Bilan de semaine 25

American Crime 1.03 J’aime vraiment beaucoup le temps que l’on passe auprès de nos personnages, pour comprendre leurs points de vue respectifs. Il aurait été facile de pointer du doigt les coupables, mais le show ne cherche pas à faire une démonstration, il décortique prudemment. Il me manquait cependant un peu plus d’émotions pour m’impliquer davantage, mais les réflexions dégagées sont intéressantes. Maintenant tout est en place, et j’espère que la tension va monter d’un cran.

Arrow 3.16 Autant j’ai bien aimé l’idée d’approfondir la réflexion sur les motivations de notre héros, autant l’épisode m’a semblé un peu bavard. Mais le plus décevant, au fond, c’est qu’on nous rejoue la partition du faux vigilante qui détruit la renommée du vrai. Rebondir, oui, mais pas à n’importe quel prix.

bates motel 3e02

Bates Motel 3.02 Bien aimé. Une fois de plus la série exploite parfaitement le duo Norma/Norma, en poussant cette fois-ci le jeu encore plus loin. Et puis le rendez-vous amoureux de Norman fut impeccable, à la fois mignon et terrifiant dès que le sujet du sexe fut abordé. Kudos à l’acteur, vraiment brillant.

Better Call Saul 1.07 Bien aimé. Dès qu’on s’intéresse à Jimmy et à son talent pour imaginer une façon de s’en sortir, l’épisode devient à la fois drôle, touchant, et réserve un joli twist. Par contre, le rythme de l’épisode reste encore un peu mollasson à mon goût.

Black Sails 2.08 Je sais. Je vais encore me plaindre des bavardages de la série, mais en même temps, il ne s’est strictement rien passé dans cet épisode, qui en plus est tellement dans la droite lignée du précédent qu’il est extrêmement prévisible. Je suis sûr qu’on peut résumer l’action de la série entière en moins de 30 secondes.

Dig 1.03 Le show continue de placer ses indices, et il est encore assez difficile de savoir de deviner le plan de tout ce petit monde. A ce jeu là, les auteurs prennent le risque de faire du remplissage (comme ce qui se passe sur le bateau). Du coup malgré quelques rebondissements je m’inquiète pour l’avenir de la sériesi elle continue de tirer sur la corde ainsi. Surtout, la plupart des twists n’ont pas de grande conséquence…

Grey’s Anatomy 11.16 D’un côté je suis content que la série essaye encore d’explorer certaines tragédies, même si les histoires restent prévisibles. De l’autre, je suis toujours agacé par cette tendance à censurer la réaction de l’environnement du patient une fois que son cas est réglé. Comme si les auteurs ne concevaient l’émotion que dans le rapport patient-professionnel. Qu’en est-il de la famille lorsqu’on leur annonce un décès, une naissance, un accident… ? Ces moments là ne sont pas plus répétitifs que les trames de sauvetage médical. Quant au dialogue sur le fait que notre jeune étudiante en médecine sera un super docteur plus tard parce qu’elle « ressent les choses », c’est exactement le même discours proféré au tout début de la série. Bref, mon constat est le même : la série a bien du mal à (ré)inventer des propos intéressants et continue sa course éperdue au sexe.

indian summers 1e05

Indian Summers 1.05 J’ai adoré. Le show se complexifie de plus en plus, en rajoutant à la fois dans les intrigues politiques (le sort des intouchables et la manipulation pour diviser le pays), dans le background des personnages (la fiancée), et bien sûr les élans amoureux… Le show a mis du temps à démarrer, mais là je suis complètement sous le charme. Et puis quelle photographie !

Jane The Virgin 1.16 J’aime de plus en plus ce qu’ils arrivent à faire du personnage de Rafael. Il fallait lui donner une certaine étoffe, des blessures, pour éviter le syndrome du playboy à la tête vide et surtout permettre de mieux ressentir une alchimie avec Jane. Dommage que l’épisode soit aussi plat (les aventures littéraires de Jane sont loin d’être passionnantes).

Marvel’s Agents Of SHIELD 2.13 Bof. Avec Skye qui essaye de maîtriser ses pouvoirs et son père qui n’arrive pas à constituer une réelle menace, on s’ennuie ferme. Et l’intrigue sur l »organisation secrète opposée à SHIELD » est tellement mal amenée qu’on a bien du mal à se passionner pour elle. Il me faut plus qu’un simple logo pour réellement faire décoller les enjeux…

Once Upon a time 4.15 Les trois vilains sont totalement accessoires, et l’épisode n’arrive jamais à décoller, tant il use des mêmes subterfuges de vols d’identité. Il ne reste plus qu’à espérer que Rumple va épicer enfin un peu la recette. Mais j’ai de gros doutes.

the flash 1e15

the Flash 1.15 Wow. C’est bien l’une des rares fois cette saison où j’ai eu l’impression d’être récompensé pour ma patience. Il m’aura fallu fermer les yeux sur certains comportements ridicules, mais entre la révélation sur le Reverse-Flash, Cisco, et bien sûr le voyage dans le temps, la tension fut enfin là. Je ne suis toujours pas fan de la relation Barry-Iris, mais au moins on avance… jusqu’à ce que Barry corrige le futur dans le prochain épisode.

The Good wife 6.15 Pas mal. Comme toujours le show est bien écrit et les multitudes d’intrigues donnent du rythme à l’ensemble. J’apprécie vraiment ce qu’ils ont fait du candidat opposé à Alicia. Maintenant je suis curieux de voir les retombées concernant Peter, et le résultat des élections, bien sûr.

The Last Man On Earth 1.04 Un bon épisode, même s’il est moins irrésistible que les précédents. J’aime surtout la façon dont les auteurs nous décrivent notre héros. Certes, c’est un lâche, fainéant, menteur, mais il a un reste de compas moral qui lui empêche de faire du mal à autrui. C’est ce qui le rend sympathique. Maintenant je suis toujours curieux de voir vers quoi la série va nous emmener…

The Walking Dead 5.14 Pas mal. Plutôt que des ennemis cruels, on redécouvre une autre noirceur de l’âme humaine : la lâcheté. Le seul mauvais point, au fond, est que le réalisateur en fait des tonnes sur les agonies des personnages.

12 Monkeys 1.10 J’aime beaucoup la dramaturgie de la série. Ramse n’était pas un personnage intéressant, ils ont réussi à lui donner de l’importance sans que le twist ne soit trop forcé. Et puis l’épisode arrive à renforcer cette idée de « dernier essai ». Il manquait peut-être juste quelques rebondissements supplémentaires pour atténuer cette sensation d’un épisode un poil longuet.

X Company 1.05 C’est mieux que la semaine dernière, car on voit au moins certains personnages revenir, avec toujours la question du positionnement moral des allemands et des français. Cela dit on était pas forcément obligé de nous servir un couplet féministe pour entacher davantage les collabos (la première scène dans le train). Quant aux grossesses « aryennes », j’avoue qu’il y avait moyen de faire plus émouvant. J’ai pas pu m’empêcher de penser au téléfilm sur les « malgré-nous ». Bref, ça manque encore de finesse, mais au moins on sent les débuts d’un fil conducteur.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s