Bilan de semaine 35

A place to call Home 2.02 C’est beaucoup mieux. je retrouve le ton de la série. Et si je m’interroge toujours sur la raison d’être du meurtre, je suis en revanche très content de certaines intrigues, qui poussent la religion en sujet de discorde potentiel. Mais évidemment le plus touchant reste le sort réservé à James, et j’aime beaucoup le discours qui entoure sa condition.

Devious Maids 2.05 La révélation sur l’identité d’un des agresseurs n’étonnera personne, mais l’épisode se révèle toujours plaisant à suivre, grâce à l’humour disséminé tout le long. On verra si la série pourra continuer à ce rythme, mais je suis agréablement surpris par la fraicheur de l’ensemble malgré des histoires vues et revues.

fargo 1e06

Fargo 1.06 Magnifique ! L’épisode est très sombre et réussit à dégager de bons moments d’humour. Je suis de plus en plus attaché à Malvo et Lester (qui se révèle sacrément plus tordu qu’on ne le croit). Et le show nous donne de magnifiques séquences, entre la tuerie dans le blizzard ou la calamité « envoyée par Dieu ». J’adore, j’adore.

From dusk Till Dawn 1.10 finale Délicieusement nase. Après avoir passé la barre du franchement nase dans le précédent épisode, ce coup-ci on est dans la série Z. C’est overzetop, les justifications psychologiques pour terminer les arcs des personnages ne tiennent pas la route, on a des effets spéciaux ridicules, des incohérences par parquet de 12. Bref c’est tellement nul que ça peut en devenir fun. Incroyable comment la série est passé de « cool » à « délirante » pour terminer par « nase ». En tous cas elle m’aura marqué mon année…

Game of Thrones 4.07 Un peu dommage de terminer par une séquence aussi prévisible. D’autant plus dommage que l’épisode n’est pas avare en dialogues inutiles. Autre déception : le « Champion » de Tyrion était évident vu l’introduction du personnage (et ses motivations). Et du côté d’Arya ou de Daenerys on fait du surplace… Bref, un épisode en demi-teinte.

In the Flesh 2.03 Bien vu. J’aime la façon dont les clans se forment, et on sent à nouveau que le frère et la sœur vont devoir se séparer. L’histoire d’amour de Haley était très émouvante. La série est repartie sur de très bons rails.

mixology 1e13

Mixology 1.13 finale Les comédies romantiques se doivent d’avoir une fin à la hauteur, restant cohérente avec le cheminement des personnages, leur attirance, leur background… Et Mixology a vraiment très bien fait les choses. Nous n’avons pas droit à des happy end pour tout le monde (on ne force pas les gens), mais juste l’idée que parfois, seulement parfois, une simple rencontre peut changer une vie. Rien que pour ça je garderai de la série un très bon souvenir.

Orphan Black 2.05 C’est mieux. Je n’aime toujours pas les raccourcis de la série, et l’absence d’humour continue à être problématique mais au moins le show commence à mieux rationaliser sa conspiration. Il était temps que les enjeux se précisent.

Silicon Valley 1.07 J’aime décidément mieux comment le show se moque de son univers de nerds (bravo aux marketeux !) que l’humour tournant autour du sexe. Ça va vite devenir répétitif si les auteurs ne trouvent pas un autre angle d’attaque. Je sais bien qu’on est sur HBO, mais pourquoi vouloir à tout prix ce genre de sous-intrigues alors qu’il y a tellement mieux à dire ?

the americans 2e13

the Americans 2.13 season finale Le final n’était pas parfait (un rien prévisible, et la façon dont on retrouve Philipp ne me plait guère), mais il était émouvant et bien rythmé. Au moins le discours autour des enfants (et l’avenir de Paige) est un peu plus rassurant pour la série. Les auteurs ne peuvent plus continuer à laisser la fille dans l’ombre.

the good wife 5e22

The Good Wife 5.22 season finale Excellent. Je suis toujours admiratif de la virtuosité de l’écriture, et de la manière dont le show arrive à avoir du rythme et de l’humour. Mais en plus de ça, les twists autour des enjeux respectifs de chacun sont captivants. Et si je comprends le désir des auteurs de « libérer » un peu plus Alicia, j’ai juste peur que cela se fasse au mépris de l’argumentation. Si Eli a peur du scandale avec leur candidat, pourquoi choisir Alicia qui est potentiellement une bombe prête à exploser (et qui figure sur la même photo doit-on le rappeler) ?

24 9.04 Trop badass la méchante qui coupe le doigt de sa propre fille ! ! Heureusement le coup de fil du Président à Bauer a su insuffler un peu de tension à cet épisode. Mais c’est encore trop peu pour parvenir à me ranimer. Vovonne je compte sur toi la semaine prochaine parce que j’en peux plus de la moue de Chloé !

En bonus cette semaine :

J’en profite pour dire quelques mots sur le pilote de Halt and Catch Fire, la nouvelle série d’AMC qui nous propose une plongée dans l’évolution du PC dans les années 80. Le sujet paraît ennuyeux ? Rassurez-vous, il l’est ! Le pilote est carrément soporifique, commence par un symbolisme idiot avant de continuer avec une scène de sexe complètement gratuite, avant de suivre un jeune loup qui veut construire son propre PC en déchiffrant un IBM PC. Il se fera aider par un père de famille qui a bien du mal à faire comprendre à sa femme qu’il est passsionné par ça, et il se fera aussi assister par la jeune geek qui a subi les assauts de notre héros. Les enjeux me sortent carrément par les yeux, et j’ai beau aimer Lee Pace, je me vois mal passer une heure en sa compagnie pour déchiffrer du code hexadécimal… Si encore l’histoire était vraie, on aurait au moins le sentiment d’apprendre une part importante de l’histoire de l’informatique… Bref, je n’irai pas plus loin, c’est mou, sans émotion, sans enjeux, horriblement lent…

Dans un autre genre, je n’ai pas pu aller au bout du premier épisode de Rosemary’s Baby. Il est vraiment très rare que je ne me force pas à terminer un épisode même nul. Mais là c’était au dessus de mes forces. Les effets spéciaux ridicules, les clichés sur les français, la réalisation complètement à la ramasse qui n’arrive pas à insuffler la moindre tension, et un jeu d’acteur carrément à l’ouest pour les français…

Et le point culminant de ma semaine a été de visionner les derniers épisodes de Review. La série se termine de manière magistrale, poussant son héros au bout de sa logique (et de son désespoir).

Enfin, je termine en évoquant l’épisode final de Mentalist 6.22. J’avais décroché cette saison, ne regardant que quelques épisodes à des moments clés. Et j’ai un sentiment mitigé pour ce final (avant une saison supplémentaire accordée de dernière minute). Sur le fond, l’épisode divisera les shippers, et décevra ceux qui trouvaient qu’il n’était pas forcément nécessaire de lier nos deux héros. Je me situe dans la seconde catégorie, mais si l’émotion est là, je suis plutôt content. Sur la forme, la prévisibilité de l’intrigue a coupé court à la romance pour ne garder que cette impression de malaise. Je me suis consolé avec les aveux francs et directs, arrachés à notre héros. Mais j’ai toujours l’impression d’un final précipité n’ayant plus grand chose à dire, et dont le seul message (l’amour) est bancal.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s