Review [Pilote]

review comedy central

Basée sur la série australienne Review with Myles Barlow, la nouvelle comédie de Comedie Central est une jolie surprise.

Je ne suis pas particulièrement friand des mockumentary, qui tournent la plupart du temps à l’humiliation de personnages face caméra. Mais Review a pour elle un avantage majeur : l’absurdité de son concept. En effet, notre héros est un animateur télé qui décidé de faire la critique non pas de livres ou  films, mais de la vie elle-même.

review andy daly

Ainsi, dès le pilote, Forrest MacNeil (Andy Daly) répond à la demande de certains téléspectateurs : « quels sentiments ressent-on lorsque l’on vole les autres ? » ; Forrest MacNeil répond avec entrain et candeur, allant au bout de cette expérience, risquant absolument tout pour le sacro-saint principe de la real-tv. Notre héros va aussi s’adonner à la drogue, s’inviter dans le bal de fin d’année… avant de donner une note allant jusqu’à 5 étoiles. Ces expériences valent-elles le coup d’être vécues ? A l’heure où tout le monde a sa liste de choses à faire, l’idée est brillante.

review stealing

Cela donne des séquences absolument irrésistibles, où le rire ne provient pas seulement de notre héros « victime » de ses actes. Comme je le disais il y a une bonne dose d’absurdité dans ce show, quitte à ce que les scènes apparaissent surjouées. Avec un ton parfois noir et grinçant, notre héros s’éloigne de la normalité avec une fraicheur peu commune.

Mieux encore, les actions de Forrest ne sont pas isolées : chaque scène a une vraie répercussion sur les autres reviews. On est donc très loin de ce qui peut paraître initialement comme une série à sketchs pas très fine. Et comme le show a un excellent rythme, on nous évite les plans habituels des mockumentarys, où les personnages interrogent le téléspectateur. Je ne ressens donc pas (encore) ce sentiment de méchanceté un peu gratuite, mais plutôt un show délicieusement loufoque, allant au bout de ses idées.

review prom

Par exemple : pour participer à une prom, il faut que notre héros (adulte) soit invité par une adolescente. Imaginez le malaise des jeunes filles !

La saison est déjà terminée (9 épisodes), avec un ton glissant vers la comédie noire au fur et à mesure que notre personnage tombe dans l’abîme (et que sa famille – ignorant tout –  en subit les conséquences). La limite du show est là : réussir à éviter l’humiliation répétitive de son personnage (d’ailleurs son stagiaire va lui aussi en prendre plein la poire) . Ce faisant, la série offre un grain de folie et un regard mordant sur ce principe délirant et si contemporain du « testeur » (en enlevant le désir de gloire de nos amis youtubers car notre héros est pour le moins désintéressé dans son entreprise).

A regarder d’urgence !

feu_vert3

Publicités

Une réflexion sur “Review [Pilote]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s