Bilan de semaine 30

arrow 2e19

Arrow 2.19 Wow.  Décidément la série a franchi un nouveau palier. Les twists sont réellement surprenants, et j’ai bien aimé comment Lauren gère sa révélation. J’avais vraiment peur qu’on ait droit à 3 épisodes de bouderie ! Et l’épisode est d’autant plus remarquable qu’il prépare le spin-off. Du tout bon.

bates motel 2e07

Bates Motel 2.07 Beaucoup Aimé. On aborde enfin frontalement le problème de Norman. Et on explore bien les limites de ses relations avec les femmes qu’ils côtoient. Le duo Norman/Norma reprend du poil de la bête, il ne manquait plus qu’un ultime twist pour remettre la série sur ses bons rails. Allez, on y croit.

Crisis 1.05 Ça devient de pire en pire du côté des ados. Heureusement c’est un peu plus intéressant du côté de l’enquête, même si je peine toujours à y voir un plan machiavélique original. Quant au secret concernant Amber la fille biologique de notre héroïne, sa révélation n’amène strictement rien ni sur le plan émotionnel ni sur le plan des rebondissements…

Friends with Better Lives 1.02 La différence avec le pilote fait très peur. Je n’espérais pas grand chose des situations (vues et revues), mais les gags et les réparties sont atroces. Je crois que j’ai eu envie de vomir lorsque Brooklyn Decker dénudée nous fait le coup de l’orgasme au burger… Ça m’a tellement refroidi que je m’arrête là. D’autant que la preview ne fait que renforcer mes impressions.

from dusk till dawn 1e06

From Dusk Till Dawn 1.06 Un épisode qui prend vraiment son temps, avant de virer vers le gore et l’apparition tant attendue du fameux personnage. Les dernières minutes sont jubilatoires. Vite, la suite !

game of thrones 4e02

Game of Thrones 4.02 Pas forcément emballé par les personnages secondaires comme Stannis, Theon/Reek, j’ai heureusement un peu plus trouvé mon compte avec Bran et sa vision à déchiffrer. Mais évidemment le clou du spectacle fut un évènement attendu de longue date. Je trouve même qu’il n’a pas assez souffert. Pauvre Tyrion, il est dans de beaux draps.

Grey’s Anatomy 10.20  Plutôt content. Même si la tout dernière scène finale était prévisible, j’ai pensé à un moment donné que Cristina allait avoir un accident. J’espère qu’on nous épargnera ce traumatisme. Pour le reste, j’ai aimé que pour une fois on parle de vrais problèmes de la pratique de la médecine : la gestion du temps, de la fatigue, et de la vie familiale.

Growing Up Fisher 1.08 Aie. J’espérais que la série allait trouver d’autres gags que la famille qui cache des choses à son père aveugle. Ça devient vite lassant. Et malgré toute la sympathie que je peux avoir pour le casting, je ne me vois pas continuer longtemps comme ça.

marvel's agents of SHIELD 1e18

Marvel’s Agents of SHIELD 1.18 La série est devenue nettement plus intéressante :véritablement feuilletonnante, imprévisible… Loin de ses débuts soporifiques. Ça fait plaisir.

mixology 1e08

Mixology 1.08 Je n’en espérais plus autant. L’épisode multiplie les possibilités de relations amoureuses, de façon très déconcertantes (pas au point de Manhattan Love Story mais c’est plutôt agréable de voir les auteurs emmêler leurs fils). Même l’insupportable rouquin a une histoire intéressante. On tient le bon bout.

mom 1e22

Mom 1.22 season finale Cet épisode bouclant la saison est en tous points conforme à ses débuts. De bons gags, de bons acteurs, une vraie alchimie mais des creux dans le rythme. Et j’ai bien aimé le bilan que fait notre héroïne. Histoire de rappeler que Mom puise son originalité dans la thématique de l’addiction. Je serai là pour la suite.

Once Upon a time 3.17 Le twist final permet de faire oublier des histoires secondaires insipides (Henry apprend à conduire, sérieusement ?). Mais je suis loin encore de shipper un quelconque couple avec Emma Swan… Le sort jeté à Hook est un peu tiré par les cheveux, mais on a l’habitude dans cette série où la magie manque de cohérence.

parenthood 5e22

Parenthood 5.22 season finale. Très joli. L’épisode finit sur quelques instants attendus, tout en nuance et en émotion. Cette faculté à ne jamais en faire trop, est évidemment la première qualité de la série. Et j’espère vraiment qu’elle aura droit à une prolongation. Parenthood est la seule série américaine qui arrive encore à me faire vibrer, à me faire réfléchir sur le sens de la vie et de la famille, et je suis beaucoup trop attaché aux personnages pour leur dire au revoir.

Resurrection 1.06 Il est curieux de voir comment la vindicte populaire est adressée dans cet épisode. On aurait pu croire que la question de la foi religieuse était au centre des débats, mais les échanges sont davantage basées sur la confiance. Il en résulte aussi quelques maladresses et le sentiment d’être passé à côté de quelque chose d’important. Bref, la série n’ose pas. Mais avec un sujet aussi percutant, il ne faut pas chercher à faire du consensuel !

Silicon Valley 1.02 J’aime vraiment le ton de la série, qui mélange certaines scènes comiques de maladresses geeks avec une certaine férocité du milieu ambiant. Plutôt rigolo de voir leurs inaptitudes sociales pour le moment, reste à voir s’ils sauront l’emporter face à l’ogre Holli.

The Americans 2.08 Dommage pour la scène finale qui passe totalement à côté (erreur de casting pour le garçon), parce que l’épisode était vraiment intense. Que ce soit le sort de Lucia, Beeman qui risque gros, ou le va-et-vient entre les deux voitures, chaque scène était joliment réalisée.

the good wife 5e17

the Good Wife 5.17 Voilà enfin l’épisode qui traite des conséquences. Avec au menu d’excellentes confrontations Diane/David Lee ou Alicia/Peter. Mon seul regret : Kalinda et ses coucheries. A croire que le personnage n’est défini que par ça. Mais dans l’ensemble, j’ai tout de même passé un excellent moment.

Turn 1.02 Je ne retrouve pas de souffle épique et les rebondissements manquent cruellement de piment. J’ai l’impression que la série manque de rythme. J’espère bien mieux la prochaine fois, parce que pour l’instant la série ne capitalise pas sur l’effet découverte.

2 Broke Girls 3.21 Faire un gag sur la versatilité de Lindsay Lohan, pourquoi pas. Au bout d’une douzaine, on a envie de faire avaler le cake au polystyrène aux scénaristes. Mon calvaire s’arrête bientôt. Je ne reviendrai pas pour une 4è saison.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s