Secret Love Affair [Pilote – Corée]

secret love affair

Attention petite merveille ! Les responsables du magnifique Wife’s Credentials ont mis les bouchées doubles pour nous proposer un nouveau drama sur JTBC, Secret Love Affair. Ne vous laissez pas abuser par le titre, Secret Love Affair est plus intéressant qu’une énième variation sur l’adultère.

Car avant même de nous parler d’amour, la fiction nous plonge dans l’univers de la musique classique.

Ainsi une école privée renommée recrute chaque année des élèves musiciens. Mais ici, nous ne sommes pas dans Dream High. La phase de sélection ne se joue pas sur le talent supposé de chacun. La description du milieu se veut malheureusement bien plus noire (et réaliste). La corruption est généralisée. Pour entrer, il suffit de graisser les pattes. Le système tourne ainsi depuis longtemps, avec un ou deux élèves réellement brillants représentant fièrement l’école, et les autres médiocres fils à papa.

secret love affair chaebol daughter

La fondation qui subventionne l’école est gérée comme il se doit par un chaebol. La fille du patriarche a bien du mal à supporter sa belle-mère, et certaines scènes montrent à quel point l’amour a définitivement disparu. Désabusée, Seo Yeong Woo (Kim Hye Eun) passe son temps entre les séances de photos et ses aventures extra-conjugales. Elle n’a qu’une envie, se venger et faire tomber tout ce petit monde corrompu.

secret love affair kim hee ae

Et pourtant, ce n’est pas elle l’héroïne de l’histoire. C’est son assistante-manager Oh Hye Won (Kim Hee Ae, A Wife’s Credentials) qui profite largement de son salaire. Si elle est en recul, c’est pourtant elle la clé de voûte de l’organisation. Son mari, prof de musique à l’école, est un incapable, il doit toujours recueillir son avis. Brillante musicienne, elle est partout pour gérer les galas, et on apprendra qu’elle ferme largement les yeux sur cette corruption, tant qu’elle y trouve son compte.

secret love affair kim hee ae park hyuk kwon

Son univers va pourtant vaciller du jour au lendemain. Son mari est particulièrement jaloux d’un autre prof de musique de l’école, lequel a réussi à trouver un protégé extrêmement brillant. Lassé par ses élèves incapables (mais qui font tourner la boutique), il veut pour une fois enseigner à quelqu’un qui le mérite. Il cherche alors partout sur Internet un candidat de valeur, via des vidéos d’apprentis. Alors qu’elle passait par là, Oh Hye Won remarque alors que sur l’une d’entre elles, un joueur de piano a une ténosynovite (inflammation due à une extrême sollicitation du poignet et de la main). Ayant eu elle-même ce genre de désagrément, elle s’empresse d’en avertir l’auteur de la vidéo. Ce seront leurs premiers échanges  teintés d’humour.

secret love affair yoo ah in

Ce dernier est en fait un livreur (dont la petite amie est masseuse de l’héroïne). Lorsqu’il va livrer une cravate le jour d’une représentation de l’école, il assiste secrètement aux répétitions d’un duo de piano, et tente de reproduire tout seul l’arrangement à 4 mains quand le piano est enfin libéré. Il échappe de justesse à la sécurité, grâce au mari d’Oh Hye Won, qui comprend très vite que ce gars là a du potentiel.

Oh Hye Won est alors chargée de l’évaluer, et une vraie renaissance va s’en suivre.

secret love affair kim hee ae yoo ah in

Alors que toute l’histoire se joue jusque là quasiment sans bande originale, on assiste alors à des scènes somptueuses, où notre pianiste talentueux fait passer Oh Hye Won par tous les stades, de l’étonnement à l’admiration, de l’indifférence à l’extase. Lorsqu’ils se mettent à jouer tous les deux, leur connexion est intense, comme un orgasme. Possédés par la musique, leurs corps se tendent, s’étirent, reprennent leur souffle. La musique classique sublime leur réaction, et ces scènes incroyables valent à elles seules le détour. Nous sommes au delà de l’hommage au piano et à la musique. Nous sommes dans le cœur du sujet : la musique est un moyen de sublimer les sentiments.

secret love affair piano scene

Leur expérience va les bouleverser, hanter leurs soirées et leurs nuits. Et ils vont bien sûr comprendre que cette entente parfaite sur les touches du piano va bien au delà de la simple admiration de leurs beautés musicales réciproques.

yoo ah in secret love affair

Ces passages, amis lecteurs, hantent encore votre humble blogueur. Rares sont les fictions à réellement transmettre ce que la musique peut faire vibrer au fond de vous. Les morceaux sont somptueux, interprétés avec grâce, fougue, magie, ils vous transportent, vous font réfléchir…

kim hee ae secret love affair

Mais redisons-le ici. Si l’univers musical est évidemment l’atout de la série, les personnages et la manière de raconter ne sont pas en reste. Au terme des deux premiers épisodes, nous sommes loin, très loin de la caractérisation habituelle des dramas coréens. Avec ses personnages ambivalents, complexes, son langage moderne, on touche à l’intime. Certains dialogues féminins décomplexés surprennent, et une fois encore les auteurs parviennent à donner une toute autre dimension à la femme coréenne. Une femme libre, maline, qui n’arrache pas au spectateur de la pitié ou de la sympathie. Mais une figure réaliste, froide, qui va se réchauffer au fil de sa passion.

On nous promet d’ailleurs des scènes torrides. Nous verrons bien, puisque la Corée du Sud a tendance à s’enflammer un peu vite. Mais le fait est que les acteurs, eux aussi, sont impressionnants.

La mise en scène, limite japonaise, est la même que dans A Wife’s Credentials (exceptée les flamboyants passages au piano, et l’enivrement qui s’en suit). Et les auteurs n’ont pas voulu prendre de risque. Ils ont également repris leurs acteurs. Kim Hee Ae trouve donc ici un personnage qui s’inscrit un peu dans la continuité, avec un rôle de femme affranchie, autonome, libre d’aimer. On retrouve également Park Hyuk Kwon en tant que mari lâche, égoïste, incompétent. Mais la bonne surprise, c’est l’acteur qui interprète ce jeune pianiste brillant, en décalage de 20 ans avec l’héroïne. Yoo Ah In joue à merveille la candeur et l’anxiété. De ses balbutiements à sa révélation, l’acteur joue tout en finesse, et prouve qu’il est capable de jouer dans la cour des grands.

Avec son propos mature, équilibré, intelligent, sa fine et magique mise en scène, ses acteurs fabuleux, Secret Love Affair constitue la nouveauté coréenne la plus enthousiasmante de ces 12 derniers mois. Incontournable.

feu_vert3

 

Publicités

2 réflexions sur “Secret Love Affair [Pilote – Corée]

  1. Entièrement d’accord!Déjà que wife’s credential m’avait bouleversée je retrouve avec plaisir l’actrice principale. J’avoue que j’avais du mal avec le jeune héros mais la scène de duo au piano a définitivement levé mes doutes.Bon aimer la musique classique aide à apprécier le drama aussi j’avoue:)
    En un mot: maturité et sensibilité.Des denrées malheureusement de plus en plus rares dans les Kdramas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s