Pilotes de la semaine : Weird Loners, Olympus, Younger, The Lizzie Borden Chronicles, American Odyssey, The Dovekeepers, Your Family or Mine

Weird Loners

mini feu rouge 2Weird Loners (USA, FOX) Voilà encore une énième comédie de célibataires, qui tend à régurgiter les préceptes hypocrites à la mode. Si vous êtes encore célibataire, c’est que vous êtes bizarre (d’où le titre), mais comme vous êtes une cible marketing, on vous explique que tout va bien (d’où l’exposé). Vous pouvez donc avoir confiance pour la suite : les clichés abondent sur le petit gros idiot qui ne pense qu’à manger, l’artiste incomprise, tandis qu’on vous vend un couple de mannequins qui sont tristes parce qu’ils ne sont pas de la pointure de Gosling et Johannson. Les pauvres chous. Et vous savez quoi ? C’est rigolo de se moquer des mariages des autres tout en rêvant d’en avoir un. Ça rend tout de suite les personnages très sympathiques. Si encore les gags étaient à la hauteur… Fuyez ce recueil du célibat pour les nuls.

Olympus

mini feu rouge 2Olympus (USA, SyFy) Ce n’est pas tout de s’inspirer de la mythologie grecque, avec ses oracles, ses cyclopes et l’accès à Olympe. Encore faut-il proposer une réalisation à la hauteur de ses ambitions. Et là le décalage est cruel. Pratiquement chaque plan a été tourné sur fond vert, et mal intégré, brisant de fait toute possibilité pour le téléspectateur de rentrer dans l’univers. Vous rajoutez à ça un scénario linéaire, longuet et prévisible, et des chorégraphies de combat à pleurer. Bref, pour nous pauvres mortels, c’est vraiment ennuyeux à …

Younger

mini feu orange 2Younger (USA, TVLand) Quel plaisir de revoir Sutton Foster à la télévision après Bunheads. La bonne nouvelle c’est que le show de Darren Star (Sex and The City) a suffisamment de de piquant et de bonne humeur malgré une discussion un peu au ras des pâquerettes. La mauvaise nouvelle, c’est qu’il est difficile pour un spectateur mâle (âgé) de s’intéresser à des aspects très girly comme la drague contemporaine ou l’épilation pubienne. Malgré tout, le concept est intéressant : une femme de quarante ans (mère divorcée) passe pour une jeune diplômée afin d’obtenir un job. Le phénomène cougar revisité. On aurait aimé un petit discours supplémentaire sur le jeunisme, et il manque vraiment le point de vue masculin (nous ne sommes pas des êtres dépravés qui ne pensent qu’au sexe, merci). Bref, le show a du potentiel s’il arrive à s’élargir.

lizzie borden

mini feu rouge 2The Lizzie Borden Chronicles (USA, Lifetime) Avec Christina Ricci incarnant une tueuse machiavélique à la fin du 19è siècle, on aurait pu penser que la nouvelle série de Lifetime avait ses chances. Hélas, il faut surmonter une réalisation clipesque de très mauvais goût, qui veut à tout prix nous vendre ralentis et flashs gores, et une histoire prévisible dès l’entrée en scène du demi-frère qui veut sa part d’héritage. Bref, on s’ennuie rapidement.

american odyssey

mini feu rouge 2American Odyssey (USA, NBC) On nous refait le coup de la conspiration gouvernementale qui élimine des braves soldats américains qui tombent sur un secret. Cette fois, c’est Anna Friel qui s’y colle, avec des mercenaires qui veulent sa peau au Mali. La réalisation est correcte, mais comment ne pas bailler devant ces histoires vues et vues ? Dommage…

the dovekeepers

mini feu rouge 2The Dovekeepers (USA, CBS) Avec un joli casting, une histoire ancrée au temps des juifs et des romains, on était en droit d’attendre autre chose qu’un récit verbeux et des histoires d’amour forcées. On repassera pour le côté épique, la saga, elle, fait plutôt dormir…

your family or mine

mini feu orange 2Your Family or mine (USA, TBS) Dans la droite lignée des sitcoms familiales, your family or mine nous propose de façon alternée la belle-famille de chaque membre d’un couple. Pour le pilote, les auteurs ont eu la main lourde en insistant sur une nanny-cam qui fait fantasmer tous les parents et grand-parents (!), et un dessin d’enfant qui permet bien des critiques. D’un côté on pourrait saluer cette volonté de tirer profit au maximum des situations comiques, mais de l’autre, on arrive vite à trouver le temps long. Avec Greg Malins aux commandes, on s’attendait à quelque chose d’un peu plus digeste. Par curiosité, j’attends de voir l’autre belle-famille dans l’épisode prochain…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s