Cinédramas, le retour

Après plus d’un an de pause forcée, il est grand temps de reprendre le chemin du clavier. J’ignore encore à quelle périodicité je vais pouvoir écrire, puisque mon projet n’est pas encore terminé (je vous en reparle dès que possible ; petit indice : ça concerne les dramas coréens).

Mon année de sériephile fut donc bien étrange, puisque je n’ai pas pu vous donner mes impressions, à part une notation de la saison américaine chez Smallthings. Mais cette année fut extrêmement bien remplie en découvertes et coups de cœur, et j’ai réussi à aborder presque 160 séries américaines. J’en ai parfois le tournis, et lorsqu’on me demande « ma série du moment », « une série à conseiller », je n’arrive même plus à piocher dans ce répertoire gigantesque… C’est ça aussi sans doute la « peak TV » : avoir tellement de noms en tête que plus aucune série n’arrive à surgir instantanément…

Je dois donc malheureusement faire l’impasse sur cette année passée, mais je compte bien parler rapidement de la rentrée américaine dans un prochain article. Il faut dire que celle-ci est pour l’instant bien morose…

Et finalement ça tombe bien, ça me laissera plus de temps pour parler de dramas coréens ! Là aussi j’avais du progressivement abandonner l’idée de donner mes impressions, l’actualité submergeant le peu de secondes restantes.

Il est certain que jamais le blog ne pourra connaître ses débuts prolifiques, mais je croise les doigts…

Un grand merci à tous ceux qui viennent encore occasionnellement ici.

Bonne année !

happy new year 2014

2014 est devant nous. Une année pleine d’espoir, de rêves, et je profite de cette minute trente de calme pour vous souhaiter le meilleur, à tous points de vue bien sûr. La liste des vœux est la même chaque année : l’amour, la santé, le bonheur, l’épanouissement professionnel et la rémunération qui va avec !

Et je vous souhaite évidemment une année riche d’expériences nouvelles, dans la joie et le partage de cette folle passion du petit écran. On espère de meilleures séries américaines, un regain d’émotion et de créativité du côté coréen, toujours autant de belles surprises au Royaume Uni, et de magnifiques bizarreries japonaises. Le tout si possible, en s’infiltrant sans crier gare dans nos plannings déjà surchargés !

Bonne année ! Happy New Year ! Seh heh bok mani bat uh seyo ! Akemashite omedetô gozaimasu !

Meri Keuriseumaseu !

merry christmas

Pour cette veillée de Noël, je vous adresse mes meilleurs vœux. Avec une pensée particulière pour toutes les personnes seules ou malades qui n’ont pas la chance de pouvoir vivre ce moment si particulier auprès des leurs.

On aimerait bien sûr que les gens ouvrent leurs cœurs toute l’année, et pas seulement à cette période. Mais il n’appartient qu’à nous de faire vivre cet espoir d’un monde plus apaisé, plus solidaire, plus sage.

Cette trêve prend d’autant plus de signification pour moi cette année, car j’ai l’immense bonheur de pouvoir la transmettre à mon fils âgé d’à peine 17 jours. Une lourde responsabilité, aussi,  celle de lui faire comprendre que la vie et l’amour sont des miracles qu’il nous faut protéger. Vous me permettrez également d’adresser un vibrant hommage à ma femme, pour la souffrance qu’elle endure encore, pour ses sacrifices, pour son amour inconditionnel. Je suis encore aujourd’hui ébahi par son courage, et forcément très fier d’elle.

Profitez de ces moments, gardez en les meilleurs souvenirs possibles, car notre rythme de vie ne laisse que peu de place aux rattrapages. Buvez – avec modération – à vos amours, soignez votre estomac, gavez vous de nourriture spirituelle, et remerciez bien le Père Noël pour sa générosité, en vous rappelant bien sûr qu’aucun cadeau au monde ne vous donnera plus de joie que celui de voir le sourire de votre entourage.

J’en profite pour vous donner quelques nouvelles du blog, dont le rythme de parution a sérieusement ralenti depuis la naissance de notre petite merveille. Si j’arrive plus ou moins à rattraper peu à peu mon retard en matière de séries américaines, j’ai du faire l’impasse sur les nouveautés asiatiques pour Décembre. J’ignore encore comment je vais trouver le temps pour rédiger mon bilan annuel. Peut-être vais-je devoir trouver une forme plus concise. Mais il me faudra surtout trouver l’énergie pour taper devant un écran avec à peine quelques heures de sommeil !

Cette semaine se révèle d’autant plus alléchante pour les sériephiles que les christmas specials de Call The Midwife et Downton Abbey promettent beaucoup. Et nous devrions enfin connaître le tour de passe-passe de Sherlock Holmes, lors de sa troisième saison. Enfin, je n’oublie pas le serie finale de Nikita, qui va terriblement me manquer dans les mois à venir. Bref, pas de quoi éteindre sa télé devant la cheminée !

Je vous souhaite encore un très joyeux Noël. Et à bientôt !

Les bilans hebdomadaires reviennent

écrire

Comme les années précédentes, les bilans hebdomadaires sont de retour dès dimanche prochain. Vous y retrouverez donc quelques lignes de critique, mes impressions sur les épisodes de séries occidentales diffusées dans la semaine, exceptés les pilotes (qui ont leurs propres articles, évidemment).

Pas de système de notation, si ce n’est que chaque épisode marquant aura son illustration avec une capture d’écran non spoiler. L’intérêt est de pouvoir faire ces fameux bilans statistiques en fin de saison (combien d’épisodes marquants par série, et à quels moments de la saison).

Alors, outre les nouveautés (pour l’instant seules Brooklyn nine-nine et Sleepy hollow seront testées pendant quelques épisodes), quelles séries vais-je suivre cette saison ?

Du côté des comédies :

C’est déjà mal parti pour the Mindy Project, qui offre un premier épisode de seconde saison sans saveur, et qui semble tellement heureuse de sa nouvelle recrue… donc clairement, cela dépendra de la qualité des nouvelles comédies.

Raising Hope, the Big Bang Theory et 2 Broke Girls reviendront squatter mes écrans avec plaisir.

Du côté des dramas :

The Walking Dead, Elementary, Nashville, The Americans, Bates Motel, Arrow, Nikita, Game of Thrones, The Good Wife, Parenthood devraient revenir sans soucis. Quant à Grey’s Anatomy, vu l’annonce du prochain départ du meilleur personnage de la série, je suis bien obligé de continuer à suivre.

Je poursuis Homeland avec le faible espoir que les scénaristes tombent malades et confient le script à des stagiaires.

Once upon a time a intérêt à faire un début de saison convaincant.

J’arrête the Mentalist, et reviendrais éventuellement en cas d’épisode majeur, mais je doute que la série soit capable de se relever désormais.

Enfin, je n’oublie pas non plus le retour de Downton Abbey, que j’attends impatiemment.