Surviving Jack [Pilote]

surviving jack

Parmi tous les essais de comédie familiales se dégagent souvent deux types d’éducation paternelle : le père immature et irresponsable, et le père qui élève à la dure sa marmaille. Deux clichés sans nuances qui ont le don de m’agacer ou de m’ennuyer profondément. Surviving Jack appartient à la deuxième catégorie. Elle nous arrive tout droit du cerveau du très mauvais Shit My Dad Says.

Christopher Meloni (Law and Order Special Victims Unit) incarne ce médecin qui réduit ses heures de travail quand sa femme le reprend. Désormais, à lui d’appliquer ses principes rigides d’éducation, où le moindre faux pas vous vaudra humiliation, marathon nocturne, ou discours désabusé sur la vie. En gros, la vie n’est pas simple, il faut se sortir les doigts de là où vous savez et n’espérez rien même lorsque vous êtes vieux et marié. Pour rectifier le tir vers la fin de l’épisode, une sorte de sagesse apaisante s’inscrit dans le discours… toujours sans émotion et sans rires. Alors que dans le même temps dans la comédie Growing Up Fisher, le père a ses faiblesses, transforme son handicap en atout, et parvient à mêler soutien éducatif et rires.

C’est le second point qui fâche. Outre son propos de « sage néanderthalien », la série n’est pas capable de concevoir des situations réellement amusantes. Pire, on se retrouve avec des tranches de vie vues et revues dans n’importe quelle fiction américaine. Un premier baiser, les premières conduites de voiture, les humiliations collectives, on comprend vite que sur chaque sujet la série n’a strictement rien à dire.

Alors oui, je sais, les auteurs un rien défaitistes se retranchent derrière le système des pilotes. Leur faculté à transformer une bonne idée en un truc plat, conventionnel, sous prétexte que l’audience n’est pas assez intelligente, ou sensible. Certes, mais souvenez vous que c’est grâce aux contraintes du format télévisuel que la série rentre dans tous les foyers.

En l’état, Surviving Jack rejoint forcément la cohorte des productions oubliables.

feu-rouge4

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s