Bilan de semaine 28

arrow 2e18

Arrow 2.18 Encore un bon épisode, avec des secrets qui continuent de voler en éclat. Bon, j’ai moins aimé le fait qu’Oliver décide d’un coup d’arrêter Slade alors que ça fait des plombes qu’il parle de le tuer, et le twist manipulateur était peut-être de trop. Mais j’ai également adoré ce qui se passe pour Queen Consolidated.

Bates Motel 2.05 La série s’aventure dangereusement sur les relations intimes des différents personnages. Et je cherche vraiment ce qu’elle a encore à dire… L’horreur, le suspense a complètement disparu. Je reste déçu. Même si le casting est de plus en plus sympathique.

Crisis 1.03 Je commence déjà à me lasser de la structure des épisodes, où on fait peur aux otages, et le FBI arrive au dernier moment pour surprendre un père qui essaye de sauver sa marmaille. Ça manque de mystère (le coup de la vengeance suite à une opération secret défense, c’est d’une platitude…). Ça manque aussi d’enjeux, d’investissement émotionnel. Bref, je m’ennuie. Encore un épisode et ça passe à la trappe…

Elementary 2.19 Un peu déçu par la thèse de l’épisode qui soutient que les prothèses dentaires sont « échangeables » entre personnes. Or la structure osseuse, gingivale est complètement différente d’une personne à l’autre sans compter l’adaptation à l’arcade dentaire complémentaire. Bref, un peu trop tiré par les cheveux pour moi. Mais en dehors de sa faisabilité, l’idée a tout de même construit un scénario plein de rebondissements.

from dusk till dawn 1e04

From Dusk Till Dawn 1.04 Très bon épisode. Un épisode plutôt classique avec la prise d’otages (et réunion) tant attendue. L’humour est toujours là, et si l’action aurait pu être mieux filmée, elle distille un bon sens du suspense. Et plus on avance dans le récit, plus j’aime Richie. Ça doit être ses yeux.

Grey’s Anatomy 10.18 Un épisode guère passionnant cette semaine. Ce n’est pas que je m’attendais au miracle, mais l’épisode manquait de rythme, et de couleurs. Je me suis endormi profondément.

Growing Up Fisher 1.06 Toujours aussi sympathique. Une vraie comédie familiale, avec de bons sentiments, mais pas aussi dégoulinante qu’on pourrait le craindre. Je commence à m’attacher aux personnages. J’ai juste besoin de meilleurs twists et de scenarii un peu plus inventifs.

marvels agents of shield 1e16

Marvel’s Agents of SHIELD 1.16 Un bon épisode, avec quelques bons twists sur ce fameux Clairvoyant. On évite aussi les dialogues et l’humour pré-rempli, et on se focalise enfin sur les enjeux. Je dis Banco. Je croise les doigts pour que ça continue comme ça.

Mixology 1.06 De la définition de ses personnages dans le pilote à l’épisode d’aujourd’hui, on peut dire qu’on a beaucoup perdu. Un peu comme si au lieu d’essayer de construire chaque rôle au fur et à mesure des rencontres, les auteurs préfèrent naviguer d’une scène à l’autre. C’était pas atroce, mais c’est tellement loin de ce que j’espérais…

Mom 1.21 Quelques jolies réparties, des rebondissements, il y a de quoi apprécier l’épisode. Et j’aime l’idée de voir les deux parents forcés à cohabiter de nouveau.

my mad fat diary 2e07

My Mad Fat Diary 2.07 season finale Superbe, magnifique, sublime épisode. On pourrait tergiverser sur ce happy ending, mais j’aime vraiment comment la série est parvenue à rendre les problèmes de ses personnages réels et touchants. J’aurai aimé être un ado pour en profiter, mais même si je ne suis pas le public-cible, j’ai pu largement faire le lien avec mon vécu. D’autant plus avec la bande son des années 90. La série va beaucoup me manquer.

Nashville 2.19 Un bon épisode, même si le traumatisme de Scarlett a été plutôt mal filmé. J’ai davantage apprécié les échanges sur la paternité entre Deacon et Rayna. Pour une fois le show revenait au vécu des personnages, à leur point de vue dans l’histoire, au lieu de se laisser guider par les évènements. C’était ce qui m’avait conquis dans la première saison, et je suis content de voir que ça n’a pas complètement disparu.

Once Upon a time 3.15 Forcément plus emballé par l’épisode, même s’il faut pour cela fermer les yeux sur la cohérence des personnages dans la série. Le problème majeur, tout de même, c’est qu’on sait que les personnages ne meurent pour ainsi dire jamais…

Once Upon a Time in Wonderland 1.13 finale Un joli twist pour battre Jafar, mais un happy ending trop prolongé qui n’avait plus grand chose à dire. Tout de même, la série a réussi à vraiment m’enthousiasmer par moment, et j’en garderai un bon souvenir, malgré les innommables effets spéciaux.

Parenthood 5.20 J’avais déjà dit la semaine dernière que je n’étais pas vraiment content du choix des auteurs, et malheureusement je n’ai toujours pas changé d’opinion depuis (Drew et son crush, Julia plus aventureuse, et Sara qui se rapproche de Hank). Mais au moins l’épisode amène les choses un peu plus délicatement que prévu.

Raising Hope 4.21-4.22 Serie finale Deux épisodes un peu faiblards pour terminer la série. Rien de très dommageable, si on avait pu avoir un final digne de ce nom. Il y avait moyen de faire quelque chose de bien plus explosif avec cet univers. Cela dit, Raising Hope restera comme l’une des plus grandes réussites comiques de ces dernières années, avec un vrai sens de la créativité, une approche, et des acteurs fabuleux. Elle me manquera terriblement. Les choses ne sont pas comparables, certes. Mais cette semaine finissait How I met your mother, bien trop surestimée à mon goût. Et j’aurai bien aimé que Raising Hope bénéficie de la même attention pour ses adieux.

Resurrection 1.04 La série continue de prendre son temps et d’explorer les personnages qui reviennent à la vie, avec toujours cette petite pointe de mystère. Mais depuis le pilote, on a perdu la bande son et cet envoutement qui magnifiait les scènes émouvantes. L’ensemble devient donc plus fade, et du coup plus longuet. Mais pour l’instant je n’ai pas envie de décrocher.

The Americans 2.06 Mouais. Pas sûr que l’histoire de l’héroïne émoustillée par des actes sexuels brutaux soient franchement d’un grand intérêt. On aura compris depuis longtemps comment se situait Philip, et elle aurait du le savoir également. J’ai le même reproche à faire sur l’assassinat par overdose. C’était peut-être pas la peine de tirer en longueur sur cette séquence. A contrario, j’avais beaucoup plus envie de voir les tourments de notre agent du FBI, surtout après la scène fianle de la semaine dernière. Mais c’est comme si la série flirtait sans cesse d’une idée à l’autre sans jamais l’exploiter (mention spéciale à la fille de nos héros). Dommage.

big bang theory 7e19

The big Bang Theory 7.19 Excellent épisode. Le choix Xbox One/PS4, le rôle de Penny, la nouvelle rencontre de Raj’ (enfin !), et d’excellentes réparties. La sitcom est toujours 3 crans au dessus des autres.

the Blacklist 1.18 C’est quand même fou de se dire qu’on est au 18è épisode et que malgré les développements la série joue toujours la montre. Rien, toujours rien. J’espère que la fin de saison sera autre chose que juste nous présenter le visage de Berlin…

The Good Wife 5.16 On gère donc la terrible nouvelle pour chacun des personnages. Rien de vraiment surprenant à attendre. Y compris l’histoire du « dernier appel ». L’émotion était tout de même là grâce aux acteurs. Mais j’attendais peut-être autre chose qu’un épisode entier sur le choc. Next !

The Walking Dead 4.16 L’épisode est emblématique de la série : une seule idée basique (ils sont devenus des monstres pour survivre) débattue en longueur, des flashbacks complètement inutiles, et heureusement 5 dernières minutes qui laissent entrevoir ce qu’est réellement le Terminus. On reverra tout ça la saison prochaine…

Un petit mot sur la fin d’How i met your mother. J’ai la chance d’avoir abandonné la série vers la 7è saison, découragé par le fait que les auteurs tiraient sur la corde, avec des allers-retours incessants sur le couple Ted/Robyn. J’ai détesté l’évolution de Barney (qui perdait tout son intérêt dès lors qu’il n’était plus un dragueur). Sa fausse évolution n’était là que pour faire tenir la série plus longtemps. Alors quand le final revient exactement sur la base de la série, et ses premières années, pour ma part, je suis heureux. En ce sens mon visionnage interrompu m’a permis de retrouver ce qui m’avait plu. Et même ce twist final était plutôt rigolo. Montrer que l’obsession de Ted n’était pas d’expliquer qui était la mère, c’était plutôt malin et je ne l’ai pas du tout ressenti comme un gifle. Bref, plutôt agréablement surpris par ce final émouvant. En gros, Il faut regarder les 4 premières saisons de la série et le final. Ça me va.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s