Bilan de semaine 31

American Crime 1.09 Je ne peux m’empêcher de penser que le show tire sur la corde depuis qu’on nous a promis – à tort – des clashs violents. Nous en sommes au 9è épisode et la procédure juridique commence à peine à prendre forme. Il en est de même pour chaque histoire familiale (le père latino qui veut sauver son fils, le père absent qui explique ses erreurs, le couple de drogués qui finit par se séparer, etc…). Je réclamais davantage d’intensité, quelque chose de plus percutant comme les débuts de la série qui tirait un portrait d’une Amérique éclatée. Je ne m’ennuie pas encore mais je m’inquiète.

Arrow 3.21 Ok, on l’a compris, pas la peine de nous le répéter tout l’épisode. Oliver est mort, vive Al-machin-chose. Entre la démonstration forcée d’un héros qui devient obscur, et les énièmes lamentations sur le sort de celui-ci (c’est pas comme si on nous avait pas déjà fait le coup cette saison), on finit par trouver le temps long. J’ai espéré, en vain, un réveil chez Théa, qui lui donnerait enfin un peu plus de carrure. Autant dire que le visionnage fut douloureux… Vous rajoutez à cela un mariage-gag et une menace biologique tout aussi ridicule et cette fin de saison s’annonce catastrophique.

Bates Motel 3.08 Pas mal. On attendait tous que Norma fasse un mauvais choix à propos de son fils, ou qu’elle nierait les faits, mais de là à à accepter un message aussi incestueux…  Je suis en revanche davantage déçu par ce qui arrive à Dylan. Depuis le début cette histoire sentait mauvais, et n’est qu’une énième variation de ce qui lui est déjà arrivé. Dommage ,j’aurai préféré le voir plus intégré à l’arc principal.

Dig 1.09 Dommage. Le récit en arrive au twist pour le twist, au mépris de la cohérence d’un quelconque plan, sans aucun respect pour la temporalité. Seul bon point, le fait que la série n’hésite pas à fermer la porte de manière brutal à certains personnages. Maintenant je reste quand même curieux de voir la fin.

Elementary 3.22 Bof. C’est bien de vouloir développer la vie affective des personnages secondaires, mais on a quand même l’impression d’une intrigue bouche-trou alors qu’on arrive à la fin de la saison. Quant à l’intrigue policière, elle est peut-être un peu trop conventionnelle pour la série, même si on apprécie ses rebondissements et sa logique. Bref, un épisode en panne d’idées.

Finding Carter 2.05 Mis à part le speech du père à sa fille sur ses erreurs passées (et qui reflètent son comportement), tout est à jeter à la poubelle. Les ados sont devenus des vraies tête-à-claques, incapables de faire leur auto-critique. Et pas un seul épisode sans une fête. Comme si le seul moyen de faire parler des personnages ados étaient de les montrer jaloux ou bourrés. En évoquant le déchirement entre deux familles, ses petits secrets, la série avait du potentiel, mais il ne reste plus rien aujourd’hui. Et difficile d’avaler l’énième histoire de drogue de Crash…

Gotham 1.21 Tout ça pour ça. Cette intrigue de l’Ogre était épouvantable, et n’a pas vraiment servi à relancer le personnage de Barbara qui cumule les intrigues insipides (coucherie lesbienne, victime d’un serial killer…) Du côté de Wayne Enterprise, là aussi la révélation n’a rien de choquant et c’est tout le problème d’un univers qui a déjà ses codes trop établis. On aurait aussi pu se réjouir de la folie de Nygma, mais il manque encore son intégration aux autres intrigues pour se satisfaire de l’évolution de son personnage. Enfin, heureusement il reste Pingouin, et ses coups tordus. Mais il était un peu trop facile de deviner l’issue. Pourquoi faire appel à une arme planquée alors qu’il y avait des milliers de moyens de tuer Maroni ? Bref, je suis dans l’ensemble toujours déçu par les scénaristes qui n’arrivent pas vraiment à faire autre chose qu’établir un joli décor…

Grey’s Anatomy 11.22 Ce double épisode est plombé par deux gros défauts de mise en scène. D’abord, ces flashbacks pour épileptiques, grossiers, redondants, sans émotion. Ok, on avait compris que Meredith ramenait tout, tout, absolument tout à sa mère. Pas besoin de se passer en boucle les mêmes scènes en accéléré. Ce n’est pas de l’évocation, c’est du remplissage. Ce qui me ramène aux longueurs de certains échanges. C’est bien d’amener la sœur de Derek devant la réalité d’une perte, c’est mieux d’arriver à le faire de façon émouvante. Plus l’échange s’allonge, plus l’artificiel saute aux yeux, quand bien même les acteurs s’en sortent bien. Enfin, on aurait au moins pu avoir une tentative d’échange avec Christina, même si l’actrice n’était pas disponible. Dur de digérer qu’on la raye de la carte de cette manière… Pour le reste, c’était une bonne idée d’avancer dans le temps afin de nous préparer à la surprise du bébé. Mais les histoires racontées sont ridicules (le désaccord de Bailey sur la réanimation ne débouche sur rien d’autre que…. « profitons du moment présent » (!), et la demande en mariage inversée est en désaccord complet avec ce que voulait exprimer Webber (à savoir, ça lui fait du bien d’exprimer ses sentiments de façon romantique). Webber ne demandait pas à sa promise de changer, d’être romantique alors qu’elle est cartésienne, il voulait juste qu’elle accepte ce qu’il est. Alors c’est quoi cette dernière scène ?

iZombie 1.07 C’est bien mieux. L’épisode ne se contente pas d’une intrigue policière poussive (et cliché – vive l’instinct maternel, l’instinct paternel ça n’existe pas). Il y a tout d’abord un grand nombre de répliques qui élèvent un peu le niveau, couplé à un peu d’humour (le cerveau gay). Et puis surtout, une jolie surprise nous attend côté zombi. De quoi être un peu plus optimiste. Si seulement les intrigues policières étaient plus travaillées, là j’aurai mieux senti l’esprit Veronica Mars. Je croise les doigts, on peut y arriver.

jane the virgin 1e20

Jane The Virgin 1.20 Beaucoup aimé. D’une part parce que Petra revient enfin – et en plein forme. D’autre part parce que les auteurs se lâchent à nouveau que ce soit avec le combat de catch et la mise en scène des oppositions façon jeu vidéo, et aussi grâce à l’exploitation de l’univers de la télénovela, délaissé trop longtemps. Bref, la série reprend son grain de folie, et ça fait du bien, surtout après avoir passé autant de temps dans l’exploration des sentiments de couple et les envies d’écriture de notre héroïne… Ouf !

Marvel’s Agents of SHIELD 2.19 Houlà. Je pensais qu’avec le retour de Ward et d’Hydra, la série allait retrouver un peu d’enjeux et de tension. Hélas, les auteurs n’arrivent pas à rendre crédible ce jeu des alliances qui se font et se défont. Il en résulte un spectacle creux, sans investissement… et, pire,  sans grande surprise. Reste la liaison avec le film Avengers, pour les amoureux de l’univers… Mais clairement, les priorités ont été inversées.

mom 2e22

Mom 2.22 Bien aimé. Le seul point qui me dérange, c’est qu’on avait la possibilité de parler famille, éducation des enfants, et qu’on retourne toujours vers l’antagonisme mère-fille. C’est compréhensible, mais frustrant. En revanche, l’épisode a de solides atouts niveau gags, et termine la saison avec émotion et rires. Bravo.

Nashville 3.20 J’y ai presque cru. Les auteurs allaient enfin nous débarrasser du maire et de ses histoires foireuses. Snif. Je suis également déçu qu’on nous remette le cas de la mère de Micah pour inventer une nouvelle dispute avec Scarlett. Tout comme je me demande vraiment quel a été l’intérêt d’avoir Aguilera jusque là. Bref, j’attends toujours des intrigues un peu plus passionnantes et émouvantes.

Once Upon a time 4.20 Le flashback sur le passé d’Emma était sans surprise, et on peine à percevoir son amitié avec Lilith. C’est dommage parce qu’il y avait moyen de rendre ce dernier personnage plus torturé et complexe. Quant à la révélation finale du côté de Robin Hood, elle fait vraiment sourire… Pas sûr que ce soit l’effet recherché.

silicon valley 2e03

Silicon Valley 2.03 Yes, yes, yes !! J’attendais vraiment que la série délaisse ses gags de troisième zone pour se concentrer sur son univers impitoyable, et j’adore vraiment ce qui arrive à notre fine équipe. Ça vise juste, ça surprend, et surtout ça se permet d’exploiter habilement un personnage laissé sur le carreau. Wow.

The Big Bang Theory 8.23 Encore une fois une bonne idée (mettre les mères de Leonard et Sheldon côte-à-côte) ne donne pas de développement savoureux. La plupart des scènes nage dans la médiocrité des échanges, et du côté de Bernadette c’est pas mieux non plus. Grosse fatigue ?

the Flash 1.20 Évidemment cet épisode clé délivre une bonne dose de tension maintenant que les cartes sont sur la table. Mais les auteurs jouent un peu trop avec le feu, à répéter les mêmes révélations, encore et encore, sans vraiment apporter une explication complémentaire. Cela étant, cette fin de saison n’a plus rien à voir avec les débuts calamiteux de la série. Ouf.

The Good Wife 6.20 Joli. D’un côté un malentendu qui déchire à nouveau la firme – et non sans humour. De l’autre côté Kalinda qui joue son dernier acte. L’équilibre était parfait entre la comédie, le drame et la tension. Il n’était pas facile après l’épisode précédent de relancer les choses, mais les auteurs s’en sortent bien. Et puis je suis vraiment content de voir Oliver Platt aussi joliment exploité.

the Last Man on Earth 1.12 Achevez-moi. C’est terrible de se dire à chaque épisode que les auteurs ne peuvent que changer de sujet. Mais non, la partition sexuelle est exactement la même. Sauf que maintenant, je n’en veux plus seulement à Phil, mais au cast entier. La série qui aura magnifiquement gâché son potentiel.

The Odd Couple 1.09 Du bon et du moins bon. J’aime toujours la gestuelle et la dynamique de la série, mais beaucoup de dialogues sonnent désespérément vides, surtout quand les auteurs insistent lourdement (la photo des fesses). Il y a encore du boulot…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s