Bilan de semaine 10

Elementary 3.05 Bof. Je ne sais pas si c’est l’absence de Watson, ou Kitty qui n’est pas encore à la hauteur, mais je me suis beaucoup ennuyé. Il est vrai que l’intrigue policière manquait de rebondissements, et s’est contenté d’accélérer sans trop de subtilités.

getting on 2e03

Getting On 2.03 Les auteurs se sont surpassés. Une fois encore la série donne une démonstration magistrale sur le fonctionnement (ou plutôt le non-fonctionnement hospitalier) avec une dénonciation du déni du consentement, de l’inefficience récurrente de la technologie moderne. C’est terrible, révoltant, et délicieusement drôle à regarder. Wow.

gotham 1e10

Gotham 1.10 Ravi de voir le show délaisser les intrigues policières sans intérêt pour se focaliser sur les aventures de ses personnages. La jeune actrice qui incarne Selina gagne encore plus en charisme. Et Alfred aussi. D’un autre côté, le show a toujours besoin de progresser sur ses scènes d’action. La scène de saut périlleux arrière est en décalage complet avec la balle reçue en pleine poitrine, les chorégraphies de combat à mains nues manquent de rythme, bref, on est très loin d’apporter la crédibilité nécessaire. Mais au moins j’ai eu le sentiment que le show prenait une bonne direction du côté de l’histoire, même si pour le moment ça se résume encore à du placement d’idées (Ivy, Arkham, DoubleFace, …).

homeland 4e09

Homeland 4.09 Eh ben voilà ! Certes, l’épisode était horriblement long pendant les 30 premières minutes, mais les dernières séquences sont réellement surprenantes. Voilà ce qui manquait à cette saison : un méchant ingénieux. On y est. Ouf.

jane the virgin 1e07

Jane The Virgin 1.07 J’adore ce show. L’épisode est une vraie démonstration de virtuosité narrative, imposant un rythme étourdissant dans les rebondissements, les gags, les révélations, tout en donnant au spectateur ce mélange si particulier d’autodérision et d’émotion. Les auteurs se sont déchainés, non seulement dans les scènes, mais dans les textes et images onscreen. Ce show devrait avoir 10 fois plus d’audience, tellement il surpasse toutes les nouveautés de la rentrée.

Marry Me 1.06 Décidément, pour un épisode réussi, la comédie en rate un bon paquet. Il faut dire aussi qu’avec le couple gay qui se demande en mariage après une dispute, on ne peut pas s’empêcher de bailler. Quant à la comédie musicale flamande, à petites doses pourquoi pas, mais on a vraiment l’impression d’assister à de sketchs d’étudiants de première année (bien alcoolisés). Bref, c’est pas avec ça que je vais reprendre confiance.

Mom 2.05 Un épisode bien plus trash que les autres, au point de me demander si les auteurs n’avaient pas vu 2 Broke Girls juste avant de se mettre au travail. Et si j’apprécie les deux intrigues séparées des deux héroïnes de la série, je déplore la pauvreté de certains gags.  Bref, j’étais habitué à mieux.

Red Band Society 1.09 Une fois les enjeux amoureux stabilisés, on peut commencer à apprécier les rebondissements sentimentaux de l’épisode. Et j’ai plutôt bien aimé comment la maladie s’en mêle. Mais au 9è épisode, je ne me sens toujours pas suffisamment impliqué, la faute à un casting un peu trop léger, et une écriture qui veut trop copier Grey’s Anatomy. Et maintenant que la série est annulée, ça me fait moins d’effet. Enfin, on verra comment les 4 derniers épisodes s’en sortiront.

Scorpion 1.10 Autant j’aime bien le côté overzetop de la série en milieu civil, autant la série se vautre lamentablement en envoyant nos héros en mission militaire. C’est d’autant plus dommage que pour une fois j’aurai aimé explorer davantage le background familial de notre génie. Il assiste impuissant au déclin inéluctable de sa sœur, et cela peut amener de bonnes idées, à condition qu’elles soient traitées plus intelligemment que ce que l’on a vu jusque là.

State of Affairs 1.02 Bof. J’attendais bien plus de rebondissements. L’histoire essaye de nous accrocher à cette histoire dramatique, mais l’émotion a bien du mal à venir, la faute à des séquences prémâchées, insistant bien trop lourdement, et ruinant toute crédibilité (les derniers mots de l’espion ressemblent davantage à un discours réfléchi qu’à de vrais moments). Quant au fil rouge sur Fatah, et l’homme des SMS, il me laisse indifférent. Je pense que je vais m’arrêter là.

the affair 1e07

The Affair 1.07 Wow. J’aime vraiment la façon de traiter les conséquences de cette histoire adultérine, où les esclandres attendus donnent finalement l’occasion (temporaire) de transformer la vie des personnages. Beaucoup d’émotion, finement jouée. Enfin, je dois dire que je suis très intrigué par l’enquête du policier à l’hôtel…

the fall 2e03

The Fall 2.03 Wow. L’épisode mériterait plusieurs relectures, parce que c’est la première fois que Stella nous est autant révélée. Ça rend la chasse à l’homme encore plus captivante, avec un aller-retour permanent. Et il y a tout un discours sur le positionnement de la femme, comment elle devient objet non seulement dans le regard du tueur, mais dans celui de ses collègues. Avec la babysitter qui s’immisce dans ce « jeu », ça devient de plus en plus insoutenable. La série est en train de distribuer des claques…

The Flash 1.07 Si je ne m’abuse, c’est le premier épisode à multiplier les Vilains. C’est un bon début, mais comme je me désintéresse du sort de la totalité du casting, ça ne suffira pas à donner de la tension au récit, mais juste du rythme. On va essayer de positiver en attendant le crossover.

the good wife 6e10

The Good Wife 6.10 Encore un excellent épisode, très dense, qui multiplie les points de vue. On dirait que les auteurs ont cherché à placer à peu près tout ce qui était possible, y compris pour le procès. Mais ils ont réussi à rendre le récit fluide malgré tout, avec autant de notes dramatiques qu’humoristiques. Il est juste dommage que l’issue du procès était un peu trop prévisible, mais au moins la tension était là. Bravo.

The Missing 1.05 J’ai toujours du mal avec ces flashbacks, pour la plupart inutiles. A de trop rares occasions, elles permettent un nouvel éclairage, et encore, le scénario explique bien à l’avance ce que l’on va y trouver. Reste la transformation radicale de notre père de famille au passé violent, mais là encore la caméra délivre son message sans impact. Hélas. Je crois que je vais zapper jusqu’au dernier épisode, histoire de voir comment ça se termine, parce que les épisodes sont longs, longs, trop longs.

The Walking Dead 5.07 Enfin un épisode qui consacre du temps à chaque groupe de personnages. Hélas, si le procédé donne du rythme, les auteurs ont oublié de donner des histoires intéressantes (le yo-yo, franchement…). Quant à la scène finale elle se voyait à des kilomètres. Bref, encore déçu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s