se transformer.

Cette évolution on la sent au fil des saisons. Sarah Michelle Gellar avait 20 ans quand elle a commencé Buffy. 7 ans plus tard, (« aidée » par les régimes hollywoodiens), elle ne ressemble plus beaucoup à la jeune femme qu’elle était. Aujourd’hui, en 2010…

C’est encore plus frappant en voyant Kelsey Grammer, qui passe physiquement du jeune psychiatre dans Cheers à un vieil homme proche de la retraite dans ses dernières sitcoms avortées. Le temps a donc passé si vite ?

Et rien ne m’énerve plus que ces actrices défigurées avec du botox, qui se lancent dans une course perdue d’avance au lieu d’accepter la réalité.

Oui, c’est dur de vieillir.

Et moi je vais avoir 35 ans dans 15 jours. A quoi ressembleront mes idoles d’aujourd’hui quand j’aurai 20 ans de plus ? A quoi ressemblerai-je aussi ?