Bilan de semaine 21

Allegiance 1.03 Pas si mal. L’épisode arrive à donner une certaine tension avec le vol du pc portable. Il est juste dommage qu’Alex ait des capacités aussi extraordinaires. Quand Sherlock Holmes dans Elementary renifle et reconnait les odeurs, ça passe parce que c’est dans la logique de l’extravagance du personnage, mais cet Alex là n’a pas une once de charisme, et ça dessert grandement la série.

arrow 3e14

Arrow 3.14 Beaucoup aimé, même si l’épisode Slade se termine vraiment trop facilement, et que les auteurs se sont sentis obligés de multiplier les apparitions des personnages (on aurait pu se passer de Felicity). Mais l’intensité dramatique était là, et décidément j’aime beaucoup ce qu’ils font avec le trio Merlyn/Théa/Oliver.

better call saul 1e03

Better Call Saul 1.03 Beaucoup aimé. J’ai toujours eu un faible pour ce genre d’histoires, où un type s’épuise à essayer de se désembourber. C’est drôle, bien rythmé, avec quelques surprises à la clé. Vivement la suite !

Black Sails 2.04 L’épisode tire sur la corde. On s’attendait à voir un assaut, on a des flashbacks pas très intéressants et beaucoup de bavardage sur l’indécision du capitaine Flint. La semaine prochaine sera la bonne..

Broadchurch 2.07 La catastrophe. Je ne sais pas pourquoi j’espérais encore un sursaut, mais là les auteurs nous prouvent qu’ils sont prêt à tout pour remplir leurs épisodes. J’ai même eu envie de rire quand Ellie essaye de se défendre au tribunal. C’est du travail bâclé, montant en épingle n’importe quoi, tirant sur la corde au maximum (la dernière scène du verdict), tournant autour de la réponse à une seule question (au sujet du couple suspect). Bref, vivement qu’on en finisse.

Call the Midwife 4.05 Du bon et du moins bon. J’ai aimé l’idée de montrer comment un médecin de famille s’épuise, et comment la relation patient-médecin était sensiblement différente de celle d’aujourd’hui. Mais on avait peut-être pas besoin d’exagérer des deux côtés, tant du point de vue du déclencheur (le bébé fragile non diagnostiqué) que de la réaction des patients (les tonnes de cadeaux). Bref, les auteurs ont eu la main lourde.

elementary 3e15

Elementary 3.15 Beaucoup aimé l’intrigue, qui préfère nous montrer le coupable. On met du temps jusqu’à ce que Sherlock l’approche, donc ce n’est pas vraiment un épisode façon « Columbo », mais c’était intéressant de voir l’étau se refermer peu à peu. Surtout l’intrigue était plutôt loufoque, avant qu’on ne comprenne le raisonnement du tueur. Bref, un épisode solide.

Fortitude 1.05 Beaucoup de circonvolutions pour finalement étayer une thèse aperçue au pilote. Le show n’arrive pas à insuffler de la tension, la faute à un découpage des séquences qui atténue profondément le rythme. C’est long, très long, et je commence à m’interroger : comment vont faire les auteurs pour tenir jusqu’au 12ème et dernier épisode ?

Fresh Off The Boat 1.05 L’épisode était clairement en dessous du précédent (la faute à quelques gags et scènes mal finies), mais le potentiel de sympathie est intact. Constance Wu est exceptionnelle. Et ça fait plaisir de voir une comédie familiale s’imprégner de thématiques vues et revues, sans nous faire rouler des yeux toutes les trois minutes.

Gotham 1.16 Certes, le fan service est là (chut !), mais je ne peux toujours pas oublier la fainéantise des intrigues. De Fish à l’ex de Gordon, en passant par la résolution de l’enquête policière, tout est téléguidé, prémâché. Reste la bonne surprise de l’épisode : une jolie complicité entre notre policier et sa copine médecin-légiste.

Grey’s Anatomy 11.12 Forcément, la série retombe dans ses travers, au point de se parodier (tout le monde finit par se balader à poil dans la maison). Les liaisons qui se nouent sont tellement prévisibles qu’on désespère d’avoir au moins une scène romantique pour nous la vendre. « Oh, j’ai une bouteille, mais remplie d’eau parce que je bois pas ». « attends, là. bouge pas, je t’embrasse ». Et puis maintenant, se faire traiter de « naughty girl » parce qu’on a rompu son engagement marital, ça devient rigolo. Trop tendance, l’adultère. A essayer d’urgence, hein.

Jane The Virgin 1.14 Il y avait peut-être un peu trop d’incrustations vidéos pour le bien de l’épisode, mais ça permet de donner un peu plus de rythme. En revanche, j’adore comment ils accentuent la parodie des télénovelas. L’histoire devient de plus en plus incroyable…

Marvel’s Agent Carter 1.05 L’épisode aurait du être intense, il démontre surtout l’incapacité des auteurs à donner de bonnes interactions entre l’héroïne et ses collègues. On est toujours dans la caricature, (y compris dans le « rêve du chef »). Et les effets spéciaux ne sont définitivement pas à la hauteur (l’explosion). Je m’ennuie dans cette configuration fermée, où seule notre héroïne trouve tout au milieu d’un tas de crétins machistes. Même les vilains manquent d’enjeux. Parmi toutes les inventions de Stark, c’était ça qu’ils voulaient ?

Nashville 3.13 Pas mal. L’épisode manquait de moments musicaux émouvants, mais en contrepartie il déroule plutôt logiquement les évènements. J’aime surtout la manière dont on traite le conflit Teddy/Rayna, laissant suffisamment d’explications aux personnages pour qu’on les comprenne. Le show est toujours très bon dans ces cas là.

Togetherness 1.05 Dommage. La semaine dernière le show avait su me toucher, mais le propos de cet épisode reste trop simpliste pour réellement susciter une quelconque émotion. La seule chose qui me plait c’est de voir les différents points de vue de notre couple. Lui, calme, cherche la solitude pour surmonter la tension générée par la thérapie. Elle, cherche la compagnie, le rire, la compétition. Mais malgré ce qui les sépare ils restent ensemble. Et j’espère vraiment qu’ils ne vont pas aller plus loin dans leur recherche d’adultère.

The Big Bang Theory 8.15 Depuis que l’actrice jouant Mrs Wolowitz est morte, il était probable que les auteurs en viennent à tueur son personnage. J’espérais un meilleur hommage, hélas. C’est d’autant plus dommage que les autres intrigues ne sont pas franchement désopilantes.

The Flash 1.14 Ça s’améliore. Bon les auteurs jouent un peu avec ce qui les arrange pour les conflits intra-Firestorm, et la façon dont Barry se fait piéger par le général, mais l’épisode arrive à nous donner deux bons points : l’enquête sur Star Labs, et le fait que Firestorm peut être un allié à tout moment. Voilà qui élargit enfin un peu les possibilités. Parce que le reste du script enfonce les portes ouvertes, entre l’énième révélation de l’identité de Yellow Man (oui cette fois il y a vraiment, vraiment, vraiment plus de doute possible on aura compris), et le voyage dans le temps de notre super-héros.

The walking dead 5.10 Heureusement que la fin volontairement pleine d’espoir ranime l’attention. Parce que voir notre groupe déprimé et épuisé ça n’engendre ni réflexion intéressante ni émotion. Bref, sans enjeu on tourne en rond. Je croise les doigts pour le prochain épisode.

12 monkeys 1e06

12 Monkeys 1.06 Décidément j’aime de plus en plus la série. Je me répète, mais elle exploite plutôt bien les thématiques classiques de voyage dans le temps, en laissant suffisamment de place aux surprises, aux mystères. Cet épisode en rajoute une couche, d’ailleurs, mais je peux toujours garder ma théorie bien au chaud. Vivement la suite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s